La Voix De Sidi Bel Abbes

Une nouvelle équipe à la tête de la section locale de l’Emir Abdelkader

Enfin une nouvelle direction au niveau de la section Emir Abdelkader, dépendant de la fondation nationale du père du premier état national, et homme politique, chef militaire, écrivain, poète et philosophe. Ainsi on a appris que le nouveau bureau se compose de citoyens Bel Abbesiens a savoir :

Mr Feraoun Med : Président, Ben Cheikh Zouaoui : Trésorier, Kebir Abdelkader : Secrétaire Général, Mr Yousfat Aberahmane, Kandoussi A, Kadi Hnifi Khelil, Chergui, Tama figurent dans cette nouvelle composante appelée a redynamiser cette section qui se versera on l’espère dans le vif de ses prérogatives et missions. Notons qu’au moment ou nous annonçons ce renouvèlement, qui a nécessité plusieurs AG, nous vint l’idée de révoquer aujourd’hui la date du 24 avril 1835, vu qu’on est a quelques 48 heures prés. En effet, ce jour là, l’Emir Abdelkader venait de reconquérir la ville de Médéa, ou le nom de Mohamed Ben Aissa El Berkani nécessite un éclairage, car il  est considéré comme étant une personnalité historique et l’une des notabilités de Médéa. Son nom est étroitement lié au chef de la résistance populaire l’Emir Abdelkader. En effet, El Berkani était le Calife de l’Emir et le commandant de ses armées à Médéa. El Berkani est affilié à une famille ancestrale. Selon la légende, cette famille est originaire de  » Aberkane  » au Maroc, ayant émigré en Algérie, avant de se répartir entre Azazga, Cherchell et Médéa. La première rencontre entre El Berkani et l’Emir Abdelkader a eu lieu en 1835, lorsque l’Emir était venu à Médéa pour l’intégrer à son Emirat. Alors que le gouverneur de Médéa à l’époque Cheikh Moussa El Derkaoui s’était opposé à sa venue, il a été soutenu et aidé par El Berkani lors de la bataille de Ouamri, aux portes du secteur ouest de la ville. Suite à quoi, il a été nommé Calife de Médéa par l’Emir, lequel l’a également chargé de nombreuses missions, dont l’installation de certain Califes dans les Zibans (Biskra), de même qu’il a commandé plusieurs campagnes militaires qui l’ont mené à Sétif, dans les régionsdu Sud,à Medjana et à Zenata. Après l’occupation de Médéa par l’armée française, El Berkani a rejoint l’Emir Abdelkader à Mascara où il a participé à de nombreuses batailles jusqu’à ce qu’il tombe au champ d’honneur dans la fameuse et sanglante bataille appelée : « la catastrophe de la Smala « , en 1843, indiquent nos sources. Pour l’heure, hebdomadairement, la nouvelle équipe se réunit dit-on pour peaufiner son programme d’action, mais devra estiment les observateurs, s’ouvrir a la jeunesse et aux universitaires, cadres locaux, et notamment les historiens et autres concernés par le programme national de cette fondation. On y reviendra.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=3362

Posté par le Avr 22 2011. inséré dans ACTUALITE, ZOOM ASSOCIATIONS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

2 Commentaires pour “Une nouvelle équipe à la tête de la section locale de l’Emir Abdelkader”

  1. membres fondateurs de la fondation emir abdelkader d'oran

    Messieurs
    il semble que la fondation émir Abdelkader est devenu une écurie des films western on fait entrée des chevaux et en les fait sortir plu tard définitifs , c’est que fait ex président bafoue complétement la loi algérienne des associations et fondations il se fait croire que personne ne peut l’arrêter , il y a dieu en premier qu’il a oublier et en second la justice le tient au cou par des fausses déclarations qui vont lui couter cher avec toutes personnes engagés avec lui de faux documents déposés au ministère de l’interieur , il se prétend descendant de l’émir ( sa preuve avec une feuille écrit de sa main sans extrait de naissance et des descendants ) de plus il dit il est membre fondateurs que le dossier déposé par maitre ferhat le premier président national en 1991 au ministère d ‘intérieur il ne figure même pas il a été admit en 1995 par son ex beau fil comme secrétaire adjoint par-contre celui qui avait insulté l monsieur chamyl ce lâche qui connait pas l’histoire comment a été fondé à Oran la fondation et s’il est un homme il se présente devant moi à oran je suis un membre fondateurs devant le siège de police des renseignement et la sécurité territorial au frond de mer à Oran.

    • Mr membre fondateur……. bonsoir;
      Votre dernier commentaire a été déplacé vers un autre article sur l’association Emir Abdelkader, au lieu de l’ancien article (football).
      En ce qui concerne votre premier commentaire, veuillez vous adressez à l’administration via le formulaire de contact, mais pas sur l’espace commentaire.
      Merci.

Répondre