La Voix De Sidi Bel Abbes

Vol de câbles électriques à la SNTF c’est l’alarme et l’impuissance !

 trains_2193623_465x348

Le phénomène du vol de câbles électriques et le caillassage  des trains des banlieues du grand Alger a pris des proportions  »alarmantes »  ces dernières semaines, au point que le trafic ferroviaire a été fortement  »perturbé »,  indique mardi une source proche de la direction générale de la Société nationale  des transports ferroviaires (SNTF). Depuis quelques semaines,  »le vol de câbles haute tension (16.000 volts)  et la destruction de caténaires a pris des proportions alarmantes », précise  la même source à l’APS.  »Il s’agit de câbles de très haute tension servant à faire marcher  les trains électriques qui sont la proie de ces prédations », ajoute t-on. Le  vol de câbles électriques et  »des caténaires découpés en morceaux est enregistré  au niveau de la banlieue est, entre Réghaïa et Thénia », précise la même source. Les services de sécurité ont été saisis par la direction générale de  la SNTF, indique t-on.   »Au début, il y avait des équipes de techniciens envoyés sur place  pour réparer les dégâts. Mais, devant la fréquence infernale des vols et l’agression  de nos agents par des énergumènes, nous avons cessé les réparations, et on est  revenu au diesel », explique t-on.  A la direction générale de la SNTF,  »on est inquiet de la propagation  de ce phénomène de vols de câbles en cuivre, qui empêche les autorails à énergie  électrique de fonctionner, et risque de s’étendre à la banlieue ouest vers El  Affroun ».  Lors de manifestation contre un projet de centre d’enfouissement technique  (CET) au mois de février dernier, des riverains de la voie ferrée près de Réghaïa  avaient en signe de protestation contre ce projet déboulonné les poteaux servant  de supports aux caténaires électriques, ce qui avait bloqué le trafic ferroviaire  sur cette voie. Le rétablissement du trafic avait repris graduellement, avec des trains  fonctionnant au diesel.    »Toutes les autorités ont été informées de cette situation, qui pénalise  la société », indique t-on à la direction générale de la SNTF, qui déplore également  le caillassage depuis  »nombreuses années » des trains à l’entrée des villes  des banlieues est et ouest d’Alger. Les vitres des trains sont régulièrement remplacées par des  »vitres  blindées importées pour protéger les voyageurs. Mais, l’entreprise ne peut indéfiniment  remplacer ces vitres », ajoute t-on.  La SNTF avait indiqué lundi dans un communiqué que le trafic ferroviaire  dans la banlieue algéroise (est et ouest) est fortement perturbé ces derniers  jours par  »des actes de vol et de saccages », sans en préciser la nature.  La perturbation dans la circulation des trains de banlieues, une  »situation  indépendante de la volonté de la SNTF, est due à des actes de vol et de saccages  perpétrés par des inconnus ciblant des câbles de haute tension et des installations  de sécurité », avait précisé la SNTF.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=47396

Posté par le Mai 21 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

3 Commentaires pour “Vol de câbles électriques à la SNTF c’est l’alarme et l’impuissance !”

  1. OUERRAD

    où est la securite tant decriee , si l etat ne peut pas assurer la decurite des biens , où va t on comme ça ???
    S il n ya pas receleurs il n y aura pas de voleurs ;;;

  2. fethi

    c partout parcequer il ya trop du populisme

  3. OUERRAD

    L etat est absent : ça a commencer avec les cables telephoniques , des cites entieres sont privees de telephone suite à ces actes de vandalisme .
    Puis ce fut le cas des couvercles de regares, d ecout hachakoumù .
    Aujourdh ui c est le tour des chemins de fer , et DEMAIN????

Répondre