La Voix De Sidi Bel Abbes

UNESCO : La Palestine, le grand gagnant. Les USA, mauvais perdant.

La Palestine soeur est 195éme membre admis à l’UNESCO, c’est l’heureux grand gagnant à travers le retentissant coup diplomatique qui s’est tenu à Paris, indique notre confrère Hassan Moali. Mais le mauvais perdant sont bien les USA, c’est ce que nous verrons à la fin de ce papier.

Ainsi en arrachant haut la main un statut de membre à part entière de la célèbre institution des Nations unies l’Unesco, Mahmoud Abbas a infligé une cinglante claque au couple israélo-américain.Ce fut un moment fort, chargé d’émotion, à la lecture du «verdict» de l’assemblée générale de cette organisation : «La Conférence générale décide de l’admission de la Palestine comme membre de l’Unesco.» Au-delà de cette autre grande victoire pour la Palestine dans son chemin inexorable vers sa reconnaissance en tant qu’Etat membre de l’ONU, il faut relever l’échec cuisant des Etats-Unis et d’Israël à faire capoter le processus à coup de menaces et autre propagande. Mais in fine, cette artillerie lourde n’a pas dissuadé les membres de l’Unesco qui ont opposé un véritable veto à la requête américaine. Il faut féliciter ici le courage de la France d’avoir été la seule grande puissance à avoir donné sa voix aux Palestiniens. Le Royaume-Uni et l’Italie n’ont certes pas voté en faveur de cette adhésion, mais ils ne s’y sont pas opposés non plus. Au final le oui l’a emporté de manière écrasante, puisque la résolution a été adoptée par 107 voix pour, 52 abstentions et 14 voix contre, parmi les pays présents hier au siège de l’Unesco à Paris. La quasi-totalité des pays arabes, africains et latino-américains se sont prononcés pour l’adhésion des Palestiniens, de même que la France qui avait pourtant émis de sérieuses réserves ces derniers jours sur la démarche palestinienne. «L’Unesco, ce n’est ni le lieu ni le moment. Tout doit se passer à New York», jugeait encore vendredi le ministère français des Affaires étrangères.Les Occidentaux estimaient que la candidature à l’Unesco ne pouvait précéder l’aboutissement de la démarche entreprise par les Palestiniens auprès de l’ONU, à New York.Mais la France a changé radicalement sa position, au grand bonheur des Palestiniens, qui vont désormais avoir une voix dans cette auguste assemblée de l’éducation, de la science et de la culture.

Les états-Unis « mauvais perdant » perdent la bataille et menacent :

Les Etats-Unis, l’Allemagne et le Canada, qui se sont retranchés dans le déni des réalités, reçoivent à l’occasion une belle gifle. Il faut attendre de voir si les Etats-Unis, qui ont menacé de cesser «immédiatement» de leur contribution financière à l’organisation –70 millions de dollars et 22% de son budget – vont passer à l’acte. «Nous pensons que c’est contreproductif. C’est une mesure prématurée», a  répété hier devant la Conférence générale de l’Unesco la sous-secrétaire d’Etat américaine à l’Education, Martha Kanter. Mais cette ultime mise en garde n’a servi à rien. L’ambassadeur américain auprès de l’Unesco, David Killion, ne pouvait que constater son échec : «La décision d’aujourd’hui va compliquer notre capacité à soutenir les programmes de l’Unesco.» Son collègue et complice israélien Nimrod Barkan appuyaient que le budget de l’Unesco serait ainsi amputé d’un quart de son montant. «Cela deviendra impossible pour l’Unesco de remplir ses missions», a-t-il estimé. Mais qu’à cela ne tienne, l’Unesco ne fermera pas boutique pour autant. Sa directrice générale, Irina Bokova, admettait juste que l’organisation devrait «probablement» réduire la voilure. Mais elle insisté le caractère «universel» de son organisation. Les Palestiniens et leurs nombreux soutiens préfèrent savourer cette belle victoire qui en appellera d’autres. Après le coup spectaculaire du 23 septembre devant l’Assemblée générale de l’ONU, Mahmoud Abbès engrange un autre succès en faisant de la Palestine le 195e pays membre de l’Unesco en attendant, un jour peut-être, de franchir la porte de l’ONU. Les Etats-Unis ont annoncé, hier, qu’ils suspendaient leurs versements à l’Unesco après l’adhésion de la Palestine à cette agence de l’ONU. «Nous devions effectuer un versement de 60 millions de dollars à l’Unesco en novembre et nous ne le ferons pas», a déclaré la porte-parole du département d’Etat, Victoria Nuland, à la presse. L’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture a décidé, hier, à Paris de l’admission de la Palestine comme membre à part entière par 107 voix pour, 52 abstentions et 14 voix contre. La Maison-Blanche avait estimé hier que ce vote était «prématuré» et «contreproductif» dans la perspective d’une reprise espérée des négociations de paix au Proche-Orient. Après l’avoir boycottée pendant 20 ans (1984-2003) pour protester contre sa mauvaise gestion et son idéologie tiers-mondiste, les Etats-Unis participaient jusqu’à maintenant activement aux programmes de l’agence, y voyant un moyen de diffuser certaines valeurs occidentales sans se mettre en première ligne.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=9015

Posté par le Nov 1 2011. inséré dans ACTUALITE, MONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

9 Commentaires pour “UNESCO : La Palestine, le grand gagnant. Les USA, mauvais perdant.”

  1. hocine de kouba

    c’est une victoire diplomatique

  2. Alain

    c’est une grande victoire c’est vraie quand on sait que les USA menacent les interets du monde arabe avec l’argent de ces memes pays sans qu’aucun ne reagisse helas ou sont les arabe ? la menace americaine cette fois ci ce n’est ni le veto ni les bombe mais la contribution financiere pour ne pas dire que c’est l’argent des pays arabes qui menace notre soeur palestine et notre lieu saint « el Masjid Al Aksa » Pardon messieurs pour le derangement
    mais c’est un defit diplomatique lance contre les USA pr l’europe

  3. madame saadia fekair

    le papier en ligne m’a fait rappeler ce que disait monsieur affif lors du dernier s.b.a samedi belabbesien en parlant des intellectuels dans le monde.les usa demontrent chaque fois leur eternel parti pris

  4. said

    merci a mr ALAIN de nous rappeler le gachis que nos confreres arabes font et contribuent a le maintenir comment peut on donner de l(argent gratuit aux etats unis pour qu’ensuite ira aux malfrats israeliens pour exterminer nos freres palestiniens?C’EST honteux;.acheter des avions de guerre pour sauver les americains du marasme du stock petrolier de katarina suite au hurricane(tempete ) c’est vraiment de la pure soumission ,saoudiens meditez sur les vietnamiens;stop aux caisses souveraines auquelles on assiste a sa faillite ;bravo a notre gouvernement sur ce point ;le petrole reste une arme comme l’a souligne BREZINSKI LE MINISTRE DE LA DEFENSE AMERICAIN (precedemment)LORS DE L’INVASION DE L’irak

  5. monsieur gheroui mascara

    pour moi la palestine et son long drame qui demeure toujours impuni par nos complicités , nos luxes insultants et provocants je veus dire par là les rois et les régimes Arabes a la merci d’israel et leur silence tacite qui autorise tout les abus et voila que le tapis rouge est mis a la disposition d’ihoud barak . pour cette victoire diplomatique de l’entrée a l’unesco elle est importante mais insuffisante vivement luttons pour la libération effective du peuple pallestinien je remercie votre journal pour le choix de ces sujets variés et des informations sur notre chere ville

  6. bourahla

    un sujet tres interessant pour se situer dans ce monde ou ce duo usa israel a encore de sales tours a fairesubir a nos freres palestiniens

  7. pseudo

    CC

    que puis-je dire depuis quelque siècles y’avait que les animaux qui Gerent Le Mond… et parmis eux quelque Arabes qui gerent pas le mond…

  8. pseudo

    56 pour cent des juives Algerien represente Les Citoyens EN Israel alors … alors pq vous jouez le roles de ceux qui se déffendre pour Plaestin …et comme vous savez le polisarion ont pris la drapeau Palestinian et ont ajouté une étoile…. et sont venu de TChad et Mali … vous éte que des invesstiseur de Politiques…

Répondre