La Voix De Sidi Bel Abbes

Vêtements pour l’Aïd : Un autre obligatoire parcours du combattant des soirées à courir les magasins

Depuis quelques jours déjà, les commerces sont envahis par des milliers de familles en quête de beaux habits pour leur progéniture. Les Oranais se ruent sur les étals des magasins, notamment après la rupture du jeûne. En fait, ils parlaient déjà dépenses, vêtements et chaussures, bien avant le Ramadhan. Lors d’une tournée à travers quelques marchés d’Oran, nous avons pu constater que les prix n’étaient guère abordables. A titre indicatif, malgré leurs petites tailles, les vêtements d’enfants affichaient les mêmes tarifs que les vêtements pour adultes, et parfois même davantage, un morceau d’étoffe qui ressemblerait à une robe de bébé est cédé plus chère qu’une tenue complète pour adulte. Les observateurs avertis vous diront toutes les difficultés à confectionner un vêtement pour enfant. Dans la majorité des boutiques du centre-ville, les prix affichés dépassent les 4.500 DA pour une robe pour fillette et peuvent atteindre facilement les 9.000 dinars. Les shorts sont proposés à 1.500, voire 2.500 dinars, les tee-shirts et les polos entre 1.200 et 2.000 dinars. Les pantalons en jeans entre 1.500 et 3.500 dinars. Les chaussures dites de marque sont proposées à un prix fixé entre 2.200 et 4.500 DA, selon l’origine et la qualité La plupart de la marchandise provient de Chine, de Turquie, d’Espagne, d’Italie et de France.

Par ailleurs, beaucoup de grands magasins spécialisés dans l’habillement ont ouvert leurs portes cette année. La plupart proposent des vêtements de l’importation, notamment de Turquie. En effet, certains magasins proposent exclusivement des vêtements de Turquie, de bonne qualité et à des prix relativement abordables. Des polos et des chemises de bonne qualité ne dépassent par les 1.900 ou 2.000 DA et des jeans de bonne facture à partir de 2.000 DA, voire à partir de 1.500 DA. Bien entendu, ces magasins font le plein jusqu’à une heure tardive. Dans le même cadre, le Palais des expositions de M’dina J’dida abrite, depuis jeudi dernier, une foire spéciale Aïd El Fitr. Cette manifestation est organisé par l’Entreprise des manifestations économiques et commerciales (EMEC) et s’étalera jusqu’au 24 du même mois. L’annonce d’une foire pour l’Aïd El Fitr semble en réjouir plus d’un, puisque celle-ci permet à bon nombre de ménages de faire de bonnes affaires, vu les prix plus ou moins modérés pratiqués, sachant que les commerçants misent sur la quantité et réduisent, donc, leurs marges bénéficiaires. Cette foire est consacrée à la vente d’habits pour enfants et adultes, en plus des produits cosmétiques, les parfums, les bijoux traditionnels, les souliers et les ingrédients pour les gâteaux de l’Aïd, ainsi que les livres des recettes de cuisine et de gâteaux traditionnels et modernes, les jouets pour les enfants, entre autres. Pour ce qui veulent refaire la décoration de leur intérieur pour recevoir les visiteurs et les proches lors de l’Aïd El Fitr dans un nouveau design, des tapis, des bibelots, des tableaux, des vases, des miroirs, ainsi que des meubles du style rustique au moderne sont mis en vente, sans oublier les stores, les tissus d’ameublement, les lustres dans toutes les couleurs… bref, un large choix de produits allant du sophistiqué au plus simple. A noter que cette manifestation accueille des exposants venus des différentes wilayas du pays, sachant que les organisateurs ont fixé les horaires d’ouverture de cette manifestation économique de 11h jusqu’à 17h et de 21h00 à 1 heure du matin. Cela permettra aux visiteurs de s’y rendre à l’heure qui leur convient, même si l’affluence est plus importante en soirée. Les visiteurs peuvent faire d’une pierre deux coups, d’un côté ils s’offrent une balade rafraîchissante en cette période caniculaire et, de l’autre, ils peuvent réaliser sans aucun doute des achats qu’ils espèrent à des prix abordables.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=51617

Posté par le Juil 14 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

4 Commentaires pour “Vêtements pour l’Aïd : Un autre obligatoire parcours du combattant des soirées à courir les magasins”

  1. Belamri abdelkader

    Les achats vestimentaires pour la célébration de l’aid el fitr sont devenues des dépenses inutiles en considération de leur faible impact sur le comportement de l’enfant en général sauf pour les plus démunis qui eux attendent qu’une âme charitable veuille leur rendre la joie et l’espoir.Le pouvoir d’achat aidant ,toutes les familles ou presque n’attendent pas l’aid pour faire plaisir à leur progéniture ;cela se faisait en notre temps ( les premières années post indépendance ) et attendions avec impatience l’arrivée du jour de l’aid pour se permettre de modestes habits avec quoi on paradait pour ne pas dire frimait.La seule satisfaction du devoir accompli serait de penser aux plus nécessiteux pour les aider à cultiver l’amour de l’autre au lieu de la haine du pauvre dans cette société du repli sur soi et de l’individualisme.Il n’ y a qu’à consulter les armoires de la plupart des familles algériennes pour savoir que l’acte de fêter l’aid est un acte de solidarité envers ceux qui n’en ont pas plutôt que de bourrer les placards pour le plaisir de le faire au détriment des règles musulmanes.Le bonheur ne sera que plus grand et même les enfants des nantis seront heureux et apprendront à leur tour de partager et d’être généreux. OUA ALLAH A3LEM.

    • kerroucha

      Un témoignage sincére Ah si notre jeune marmaille savait Elle siffle dans le leben ignore les temps durs les privations Oh merci monsieur de nous rappeler tout ceci

  2. jamel

    de grandes charges a honorer

  3. BESSMA NET

    UNE BESSMA NET EST PROGRAMMEE CETTE SEMAINE La Confirmation du jour et horaires se fera par le biais d’un petit texte sur le forum

Répondre