La Voix De Sidi Bel Abbes

Yennayer: De nombreuses familles auront des difficultés à célébrer cette fête»

Yennayer, le nouvel an amazigh est célébré avec faste dans la wilaya de Tissemsilt où diverses manifestations festives ont été organisées pour marquer cet évènement.

A la Maison de la Culture Mouloud Kacem Nait Belkacem de Tissemsilt, les festivités ont commencé, dimanche en fin d’après-midi, avec l’inauguration d’une grande exposition de plats culinaires populaires, en présence de nombreux invités et responsables du secteur de la culture. Cette exposition met en valeur, les divers plats préparés, lors de cette fête, à laquelle la population de Tissemsilt n’est que trop attachée.

Berkoukess, (Merdoud), couscous, Trida et autres gâteaux traditionnels, Kaak, 0Ghribia et des fruits, comme les figues, les grenades, les dattes, ont été exposés au grand public par l’association Hawa de l’Ouarsenis. La manifestation consistera en des stands d’exposition au niveau du grand hall de la Maison de la Culture de Tissemsilt. Y seront présentés des arts culinaires de plusieurs régions du pays, des tapis, des vêtements traditionnels et d’autres objets artisanaux des différentes wilayas qui y prendront part.

Une conférence inaugurale, sera animée par un professeur en la matière, sur «Yennayer». Le peuple autochtone utilisait un calendrier agraire, qui lui permettait de connaître les différentes saisons et répartissait les travaux agricoles. Il s’agit du calendrier grégorien par référence au pape Grégoire XIII qui a réformé le calendrier julien qui accusait un grand retard. Grégoire divisa l’année en 365 jours, rajouta un jour supplémentaire au mois de février, (un rajout qui doit se faire tous les 04 ans) et qui a supprimé le retard de 10, qu’accusait le calendrier Julien, en passant du jeudi 04 octobre 1582 au vendredi 15 octobre.

Aujourd’hui encore, le calendrier agraire est encore en usage pour les différents travaux agricoles et les vieilles femmes continuent à compter les saisons, selon ce calendrier. Le premier jour de l’an de ce calendrier, dit fête de Yennayer, un mot composé qui veut dire «yen», qui signifie «un» et «n’ayyer», qui veut dire du «mois» soit «premier du mois», est toujours célébré par les Maghrébins, avec des variantes. A l’Ouarsenis, le repas de Yennayer est composé de l’incontournable couscous au poulet. Généralement, il est préparé avec du poulet et des légumes secs. Pour souhaiter une année agricole prospère.

Dans certaines régions, on continue à préparer la soupe aux 07 légumes verts ou herbes. Dans d’autres, la soupe est remplacée par la galette aux 07 herbes, toujours pour souhaiter que la nouvelle année soit bénéfique pour l’agriculture. La maison est embellie et les trois pierres du foyer sur lequel on préparait jadis à manger, sont remplacées par d’autres neuves. Autour du plat du nouvel an, on dépose un nombre de cuillères égal à celui des membres de la famille, même si certains sont absents. La cuillère de l’absent est symboliquement posée pour souhaiter un retour parmi les siens.

Aujourd’hui, Yennayer demeure l’une des plus anciennes fêtes, encore célébrée par les habitants de l’Afrique du Nord, qui ont perdu beaucoup de leurs traditions, sacrifiées sur l’autel de la «modernité» et d’une crise identitaire qui ne cesse de s’amplifier. D’autre part, la population de Tissemsilt, incombe cette «énième flambée», à la forte demande, en produits alimentaires, en cette période.

Yennayer

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=63015

Posté par le Jan 10 2016. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, CULTURE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

4 Commentaires pour “Yennayer: De nombreuses familles auront des difficultés à célébrer cette fête»”

  1. OUERRAD

    COMMENT DIT ON ///AID SAID EN TAMAZIGHT ?

    • Imène

      C’est tout simplement Assegas amegaz mon cher Squatteur !
      S’il ya difficultés s’abstenir ! fêter yennaer n’est pas une OBLIGATION ..en Islam il ya deux fêtes ( deux aid ) point barre .
      pour ceux qui ont festoyé dans la joie et l’abondance besshihetkoum ! Assegas amegaz tlm !

  2. SBA

    C’est difficile et cela parle de Tissemsilet.

  3. SBA

    Je veux dire que c’est cher et la ça parle d’une autre region

Répondre