La Voix De Sidi Bel Abbes

USM Bel-Abbès : Abdelkrim Serrar démissionne

Au moment de la rumeur insistante en ville faisant état de cette démission Avions tenté de joindre le président Serrar  ce dernier est resté injoignable par contre au niveau de la DJS aucun document ayant trait a cette info ne fut remis nous confirme t-on ,  toutefois notre confrère  M.O.N du quotidien d’Oran en parle ce jour.images A Sidi Bel-Abbès, depuis déjà un certain temps, le bruit courait quant à l’éventuel départ du président Abdelkrim Serrar. Cette issue était certes prévisible mais la manière prête à confusion. En effet, Serrar estime que les circonstances actuelles ne l’encouragent pas à poursuivre l’aventure à la tête de la SSPA en raison des problèmes qui le dépassent en l’absence de moyens financiers. Pourtant, l’ex président de l’ESS était confiant lorsqu’il briguait la SSPA, il y de cela presque une année. Seulement, un rebondissement est survenu et Serrar n’a pu mettre en application son projet. Une décision qui vient rajouter à l’instabilité dans un club déjà fragilisé par les conflits internes. Serrar décide donc de partir et même flécher les démarches administratives et juridiques à son successeur. Face à cette situation, l’opinion sportive bel-abbésiens s’attend à de vives réactions de la part des pouvoirs publics dans l’optique de sortir le club de cette impasse. Le moins que l’on puisse dire c’est que l’USMBA se trouve dans une impasse certaine, voire au bord de l’implosion. Le club fait face à une crise sans précédent qui exige l’implication de toutes les énergies à Sidi Bel-Abbès, et cela indépendamment des tendances conflictuelles. Après les derniers rebondissements, on mise sur les enfants de la ville pour débloquer la situation. Au moment où la majorité des pensionnaires de la Ligue 1 font preuve de sérénité, l’USMBA baigne dans l’incertitude. Actuellement, c’est le statu quo puisque la SSPA/USMBA pourrait se retrouver sans président. Toutefois, il semblerait que Hadj Okacha Hasnaoui, sera le probable sauveur du club. L’ancien président d’El Khadra, pourrait acheter les actions de Serrar. Jouissant de la confiance des autorités et du public, Hadj Hasnaoui est à présent le seul homme de la situation capable de sauver l’USMBA et lui redonner sa notoriété. Par ailleurs, les choses devront progresser dans le bon sens dans les prochaines heures, notamment après la réunion préviue entre le Wali et Serrar. Au vu des péripéties qui ont ébranlé la maison de l’USMBA, le Wali ne restera pas indifférent aux appels et doléances des supporters. Il faut dire que l’envergure de l’USMBA en tant que club à patrimoine devra exhorter le Wali à prendre le taureau par les cornes pour débloquer une situation en tentant de trouver des solutions idoines.

images1

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=54165

Posté par le Sep 2 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

Répondre