La Voix De Sidi Bel Abbes

Zelifa ,une vallée antique, trait d’union entre la Mekerra et le Sig.

Notre gentil et sympathique ami Hadj Douar continue sa pérégrination dans le bled profond qu »il nous fait redécouvrir pour les uns et présenter pour une grande majorité   Par kadiri m


IL s’agit de Zelifa  qui est un village, mais avant de l’être; c’était le nom d’une très belle vallée,qui,topographiquement, commence là où se terminent les plaines de Sarno et de Mekerra, juste à la sortie de Sidi Hamadouche(anciennement Les Trembles) et s’étend à l’est jusqu’au plateau des Mehadja, au nord jusqu’à la plaine de Tlélat et au sud jusqu’à la foret de Guetarnia et bled Chorfa,elle représente un trait d’union incontournable entre la vallée de la Mekerra et celle de Sig .
Ses terres sont trés fertiles serpentées par l’oued Mekerra,qui déversera après une trentaine de km dans le barrage de Sig ,la vallée est traversée par une route nationale allant de Sidi Hamadouche pour arriver à la ville de Sig tout en traçant un trajet sinueux parallèle à l’oued Mekerra
En empruntant cette route, on rencontre à ses bords nombreuses vestiges de fermes coloniales et des bourgs, le plus important c’est celui qui prend le nom de la vallée : le village de Zelifa, situé à 24 km vers l’est de Sidi Bel Abbes, rattaché administrativement à la commune de Sidi Hamadouche, on croise aussi les bourgades de Zaouia,Mabtouh,Boudjebha,El Gaada…
Il n’y a pas assez longtemps, jusqu’a la fin des années 70, l’oued de la Mekerra faisait de cette vallée un vrai paradis terrestre caractérisé par des jardins s’étalant de part et d’autre le long de la rive et produisant toute sorte de végétation potagère, aujourd’hui par carence des eaux de la rivière,remplacées par des eaux impures et sales, la vallée se limite à quelques plantations éparpillées ici et là ,irrigées par des puits quand des gens honnêtes les détiennent sinon par les eaux impropres de l’oued et risqueront à tout moment l’anéantissement par les inondations.

La source de Tazraft :
A quelques km au nord du village de Zelifa se trouve un très beau vallon connu sous le mon deTazraft, remarquable par sa source qui en plus de l’irrigation des jardins verdoyants qui l’entouraient, suffisait au ravitaillement en eau potable de tout les habitants des villages de la commune de Sidi Hamadouche.
Aujourd’hui cette source subit avec ses jardins le même sort que celui de l’oued, la carence en eau.

Les traces des romains retrouvées autrefois :
Tazraft était remarqué aussi par ses ruines antiques qu’on a trouvé jadis témoignant L. Lacretelle dans son ouvrage (Études sur la province de 1865) celui-ci ajouta : Autrefois on a retrouvé les traces d’une voie romaine, reconnaissable sur la montagne en face du village des Ouled-Ali,cette route dût partir de la ville antique d’Arbal (Gilva)pour arriver à Mascara (Castra puerorum).Elle dut couper la vallée de la Mékerra, près d’une ruine de deux hectares aux abords de l’oued.Elle dût également traverser le plateau habité par les Mahadja, où il y avait des traces de constructions anciennes et des postes de forme hexagone qu’on les voyait aussi sur la route d’Oran, au village des Trembles.
Arbal : localité située près de Tamazoura (Saint Maur) wilaya de Ain Temouchent.

DOUAR.H

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=19680

Posté par le Nov 30 2012. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

14 Commentaires pour “Zelifa ,une vallée antique, trait d’union entre la Mekerra et le Sig.”

  1. chaibdraa tani djamel

    Merci Dr DOUAR pour ce recit

  2. Benhaddou Boubakar

    salam:tres belle vue de ce beau village et un tres beau recit historique et geo graphique de notre cher ami Douar, on aimerait bien connaitre quelques noms de famille de ce village !

  3. chaibdraa tani djamel

    Cher BENHADDOU je vais te donner un nom de la famille de ma mére qui est originaire de cette région c’est la famille REGUIEG

  4. Benhaddou Boubakar

    REGUIEG est une grande famille si Djamel,merci de votre prompte reponse!

  5. OMAR

    Si Benhadou vous voulez que monsieur Douar qu’on remercie pour son sujet qui est à caractère géographique retourne en mission à Zelifa pour vous ramener les noms des habitants(rires) je connais la famille Reguig qui est une famille d’agriculteur de père en fils et je crois que leur terre a été prise en photo.
    Amicalement

  6. OMAR

    Si chaib draa djamel ta grande mère est une Feraoun et je viens d’apprendre que ta mère est une reguig Donc tu es entouré que par des propriétaires terriens et j’aimerai bien connaitre ta part de l’héritage
    Amicalement

  7. Biladouna

    Qu’il est beau mon pays avec ses terres grasses
    Qui se muent en dunes sculptées par le vent.
    Quand vient le printemps, nul autre ne rivalise;
    Il a reçu du ciel,le soleil comme mirifique talisman.
    Et sa nuit d’encre, accroche, petite et grande ourse,
    Et une myriade d’étoiles dont l’une s’est accrochée
    A son étendard, et se niche dans les bras d’un croissant.
    Quelques toits en tuiles délavées rappellent qu’il peut
    Parler avec beaucoup d’accents qui finissent tous
    Par louer la miséricorde divine et dire sa splendeur.
    Parfois il peut se plaindre de la cécité de ses enfants
    Dont les yeux, regardent toujours vers un horizon
    Qui se confond avec le mur liquide qui engloutit tout.

  8. majid

    Merci Docteur pour ce récit.Tout ce que vous venez de faire est une bonne chose pour les gens de la wilaya et surtout les jeunes peut etre ils ne savent meme pas où se trouve cette localité.Il y a quelques années il y avait une belle source qui s appelait TAZRAFT,il y avait une belle eau limpide et tres fraiche mais hélas elle n est plus mnt,dommage.Bonne continuité Hakim

  9. Mohammed.G..

    @ la Rédaction-Administration;

    Tous les articles ont disparus,il ne reste plus que les titres !!!

  10. kadour

    salam, une remarque a faire, arbal c’est Regiae la romaine et non Gilva, voir les textes ancien , l’itineraire d’antonin,et Pierre Salama, st Gsell, ……..

  11. @ Kadour, j’ai pas pris wikipédia comme référence dont on pourra par un simple clic modifier l’information .d’autres sources indiquent que Arbal : Gilva.
    cordialement.

Répondre