La Voix De Sidi Bel Abbes

USMBA : El Hannani menace de recourir à la justice !

« En pleine période de recrutement et de renouvellement des contrats des joueurs du club de la Mekerra, des voix s’élèvent au sein du conseil d’administration de la SSPA/USMBA pour réclamer des comptes à l’actuel directeur général, Benayad Mohamed.

Eclipsé durant toute la saison, le président du conseil d’administration, M. El Hannani, a, dans une lettre adressée au commissaire aux comptes de la SSPA/USMBA rendue publique hier, fait prévaloir des arguments juridiques pour exiger des comptes sur la gestion du club.

«En ma qualité de président du conseil d’administration de la SSPA/USMBA, je viens par la présente lettre vous demander d’exprimer une opinion fondée sur la régularité, la sincérité, et l’image fidèle des états financiers de la société. Vous êtes mandaté par le conseil d’administration pour cette mission et je vous tiens pour responsable du suivi de la gestion financière et comptable du directeur général Benayad Mohamed», lit-on dans la requête adressée au commissaire aux comptes.

Selon M. El Hannani, les actionnaires de la société n’ont tenu aucun conseil d’administration depuis presque une année, et ce, pour la vérification des comptes et des finances de la société. «Le directeur général se dérobe à chaque occasion en nous refusant tout accèsà des documents comptables de la société, indique-t-il.

Pour cela, et toujours en vertu des dispositions de la loi 10/01, nous vous demandons de convoquer un CA dans les meilleurs délais dont le point de l’ordre du jour sera les états financiers de la société depuis la nomination de l’actuel directeur général.» Visiblement soutenu dans sa démarche par de petits porteurs d’actions au sein de la SSPA, M. El Hannani rappelle au commissaire aux comptes — subitement mis au devant de la scène — que l’orthodoxie juridique le met statutairement «dans la considération de garant de la loi au sein de (notre) société qui défend les intérêts des actionnaires et des tiers, ainsi (vous) devez assumer le rôle d’auxiliaire de justice vis-à-vis des instances juridiques».

Plus explicite, M. El Hannani évoque également les risques encourus par le commissaire aux comptes dans le cas où aucune réponse n’est donnée à sa requête : «Le commissaire aux comptes qui ne relève pas au procureur de la république tombe sous le coup de l’article 830 du code du commerce à cause de la présence des deux éléments du délit, le préjudice de non-protection des actifs de la société d’un côté et de l’autre l’intention criminelle de ne pas révéler les faits dont il a eu à identifier.»

M. El Hannani précise que les actionnaires membres de l’assemblée générale de la société ne sont en possession d’aucun élément d’information sur la gestion du directeur général et que cela constitue «un acte facilement qualifiable de délit.

(…) La loi 10/01 permet au commissaire aux comptes d’obliger le gestionnaire à mettre à sa disposition tous les actes de gestion et les documents comptables que nous pourront éventuellement expertiser par un comptable agréé», ajoute M. El Hannani, tout en laissant entendre que la gestion de l’actuelle équipe dirigeante est entachée d’irrégularités.

«Tous les actionnaires du plus petit jusqu’au plus gros porteur sont solidairement responsable devant la loi des fonds dépensés et qui restent sans justifications, jusqu’à preuve du contraire par une situation de bilan certifiée par le commissaire aux comptes », poursuit-il. Cette lettre adressée le 20 avril 2018 au commissaire aux comptes et rendu public hier donne, cependant, lieu à beaucoup d’interrogations.

A qui s’adresse réellement El Hannani et les actionnaires de la SSPA ? Pourquoi avoir choisi de rendre publique cette lettre en ce moment précis ? Est-ce le prélude à la tenue d’un Conseil d’administration qui, désormais, doit statuer définitivement sur l’épineuse question de gouvernance de la SSPA USMBA ? Et, surtout, quelle sera l’attitude de l’actionnaire majoritaire et principal pourvoyeur de fonds du club, Okacha Hasnaoui ? »

Source écrite: Abdelkrim Mammeri/El Watan /Sidi Bel Abbès /08/06/2018/12.00

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=72787

Posté par le Juin 8 2018. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, SPORTS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

3 Commentaires pour “USMBA : El Hannani menace de recourir à la justice !”

  1. sabri

    Allah yjib el kheir . C’est le début de la « khalouta  » . Pourquoi El Hennani a choisi cette période pour semer la zizanie ? Moi , je pense que tant qu’il y a des gens comme El Hennani Et Aida qui rôdent , l’USMBA ne verra jamais « el kheir  » .

  2. Kherarfa amine

    Pourquoi faire compliquer les choses qui sont simples.
    Premièrement,Je ne sais pas si El hanani a fait une AG et bilan quant il était président mm s’il a été déchu de son poste
    Deuxièmement, je trouve normale qu’une AG doit être rassemblé chaque année de l’exercice après validation de l’expert comptable . Je trouve ça tous à fait normal. Je ne vois nullement le mal si dans le cas où elle se déroule, ça change quelque chose sur la nouvelle organisation, pire sur les nouveaux recrutement . Ces pour ces raisons là que je dis pourquoi faire les choses compliqué quant ils sont simples.
    Comme si je te donne a gérer un magasin et quand je te demande les comptes de fin d’année tu accourt chez les voisins pour leurs dire que je te traite de voleurs.
    Moi personnellement ni El hanani , ni belayed je ne les connais, ni d’ailleurs je les portes dans mon cœur. Mais ce qui juste et juste.

  3. chaibdraa tani djamel

    Que les perturbateurs laissent les supporters de l’USMBA savourer le trophée de la dame coupe d’algérie, on est à 2 mois de ce bonheur et on voit des KHALATINES qui commencent à semer le désordre.Il y a un président qui fait son travail,laisser ce président et le club en paix S.V.P et SAHAHA FTORKOME et SAHA 3AIDAKOUM.

Répondre