La Voix De Sidi Bel Abbes

Usmba: cest la grande déception par notre ami Nouara yahia.

 

Saha ramdankoum, l’orée de la nouvelle saison est entamée pour la plupart des équipes de ligue 1 et 2. Le recrutement des joueurs bat son plein, celui des entraineurs aussi, les présidents de club accélèrent font le bon choix et le meilleur possible.

Malheureusement, à Sidi Bel Abbes, on a misé, faute d’argent disent –ils constamment sur un recrutement  sans grande envergure. Des joueurs tout juste moyens pour la régionale et qui veulent à leurs tours se faire un nom comme les précédents pour mieux sauter…  D’une part, le wali, exhorte les parties concernées mais nos responsables font du surplace. Acharnement sur Bira qui a brillé par son absence jusque là, lui qui est surtout doué comme consultant et sachez messieurs qu’il n’a jamais terminé une saison avec la même équipe. Arrêtons le massacre, il a trop duré et l’USMBA est au bord du précipice, qu’attendent les responsables pour recruter des éléments aptes à faire redresser la situation. Plus du tiers de l’effectif est parti et que voit-on venir? Rien de bon, mis à part 2 ou 3 susceptibles de relever le défi. La sonnette d’alarme est tirée et cette nouvelle saison semble encore plus alarmante. Faites un tour du coté du stade et vous comprendrez mieux ce qui attend l’USMBA. Les meilleurs joueurs touchés par notre président ont tous  signés au MCSaida, pourquoi ? tout simplement à Saida il y a un président  qui a roulé sa bosse et quand il tient un bon joueur il ne le rate pas et c’est de bonne guerre. Je ne jette pas de l’huile sur le feu, j’essaye tout simplement d’éclairer certaines choses à tous ceux d’ici et ceux qui habitent loin et qui portent le club dans leurs cœurs.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=30229

Posté par le Juil 15 2013. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

23 Commentaires pour “Usmba: cest la grande déception par notre ami Nouara yahia.”

  1. kfaraoun

    Qu’est-ce que vous voulez faire du club sans argent? le joueur que ce soit belabésien ou autre cherche que son intéret personnel et joue dans n’importe club qui lui plait. L’amour du club ne se trouve pas dans le coeur du joueur mais dans son compte bancaire.Pour recruter un entraineur compétent et des joueurs de niveau il est normal de mettre de l’argent et par faute d’argent il faut jouer avec les moyens de bord et s’attendre peut etre à une deuxième relégation.Pour partir en guerre il faut de l’argent et si vous avez pas le nerf de la guerre alors recruter les joueurs sans envergure ou qui veulent faire un nom comme vous dites et ne pas s’attendre aux miracles pendant la saison prochaine.

  2. Belamri abdelkader

    Vous savez pourquoi nos joueurs formés au club veulent tous partir, monnayer leurs talents ailleurs ? C’est simplle ,comparez le salaire de ces derniers ,leur rendement ,les sacrifices qu’ils ont endurés parcequ’ils sont du cru ,avec ceux de bahari ,aissaoui ,diss, et consorts et vous comprendrez pourquoi. Le joueur Bounoua , par exemple , ne touche que 100000,00 Da par mois quand un aissaoui ,joueur quelconque ,n’ayant joué qu’une dizaine de matchs médiocres ,touche 1200000,00 da par mois.Comment voulez-vous construire un club dans la gabégie et la descrinination salariale inversement méritée.? Aussi,ayant consommé la derniere relation de sponsoring avec Enie et alerter les autres sponsors sur le mode de gestion de ce partenariat ,ils se sont brulés les ailes et confrontés au problème de ressources taries par le comportement irreflechi de ces arrivistes dans la gestion du foot au détriment de la bonne marche du club.Au lieu d’avoir pensé à la formation de nos jeunes qui seraient prets aujourd’hui ,ils ont couru aprés les résultats en recrutant des mercenaires qui ont saigné le club avec le résultat que l’on connait.Pour vous informer , l’année écoulée ,les jeunes catégories n’ont pas été dotés de souliers ,il a fallu le concours des parents pour leur permettre de jouer leurs matchs .Devant les caisses vides ou vidées ,cela reste à vérifier ,le seul recours fut de recruter des joueurs de niveau de divisions inférieures et de dénicher éventuellement quelques talents cachés des environs à travers l’organisation de quelques plateaux sous la direction de Mr Yousfi kadda dont j’ignore les résultats .Voilà ce qu’est devenue notre chére équipe.L’avenir est compromis…..

  3. mohamed

    tout a fait d’accord avec l’analyse de mr belamri.le nerf de la guerre fait defaut a sba ,au faite pourquoi on a instaure le professionalisme sachant bien qu’il n’ira pas loin.les dirigeants qui n’ont pas d’argent comme bensenada et consort pourquoi ils sont la a gouverner un club qui va droit a la derive ,rappeler bien ce jour je ne souhaite pas a l’usmba le sort qu’a eu le gcmascara,la jsmtiaret le samohammadia etccccccccccccccccccccccccccccccc.d’autre part ce wali il ne fait que parler il faut du melmousse

  4. driss

    c vrai med el melmouss mais pas avec bensenada president par action de son fils dix millions de centimes paye par benaissa baghdad. ce bensnada n’a meme pour payer un fardeau d’eau minerale qu’il laisse l’usmba tranquille il est le premier responsable de la retrogradation de l’equipe et maintenat il ne fait que perdre le temps il a barre la route aux anciens dirigeants .lui et delli

  5. EL BOUZIDI

    Affirmatif, Monsieur Nouara,
    Nos ainés nous ont appris qu’il ne faut en aucune manière mettre la charrue avant les bœufs. Ce qui se passe à l’USMBA comme vous l’avez si bien décri, en est un exemple des plus concrets. La situation qui prévaut dans ce club cher au docteur Hassani nous interpelle à plus d’un titre. Comment interpréter qu’une équipe de l’ampleur de l’USMBA fondé dans le but de rivaliser avec les clubs les plus huppés de la France coloniale tel que le SCBA « la finale de la coupe d’Afrique du nord en est une référence » se dégringole d’une manière vertigineuse tout en faisant l’objet d’ otage par des individus à l’esprit mercantile au vu et au su de tout un chacun. Quel est le rôle de la D J S dans de pareilles circonstances ?
    Je m’explique, les règles de bonnes conduites d’une quelconque activité exigent un minimum de connaissance dans le domaine et un investissement adéquat ce qui demeure diamétralement paradoxal en référence à l’argent insignifiant introduit par les associés « deux millions de dinars » et leur connaissance rudimentaire dans le domaine « comme l’exige le B .A-BA ».
    Si on se réfère à l’histoire de ce club fétiche en termes de formation celui-ci était considéré en toute modestie comme l’une des meilleures écoles d’Algérie, nos jeunes y participaient à toutes les sélections régionales et nationales, Amar Ahmed et Staika Hamidou en savent quelque chose pour avoir participé de fort belle manière à ces tournois internationaux « Roubaix et Marseille » n’es-ce pas Mr Nouara vous qui avez fréquentez cette préstigieuse école? Le recrutement relatif aux entraineurs ou joueurs à travers le temps, l’hétérogénéité se distingue d’elle-même, Boumezarg, Benbarek « ou le transfert du siècle », Zouba , Rouai, Mouri ,Venzy, Pobadich,Bahmane,Amara , Benounes,gueritche,dey, Fellah,Nounou, Dinou, Hassini,Abadou, Drid, Benabdellah,Amtir,Abdenouri,Osmani, Henia, Sassi,Lahmar, Fréha,Kerrit, Soukhane,Amar,Abdi ,Hamri,alhi, Sennour, Chibane,Mehdad, Khaldi ,Kheladi,Bouhraoua, Cheniti , Achour, Smair,Lahmar,Chikhi,Boutareg,Bouhadjar,Messaoudi, Louahla, kadi,Haffef,Hachemi ,Berrahma,Mekki , Belkedroussi,Aboukebir, Bekakcha, Slimani , Berrahil, Guendouzi , Bensaadoun , Ould Brahim,Abdeslem , Bensegheir,Adda BrahIm , Rekad,Tlemçani,Boukellal ,Menni , Zoubir, Bouhenni,Akkache ,Bouktouchene,Ait Mouloud,Mehdi Benaissa,Zitouni,Houta,Tsaki, Illustre parfaitement le niveau de connaissance dans le domaine, oh combien supérieur de nos dirigeants jadis. A BON ENTENDEUR SALUT !

  6. driss

    juste un renseignement pour postuler au poste de president comme le cas de bensnada djilali qui n’est pas actionnaire (l’action revient a son fils) pourqoui le DJS ne demande pas une enquete de moralite comme avant c a dire les anciens presidents

  7. tewfik adda boudjelal

    L’USMBA et sa première coupe d’Algérie !
    La saison footballistique 91-92, a vu l’arrivée- à la barre technique de notre club phare l’USMBA –Mr Choubine ex entraineur du spartak Moscou et Ami intime de Mr ROGOV, car tous deux originaires de la ville de Tcheliabinsk.
    A cette époque là, j’ai été sollicité pour prêter main forte à ce Monsieur, en qualité d’interprète « bénévole » puisque mon long séjour en URSS m’avait permis de maitriser parfaitement la langue de Pouchkine.
    C’est avec un grand plaisir que j’acceptais cette nouvelle fonction, puisque j’allais avoir la chance de côtoyer une grande figure du monde du football Russe.
    Au fil du temps, nous avons tissé une amitié franche et honnête car j’ai eu le plaisir de découvrir en Monsieur Choubine des qualités humaines de grande valeur.
    Dés sa prise de fonction , et après avoir fait le diagnostique de la situation , Mr Choubine, me fit la confidence suivante :
    « Tu sais Tewfik, si les dirigeants sont d’accord, je voudrais prendre sous ma coupe tous les techniciens Belabesiens issus de l’institut des sports, et les installer à la tête des différentes catégories,
    Les faire travailler sur un seul programme a même de garantir des résultats à moyen et long terme .Au final quand , je quitterais Sidi-bel abbés , çà sera avec un sentiment du devoir accompli car j’aurais laisser derrière moi , un staff technique ,100% Belabesien et au moins 2 à 3 joueurs par poste ce qui rendra la place de titulaire extrêmement « chère » , Le reste des joueurs seront prêter aux équipes de d’airâtes pour qu’ils aient de la compétition dans les jambes et faire appel à eux en cas de besoin .
    Cette année là, bon gré mal gré, l’Usmba venait de décrocher sa première coupe d’Algérie. Et seuls les vrais adeptes du football reconnaissent le rôle de ce grand Monsieur dans cette belle histoire de dame coupe, la première du genre dans l’histoire du club.
    Juste après le sacre, Mr Choubine avait déjà peaufiné le programme de la saison suivante et c’est avec plaisir qu’il m’invita à en prendre connaissance.
    Il prit alors, une dizaine de jours de vacances dans sa ville natale et revint aux commandes pour entamer la nouvelle saison alors que les autres clubs du pays avaient libérer leurs joueurs pour une longue séance de bronzage au bord de mer.
    Et au moment ou mon grand frère Taieb (ancien membre du bureau fédéral), reçu toutes les assurances nécessaires de la part de l’ambassade de Russie pour une prolongation du contrat de Mr Choubine, ce dernier à sidi bel abbés recevait sa « lettre de libération » sous prétexte qu’il y’avait un problème de communication !?
    Jamais je n’oublierais la tristesse qui se lisait dans les yeux de ce grand bâtisseur.
    Il quitta l’Algérie, avec un sentiment amer, celui d’avoir été jugé par des gens qui n’ont rien compris à son œuvre.
    Pour rappel, à l’époque l’USMBA été sous la tutelle de l’ENIE et inutile de souligner que le couple Choubine dont la femme est Docteur en médecine sportive….n’avait même la télé …et le confort dans la maison été sommaire.
    Dés son retour à Moscou, ce Monsieur fut invité sur le champ par les Émirats Arabe Unis pour s’occuper d’une grande école de formation…. voilà l’investissement que font les gens sensés.
    Car sans la formation, et sans la pratique sportive de masse, jamais, au grand jamais nous ne connaitrons un championnat digne des grandes nations.
    Ceci est juste, un devoir de ma part pour éclairer l’opinion sportive qui porte l’USMBA dans son cœur et aussi, pour que les nouveaux dirigeants évitent les erreurs de leurs prédécesseurs, pour que les matchs ne soient plus un combat de coqs mais plutôt un spectacle à vivre avec bonheur car nos ainés assistaient aux matchs en costumes cravates et les photos en noir et blanc de l’époque, sont là pour l’attester.
    Tewfik/Adda .Boudjelal

    • Mouhal

      السلام عليكم
      Ya si tewfik,j ai toujours cru que c était Abdi jillali l entaineur le jour où l USMABA a enlevé la dame coupe d une part et d’autre part je découvre une de vos facettes …traducteur! Vous cachez quoi encore sous le chapeau?
      صيام مقبول و ذنب مغفور

  8. benali

    Mr A B Tewfik leclub phare est a l’image de la gestion mercantile de la ville Ce fut un temps ou les affaires furent gérées par des personnes amoureuses de la cité et depuis ces bekbeks venus de nulle part qui se pavanent devant le quota des nanas imposées par une lois scélérate alors ould echahid si chalabi l’usmba c’est kif kif ne restons plus comtemplatifs dénoncons bougeons

  9. mohamed

    le gardien du stade a pris le logement de mr choubine,c’est vrai c’est un personnage fantastique,et les gens qui l’o nt chasse de sba sont tjs vivant qui ont agi que pour leur interest,,melbekri l’usmba fel mirda.

  10. H.BOUASRIA

    Nous avions une école.une grande école qui produit des magiciens en FOOT comme les Mehdade-Salhi-Amar-maji-A/Fodhil-Kadi-pour ne citer que celà la liste est longue et il y’avait des hommes competants dans le domaine et l’investissement ils donnent toujours la priorité à la prodution locale s’ il manque quelques postes ces hommes la ne courent pas loin juste aux alentour pour recruter les Chibane- Kaddour H.Bouhdjar-koudache et s’il manqueront toujours ils vont chercher partout que se soit dans le pays ou hors le pays ils partent les poches pleines pour ramrner que la qualité comme les Negri-Delhim-Soukhane-Hafef-Smair- Henia-Sassi-Lahmar-Kerrit ces gents la de leurs maisons ramenent qu’est qu’a besoin le club et non pas le contraire de ceux qui sont aujourd’huit

  11. H.BOUASRIA

    j’ai fais une erreure de frappe pour dire hafif de skikda au lieu de hafef ce denier est de la production que j’appel locale saha ftorkoum

  12. yahia

    vous voulez dire Keffif Mr Bouasria

    • H.BOUASRIA

      oui si Yahia vous avez raison kefif ces derniers moments je fais bcp de fautes de frappe ne faut pas m’en vouloir tant qu’on s’approche l »age des 60 années on perd un peu la vue et la consatration et meme les pédalles Allah efekrek be echahada On ne s’ennuit pas on a nos petits apres nous pour nous protéger

  13. EL BOUZIDI

    Si vous le permettez , ne serai -ce que pour l’histoire , je voudrai par ma modeste contribution apporter un éclaircissement au sujet de la coupe d’Algérie trophée oh combien valeureux remporter avec l’art et la manière par nos valeureux joueurs qui ce jour étaient animés d’une volonté extraordinaire faisant fi des consignes et de la tactique de jeux du staff d’alors « Redouane Haffa f, Tlemçani Abdelkader ,Lakhdar Bouheni, Tarik Louahla, Zoubir Houari, étant mieux placé pour affirmer cela ».
    Pour revenir à cette œuvre il est de notre devoir de rendre à chacun le mérite qui lui est du. Les vrais concepteurs, furent bel et bien Hassani Mustapha, Osmani Hamidou, Debab Kaddour, Belamri Abdelkader, Chaabane Djelloul et Amara Saïd. Les Meziane, Boukellal, Sallam , Benabdellah, Menni ,Adda Brahim et consorts ne me contrediront guère.
    Bensenada Djillali, bénéficiant d’un concours de circonstance a récolté ce que ces braves gens ont semé. Opportunisme oblige !

  14. kfaraoun

    Oui si mouhal j’ai personnellement assisté au match usmba 2-jsk 1 et c’était Abdi Djillali qui était entraineur et kadi Abbès son adjoint et le président était Bensenada Djillali au moment ou l’usmba a décroché la coupe d’Algérie.
    Bessaha ftorek

  15. mohamed

    el bouzidi rak ghalat ya khouya les gens qui ont oeuvre avec leurs Coeurs et acharnement vous les avez oublier dans votre texte.Il y avait une pleade de ouled bled qui ont contribute au sacre mais les opportunists et les voyous de l’epoque ont tout fait pour faire fuir ces gens et ont applaudit el ouaguef abdelkrimet bonjour les degats l’Usmba joue la coupe d’Afrique et retrograde en d 2,je suis la pour vous rafraichir la memoire concernant l’annee 1991/1992.

  16. Belamri abdelkader

    Pour compléter l’information de si feraoun, il y a lieu de signaler que Bensenada, au debut de la dite saison n’était que simple membre,inclus bien aprés dans l’équipe dirigeante par le président hassani mustapha qui lui a donné l’occasion de magouiller avec les éleveurs ,clients de l’unité de l’onab où il était directeur en les sommant d’aider financierement l’usmba en ouvrant un compte à la banque de sidi hamadouche,selon les dires des uns et des autres et dont les dirigeants ignoraient jusqu’à son existence ,encore moins le montant de son crédit.Devant les difficultés financieres accusées par le club et la sourde oreille affichée par les autorités d’une part et le coup d’état à peine voilé par bensenada pour prendre la place de hassani d’autre part , qui m’a personnellement surpris par son attitude consentante,nous avions à l’époque démissionné en bloc (hassani,hadj osmani dit hamidou et moi-meme malgré l’insistance de bensenada pour l’accompagner dans son aventure en m’envoyant personnellement, comme émissaire l’ancien joueur de l’usmba Mr Mekamene qui était membre aussi. L’équipe ,composée de joueurs expérimentés et talentueux n’aurait jamais connu les affres de la relégation.Que voulez-vous l’histoire n’arrête pas de se répéter.

  17. a,dennoun

    Qui etait entraineur durant l’annee 91-92 ?
    Tewfik A.B dit que c’etait l’entraineur Russe, d’autres disent Abdi Djilali et Kadi.
    merci pour preciser
    A.D

  18. hamza

    lors de la finale c vrai l’entrainneur etait kadi et abdi djillali .abdi est arrivee le dernier le cap d’equipe c’etait berrahma a la fin du match louahla a pris le brassard. concernant la presidence c etait c vrai bensnada mais comment il s’est accapare de la presidence ? c un coup d’etat prepare par des agents malintentionnes pour ne pas dire magouilleurs et voyous il n’y avait ni eleveur ni compte a sidi hamadouche comme pretendait mr belamri . une assemblee gle elective ete organisee au theatre ce jour bensenada pour intimider hassani a ramener des voyous repris de justice notoire comme plaqué bouhadja et tous ça pour faire fuire hassani. l’annee d’apres c a dire apres la coupe bensenada a cede l’equipe a abdelkrim louaguef ainsi que nos meilleurs joueurs a l’image de adda brahim et tlemcani a casa au maroc

  19. tewfik adda boudjelal

    Mon cher ami Kader , je confirme que le vrai ARTISAN de la coupe d’Algérie fut Mr Choubine ami de Mr Rogov car tous deux originaires du même patelin « Tchéliabinsk » .Par contre l’année 91-92 a vu défiler pas mal d’autres techniciens pour soit disant seconder Mr Choubine .Je me rappelle de Abdi , Kadi , Drid et Said Amara , tout ce beau monde pour une seule saison .C’était moi qui avait accompagner le couple Choubine pour déposer leur dossier pour le permis de travail .je tiens à préciser qu’ au retour d’Alger avec le trophée , toute l’équipe fut invitée à une réception au village Américain , par un industriel du Bled qui se trouve être le sponsor de l’équipe de l’époque .Ce jour là les Choubines manquaient à l’appel car personne n’a eu la délicatesse de les informer , mieux encore , une prime fut accordée à toute l’équipe mais l’enveloppe remise à Mr Choubine avait maigrit arrivée aux mains de son destinataire… Même la médaille , seul souvenir qui devait lui rappeler ce sacre lui fut confisqué .Cette année là Bel Abbés venait de perdre un grand Monsieur mais ce dernier est aussitôt parti rejoindre un poste à sa juste valeur au golf ou il fut charger de créer une école de formation , chose qui fait cruellement défaut chez-nous .

  20. kfaraoun

    SI DENOUN Pour répondre à votre question je vous ai bien dit que j’ai assisté en chair et en os au match de coupe et j’ai vu de mes propres yeux Abdi et Kadi sur le terrain à moins qu’ils étaient dans le staf technique de la JSK..Je suis pret à parier un billet aller retour Alger Monréal qui me permet de voyager BINX sur le dos de si Tewfikhayi
    Si Tewfikhayi On est pas des prophètes et nous sommes que des etres humains faibles qui peuvent se tromper BESSAHA FTOURKOUM

  21. H.BOUASRIA

    Pour correction la saison ou on a gagné la coupe d’Algerie l’année 91 l’entraineur était bel et bien ABDI Djillali secondé par KADI Abbes Le scort était 2 buts a 0 premier but marqué par Aek Tlemçani la premiere mi temps à la 6 minute du jeux et le second par LOUAHLA la deuxieme mi temps à la 32 minute du jeux Il n »y a pas un autre entraineur il n’y a pas un autre scort et il n’y a pas d’autres buteurs

Répondre