La Voix De Sidi Bel Abbes

Une nouvelle BESSMA NET encourageant un jeune nouveau bouquiniste du centre ville Bel Abbésien Tout un grand et clair message

Notre groupe de BESSMA NET a sa tété notre grand ami et chef de filles si Kadiri mohamed, vient d’entreprendre une nouvelle BESSMA NET avec comme principal objectif d’encourager Kadiro qui est un jeune nouveau bouquiniste du centre-ville Bel Abbésien et qui pour les besoins de repères établi près du magasin de vente de l’ONAB C’est tout un grand et clair message qui est lancé par mos amis organisateurs de cette sortie nocturne eux qui viennent d’ aborder un autre registre qu’ils ont a souvent emprunté celui de la promotion de la culture Et là il s’agit pour eux de tenter de promouvoir de nouveau la valeur de la lecture et, partant, du livre et surtout pour sauvegarder ce « patrimoine Bel Abbesien  » Oui c’en est un à savoir l’étal de Kadiro »,qui fut donc honoré Certes il n’est plus le seul Bouquiniste et nous souhaitons vivement que d’autres se manifestent Et c’est ce geste concret de motivation et d’encouragements qui fut entrepris sur les lieux par nos amis qui ne sont pas venus les mains vides vu qu’ils ont fait sur place des dons a un moment de livres a Kadiro.

A noter que dans les alentours malheureusement se prolifèrent d ‘autres activités gargantuesques qui envahissent les trottoirs et même les chaussées , au sus et vue de tous et que nous souhaitons les voir disparaitre voire éradiquées En un mot il faut dire que la vulgarisation du LIVRE et ceci est palpable ne préoccupe pas assez, si l’on se réfère au nombre de librairies qui ont fermé à Sidi Bel Abbes ou ne reste que des endroits nostalgiques en attendant que ce métier toute l’attention que les villes et grandes capitales du monde accordent à cette activité, BESSMA et son groupe ont tenu donc à encourager Kadiro.

C’est donc une nouvelle bonne adresse celle de l’ami Kadiro qui fut ému et heureux de notre initiative Comme nous pouvons dire que son étal fait partie désormais des nouveaux petits coins conviviaux Bel Abbésiens pour les adeptes et amoureux des lettres à SBA et où l’on s’y rendra comme à une sorte de pèlerinage livres que Alors n’hésitez pas à le faire chers amis (es) lecteurs (es) de la VDSBA qui organise ces rencontres tout en retissant les liens sociaux, met en lumière ,,,, banni l’oubli, rend le sourire, comme l’avait souligné un ami et confrère du journal El WATAN Si Ryad M tout récemment et qui est repris en revue de presse.

Ces encouragements furent ponctués par une collation dans une crèmerie offerte par son propriétaire qui est un ami de notre groupe, lui et ses enfants Mr Mesraf connu par » Moula « et ce à toute l’assistance ou figuraient le gentil professeur Madene Benattou, le grand revenant Belamri Abdelkader, le Doct Reguieg M, Hachemi Lahcene toujours disponible, les sportifs Abbes Megherbi, Nouara Yahia ainsi que Mrs:Talha Djelloul Chaib Dra Djamel Notre fidèle ami Mellali qui a reçu un modeste présent dédié a des amis Palestiens , Lacarne Abbes aux cotés de nos chers amis Abrous Yahia, Daci Baghded, Benzerga Abbes et Abbes (Directeur du musée ) Quant a la traditionnelle  » Tombola  » Elle est revenue au chanceux CD Djamel Une minute de silence fut observée à la mémoire d’une grand personnalité locale des plus dévouées Feu Eddine Miloud, Ex PTT et élu APC.

Des photos de cette BESSMA NET sont publiées BONNE LECTURE A UNE AUTRE GENEREUSE BESSMA NET CHAPEAU A SI KADIRI AND CO POUR CE QUI EST FAIT POUR SIDI BELABBES ET A L’ALGERIE

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=71667

Posté par le Août 25 2017. inséré dans ACTUALITE, BESSMA/SBA. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

11 Commentaires pour “Une nouvelle BESSMA NET encourageant un jeune nouveau bouquiniste du centre ville Bel Abbésien Tout un grand et clair message”

  1. Megherbi

    Nous sommes tjr présents pour les bonnes causes et voir le jeune kadirou heureux c’a été un grand plaisir pour nous.Bessma continue son bonhomme de chemin au grès de certains hypocrites.

  2. chaibdraa tani djamel

    Trés belle initiative d’encourager ce jeune intellectuel KADIRO, essayons de donner beaucoup de chance à ces jeunes qui n’aiment que vendre « le savoir ». Que l’APC donne des kiosques à ces jeunes pour qu’ils vendrent leurs livres en toute sécurité ,hors du soleil et de froid. Et surtout d’essayer de donner une bonne image au boulevard de la république qui est devenu « une grande rue piétoniére » dont j’aimerais le voir plein de fleurs et autres beautés et non plein de magasins de vente de KARANTIKA.

  3. Amirouche

    Sur les étals branlants où sont pages jaunies,
    Empilements bancals de stances et de proses,
    Il est un grand silence au milieu de la foule
    Qui passe et déambule en la presse des villes.

    Dorment en ces feuillets des verbes intranquilles,
    Ce bruit que fut l’histoire avant qu’elle s’écroule,
    Reliures embaumées comme strates moroses,
    Rumeurs décolorées des mortes symphonies.

    Des mains molles parfois caressent le papier,
    Entrouvrent un recueil, un ancien magazine
    Pour discuter un peu du prix, au crayon mis.

    Mais bien souvent, hélas, ils restent endormis,
    Ces vieux livres éteints que le temps assassine
    Où s’accumule en vain la brume et le poussier.

    Droitecourt

    Salam

    • Hassen

      @ Mme CH, Imène et El Hadj Amirouche.

      Donnes moi un livre,
      et dis moi voici le livre.
      je te donnerai la paix,
      et révélerais ton identité.

      J’illuminerais notre ville,
      de lumière d’esprit tranquille.
      Tournes, tournes les pages,
      et regardes ces visages.

      Ces visages de nos ancêtres,
      qui pensèrent à notre bien être.
      Tu verras une djellaba blanche,
      avec des fils d’or sur les manches.

      Regardes, regardes la Tahtaha
      avec ses ménestrels et médahas.
      Entends la flûte et le Rai’,
      et oublies notre actuelle pagaille.

      Donnes moi une plume
      et dans ton coeur je rallume,
      la fierté des bélabbésiens,
      qui sont les vôtre et les miens.

      Dis, dis à Si Amirouche,
      ce bélabbésien de souche,
      que nous les fils des Béni Amèrs,
      sommes braves, fidèles et sincères.

      Offre un livre à un enfant,
      et quand il aura cent ans,
      ils se rappellera du temps,
      de la révolution d’antan.

      Il se rappellera de la fraternité,
      de la fierté, la bravoure et la dignité,
      de nos origines et notre identité,
      de la Numidie et de notre algériannité.

      Donnes, donnes moi un livre,
      et je me dirigerais vers la rive,
      pour saluer Imène et Mme CH,
      et à bientôt dans mon port d’attache .

      Hassen vous salue bien

      • Amirouche

        Hassan, Mme CH, Imène, Ouerred ainsi que tous les lecteurs et lectrices de la VDSBA :

        Inchaallah el ward wezzhar fi babkoum, el khir welmal fi darkoum, el far’h wessahha toul hyatkoum, sahha 3idkoum rabbi yetkabbel menna wa minkoum…kech wahed m’invite bech ndouk Mel kebda, melfouf we bouzelouf 3idkoum ? Chez fafa ni ambiance, ni kebch yba3ba3, ni khla dar waldihoum.
        Qu’Allah guérisse nos malades.
        T3AYDOU WE T3AWDOU INCHALLAH.

        • Mme CH

          Salam Khouya Amirouche et Saha Aidek…!!! Dommage, je n’a i pas vu votre annonce à temps sinon, je vous aurais flexy un peu de Douara, sans oublier le coeur machoui sur la braise…!!

          Au fait, je crois que notre soeur Imènus, Rah Jaha El Passeport……on doit attendre encore pour en savoir plus…!!! Que de bonnes nouvelles, j’espère…!!

          T3AYED Wa T3AWED INCHALLAH, avec toute la famille (des deux rives), surtout votre maman et Nssibtek Rabbi Ybarek Fi 3omorhoum.

  4. benattou

    Va, va toujours, ma caravane, ne recule pas, marche, ne t’arrête jamais’’ Abou El 3ala El ma3ari. Je fus empli d’admiration de voir des jeunes servir leur pays de cette manière, on pouvait lire dans le regard de ce jeune bouquiniste une douce détermination d’entreprendre sans cesse. Il n’y a rien qui ne soit impossible aux hommes de bonnes volontés. On retrouve chez BESSMA l’affirmation de l’humanisme, le désir d’ouvrir des chemins, la nécessité de donner de la chance à tout le monde et à cette occasion de respecter le droit de chacun à la lecture, à la culture. Je suis un ignorant. Je ne sais pas ma langue. Je balbutie en vers assez harmonieux (j’adore la musique), souples et lâches. Je n’ai pas d’idées. Je rêve et ne pense pas. J’imagine, je n’observe pas. J’exprime des sentiments que je ressentirais. Il m’est parfois arrivé d’en exprimer que j’ai ressentis. J’ai vu des arbres à travers des fenêtres. [. .. ] Je suis resté neuf ans les pieds à la même hauteur que la tête : ça m’a enseigné l’humilité. J’ai rimé pour tuer le temps, qui me tuait par revanche. .. [. .. ] C’est par des bouquins que me passaient mes amis, que je me suis mis au courant et que le mal de rimer m’a pris. Je dis le mal de rimer, mais pour moi ce n’était pas un mal, c’était plutôt un bien, qui m’a, je le crois sincèrement, arraché au désespoir et à la mort..Préface de L’Âme solitaire (1907) – Albert Lozeau
    Notre frère Kadiri Mohamed rappel en cette occasion l’ordre des urgences et des valeurs, ne pas perdre de vue quelque que soit l’importance de ce qui a été fait, l’importance de ce qui n’a pas été fait. Nos remerciements à notre ami Moula pour son accueil chaleureux.

  5. Mme CH

    Salam Si Hassan…!!! La « patience » n’a pas de limites, n’est ce pas cher frère…?!! Contente de vous lire et Merci pour ce très beau poème qui parle du livre……………sur l’Algérie et sa nation…!!! Le cercle des poètes a besoin d’un rayon….de soleil…!!

    Effectivement, tout comme les poissons et les sirènes, le livre peut être un bon ami, cependant, je fais partie de celles qui pensent qu’il y a livres et livres…ceux qui sont bons à mettre sur une table de chevet et ceux qui sont bons à mettre dans une poubelle hermétiquement fermée, car les lire serait de la perte de temps et de matière grise, enfin je ne vous apprends rien sur les Minus Créatus…tout n’est pas bon à lire….!!!

    « Le livre comme une ouverture sur le monde
    Pour un formidable appétit de connaissance »
    ……………………………………….
    Le livre pour dire ce qui nous rassemble
    Comme un reflet de l’humanité
    ……………………………
    Le livre comme image de la réalité
    Pour savoir et comprendre………(L.Coytte).

    Khayticalement, et votre port d’attache vous attend..!

  6. *Hamza

    Salam, Air Moubarak mes frères et soeurs Koul 3am wantouma bekheir inchallah. Je pense a vous tous et a ma famille mes amis et les peuples maltraités en ce moment-là qui doit être un jour de fête que dieu nous pardonne et nous aidé a voir plus claire même dans ce brouillard de mensonge que la paix prospère Khayicalement Hamza Toba

  7. Amirouche

    Imène,

    Sans faire de balagh, ne m’oublies pas dans tes invocations là où tu es !

    A bientôt.

  8. Mme CH

    Salam tout le monde…!!! Salam mes frères…! Salam mes amis…! salam mes frères-ennemis…!! Salam ma soeur Imènus ou Hadja Imènus…!!!
    A Tous, je dis Aid Moubarek Said Ma3a Khaless Ettamaniet Bi Essa3ada Wa Ettawfi9. Koulou 3am wa Antoum Bi Elf Kheir….!!!

    Aussi Aid Moubarek à tous les Algériens, à tous les pèlerins, à tous les musulmans de la planète terre et surtout aux Mourabitoun palestiniens qui défendent El Aqsa…!

    Saha Aidkoum…!

Répondre