La Voix De Sidi Bel Abbes

Une sérieuse penurie du vaccin anti hépatite B.

A Sidi Bel Abbes, la rareté du vaccin anti-hépatite B ciblant les nourrissons en particulier est un théme polarisant, car ce sont les parents qui se sont manifesté et ne cachent pas leur inquietudes malgré quelque assurances fournies par les pouvoirs publiques. Notant que la vaccination revet un caractére obligatoire, surtout que l’OMS recommandait de ne pas limiter la vaccination aux seuls groupes concernés (enfant, pré-adolescents) à risque car cette stratégie avait montré son impuissance à faire régresser le nombre de cas d’hépatites. En Algerie, la vaccination est devenue obligatoire chez les personnels de santé. Et c’est là, une autre serieuse affaire de santé publique dans notre wilaya. Notre ami Driss Reffas avait déja dans un autre registre tiré une sonnette d’alarme en Aout passé sur les déchets hospitaliers. Pour notre part, nous avons tenu à alerter l’opinion publique éstimant que l’on ne doit pas badiner avec la santé de la population, surtout que les moyens financiers éxistent et que les confrères journalistes ont eu des rôles divers. Certains ont joué le jeu démagogique de la polémique avec une présentation des faits tronquée et tendancieuse a t’on suivi. D’autres ont fait correctement leur métier d’information. Les insuffisances des médias pour l’information médicale ont été récemment évaluées par les specialistes en communications autour du monde médical. C’est pour cela que nous prenons des pincettes pour aborder de tels sujets comme celui d’aujourd’hui dans le seul but de voir une prise en charge rapide, nous nous sommes pas là pouir viser X ou Y, car souvent des veritées ont sussité de fausses lectures, nous disons cela pour éviter toute équivoques.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=8616

Posté par le Oct 13 2011. inséré dans ACTUALITE, SBA PROFONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

3 Commentaires pour “Une sérieuse penurie du vaccin anti hépatite B.”

  1. lalimi t le rocher

    la direction de la sante et les services de l’etat sont ici appeles a solutionner ce handicap quiu est menacant sur les nourissons .j’enconais des voisins qui cherchent ce vaccin depuis des semaines et c’est la periode..ousont les pouvoirs p de cette wilaya

  2. arbi zazou sl

    ou sont les responsable de la sante

  3. Les professionels de santé ne doivent ils pas s’alerter face à ce pénurie?

Répondre