La Voix De Sidi Bel Abbes

BESSMA.NET rend hommage à un marionnettiste de classe internationale (n’ayant pas peur des mots),Mr BENSEMICHA Kada.

Cet après midi de ce Mercredi 22 janvier au sein du musée »GHANDJA » unique en son genre baptisé par notre frère et artiste BENSMICHA KADA à la cité de Sidi Djillali dans cette ville de Sidi bel Abbès « petit Paris »,ce musée composé de poupées de Marionnettes de différents pays du monde ,pour nous bélabésiens, c’est un grand honneur d’avoir ces genres d’artistes dans notre ville.L’équipe du journal électronique « LA VOIX DE SIDI BEL ABBES » dirigé par notre confrère KADIRI MOHAMMED ont voulu faire un « TAKRIM » à leur façon pour BENSMICHA KADA homme de plusieurs casquettes (Théâtre pour Adultes -Théâtre pour Enfants- Marionnettes-DANSE POPULAIRE-SCOUT-Cet homme qui a créé par ses propres moyens un musée que beaucoup avec des sommes colossales n’ont jamais pu le faire,la sagesse ,le savoir faire,les idées,l’expérience,la formation scoute qui ont rendu cet homme KADA compter que sur soi même ,d’ailleurs il a toujours fait ses costumes de ces pièces théâtrales avec des moyens qu’il les récupèrent de la nature;encore une fois on félicite cet grand homme pour tout travail même au niveau de son quartier il fait un grand travail de l’environnement ces jardins créés au niveau de sa cité avec les enfants bien sûr.

Une très bonne « JALSSA » a eu lieu en présence de beaucoup d’artistes et homme de lettres ,anciens scouts,anciens cadres de l’UNJA,éducateurs,et des prix symboliques ont été donné pour BENSMICHA KADA et son fils HOCINE QUI NOUS a régalé par des chansons avec son père KADA et son petit frère ,donc un groupe de famille a été créé durant notre rencontre,des gateux ,dattes ,jus,café,lait ont été offert par la famille BENSMICHA KADA pour les invités présent , une vingtaine de personnes;parmi les invités je pourrai citer:MILOUA HADRI-KADIRI-BENSAID SLIMANE-LACARNE ABBES-OURED-KAID HELLAL-KAID LOUAHLA-KAID DJEFFAL-KAID HAKEM-CHIKH NAAM-KHIAT -NACERA BEDDAD-BENSAAD-BOUNOUARA-LARIBI-BELAMRI-ABDERRAHMANE-KAZOUZ-MELLALI et des jeunes volontaires du journal ,je m’excuse si j’ai oublié des noms;
Une tombola a été organisée au début de l’émission, dont trois CADEAUX ont été donnés pour BENSAID-CHIKH NAAM et KHIAT, un hommage a été aussi fait pour nos amis qui nous ont quitté comme BOUTERFAS BOUDJEMAA-BENSSAAD BEKHALED-BEDDAD ,c’était le moment fort de cette rencontre lorsque Miloua HADRI ainsi KADIRI ont fait des témoignages pour nos amis qui nous ont quitté sachant que ces personnes ont beaucoup donné pour Bel abbès .et pour conclure cette bonne initiative de « BESSMA » .Tous ces invités sont invités le 1ER FÉVRIER 2013 à partir de 15 H au niveau de la maison de la culture « KATEB YACINE » pour l’émission de « MLAMA » organisé par l’association BENI AMEUR en collaboration avec le mouvement associatif Culturel (M.A.C) de Sidi Bel Abbès et la maison de la culture ,cette fois ci nous aurons l’honneur de rencontrer les anciens musiciens de la troupe de « EL AMEL » créée dans les années 60 et 70 à Sidi Bel Abbès;qu’on peur citer des noms qui sont toujours en vie(Amir-Benaoum-Faiz-Farhat-Baghdadi-Sahel-Ghenimi-Iskander-Chabane-Abidi-Maachou-Maamar-Maarouf ,et à travers cette rencontre de « MLAMA »,ils vont écrire l’histoire de cette période qu’elle est ignorée par nous.RENDEZ VOUS le SAMEDI 1er Février 2013 à partir de 15.

Par Kazouz Med

**********************************************

Bessma .net a rendu un hommage appuyé à l’un de ses fils le bélabésien Bensemicha kada ,artiste confirmé et homme de théâtre ,dans un endroit féerique et représentatif de sa passion qui est le théâtre expressif dans sa dimension communicative la plus ancienne ,(le théâtre des marionnettes ).
Qui du monde de la culture,à Sidi Bel Abbes ,peut se porter candidat au suicide en déclarant ne pas connaitre l’artiste BENSEMICHA KADA,à mon avis la rubrique faits divers resterait vide.
On naît artiste ou pas ,on le découvrira tôt ou tard selon que les circonstances soient favorables ou non.Notre ami Bensemicha kada a connu sa destinée d’artiste dès l’age de 8 ans quand, élève à l’école à Benisaf où son père était enseignant,il ébahit par sa prestation élèves et enseignants, en exécutant la pièce « le chat botté » à l’occasion de fin d’année scolaire.De là ,son chemin se dessina ,tel ce sentier d’une toile d’artiste -peintre qui rapproche l’horizon et augmente l’illusion ,car le travail d’artiste n’est jamais une fin de soi mais la continuité vers l’infini.Il bénéficia d’une aide de ses proches pour suivre une formation payante à l’étranger et dès son retour et un passage obligé au scout musulman bélabésien,puis le conservatoire pour apprendre beaucoup du théâtre engagé qui accompagnait les premières années d’indépendance de notre pays.Il s’initia parallèlement au folklore en rejoignant la troupe « BENI AMEUR » où ils furent encadrés, lui et ses camarades, par si ABBES MOKADEM et si BENKABOU mais il privilégia le théâtre où il osa, sans beaucoup de succès, la création ambitieuse de théâtre de quartiers car cela nécessite beaucoup de moyens et surtout une volonté de la part des responsables du secteur qui ne veulent pas être bousculés dans leur léthargie légendaire.Par la suite le TNA l’a sollicité pour s’occuper des arts de la parole.Il est connu surtout pour ses productions de pièces où les marionnettes occupent une place prépondérante dans l’expression et la communication en direction d’un public friand localement et à l’etranger. Il a beaucoup écrit pour le théâtre et interprété des pièces qui ont eu beaucoup de succès dont celle écrite par notre ami KHIAT et qui a eu le premier prix à KHENCHELA (MOUGHAMARETTE EL MAKIR ).
Actuellement Mr BENSEMICHA Kada dirige son propre musée créé en 2000 ,un monde féerique à la mesure de sa dimension artistique qui fit du monde des marionnettes,son thème central d’inspiration artistique et son moyen de communication privilégié envers les grands et surtout les petits,profitant de son expérience et de son engagement pour traduire les faits de société et les transformations que connait la société au fil de sa mutation.Le théâtre des marionnettes a joué un rôle important dans l’imprégnation du peuple,au même titre d’ailleurs que les goualas et les meddahs,dans l’éveil des consciences des peuples puisqu’il fut interdit par l’occupant Français depuis 1920.
Qui ne connait « GHANDJA », marionnette réputée chez nous, surtout si elle découvre sa tête pour laisser tomber la pluie? croyance certes absentes de nos jours mais qui dénotait la sincérité de la symbolique et la crédulité d’un peuple pacifiste.
L’artiste a pu mesurer l’ampleur de la chaleur et l’amour que lui témoignaient ses amis venus nombreux lui rendre hommage ;parmi eux quelques artistes encore en activité tels LACARNE ABBES ,BENSAID et d’autres KAZZOUZ, le théatre a été pour lui à la fois une passion avec ses joies et quelquefois ses incertitudes.
Que ce soit son parcours militant post indépendance avec ses camarades de la JFLN ,de l’UNJA ou les associassions culturelles,il n’a jamais cessé de militer pour une culture populaire de masse intéressant aussi bien les adultes que les jeunes; à tel point qu’il créa sur ses deniers modestes ce musée ,dans une cave désaffectée mais bien entretenue,dans l’immeuble où il habite ,impliquant le voisinage mais surtout les enfants de la cité,pour rendre agréable l’environnement des lieux avec un espace vert agrémenté d’un parc de loisirs pour les enfants du quartier dont la finalité s’est avérée salutaire pour d’autres cités qui en ont fait un exemple.
Malgré sa modeste condition ,l’artiste est resté égal à lui même sans jamais se plaindre ,toujours souriant et bout en train.
Pour terminer cette modeste description de l’artiste qui ne représente qu’une esquisse de son énorme talent et sa formidable carrière,nous pouvons dire qu’il fut,dans son domaine, le digne Ambassadeur de la culture algérienne à l’étranger où son art fut apprécié à sa juste valeur.
N’oublions pas qu’il a un digne successeur en la personne de son fils qui nous a régalé par ses chansons écrites et composées par lui, dont il prépare un album .Nous avons eu droit à deux sketchs interprétés par notre ami BENSAID dont le talent n’est plus à démontrer,sous le regard complice de son ami LACARNE.
La voix de sidi bel abbes a tenu à saluer la nouvelle association « APPS  » à qui elle souhaite plein de réussite ,au même titre que l’association ESPACE-ESPOIR qui a vu le jour dernièrement et dont les membres sont animés d’une très grande volonté de défendre le patrimoine matériel et immatériel de la wilaya.
Elle a souhaité,à l’occasion de son 2ème anniversaire, une longue vie au journal électronique « L’ECHO de SBA » , et d’avantage de contribution à l’information locale dont il est un acteur remarquable.
Une pensée suivie d’une minute de silence fut réservée à notre ami BENSAAD Bekhaled,décédé il y a de cela 2 ans dont les témoignages des personnes présentes et notamment notre ami MILOUA Hadri l’ont glorifié à titre posthume en présence de sa femme toute émue et reconnaissante pour cette sympathie en direction de son défunt mari ALLAH YARHMAH
et aussi à feue AZZA Zakia ,fille de notre symbole local ABDELKADER AZZA ,Allah YARHAMHOUM
également à la mère de notre amie Claude B ,décédée dernièrement à Toulouse ,à la suite d’une longue maladie,que Dieu apaise la souffrance de toute sa famille.
Une évocation fut soulignée à l’adresse du CHAHID BEDDAD el gambiti qui a sacrifié sa jeunesse et ses études pour que vive l’Algérie libre et indépendante.ALLAH Yarham chouhadas.
Des cadeaux symboliques furent remis à Mr bensemicha kada ainsi qu’à son fils,au président de l’APPS,à Mr Kazzouz au titre de son activité pour la culture en faveur des jeunes et d’autres participants.
Une tambola tirée sur place a souri aux heureux bénéficiaires qui ont gagné des cadeaux symboliques dans la joie et la bonne humeur,il s’agit de KHIAT AHMED;Bensaid et Cheikh Naam.
En dernier Mr LOUAHLA HADJ ,doyen des scouts à SBA,a tenu à marquer son geste, lors de cette rencontre ,en octroyant son foulard de kaid à Mr KADIRI Med pour ce qu’il accomplit en direction des associations et l’information de proximité à SBA.

Par Abdelkader Belamri

Merci à nos amis Ourrad Hamid et Kazouz Med pour les photos

 

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=36708

Posté par le Jan 22 2014. inséré dans ACTUALITE, BESSMA/SBA, CULTURE, SBA PROFONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

39 Commentaires pour “BESSMA.NET rend hommage à un marionnettiste de classe internationale (n’ayant pas peur des mots),Mr BENSEMICHA Kada.”

  1. Arbi

    fabuleux sahit mohammed kazouz et tous

  2. etranger

    belamri tu me vends ta mobylette guelma pour mon musee

    • Belamri Abdelkader

      Merci pour ce rappel élogieux quand je sais que je circulais presque tout seul en voiture dans les rues de SBA quand ce moyen de transport avait un sens et n’était la propriété que de de quelques gentlemen . Maintenant ,c’est devenu un jouet à la disposition de chacun,grâce à la rente et l’argent facile d’où l’absence de jouissance au plein sens du terme.La mobylette m’a beaucoup aidé pour mon Doukane(mot préféré à Mr Tou Amar ,pour dire épicerie) et je m’en félicite.Un gentleman reste un gentleman ,avec une mobylette ou une voiture.Je peux te vendre ma villa pour te sortir de ton trou,mais avant ,il faut dévaliser la banque pour emprunter le seuil…….. de la prison.Amicalement, bien qu’un étranger reste dans son esprit, consciemment ou inconsciemment ,un étranger.

    • Kerrroucha

      @Etranger vous le resterez malgré la grande hospitalité des abbassis;votre venin est perceptible ce que vous lisez et voyez vous dérange malgré le retard dans votre intégration a SBA Sur que vous n’avez jamais connu notre cité en vélos ou fille et garçons s’adonnaient Que dire de la mobylette…Bravo nos amis de ce journal et bonne continuité mr BELAMERI

      • etranger

        mon surnom est etranger je vous inviterais a prendre un the et la vous decouvrirez qui je suis no comment une bouche fermer mieux qu une male entrouverte

  3. Belamri Abdelkader

    Jamais un moment aussi intense en bonne humeur et en convivialité, à vous couper le souffle ,n’a été ressenti par les présents dans d’autres occasions de ce genre.L’artiste a été plus présent que l’homme durant cette rencontre,ce qui a favorisé l’improvisation au protocole et tant mieux.Ce qui m’a marqué chez cet homme humble et donc cultivé pour être accompli dans son talent d’artiste ,est son esprit sociable et presque insatiable de compagnie des autres ,il aime beaucoup les gens ,ce qui le rend paisible ,serein et satisfait de sa condition quand on sait que des imbéciles,qui n’apportent rien à la société,aspirent illégitimement à se gaver de moyens matériels qui les mèneront à leur perte ,une fois leur conscience éveillée de leur coma profond.Merci Mr Bensmicha ,pour l’accueil et le savoir être.

  4. kaid

    merci si belamri et tout ce monde présent

  5. fethi

    Un reportage magnifique

  6. tewfik adda boudjelal

    Kada BENSEMICHA
    Artiste Belabesien. Comédien de grand talent. Son univers de prédilection restera sans nul doute, sa passion pour les marionnettes. Son habilité et son savoir faire dans le domaine de la création, lui ont permit de créer, son espace artistique en sculptures, faits à partir d’objets de récupération.
    Ses créations, sont majestueusement exposées dans le sous-sol de sa demeure qui lui sert de modeste musée et bien sur sans oublier le petit jardin attenant à l’immeuble ou il habite, qui se veut, le prolongement de la créativité, un grand bravo à l’artiste et lui souhaitons bon vent !!

  7. fouzia T

    Une nouvelle fois belabbes est épatée de ses enfants

  8. houssine

    une bonne action et des gestes de solidarité et reconnaisance

  9. MILOUA

    BENSMICHA KADDA OU SON MONDE MERVEILLEUX.
    Kada a de qui tenir fils du respectueux Hadj Bensmicha notre respectueux voisin et parrain du quartier barialto.Ce joyau de la famille Bensmicha a ete eleve dans un bouillon de culture au sens propre et au sens figuré aupres de son frere ainé el marhoum Bensmicha Kadi professeur de lycee technique mais aussi un puits de savoir .Sa montee en puissance dans le domaine theatral a fait de lui un chercheur culturel inoui.En effet il ne sait pas cantonné uniquement dans l’art dramatique où certes il a ebloui les feux de la rampe de plusieurs scenes et planchers des plus celebres theatres nationaux et internationaux.Riche de cet acquit il s’est consacre a aller decouvrir sous d’autres cieux d'(autres themes culturels et c’est ainsi que son nouveau monde s’est ouvert au theatre pour enfants avec l’adaptation en pieces theatrales de contes merveilleux mis aussi en oeuvre par de celebres ecrivains a l »image de notre grand ecrivain Khiat Ahmed.Il prit soin de joindre pour lui donner la replique ces merveilleuses marionnettes ce monde imaginaire mais porteur par ses messages de moralité,de civisme et d’education.Avec tout ce bagage pouvait-il se suffire ? non!!! toujours aux aguets de nouvelles sources il se pencha devait-il nous dire sur un autre monde d’expression culturelle la danse,ainsi il mit en forme une troupe folklorique ouvrant sa choregraphie a toutes les danses universelles n’en deplaise a quelques uns qui voulaient le confiner dans une politique regionale.Bensmicha n’a jamais connu de traversee de desert il continue modestement ,dans l’ombre à realiser ses reves au milieu de son petit paradis de musee et d’atelier de marionnettes,le visiteur s-il venait par l’imagination a ecouter ces dernieres chacune d’elles vous raconteraient l’aventure d’une epopee culturelle de Kadda.Voilà une vie bien remplie avec comme apotheose cette magnifique union avec les voisins et les enfants du quartier pour faire de leur environnement immediat un autre univers feerique avec ses aires de jeux,ses beaux espaces verts et ce beau musee a ciel ouvert confectionné uniquement avec des elements naturels.MERCI KADDA tu nous a fait entrevoir dans ce monde où nous vivons que quelque part des hommes oeuvrent pour le rendre merveilleux.
    Mon seul reve Kadda aussi c’est de reserver une place dans ton musee à ce temoignage du coeur relatant une partie de tes oeuvres.
    Ton voisin et ton ami d’enfance Miloua hadri

  10. Ahmed Khiat

    @ Si Miloua
    J’ai trouvé judicieuse ton expression ‘ dans un bouillon de culture au sens propre et au sens figuré ‘. Où l’as-tu, cher ami, cherchée?

  11. MILOUA

    @Ahmed Khiat tu sais , je raffole d’une emission televisée  » bouillon de culture » d’un certain BERNARD PIVOT si je ne me trompe pas,cette metaphore se rapproche dans son sens propre que pour toute oeuvre vous les hommes de culture votre cahier de chevet(brouillon) se rapproche de ces eprouvettes d’experience dont le resultat se raffermit dans un bouillon de culture qui se r

  12. MILOUA

    @Ahmed Khiat tu sais , je raffole d’une emission televisée  » bouillon de culture » d’un certain BERNARD PIVOT si je ne me trompe pas,cette metaphore se rapproche dans son sens propre que pour toute oeuvre vous les hommes de culture votre cahier de chevet(brouillon) se rapproche de ces eprouvettes d’experience dont le resultat se raffermit dans un bouillon de culture qui se rapproche de la….. culture

  13. Ahmed Khiat

    Rencontre des plus inoubliables. Cependant, j’ai relevé l’absence – entre autre – de 3 grands amis: Chéniti, Megherbi et Féraoun. Sans doute étaient-ils occupés, et c’est dommage.
    Un grand merci à Si Bensmicha pour l’hospitalité, à Si Belamri pour le grand article, à Maître Mellali, Si Ourrad et les autres ‘ photographes ‘, et ils étaient, cette fois-ci, bien nombreux.

  14. Ahmed Khiat

    Pardon, j’ai oublié de remercier aussi Monsieur Kazouz Mohamed pour la première partie de l’article.

  15. Asidahmed

    Tous d’abord, je m’excuse de ne pas pouvoir venir vous joindre a cause d’autres engagements que j’avais déjà prévu ! BESMA, je pense que cette initiative elle mérite d’être télévisée, pour que tous les belabbésiens peuvent la suivre. A la même occasion je rends hommage à celui qui a donné toute sa noblesse à l’art de la marionnette.

  16. Riad OUABEL

    un grand plaisir de lire et admiré les photos dans cette chaleureuse ambiance , bravo a KADA surtout et à l’association Bessma qui mérite les encouragements de tout le monde .

    Riad

  17. MILOUA

    VDSBA SON COTE JARDIN ET SON COTE COURT
    Tout d’abord il faut dire que l’ere des reseaux sociaux qui ont revolutionné le monde est devenu pour nous retraites et surtout oisifs une aubaine pour meubler notre temps.
    C’est ainsi que la voix de sidibelabbes (VDSBA) est pour nous un moyen de rester toujours au contact de la vie active,pour ainsi dire une certaine inter activité a pris naissance entre nous et ce site.
    De par les lectures des divers sujets,par la reaction des commentateurs , leurs opinions,leurs avis,leurs analyses,de par nos interventions VDSBA a pris place dans notre vie.Ainsi notre entourage commençat à s’elargir ,on decouvre de nouveaux gens ,a travers les emigres de nouveaux horizons.
    Mais avec celà l’equipe de VDSBA ne s’est pas cantonné en un simple journal electronique mais à ouvert d’autres espaces et c’est là où apparait le coté jardin de ce site par l’initiative du Samedi belabbesien,une des premieres rencontres qui se voulait rapprocher les lecteurs autour d’une ceremonie pour honorer des icones de la ville ayant de pres ou de loin marqué leur passage dans la vie de notre cité.,puis s’ensuivit ,Bessma net;DIAFF Net,Nadi net anime par le dynamique Cheniti ghalem,le cote sportif n’a pas ete oublié et VDSBA parraina,sponsorisa meme si modestement des rencontres sportives.
    A cela il faut ajouer l’opportunite d’ouvrir son site à toutes les associations qui periclitent autour de nous tant dans notre ville qu’a l’etranger.Ainsi VDSBA s’est prise partie prenante dans tout ce qui se compte comme actualites , comme evenements,forums,lieux litteraires,espaces culturels,socials,sportifs etc..
    Mais ceci ne pouvait se faire que par un coup de baguette magique mais par un dure labeur et c’est ainsi qu’apparait le cote cour de VDSBA.
    Au fur et a mesure que des gens rejoignaient VDSBA.MR KADIRI dans son role de coordinateur,organisateur,animateur a su investir sur chaque point fort de ce site c’est à dire la contribution de chacun.Ainsi une equipe se format .MR BELAMRI pour le citer comme le plus assidu non seulement anime le cote sport mais toujours disponible pour relater par sa belle plume les rencontres,MR KHIAT a apporte sa contribution par des sujets litteraires, Mr OURRAD par sa disponibilite de reporter photographe avec notre ami Maitre MELLALI,,MR NOUARA pour les echos sportifs;Mr MEGHERBI pour les relations inter associations,Mr LACARNE pour l’animation,Mr le docteur HARMEL et sa collegue FATIMA pour la lutte contre le cancer,sans oublier nos KAID HELLEL?HAKEM?LOUAHLA?KAZZOUZpour le mouvement scout et jeunesse. Tous ces gens donc toutes ces energies il fallait les canaliser,les animer,les coordonner pour aboutir à une communion et faire de VDSBA le plus beau lien de notre plat pays
    P.S. mes excuses pour les inoubliables Faraoun;Lahcen;BADISSI et surtout l-inamovible et virtuose du reseau electronique BRIXI SALIM

  18. Hakem Abderrahmane

    Un après midi passé dans le paradis de Kada Bensemicha qu’on oubliera jamais.Un véritable musée des marionnettes..Ce loisir nous a permis de nous rencontrer encore une fois entre copains des années soixante dix oua ma adraka min les années 70.Kaid Kada n’a pas changé il reste toujours le bon enfant aimable sociable jovial mais sérieux dés qu’il s’agit de théâtre!Kada c’est aussi l’éducateur le scout la danse enfin un vrai artiste qui aime les enfants et leur consacre beaucoup de son temps.Bravo et merci pour ton accueil Kaid !

  19. Ahmed Khiat

    A l’intention de mon ami Kada Bensmicha
    Lors de ta belle intervention – orale – hier devant tous les amis présents, tu t’es étalé sur le mot ‘ ghanja ‘ ( غنجة ). Sache, mon ami, que ce mot est arabe classique. Il est cité dans l’un des prestigieux dictionnaires de la langue arabe connu mondialement sous le nom de ‘ Lissan El-arabe ‘ ( لسان العرب ). Il est cité également par Cheikh Abderrahman El-Majdoub dans le quatrain suivant:
    تْمَنِّيتْنِي غَنْجْ عِينِكْ * وِيلاَ حْجِيَّتْ الْقْلاَدَة
    اَللِّي مَتْوَلَّعْ بِيكْ * مَا يْكُونْ لُه رْقَادَة
    Le sens de ‘ ghanja ‘ ( غنجة ) est: une personne ayant de beaux yeux.
    Source: قال المجذوب ( El-Majdoub a dit ) ouvrage du professeur Abderrahman Rabbahi, page 68.
    Amitiés

  20. hamid ourrad

    En rentrant dans cette cave reconvertie par l’artiste KADA BENSMICHA en musée de marionnettes de différant pays du monde, et de tout genres ,,j’étais EBAHI par la classe de cet homme que j’ai toujours aimé et admiré par sa disponibilité a faire toujours du bien,par son savoir faire et son sens de la créativité,il a su créer un espace artistique ,un petit paradis ,ou plutôt un monde restreint a lui,composé de sculptures, de petits bonhommes en chiffons prêt a dialoguer …….
    Que dire encore de cet artiste affable et courtois dont le parcours artistique est émérité a l’instar de ses enfants qui sont éduqués a son image
    Merci kada de nous avoir tous fait rêver…je termine mon commentaire par cette citation..(Si quelqu’un rêve seul ce n’est qu’un rêve .Si plusieurs personnes rêvent ensemble,c’est le début d’une réalité) .

  21. Cheniti Gh.

    A mon ami Khiat A.:
    J’aurai tant aimé être parmi vous mais les obligations professionnelles ne m’ont pas permis d’ assister à cette mémorable rencontre ,merveilleusement
    décrite et illustrée par mes frères Belamri A.,Ourrad H. et Kazouz M. !
    Un proverbe anglais dit : » Good seed makes good crop ! » l’équivalent du proverbe français : » Bon sang ne saurait mentir ! »….Mr Kada Bensmicha est le fruit d un héritage noble et là je ne peux pas ne pas dire un mot sur son défunt
    père (si Kadi allah yerhmah) qui était mon ami et mon collègue et qui m’a permis de bien débuter dans mes fonctions de proviseur au Technicum Mohamed Boudiaf (inauguré au mois de septembre 1991).Grâce à Monsieur Kadi j’ai pu mettre en place les différents
    ateliers de plusieurs génies( électrique ,électronique,mécanique… ) .Il est resté
    avec moi et m’a accompagné pendant une quinzaine de jours en m’ apprenant
    le métier – moi qui ignorait tout de l’enseignement technique- enfin c’est un peu long à expliquer mais ce qu’ il a fait bénévolement est d’ une noblesse qui n ‘a d’égale que son amour pour son prochain .Je suis content de profiter de cette
    occasion pour témoigner de ce geste et dire la grande estime que j ai pour toute la lignée des Bensmicha ….à leur tête si Kada notre fièrté Belabbesienne.

  22. fethi

    merci cheikh ghalem

  23. madjid

    du beau travail de proximité du talent dans cette activité faite par un journal belabbésien

  24. mohamed el abbassi

    une bessma de plus de la joie a vous revoir merci khaoutis

  25. Benabderrahmane(APPS)

    la convivialité,l’esprit de l’appartenance ,l’art et la culture,pensée pour ceux qui nous en quittes,,,mettre en valeur les personnes qui on beaucoup donné pour la ville de Sidi Bel Abbes leurs initiatives interminable tel que Mr Lacarne Abbes,Mhaji Bensaid,cheikh ENAAM,les Kaid scout de notre ville et beaucoup d’autre chacun dans son domaine ..toute cette esprit l’honneur revient a monsieur Kadiri et son équipe LA VOIX DE SIDI BEL ABBES qui ont puent donner une grande BESMA a notre ville un grand élan sur le plan information bc d’efforts dans tout les domaines.Je presente mes remerciements a mon nom personnel et au nom de tout les APPS pour votre encouragement a notre initiative qui est l’association APPS .encore merci Monsieur Kadiri

  26. Ghosne

    Ecrire de beaux textes et adapter des voix qui correspondent avec les tours de ficelle et les pas des marionnettes n’est pas facile , il faut être talentueux et expert en la matière et la création et l’imagination vont de paires. Je suis certain que les écoliers rêvent de visiter le Musée de Mr Bensemicha Kada et des journées théatrales au moins pour la journée de l’ENFANCE à travers tout le pays « Ainsi font font les petites Marionnettes « 

  27. abbes

    Bensmicha honoré ce n’est que justice rendue a cet artiste je suis comblé en vous relisant mes amis et de voir BESMMA RAYONNER

  28. Med Télaghi

    J’ai eu la chance d’avoir assisté à des représentations au sein d’une école que je dirigeais et là je fus émerveillé du travail accompli par Mr B.Kada. Nos éléves se lamentaient à coeur de joie. C’est innoubliable!!! Nous adultes(Personnels) avons déduit que Mr Bensmicha Kadda le grand comédien aimait beaucoup son métier. Avec toute ma reconnaissance Mr KADA ! D’un Directeur retraité

  29. Douar

    Vraiment c’est fabuleux ce musée de marionnettes et toutes ces couleurs éblouissantes et ces assistants respectables qui ont surement passé des moments agréables et inoubliables avec ce duo d’artiste les Bensemicha.
    Merci la VDSBA .

  30. mohamed

    fantastique fabuleux ce musée et cette rencontre

  31. madjid

    Kada benssemicha avait droit a cet honneur

  32. rouai amina

    Je viens remercier vivement toute l’assistance, qui s’est réunie ce mercredi 21 janvier, pour avoir observé une minute de silence, à la mémoire de notre chère Azza Zakia, fille de votre vénéré Professeur-Proviseur, qui nous a quitté, en nous faisant un « pied de nez ». Elle est partie trop vite, sans nous laissé le temps de réaliser. Elle était toujours souriante, et a beaucoup donné pour les siens et pour tous les gens qu’elle a connue. Son vide est immense, et le choc pénible. Puisse Dieu nous apporter réconfort, et l’accueillir en son vaste paradis. Merci à tous, même ce qui n’ont pas réalisé qu’il s’agissait de ma tante maternelle, ma soeur aînée, ma compagne de jeu de mon enfance, et ma confidente au grand coeur. Merci Kadiri pour ce noble geste. Amina Rouai

  33. kaid

    @amina Rouai je pense que ce geste est des plus humains allah yerhamha

Répondre