La Voix De Sidi Bel Abbes

USMBA: Pour le quitte ou double

L’USMBA est dans une bien mauvaise posture à la suite des résultats du weekend dernier et reste dans l’obligation de se ressaisir ce samedi en recevant le CABBA. Une victoire sur son adversaire permettra aux gars de la Mekerra de revenir à 1 point seulement de son adversaire du jour et attendre le résultat de la confrontation de l’ASO face aux Tlemcéniens. A 8 journées de la fin du championnat tout reste possible et aucune équipe n’est encore condamnée à la relégation jusqu’à cet instant, mais elles sont plusieurs à craindre le pire. Tout points perdus, à domicile comme en déplacement couteront chères au finish et au décompte final. L’USMBA ne doit rien laisser à ses adversaires à commencer par le CABBA, du MCEE, de l’USMH et enfin de l’USMA qui restent tout de même de sérieux adversaires et puis ces déplacements à Sétif, à Tizi ouzou, à Bechar et enfin à Tlemcen où il est toujours bon de ramener des points qui seront les bienvenus au club et à ses milliers de scorpions. A cet instant le MCEE à la 16′ ajoute un 2ème but devant le WAT pour le compte d’un match retard. Le CABBA connaît beaucoup de problèmes, la preuve elle ne gagne plus et sera pénalisé par l’absence de 4 joueurs. Donc, belle aubaine pour El Khadra qui elle aussi sera diminuée par l’absence de Benatia, en espérant le retour de Hamiche et El Bahari qui se sont blessés dernièrement.  Match à quitte ou double pour l’USMBA qui reste dans l’obligation de gagner son match de ce samedi.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=23748

Posté par le Mar 5 2013. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

6 Commentaires pour “USMBA: Pour le quitte ou double”

  1. etranger

    bel abbesiens de souche ca veut dire ;;;;;;;;;;;; donnez vous la main pour le club qui el khadra

  2. sohbi 22

    un match trés décisif heureusement le WATa perdu

  3. belamri abdelkader

    L’espoir fait vivre dit-on,mais s’inscrire dans cet état d’esprit sans se soumettre à la réalité cruelle du terrain,pourrait nous conduire à des desillusions.Il est vrai que l’Usmba pourrait se tirer d’affaire en traitant l’aspect psychologique des joueurs.L’équipe manque terriblement de confiance et joue souvent la peur au ventre.Certes,ses capacités ne sont pas celles que souhaitaient les supporters ni meme les dirigeants actuels du fait d’un recrutement approximatif mais aussi,le niveau des 8 dernières equipes au classement est approximativement le meme,ce qui doit pousser les dirigeants et le staff technique d’ insister auprés des joueurs pour les stimuler davantage à redoubler d’effort et à les libérer sur le plan psychologique.La sauvegarde du club doit etre l’affaire de tous et les supporters ont un grand role à jouer.Comment? en respectant les joueurs et les équipes adverses;en se comportant dignement et respectueusement dans les tribunes et en dehors du stade;de soutenir leur équipe sainement,sans dépassements et c’est comme cela qu’on démontre son amour pour son club.C’est mon avis en tous cas.Je ne peux m’empecher d’avoir quelques regrets concernant le non engagement du gardien de but de maghnia qui a démontré des capacités requises lors des essais effectués.
    .
    Bonne chance à notre cher club.

  4. imad eddine

    Je vois que mr Belamri s’y connait aussi en sport et le titre quitte ou double résume le contexte difficile et le pari a gagner cette rencontre capitale

    • belamri abdelkader

      Pour votre propre information,mon cher imad,j’ai pratiqué le foot-ball en tant que joueur à l’Asba (ex cheminots); au Nasr d’es sénia quand j’étais étudiant à l’ IAP;et à la sn sempac.;J’ai continué à le faire jusqu’à un age avancé avec les véterans de l’usmba.J’ai aussi été dirigeant à l’Usmba en 1987 quand elle a accédé en N1 en compagnie de MM:Hassani mustapha ,Osmani sidi med dit Hamidou ,Hasnaoui okacha ,lattab aek,dellal aek,debbab et j’en oublie.En 1991 avec toujours la meme equipe dirigeante à quelques exceptions puis démissionnaire au profit de bensenada djilali.En 1995 en qualité de directeur administratif et financier pendant quelque temps puis démissionnaire mais tout cela,toujours dans la discrétion. Amicalement

  5. yahia

    ALLAH ibarek ya si Belamri, bon palmarès sportive donc je te salue grand chef.

Répondre