La Voix De Sidi Bel Abbes

Une célébration du 20 août en hommage Aux moudjahidine de l’ombre…..Par A.Belamri.

Une célébration du 20 août en hommage Aux moudjahidine de l’ombre. La fondation ‘’ EMIR ABDELKADER ‘’ a cette particularité de toujours militer pour compléter les faits historiques et restaurer la vérité dans son authenticité. Le thème ,oh combien révélateur,de la célébration de cette journée est sciemment choisi pour rendre justice à ces valeureux moudjahidine ,dont on parle peu ,parce qu’il l’on choisi de plein gré, en suivant les préceptes de notre religion ,où le devoir, de combattre l’ennemi, est accompli au nom de Dieu ,au même titre ,pour un musulman, d’accomplir les cinq piliers de l’islam ;ou à contrario à cause ,de l’ego surdimensionné, de certains camarades de lutte , ne laissant place à aucune « concurrence » ,car l’aspect matériel noie toute valeur humaine et laisse peu de place aux considérations honorifiques. La conférence de jeudi 22 août 2013, donnée et animée par le Dr Hani s’est voulue magistrale car le sujet, presque absent du conscient et du subconscient collectif, devait titiller la mémoire de certains acteurs de cette période et informer les plus jeunes de certains faits non relatés par l’histoire, car non révélés. Le conférencier en historien avisé, auteur de plusieurs écrits et recherches historiques, ne laissa aucun présent indifférent, car la vertu, de ceux dont il est question, réconcilie les algériens avec la noblesse de leur révolution. C’est souvent les gens de l’ombre, dit-on, qui mènent la ‘’ barque ‘’ à bon port. Il axa sa conférence sur trois personnages aux contours psychologique et social sémilaires, dont l’influence sur leurs « peuples » est indéniable , puisque ce sont des bédouins ,généralement illettrés et sociologiquement très liés. Ces personnages, hauts en couleur et aux personnalités affirmées, se sont avérées très bons stratèges et ont contribué , d’une manière palpable au raffermissement de l’unité révolutionnaire ,malgré le déchirement et l’esprit séparatiste ; il s’agit des moudjahidine :cheikh Ziane Achour ;Dahmani Slimane ; et Harkati Mustapha ,il ya certainement beaucoup d’autres ,que l’histoire reconnaît mais que les hommes occultent. Pourquoi ? cette question très sensible n’a pas était étayé par le conférencier,car les réponses sont nombreuses et les susceptibilités pas encore estompées. Le plus abominable dans l’affaire est, que ceux aux feux de la rampe, sont souvent ceux dont leur rôle dans la révolution est douteux, c’est-à-dire les opportunistes. Certains, peu nombreux certes, ont préféré s’abstenir de toute démarche administrative de reconnaissance de leur participation , considérant leur sacrifice comme un devoir patriotique et une application du précepte de notre religion, qui nous recommande de combattre, (fi sabil Allah ), l’ennemi qui souille les terres d’Islam. D’autres n’ont pas voulu cautionner cette mascarade ,qui consiste à s’autoproclamer moudjahid par le témoignage rémunéré ou complice de deux témoins ,prédisposés à salir la mémoire de ceux tombés au champ d’honneur et bafouer les principes de nov 54.Mr Mellouk ,ancien chef de service au ministère a essayé de lever le bouclier pour dénoncer les magistrats faussaires et d’autres personnalités bien placés dans le rouage du pouvoir, faussaires aussi ,a connu le courroux du système, en goûtant aux affres de la prison et la mise en quarantaine. Quelque part, ces moudjahidine honnêtes qui se sont tapissés du mutisme et du retrait de toute forme d’exposition, sont conscients que l’histoire est impitoyable et finira, tôt ou tard, par dévoiler ses secrets envers ces faussaires qui ont rendu malheureux tout un peuple en le rendant spectateur de son destin, au lieu d’être acteur responsable. ALLAH EST GRAND ALLAH YARHAM CHOUHADA et LONGUE VIE AUX MOUDJAHIDINE AUTHENTIQUES. Les débats qui s’en suivirent ,furent intéressants et chauds,bien que quelques intervenants sont un peu sortis du contexte . A. B E L A M R I

 

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=32016

Posté par le Août 24 2013. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

18 Commentaires pour “Une célébration du 20 août en hommage Aux moudjahidine de l’ombre…..Par A.Belamri.”

  1. L'espoir renait

    L’histoire reprend son cours normal et le mois d’aout 2013 ,mois de l’honneur et du sacrifice se montre plus chaud que d’habitude.Les ténèbres ont peur du soleil.Restituer au peuple son histoire ,tronquée par la cupidité des hommes.Les vrais moudjahidine doivent dire la vérité ,car ils doivent craindre Dieu et l’au- delà,personne ne peut rien contre eux ,s’ils viennent concilier le peuple avec sa révolution et donc son devenir.Trop de doutes planent sur les acteurs de la révolution,à ces derniers de nous éclairer.Le matériel est éphémère et l’au-delà est éternel.Je crois que la réalité des faits historiques doit éclater pour mettre fin au marasme actuel et permettre au peuple algérien d’avoir ses repères pour avancer.

  2. Redaction

    Nous tenons a remercier vivement notre grand ami Si Belamri Abedelkader ainsi que notre jeune ami de toujours Hachemi lahcene pour que nos lecteurs qui n’ont pu assister aux joutes de la conférence présentée par notre ami commun Hani Aek…Bonne lecture

  3. Redaction

    Nous terminons..Pour que ces derniers ,les lecteurs aient un aperçu Merci.

  4. un membre de la h'cira

    Bien que la conférence fut destinée à tous les citoyens,nous avons constaté malheureusement ,que les lieux ne s’y prêtaient pas pour contenir tout le monde, au cas où l’information aurait été correctement diffusée.Bref,les moudjahidine étaient là,quelques universitaires ,quelques anciens gestionnaires à la retraite ,du Dr Driss ,MM feraoun ,Hakem et moi-même qui représentions la voix de sba pour informer ses lecteurs et la curiosité surtout pour l’originalité du thème.Malgré l’incompréhension,vite estompée, de certains moudjahidine ,déplorant l’absence de leurs héros locaux dans le contenu du texte du conférencier et l’impulsivité habituelle et sans conséquence, du Dr Taleb pour recentrer les débats,la conférence s’est déroulée correctement ,entrecoupée par l’intervention de certains moudjahidine pour compléter les informations du conférencier ,sinon tout se déroula dans les règles de l’art et la convivialité coutumière aux belabbesiens.

  5. benali

    Ce genre de conférences sont généralement bien seulement mais il faut impliquer les jeunes et surtout nos étudiants

  6. benali

    Ce genre de conférences sont généralement bien seulement mais il faut impliquer les jeunes et surtout nos étudiants

  7. Dr HARMEL

    J’étais très agacé de ne pas pouvoir assister à la conférence de notre ami Mr Hani car je savait qu’avec lui on a toujours quelque chose à apprendre de notre histoire …mais heureusement que la plume de mon autre ami Mr Belamri a fait l’essentiel à savoir nous résumer tout ce qui s’est passé pendant cette « conférence -débat » et surtout nous gratifier de son avis sur l’imposture de ces pseudomoudjahidines qui ont profiter la fameuse loi des trois témoins pour se donner une place dans la alors que certains de nos valeureux libérateurs n’ont pas trouver nécessaire de

  8. Dr HARMEL

    J’étais très agacé de ne pas pouvoir assister à la conférence de notre ami Mr Hani car je savais qu’avec lui on a toujours quelque chose à apprendre de notre histoire …mais heureusement que la plume de mon autre ami Mr Belamri a fait l’essentiel à savoir nous résumer tout ce qui s’est passé pendant cette « conférence -débat » et surtout nous gratifier de son avis sur l’imposture de ces pseudomoudjahidines qui ont profiter la fameuse loi des trois témoins pour se donner une place dans la société et surtout se doté de privilèges immérités alors que certains de nos valeureux libérateurs n’ont pas trouver nécessaire d’être dans listing officiel des anciens combattants car ils savaient que la vrai récompense vient du bon Dieu et non de ce système qui nous dirige et qui utilise notre glorieuse révolution comme un fond de commerce… ALLAH YERHAMM ECHOUHADA

  9. merabi

    Quel plaisir e relire le docteur harmel il faut remercier belamri aek

  10. Hakem Abderrahmane

    La fondation EMIR ABDELKADER vient de secouer le cocotier en programmant une conférence pas comme les autres animée par l’historien émérite le Dr Hani Abdelkader et un thème qui sort de l’ordinaire en ce sens qu’il évoque certains moudjahidines et chouhadas méconnus mais oh combien valeureux tels Cheikh Achour Ziane,Dahmani Slimane et Harkat Mustapha! Allah yerhamhoum! La majorité de nos enfants et le peuple algérien dans son ensemble connaissent très peu de chose sur l’histoire de leur pays et de la révolution de novembre 1954 à 1962 en particulier parce que nous n’en parlons pas assez et même quand cela se fait beaucoup de faits historiques et d’ hommes ont été volontairement oubliés! Nos historiens et nos intellectuels en général doivent être plus productifs à l’avenir pour nous éclairer sur notre grande révolution qui n’a pas été un simple chahut comme tendent à le faire croire certains à nos enfants et ne cessent de discréditer même nos valeureux héros! Par ailleurs il faut à mon humble avis passer de l’histoire événementielle à l’analyse sociologique de l’histoire et expliquer à nos enfants surtout pourquoi il y a eu révolution et que ce n’est pas un fait fortuit mais qu’il s’agit d’un long processus durant lequel plusieurs hommes, plusieurs groupes d’hommes et plusieurs idées et tendances politiques ont confronté leur vision et cela selon leurs intérêts et leur appartenance de classe sociale!Ce n’est qu’en ces termes et uniquement en ces termes que nos enfants pourront comprendre ,s’intéresser et se réhabiliter avec l’histoire de leur pays ! Enfin l’ONM doit également ouvrir le dossier de tous les chouhadas qui sont tombés ,assasinés par l’OAS et qui ne sont pas comptabilisés parmi nos valeureux chouhadas!Allah yerhamhoum!

  11. kaid

    du boulot mais le retard des grand kaid

  12. gamra de sidi khaled

    Je salue les efforts de balameri abdelkader

  13. samia

    un compte rendu sur cette conférence est en soit un signe positivant il nous faut des dizaines de conférences

  14. chot

    Les Adeptes de l’Emir Abd El-Kader
     » J’ai vu hier la maison des canons avec lesquels on renverse les remparts (Musée d’artillerie); je vois aujourd’hui la machine (l’imprimerie) avec laquelle on renverse les rois. Ce qui en sort ressemble à la goutte d’eau venue du ciel : si elle tombe dans le coquillage entrouvert, elle produit la perle; si elle tombe dans la bouche de la vipère, elle produit le venin. »

    L’Emir Abd El-Kader

  15. safi

    C’ est une poésie ou quoi monsieur CHOT LAHCENE ECRIVAIN ce que vous nous dites sur l’imprimerie

  16. Dr HARMEL

    je te salut mon frère Merabi pour moi aussi c’est toujours un plaisir de te lire

  17. Chot

    @Safi
    c’est les écrits de L’emir Abdelkader….

    ALLAH EST GRAND

Répondre