La Voix De Sidi Bel Abbes

Une famille algérienne piégée à Tripoli: Elle demande son évacuation de Libye

C’est un véritable cri de détresse que lance la famille Bendaoued, originaire de la wilaya de Chlef et qui vit en Libye, après que la situation sécuritaire à Tripoli se soit dégradée, à tel point que des menaces pèsent sérieusement sur la vie de ses membres.OB-MX759_0308li_H_20110308145109-e1402107171317-510x210

Elle adresse son appel aux autorités algériennes, auxquelles elle demande d’être évacuée en urgence. Dans un communiqué rendu public, hier, le bureau de wilaya de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’homme « demande aux autorités algériennes, en particulier le ministère des Affaires étrangères, d’évacuer les ressortissants algériens, surtout après le cri de détresse lancé par la famille de Bendaoued Brahim d’origine de Oued Fodha dans la wilaya de Chlef ».  Selon l’organisation des droits de l’homme qui a recueilli les témoignages du père de famille, cette dernière vit à Tripoli depuis 22 ans. Père de deux enfants, Brahim est aussi handicapé physiquement. Sa situation ne lui permet pas de se déplacer de cette région où les combats armés ont doublé d’intensité depuis quelques semaines, entre les groupes islamistes et les milices du général à la retraite Khalifa Haftar.  Brahim qui travaille dans une cafétéria, pour subvenir aux besoins de sa petite famille, a perdu l’espoir de rejoindre l’Algérie, surtout après la fermeture des deux représentations diplomatiques, le consulat général et l’ambassade.  « Plusieurs Algériens ont été victimes d’attaques de bandes armées, une anarchie totale y règne (…) nous nous sentons abandonnés, notre famille a perdu ses moyens de subsistance, et nous vivons par la grâce de Dieu », peut-on lire dans ces témoignages repris dans le communiqué de la LADDH. L’organisation des droits de l’homme « rappelle à l’État algérien du devoir et de la responsabilité de protéger tous les ressortissants algériens à l’étranger, en particulier en Libye, et de mettre tous les moyens diplomatiques, humanitaires et autres pour les évacuer, notamment la famille Bendaoued». Selon la LADDH, le ressortissant algérien a déjà tenté de rejoindre l’Algérie, puisqu’il a même entamé des démarches en vue de bénéficier d’un logement dans sa commune d’origine, Oued Fodha, et ce depuis plusieurs années. Bendaoued, explique-t-on, dans le communiqué, a fait appel à l’ambassadeur d’Algérie en Libye quand « en mars 2014, l’ambassadeur Abed Hamid Bouzar, lui-même, avait envoyé une correspondance portant le N° 18 à Aboubakr Essedik Boussetta, wali de la wilaya de Chlef, pour prendre en charge la famille Bendaoued Brahim, concernant le problème de logement. Mais jusqu’à maintenant, aucune suite n’a été donnée à cette correspondance », regrette la LADDH « préoccupée » par l’évolution de ce lourd dossier.  En mai dernier, l’Algérie, avait, rappelle-t-on, procédé à la fermeture de son consulat et de son ambassade à Tripoli.  Une décision prise « suite à des informations certaines sur l’existence d’une menace réelle et imminente ciblant nos diplomates et agents consulaires », avait expliqué le MAE dans un communiqué repris par l’APS.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=48708

Posté par le Juin 7 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

7 Commentaires pour “Une famille algérienne piégée à Tripoli: Elle demande son évacuation de Libye”

  1. OORED

    Comment ne pas repondre a la detresse des citoyens en difficultes dans des pays en guerre ; pourquoi alors parler de pays democratique monsieur fakakir OU en est on avec le sort des diplomates enleves au MALI
    monsieur le prime que de belles paroles et des promesses pour la ouhda4
    Allez on veut des ACTES ………………..

  2. novice

    g,je »‘e,’kzzzkzllz, »: »l;’ggggggggggggggglglgglhfhrhfhhhfhrhfhrhfhrhfhfhfhrhfhffhfhhfhfhfhfhfhfhhffhhffhcnccccccccccrsdern,s;; ,flflfkfffldlddlddlldkdledkrlrlrrltlr

  3. novice

    Désolé pour ce commentaire de mon tout dernier fils ,qui n’a pas encore 4 ans !
    toutes mes excuses au journal !

  4. BADISSI

    pourquoi cette famille est rester tout ce temps dans ce soit disons pays nos autorités on lancer un appel a notre communauté de rentrer au pays depuis des mois !!!!

    • OORED

      BADISSI
      BONSOIR KHAYI
      Chacun a ses raisons et je pense que c est clair le gars apres 20ans de GALERE et pas un metre carre chez lui ; handicape subvenant a une famille
      sans ressources
      l etat devrait evacuer ses ressortissant par des couloirs humanitaires pour des cas pareils et non pas juste leur demander de rentrer ceux qui sont rentres de
      SYRIE EST CE QU ON CONNAIT LEUR DEVENIR

  5. BADISSI

    @OORED

    Bonsoir KHAYI vous avez raison , mais avant la chute de Khadafi il fallait quitter ce pays , mieux vaut etre dans son pays que dans un pays en guerre civil

Répondre