La Voix De Sidi Bel Abbes

Une autre bréve visite d’un ministre ;celle de MrTayeb louh a Sidi Bel Abbes ville

Le ministre de la Justice et garde des Sceaux, M. Tayeb Louh, a effectué dans la matinée de mercredi, une brève visite d’inspection et de travail à la wilaya de Sidi Bel Abbès, où il a animé une conférence au cours de laquelle il a réaffirmé l’intérêt de l’indépendance de la justice algérienne et a sollicité tous ceux qui disent le contraire, à se taire, leur faisant rappeler qu’ils ont été toujours convoqués à approuver cette indépendance de la justice, mais ils avaient fui le pays et après le rétablissement de la sécurité, ils sont revenus pour créer la zizanie. Le ministre a également souligné que les ateliers sont sur pieds pour la réalisation des 4 volets de la réforme de la justice, qui s’appuient en particulier sur la révision de certaines décisions législatives et des lois du code pénal, civil et administratif, ainsi que le droit commercial pour le rendre compatible avec les nouvelles procédures économiques et commerciales, appliquées en Algérie. Poursuivant son intervention, M. Tayeb Louh a insisté sur la modernisation de son secteur pour une meilleure prestation de service au citoyen, notamment les maisons d’arrêt, et d’offrir le droit de visite aux détenus qui sont transférés hors de leur wilaya, ajoutant que ses services œuvrent pour faire valoir la mission du procureur du ministère public dans le domaine de l’instruction et l’investigation sur des affaires importantes de justice, notamment les affaires qui touchent les biens et l’économie de l’Etat et d’apporter des modifications au code pénal afin de permettre au ministère public le plein pouvoir à l’appel. L’importance du système de l’intranet qui va lier les cours de justice, est un système qui sera selon le ministre, généralisé sur tout le territoire du pays, afin de faciliter la formation à travers des cours à partir de la cour d’Alger, et éviter le déplacement pour la région Sud du pays, ce système a déjà démarré de Sidi Bel Abbés. Un autre projet en perspective pour faciliter la délivrance du casier judiciaire N°3 et N°2b dans les délais et en temps réel, ajoutant que les démarches techniques ont déjà été entamées. Le ministre a insisté également sur l’importance du niveau d’instruction des magistrats, expliquant que le nombre des candidats à l’école suprême de la justice sera réduit, et ne seront acceptés que ceux ayant une bonne moyenne au Baccalauréat, afin de donner de meilleurs résultats sur le terrain.
Par la suite, M. Tayeb Louh s’est rendu à la maison des avocats située au quartier Rocher, dotée des moyens nécessaires pour l’épanouissement des avocats des tribunaux et de la cour de justice de Sidi Bel Abbès.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=36529

Posté par le Jan 16 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

6 Commentaires pour “Une autre bréve visite d’un ministre ;celle de MrTayeb louh a Sidi Bel Abbes ville”

  1. AEK Nasri

    « Par la suite, M. Tayeb Louh s’est rendu à la maison des avocats située au quartier Rocher, dotée des moyens nécessaires pour l’épanouissement des avocats des tribunaux et de la cour de justice de Sidi Bel Abbès. » Les trente lignes qui précèdent cette conclusion – qui est la vraie raison du déplacement du Ministre – trop rabâchées et par conséquent connues n’avaient pas lieu d’être matraquées une nouvelle fois. Cette inauguration fait douter de l’autonomie des blouses noires et les trente lignes inutiles dégagent des relents de campagne avant terme. Ce n’est là qu’un point de vue. La vérité sur ce qui n’est pas dit appartient à l’avenir.

  2. bouddou

    je viens de lire votre article et si vous le permettez ,2 choses importantes ont attiré mon attention dans la declaration du ministre de la justice
    la premiere est celle ayant trait a la modification du code penal qui » permettra au ministère public le plein pouvoir à l’appel » Cette proposition en plus de son caractere flou peut etre un danger pour les juges eux meme .qu’est ce qu’un plein pouvoir? Le ministere public n’ a-t-il deja des pouvoirs pour lui en rajouter? . Le ministre, selon votre article a insisté également sur l’importance du niveau d’instruction des magistrats, expliquant que le nombre des candidats à l’école suprême de la justice sera réduit, et ne seront acceptés que ceux ayant une bonne moyenne au Baccalauréat, afin de donner de meilleurs résultats sur le terrain.
    Cette declaration confirme encore une fois d’une part ,qu’il y a un probleme dans le concours de la magistrature ,car comment expliquer la faiblesse (il s’agit de cela dans l’esprit du ministre ) des magistrats alors qu’ils ont tous reussi au concours!et d’autre part la moyenne au bac n’est pas synonyme de reussite dans la profession .La faiblesse est a voir ailleurs,peut etre dans le systeme du concours ou bien dans la faiblesse de l’ecole de la magistrature encore faut-il avoir le courage de le dire L’ecole nationale de l’administration a bien existe ,elle a donne a l’algerie des cadres de valeur internationale mais qu’on a perdu en cours de route parce qu’ils ne rentrait pas dans le moule du systeme mis en place , par contre on voit tous les jours a la tele ceux qui ne savent meme pas faire une phrase correcte…et j’en passe .

  3. AEK Nasri

    @ mus.
    Il est plus juste d’écrire « gonds » et non « gants ». En toute sympathie.

Répondre