La Voix De Sidi Bel Abbes

USMBA l’aprés 80 eme anniversaire :le conflit Benaissa -Bensenada perdure :Les joueurs boudent la reprise des entrainements en soutien a D.Bensenada

l’après 80 eme anniversaire est vraiment triste  :le conflit Benaissa -Bensenada perdure au sein de la SPA(société par action) :Les joueurs boudent la reprise depuis hier mardi les entraînements en soutien a D.Bensenada ,cette matinée nous dit Haffaf Redouane adjoint entraîneur ,une partie est toujours absente alors que l’équipe se doit de se preparer pour le match face au CABBA  le 09 Mars prochain. Toutefois les protégés de Assas rencontreront Samedi matin a 11h00 au match amical mais l’ambiance n’est pas au bout fixe et bien avant le CAB Batna  les responsables de l’USMBA n’etaient  pas en mesure de couvrir les frais du déplacement de l’équipe à Batna. L’information pourrait surprendre plus d’un mais c’est ce que nous avait  appris de Djillali Bensenada lui-même indique notre source . Ce dernier nous avait  confié le scoop lors d’une entrevue téléphonique. Après avoir caressé le rêve de voir l’équipe se maintenir en Ligue 1, le président du SSPA/USMBA se disait  exaspéré par « ce sabotage à la bel-abbésienne ». Une thèse qui trouve son origine dans les agissements du président « sortant » Baghdad Bénaïssa. Selon notre interlocuteur, ce dernier, qui pourtant a délégué les pouvoirs de la SPA à Djillali Bensenada, aurait refusé le transfert bancaire qui débloquerait la situation en matière d’argent destiné au fonctionnement du club. « J’ai réussi à procurer un chèque d’une valeur de 500 millions de centimes que j’ai déposé au niveau de la banque sauf que Baghdad Bénaïssa détient toujours les pouvoirs en matière de signature des chèques. Ce dernier, et après lui avoir signifié l’intention de la direction sur la nécessité de cet argent pour régler les primes des joueurs et assurer le déplacement à Batna, s’est envolé pour l’Espagne laissant le club sans ressources ». Le premier responsable du CSA tient Baghdad Bénaïssa pour responsable de la situation conflictuelle dans laquelle patauge la société. « Baghdad est responsables de la crise prévalant au sein du club, finalement, sa démarche n’a servi qu’à bloquer les comptes et ce sont les joueurs qui en souffrent. Cela risque de se répercuter négativement sur les résultats de l’équipe »,avait  prévenu Djillali Bensenada avant d’ajouter que « son frère Noré, nous a un remis un chèque de 50 millions. Cette somme ne peut même pas couvrir les frais de déplacement pour Batna. C’est du sabotage. » Ainsi, la prise en charge des joueurs était  encore incertaine heureusement qu’un privé à du les sauvé eux qui ont  frappé  à toutes les portes pour trouver l’argent qui leur  permettrait  d’assurer le déplacement à Batna. Si les résultats sur le plan technique commencent à s’améliorer, administrativement parlant c’est toujours le flou qui caractérise le quotidien de l’USMBA notamment avec cette fameuse histoire de transfert bancaire susceptible de débloquer la situation financière. La situation financière du club se détériore et cela pourrait avoir des répercussions directes et fâcheuses sur le mental de l’équipe, son rendement et par conséquents ses résultats. « Nous sommes dans une position vraiment délicate. Nous avons tenu, contre vents et marées, depuis notre avènement, au point de faire du porte-à-porte pour subvenir aux besoins de l’équipe. Nous interpellons les instances pour qu’elles débloquent définitivement cette situation, car ce sont les premières garantes de la bonne marche de l’USMBA ». Le SOS était  lancé l’USMBA  revient dans une position inconfortable les autorités n’ont pas encore bougé malgré cette gréve de joueurs et ce climat tendu.

                                                                                                              l’ USMBA en panne d’un comité de sages a l’image de ces personnalités sur la photo(ex-comité de soutien d’Alger)

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=23513

Posté par le Fév 27 2013. inséré dans ACTUALITE, COLLECTIFS, SPORTS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

13 Commentaires pour “USMBA l’aprés 80 eme anniversaire :le conflit Benaissa -Bensenada perdure :Les joueurs boudent la reprise des entrainements en soutien a D.Bensenada”

  1. belamri abdelkader

    Le parterre de personnalités composé de ministres,députés,maire et autres personnes influentes,n’a-t-il pas le pouvoir de solutionner le problème?Pourquoi donc leur avoir fait l’honneur d’etre invités à la soirée » Eden » pour afficher leur présence et leur sourire méprisant à l’égard de vrais supporters qui sont meurtris par la situation de leur cher club?

  2. mohamed

    dites-moi est-ce qu’il ya des hommes a sidi bel abbes,si oui alors pourquoi cette situation perdure depuis le debut du championnat???????????je sais que que l’USMBA procure la joie uniquement pour les gens qui la gouvernent (les affaires et tjs les affaires )au dos des malheureux supporters ??personnellement je mets au defi tout le monde si qq me dit que notre chere ville sidi bel abbes a des responsables competents et dans tous les domaines???????????le feuilleton de l’USMBA n’a jamais une fin et le club retrogradera en d2.Ce sera peut etre une des raisons pour qu’ l’avenir il faut mettre les gens qu’il faut a leur place .TBAHDILA KBIRA BENAISSA LE REPRIS DE JUSTICE QUI FAIT LA PLUIE ET LE BEAU TEMPS A S.B.A.BENSENADA AUSSI N’EST PAS L’HOMME DE LA SITUATION (ELGLAILI MAYANSSA HAZ KTAFOU ).je suis content pour Haffaf redouane qui fait du bon travail comme entraineur adjoint et il le merite,il ya aussi Messoudi rachid donner lui sa chance au moins les juniors,c’est nos fils mrabyine..on leur fait confiance.

  3. Tayeb

    Benaissa veut sa revanche depuis qu’il a été écarté et ça ça ne passe pas; il fera et utilisera tous les moyens pour saborder le club, il ne lâchera rien ! C’est ainsi le pays ou chacun use de sa loi et de ses directives aux vus et aux sus des institutions bancales et nuisibles. Que fait le MJS et sa direction à SBA, RIEN de chez RIEN ! Alors l’USMBA est devenue l’otage d’un clan dirigé par le frère ainé des BENAISSA, qui s’est payé et qui se paient certainement des jours heureux en Espagne sans se soucier ni des fans, ni de la population d’ElKhadra. Il est normal, me diriez-vous ! Dans ce pays de cocagne ou chacun se prend pour Dieu et se comporte comme il l’entend sans se soucier du voisin, qui lui se prend certainement pour un autre Dieu (ou hya machia). Il est normal de voir la déliquescence du pays quand la justice ne fait pas son travail, c’est à dire une justice indépendante qui peut faire tomber des têtes comme Chekib et Bedjaoui entre autres, puisque bien avant ces escros aux cols blanc, le détournement se faisait à grande échelle et par containers interposés. Si on comptabilise les détournements depuis Sandouk ettadamoun (l’argent amassés au lendemain de l’indépendance) Tous les dirigeants seront actuellement en prison seulement voilà, on est pas dans un pays de droit, c’est clair net et précis. Un pays où la corruption érigé en système, il est tout à fait normal que le trafic de diplômes bat sont plein en veux tu en voilà. Le scandale du bac, les modules que l’on acquiert par un coup de fil via le portable, l’incivilité, les faux permis de conduire, les hôpitaux mouroirs et les faux diplômes des pilotes d’air Algérie. Alors ne pas s’étonner dans cette foire de bric et de broc de voir un ex président et son frère (mêlé à une affaire de corruption auprès de la MCEE) sans qu’il y est suite; s’arrogent le droit aux vus et aux sus de la plèbe de faire jou-jou avec El Khadra sans être inquiétés. Ainsi est le constat amer de notre ville où un élu au sein de l’APC commence par servir son fils au lieu de servi SBA (l’histoire du parking). On a ce que l’on mérite à cause des mauvais choix politiques et des hommes censés servir la nation. Bensnada et Missouri tenaient bon, l’orage ne fait que commencer.

  4. lecteur de vsba

    Pour que le football progresse il faut qu’il soit dirigé par des passionnés, ils peuvent être des hommes d’affaires mais en aucun cas des gens dont le souci majeur est d’engranger des bénéfices et profiter des subventions. Pour que ce club puisse un jour figurer dans les clubs huppés et il a les moyens, les fans doivent être partie prenante dans la prise de décision de qui sera à la barre du club, avec le professionnalisme l’implication des fans ( financièrement parlant) est la clé du succès de cette entreprise. Le propriétaire du club ne peut en aucun être une personne physique, mais toute la communauté de la wilaya qui s’identifie avec son club phare. Mettons un passionné à la barre, un entraineur chevronné, des éducateurs désintéressés dans les catégories jeunes, des scouts bénévoles ou rémunérés permettant de dénicher les talents de la région et au delà. Si on continue avec le bricolage actuel, la démotivation sera légion et les fans seront désorientés et les conséquences graves pour la ville et sa jeunesse.

  5. badissie

    benaissa depositaire de vin , repris de justice , daawat echar de son pere , pourquoi au debut tout le monde a accépter qu il soit président ??? usmba a tout perdue président repris certain supporteur des clochard ,ils ont féte l accession avec du vin , soyer honnetes est ce que un jeune peut renter au stade avec son pére , comme dans les années 70 80 ??? alors tout l environement est pourrie j ai discuter avec un ami a propos de la carte d eajazeera sport il m a dit j ai acheter la carte pour éduquer mes enfants , afin qu ils constate le vraie football ,et ils ont refuser de voir notre championnat aprés avoir vue le championnat européen, alors ils temps pour bel abbes d avoir un autre club.

  6. driss

    le chantage a commence des le debut du championnat et c bien bensnada qui a commence c un grand vicieu benaissan au debut il a fixe rendez vous avec les anciens dirigeants ‘chambi( bencheikh ben,kada ) pour la cession de ses actions mais c bensnada qui n’a pas voulu (chantage) es qu’il n’etait pas complice du transfert de hamzaoui a saoura . 50 million c pas beaucoup pour le deplacement a batna ? un president qui ne peut pas depanner son equipe qu’il demissionne. maintenant ca y bil fait du chantage avec les joueurs il les a dans sa main. demandez lui combien ca a coute le 80eme anniversaire ? un fiasco avec plus de 350 million c du jamais vu.

  7. El HORR

    Mettre un terme à ce cinema…
    En prise avec la realité du terrain et l’evolution de notre cher et valeureux club, je peux vous assurer que rien ne changera.Les années se suivent et se ressemblent pour l’USMBA victime de son environnement et orpheline de ses enfants.Des enfants fortunés evidemment et que la cite de la Mekkerra leur a tout donné. Bref,ces scenarios revetent desormais un caractere dee repetition pour ennuyer le plus mordu…Une seule et unique solution pour sauver le club et redresser la situation et je ne parles point de cette saison dont les dés sont deja jetés : Une grande enquete sur la gestion de l’equipe sur au moins les dix dernieres années à l’effet de situer les responsabilités et d’indentifier les coupables en les jetant en prison sans etat d’ame d’ailleurs. Le reste n’est que bavardage. Et pour la circonstance,j’invite les lecteurs de cet espace et l’ensemble des fans d’El Khadra à oeuvrer dans ce sens … Le salut de l’usmba provient de cette voie…

  8. sohbi 22

    bravo EL Horr tu est bien un home libre el horr

  9. SFISEF

    SFISEF 1 USMO 0

Répondre