La Voix De Sidi Bel Abbes

Une pensée de la vdsba à deux icônes du football Fellah Djillali et Kada Gnaoui

il y’a une année pour l’un et bientôt un an pour l’autre  il s’agit de Kada Gnaoui du grand widad de Mercier Lacombe (sfisef) et deFellah Djillali de l’USMBA de post-indépendance . Dans les faits  Fellah Djillali, qui n’a pas été seulement un grand gardien, mais un heureux dirigeant de la saison 90/91 ou l’USMBA avait remporté la coupe d’Algérie le 2 mai 1991, face à la JSK. Fellah Djillali rejoint ses camarades : Hassini Abdellah, Bekkar Cheikh……ses aînés dirigeants Hassani Ouhibi, Bouait, et autres joueurs de talent moins jeunes que lui ainsi que des dizaines de fans qui se levaient tôt pour voir le gardien volant, celui qui un jour enterra sa fille pour aller disputer une partie capitale de son club chéri. Je m’arrête là, pour tenter de retracer le cursus d’un frère, d’un ami, qui avait souffert ces dernières années, même socialement, il n’avait qu’une maigre pension à la CNR.(n’ayant pas assez cumulé). Et si ceci est un volet réel, sa longue carrière mérite un détour et je dois redire que j’éprouve un pincement au cœur en proposant à nos amis(es) lecteurs(ices) ce papier là.


Fils du quartier Graba et sa célèbre rue Béranger, avec comme coéquipiers de l’équipe minimes de l’USMBA dit « Diden » Badaoui Ghezzal, feu Saim Hadj, Hassani M ; Djillali sut prendre en main sa destinée…et il fallait être culotté pour jouer avec l’ASBA (Equipe des cheminots.) contre le grand sportif S.C.B.A au stade Paul André et convaincre l’exigeant Viscallo et faire doute des protégés de Rebibo coach du S.C.B.A. qui ne parvinrent à marquer leur unique but qu’à la 83ème minute de jeu lors de ce derby comptant pour la coupe de France. Et ce match « formalité » devint au fil des minutes, sérieux très même … à la mi-temps : 0-0 Fellah auquel on avait fait signer une licence sous le nom de BERREZZOUG Abdelkader ? s’en souvient comme si c’était hier. Ainsi, disait-il ses propres dirigeants coloniaux lui ont demandé de « baisser les bras » … Djillali se rappela de ces mots traduits par Bengamra qui était son adversaire coté S.C.B.A : « Mira quién va jugar goal ? » (Regards qui va jouer goal) prononcé en Espagnol lors de la vérification des licences, ce qui contribua à motiver l’enfant d’El Graba.

Ces images sont encore présentes dans sont esprit comme celle du chahid Bendelhoum Miloud dit « pahih » auteur ce jour là d’un grand match contre le S.C.B.A. il nous évoqua son séjour à l’O. Marseille Fellah nous reparla de cette époque de la Fida locale de ce berceau éternel de village Errih, Abbou , Sidi Yacine, Toba ex-Gambetta. Des ex-dirigeants et joueursqui ne sont plus de ce monde de cette rencontre capitale un certain dimanche contre l’MCA au stade des trois frères Amarouche où il venait d’enterrer sa fille pour jouer l’après-midi … « On en devait manger au restaurant « les trois canards » Hénia qui était cette saison là entraineur / joueur, et qui fut mon coéquipier n’avait pas accepté mon retard il ne cacha pas sa remarque, je m’approche de lui en lui disant : « je viens d’enterrer ma fille … » il me répondit « et tu veux jouer » ; oui.. et je vais même chercher deux joueurs absents récalcitrants, à l’un d’eux j’avais même remis la somme de 50000 centimes. En fin de partie j’ai reçu après la victoire. On m’a remis un billet de 20000 centimes. Je revins à pied, et ce malgré quelques sollicitations de supporters véhiculés en pleurant à chaudes larmes, j’ai joué détenant un record d’invincibilité de 15 matchs. » Des statistiques existent à ce jour. Ce grand gardien a connu des hauts et des bas et avec philosophie, il accepte les revers mais avec une dose de fierté il évoque cette belle finale de coupe d’Algérie remportée par l’USMBA cotre la JSK ou Fellah était dirigeant actif … les autres catégories des minimes des juniors en avaient fait autant … boute-en-train malgré son état de santé il vous reparle de certains matches d’anthologie de ce CRB- USMBA de juin 1965 et d’autres belles empoignades. Des photos d’un plongeon sur Kalem, avant centre ornent à ce jour certains espaces autochtones et autres rares sites belabesiens. Depuis sa situation sociale s’est dégradée, Fellah qui avait enterré sa fille le matin, et joua l’après midi et actuellement dans un fauteuil roulant depuis son amputation d’une jambe. De la CNR (Caisse Nationale de Retraite), il ne percevait que 3650 DA. Ses cotisations étaient maigres, mais son rendement et son sacrifice ont été immenses. Décidément, cette année a été indélébile au niveau des gardiens de but, jugez-on : Bouneb Noureddine dit Nounou, Dekkar Noureddine et Benayed Abbes dit Kiles. Allah Yerhamhoum.

Pour le second grand joueur il s’agit de feu KADA RAMDANI dit KADA GNAOUI LE BAROUDEUR DU WACML dont une année vient de s’écouler depuis son décès .nous en parlons dans cette pensée et ce  selon un precieux temoignage de son fils Miloud, et faisant suite a d’autre article sur l’histoire de ce glorieux club d’avant guerre le WACML (Mercier Lacombe aujourd’hui Sfisef), nous abordons aujoud’hui feu KADA RAMDANI dit KADA GNAOUI LE BAROUDEUR DU WACML discipline et rigueur Même si l équipe de foot Ball de Sfisef est connue par ses coups de têtes les bagarres générales et les envahissements de terrain de son stade surnommé le chaudron, a vécu au sein de ce club un joueur si discipliné qu’il n a jamais reçu un carton jaune ou rouge.il s agit du célèbre ramdani kada connu par ( kada gnaoui) ne un 27janvier 1930 a sfisef ex mercier Lacombe . ne pouvant ce frayer un chemin dans les études lui orphelin à 6 ans il va briller dans le football .afin de subvenir au besoins de sa mère khalti mamma.
Il débutât en 1947 avec le club des indigènes représentant le village nègre le fameux WACML .Son premier match d essaye fut contre un club de Division supérieur encourager par son grand frère Ahmed gardien de but .il endossa le n°9 et se fut la surprise il inscrit 2 but ce qui démoralisa l équipe adverse qui et encouragea ses coéquipiers qui inscriront 3 autre buts . Le MLS l équipe des pieds noirs se prit de jalousie vont faire leur possible pour une fusion .mais ces jeune gargariser par souffle du nationalisme résistèrent .les quêtes feront vivre ceux qui étaient dans le besoin et l équipe accédas au district Kada Gnaoui se distingua par un fairplay rare chez les sfisfis que même les arbitres le respectaient ,il marquait dans tout les matches Ses souvenirs restent figés sur deux matche contre une équipe Tlemcen en 1950 ce matche tant attendu a vu l inscription de son meilleur but sur coup franc pour voir son équipe gagner par 3à1 et l équipe rivale MLS morte de jalousie En 1954 ils jouèrent un matche de coupe contre l équipe du sporting qui était en d1 gnaoui inscrit le but égalisateur mais ils ne peuvent finir jusqu’ a la fin ou le sporting bien préparer physiquement qui bénéficie d un coup de pousse de l arbitre pour marquer le but libérateur, même ayant perdu ce match reste gravé comme historique Le jour ou le WAC ML fut dissoute il seras repêché par le MLS il jouera à contre cœur pour réintégrer l équipe l année suivante jouas contre l MLS et marqua 2 buts qu il va faire plier par 7 buts à zéro . Le matche qu’ il regrette c est celui contre l étoile des juifs d Oran ce matche qui vit le déplacement de toute la région pour supporter le wac un match de bagarre alors que lui se trouvait à l hôpital pour subir une opération ( haaaaa si j étais présent ce jour ) un regret en soupire chaque fois qu’ on évoque ce match L espagnol Espéres ce courtier qui s occupait du recrutement des joueurs pour les équipes de la métropole l’ a contacter en 54 et 55 lui proposant un logis nourrit et une prime de 2500 ff .chose qu’il refusa préférant rester au bled Ce joueur a marqué les esprit a sfisef et a toute la region comme l a marque ses collegues qui sont tombés au champ d honneur Benhada M et Mezouari H Apres l indépendance son enfant Hmida prof de français, s’ est vu attribuer tout les prestige dans un autre domaine le handball et comme son père devint le meilleur joueur de cette discipline Il nous quitta en 2009 dans son obsèques un monde incroyable y assistât venant de beaucoup de milieux sportif. Feu Kada Gnaoui, eu droit en 1999 a un grand memorial devons-nous le mensionner, toute l’oranie sportive y etait, des hommes ont tenu leur pari a leur tete Mr. Reffas Driss ce 19 Juin 1999 pour les besoins du rappel…Pour sa part Mr. Kadiri Mohamed (votre serviteur) , s’est investi dans le domaine mediatique en venant dans la demeure de Feu Gnaoui avec son fils Ali, realiser des avant papiers de préparation de l’evenement qui a vu aussi le concours du wali de l’epoque, et d’autres volontées de Sfisef. Notons que c’est pour observer cette pensée que nous publions cette article écrit il y à une année de cela

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=13876

Posté par le Juin 4 2012. inséré dans ACTUALITE, SBA PROFONDE, SPORTS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

33 Commentaires pour “Une pensée de la vdsba à deux icônes du football Fellah Djillali et Kada Gnaoui”

  1. bennabi

    je ne vous cache pas monplaisir de relire ce papier consacré a ammi kada Franchement je lis toujour la voix et je ne comente que rarement mais puisque c’est une pensée Allah yarhamhoum les deux avec si djillali Fellah.

  2. gherbi sba

    je saisis cette occasion pour observer uner tendre pensée a ces deux messieurs du Football ils ne couraient pas derirele dinar ni l’euro ils aimaient leur vile et les fanions.

  3. lecteur assidu

    Allah yarham Si kada et si Djilali.Merci Mr Kadiri .C’est formidable ce que vous faites.Dès fois les mots ne suffisent pas pour exprimer nos émotions et notre bonheur de lire sur des gens qui quittent la scène sans faire de bruit et qui nous marquent tellement ils étaient simples,modestes,exemplaires dans leur amour de leurs villes.Effectivement,Sfisef a comme Sidibelabbès,fournit de grands hommes à notre chère patrie.Personnellement j ‘ai eu l’immense privilège de connaître Fellah et d’être son coéquipier à l’ usmba et où j’ai appris comment défendre et mouiller son maillot pour la ville et ses charmants supporters très connaisseurs en la matière.Quand on perdait un match à l’extérieur..Fellah était tellement triste qu’il refusait toute nourriture lors de nos retours où nous devions avaler des centaines de kilomètres pour arriver à Sidibelabbès à l’aube……Allah yarhamhoum djami3ane!!!…….Encore une fois MERCI Mr kadiri Mohamed!

  4. zouaoui

    hommage aux deux parmi les symboles du foot belabbesien , c tjrs mr kadiri qui est derrière ,la voix de sidi belabbes est devenue l’emblème des lecteurs de sba ,et en particulier les sages de petit paris ,qui apprécient et savourent leur jeunesse par le biais de cette voix d’or de sba,ovations et reconnaissance à notre cher kadiri qui ne se lasse pas à nous faire rappeler de préserver ,sauvegarder,le patrimoine multidisciplinaire de sba.encore une fois , les deux feux,ce sont parmi nos idoles par lesquels notre sba en a le droit d’être fiers belabbesiens.le grand hommage aux martyrs, moudjahidin-ne, ex footballeurs , artistes , médecins ,enseignants, avocats,et tous ceux qui ont marqué leurs empreintes à l’historique de sba.merci MR KADIRI.

  5. benhaddou boubakar

    allah yarhamhoum,c’est bien de temps en temps d’èvoquer un disparu de la region de sidi belabbes et lui rendre homage,et surtout prier dieu pour lui, merci a vdsba de ces homages meritès pour ces fils de belabbes!

    • Mohamed.G...

      Salam Si Benhaddou,
      ça va khayi,dis moi si notre frère Nasri est bien arrivé sur les lieux saints ?Est-ce qu’il t’a téléphoné ??

  6. Hamid D de Paris

    « Allah yerhamhoum » . C’étaient des « hommes » qui faisaient passer l’amour du football et de la ville avant tout . Pas comme maintenant oû le football a été pourri par la masse d’argent qui y circule et la cupidité et l’incompétence des dirigeants et reponsables.

  7. Amroun

    Ammi kada toute une grade histoire qui ne se tarira pas je trouve utile de réevoquer le parcours de ces grands du football ou les petits que nous étions ignoraient les vertus de la balle ronde.

  8. benali

    ils ont joué dans la dignité et aimaient leurs clubs

  9. mohamed

    ALLAH YARHAMHOUM ,MAIS CE QUI ME TUE C’EST QUE DJILALI FELLAH QUE J’AI COTOYE ET CONNU A BEAUCOUP SOUFFERT SUR LE PLAN SOCIAL SI CE N’ETAIT LES QQ OULED BLEDS ,C’ETAIT LUI ET LES EX DIRIGEANTS OULED FAMILIA QUI ONT SUES EN 1991 POUR DONNER A SIDI BEL ABBES SA PREMIERE COUPE D’ALGERIE.JE RECTIFIE AUSSI UNE INFORMATION QUE L’ANNEE 1991 ,L’USMBA ETAIT PRESIDEE PAR BENSENADA QUI A REMPLACE HASSANI MUSTAPHA QUI A EU LE MERITE DE RECRUTER TOUTE CETTE PLEADES DE JOUEURS TALENTUEUX,DONC HASNAOUI CETTE ANNEE LA ETAIT LOIN DE L’EQUIPE ET IL N’YA QUE CONSULTER LES ARCHIVES DE LA DJS.AUTRE CHOSE ,C’EST MALHEUREUX TOUT CE QUI SE PASSE A NOTRE EQUIPE ON DIRAIT QU’IL NYA PERSONNE QUI PEUT AIDER CETTE EQUIPE,LE TEMPS PASSE ET IL N’EST GUERE RELUISANT,AU MOINS RESPECTER LA MEMOIRE DE NOS ANCIENS JOUEURS WA THARKOU YARHAM WALDIKOUM,WALLAH LAHCHOUMA ALIKOUM WA ALINA,MABKATCHE ROJLA POUR BIEN FAIRE………………………………………………..

    • fellah amine

      merci Mr mohamed
      pour fellah hamdoullah il est mort a sa son domicille en monquant de rien hamdoullah c’ést derniére parole c qu’il voullais voir l’USMBA en d1 il a dit sa a mon neuveu qui joue au club et merci a tous pour vous en souvenir sa fait vraiment chaud au coueur

  10. jamel

    OUI SI MOHAMED L « HISTOIRE PERSONNE LA CHANGERA

  11. Gamra de sidi khaled

    Heureusement vous nous faites plaisir en éléminant cette imposture de ch qui se croit il elle ceux qui lui parelent sont naifs jesuis certain deprocés d »intention tous les gens bien ontéte importunés revoyez heuresement ce soir elle est chassée

  12. chaibdraa tani djamel

    merci mr kadiri pour ce commentaire tu es et tu seras toujours le porte flambeau de notre wilaya allah yarham djilali fellah et kada gnaoui ainsi que tout les sportifs disparus de notre wilaya

  13. badrou

    rabbi yarhamhom nchallah,kayan juste Mr kadiri lyatfakar les anciens bel abbesien….

  14. ABBASSI22

    Salam
    Lors de mes vacances en 2006 j’ai rendu visite a feu Fellah Djilali (Allah yarhmah wa yarham oumate Mohamed) dans sa maison.Il m’a accueilli chaleureusement .Une joie immense se lisait sur son visage .Il m’a avoue qu’il aimait que les gens lui rendent visite. Il m’a parle du fameux plongeon ou il a subtilise le ballon des pieds de Hachouf contre ES Guelma .Il m’a fait revivre des souvenirs lointains des exploits de notre El Khadra.
    Il m’a aussi parle de sa grande deception de voir L’ USMBA moisir dans la D2. tout en etant optimste de la voir un jour regagner la D1. A une de mes questions sur sa vie actuelle ,il marqua un silence de mort ,des larmes coulerent sur ses joues.Il sortit son mouchoir et les essuya en me disant ; « ould bladi khaliha li Allah. «  »Je lui ai dit Ammi Djilali :quelques soient les circonstances dans lesquelles vous vivez aujourd’hui pour nous vous etiez vous etes et vous serez toujours une ecole de dignite de devouement et de sacrifice .Ce que vous avez donne pour Samba restera a jamais un modele a suivre .
    Baraka Allah fik ya M,Kadiri pour cette evocation et Allah yarham el jami3

  15. Mellali Mostefa

    Merci Mr Kadiri pour cette pensée à ces deux grands footballeur de leur époque Si kada gnaoui et mr Fellah Allah yarhamhoum etaient des braves

    • benhaddou boubakar

      salam si mellali,ravi de te relire! j’espere qu’on te vera tres bientot nchallah! c’est un bon hommage envers nos morts allah yarhamhoum jami3ane

  16. terkmani t gambetta

    Moi cela fait un bon boutde tempsque je ne commente pas mais je lis la voix et je suis content de cet article pensée et content de relire notre avocat Mr mellali mostefa il animait bien.

  17. chouia connaisseur

    Alors Mr Mellali!Après Salam Alaik bien sûr,Marhaben bik fi darak.Très de vous lire et ….s.v.p . ne nous refaites plus l’école buissonnière.Bon courage!!!!

  18. chouia connaisseur

    heureux à ajouter après très…merci!

  19. k khelladi

    de grands messieurs du football !! merci encore a ceux qui ont une pensée pour cette génération allah yerhamhoum

  20. A.Dennoun

    Merci Mr Kadiri pour cette rememoration a ces 2 grandes personalites de la region.
    Un devoir moral,merci encore.
    A.D

  21. zouaoui

    pensées et milles millions pensées aux défunts ,superbement évoqués par tlmnd footballistique du territoire,, hélas,cette sba ,est ternie par les ingrats,qui ont assez récolté et se sont enrichis au détriment d’un club qui les a honoré,permettez moi de vous évoquer une histoire drôle et indigne en même temps,sur feu fellah qui chaque jour s’installait devant le balbek,a coté du tribunal accompagné souvent d’une personne si rattachée à lui,:un ex joueur de l’usmba bien connu a fait semblant de mettre de l’argent dans la poche du feu devant les gens pour montrer sa generosité ,et que fut la surprise du feu ?AUCUN SOU ,vous voyez ce que valent certains ex joueurs opportunistes,je dois citer abdi fodil,hamza ,salhi en ma connaissance qui vraiment l’on soutenu,et j’en ai d’autres infos.certains gens proches du feu fellah,connaissent bien l’histoire drole de ce grand CON qui s’est foutu du defunt.allah yerham erjal,wallah yemsekh rkhas.sauvons notre club FIWJEH RJAL.

  22. zouaoui

    EN TEMPS ACTUEL bahri L’ex GRAND GARDIEN souffre d’une maladie un peu delicate qui risque de s’amplifier, c maintenant qu’on doit l’assister, faut reconnaitre ses realisations avec le club,ce n’est qu’un acte de bravoure qu’on doit immediatement concretiser a vec les efforts de tlmnd.et merci.je suis loin de sba , mais je suis à jour avec ma chere ville et ses chers GRANDS HOMMES,et meme les ingrats j’en connais .

  23. zouaoui

    comme je sais que le groupe des GNAWAS,justement des proches a bahri envisagent d’organiser une grande fiesta en egorgeant un FERD,c un patrimoine qui survit lui aussi,et ce groupe a besoin de ressources pour celebrer comme les autres groupes du pays de la meme vocation ,alors je prie mr kadiri d’oeuvrer pour cette iniative a caractere culturel et particulierement historique ,qui doit emerger d’vantage,j’en suis sur que mr kadiri peut contribuer a une telle occasion au nom du DIWAN EL ABBASSI sous LA HOULETTE ELMKADEM

  24. kerroum retraité

    si zouaoui la voix de sba joue je le sais un bon role et je suis sur que les gars de la voix vont réagir avec boutareg ALLAH YERHMAH il ya eu une bone intiative avec mr kadiri j »ai suivi sur le site et des gens présents m’ony raconté ..

  25. nehari kada

    deux grands icônes du foot belabbesien.allah yarhamhoum,pensé pour abdellah hassini allah yarhmou ainsi que tout ceux qui nous ont quittés.merci la vdsba

  26. fellah amine

    merci Mr KADIRI pour cette belle et unique page ,,lah yerham ga3 rjel li matou en sacrifiant leurs vie pour notre grand club (abdelkader hassani,mon pére,boucif boutareg,,tout le monde ) et se que j’éspére le plus maintenant ce que chaque homme bel abbésien et surtout les hommes de poids t’ell que hasnaoui…facent un éffort pour ce club ,pour le méttre a sa place ,,parsqu’il a des hommes qui ont tout laissé tombé pour ce club ,,,merci kadiri merci a tout les commantateurs et vive sba et vive USMBA

  27. sohbi 22

    merci cher lecteur sur cettte réaction pour Amine et le grand Fellah

  28. lecteur assidu

    Oui effectivement mon fils Amine!Ton père était un grand et il avait l’amour de l’usmba et sa ville dans les tripes.Tu sais Amine,que les grands hommes comme Djilali restent dans nos coeurs pour toujours,Franchement tu dois être très fier!

Répondre