La Voix De Sidi Bel Abbes

Un tract contre les débits de boissons alcoolisées.

*Sur la photo El Hachemi Sahnouni, ex dirigeant du parti dissous (FIS)

Selon notre confrère El Watan, il a été fait part avant hier et ce dans une hallucinante fetwa, que l’ancien dirigeant du parti dissous, d’El Hachemi Sahnouni, et Abderezak Zeraoui Hamadache lancent un appel, dans un tract diffusé hier aux citoyens, les incitant à se soulever pour la fermeture des débits de boissons alcoolisées, indique la meme source que nous reprenons intégralement et qui écrit ce qu’elle a relevé :

«Nous appelons les comités des quartiers populaires à multiplier leur contestation demandant la fermeture définitive des bars et des débits de boissons alcoolisées prohibées par la religion du Prophète, parce qu’elles pervertissent notre jeunesse et détruisent ses mœurs religieuses (…)», ont-ils écrit dans leur tract infamant. Une incitation à la violence, à la haine, à l’intolérance et, plus dangereux encore, à dresser des Algériens les uns contre les autres. Un véritable appel à «la fitna». Visiblement galvanisé par le virage conservateur pris par le pouvoir de Bouteflika, l’ancien prédicateur de la mosquée Essouna de Bab El Oued (Alger) s’érige ainsi en inquisiteur. Sahnouni se sent en terrain conquis, lui, dont la responsabilité politique dans la violence qui a embrasé le pays durant les années 1990 n’est plus à démontrer.  S’attribuant ainsi «le rôle» de la conscience de la société, les prédicateurs jugent curieusement que «ce sont les débits de boissons alcoolisées qui sont la cause de nombreux problèmes des Algériens parce qu’elles propagent la perversion et éloignent des solutions réelles et justes». Les deux prêcheurs estiment dans leur propagande intégriste que «le nombre de crimes a augmenté et les bagarres sont de plus en plus nombreuses entre les buveurs d’alcool et d’honorables citoyens à cause de la multiplication des débits de boissons». Invraisemblable. Est-ce parce qu’il existe des imams pédophiles qu’il faudrait fermer les mosquées ? Faut-il interdire les matchs de football pour mettre un terme à la violence dans les stades ! Le raccourci est vite pris. Faut-il chercher les sources de la violence ailleurs que dans les bars ? Ne sont-elles pas d’ordre politique ? L’extrémisme religieux revient au-devant de la scène au moment même où le terrorisme continue de faire des victimes innocentes. Bien évidemment, d’El Hachemi Sahnouni n’oserait pas pointer du doit la cause réelle du mal qui ronge l’Etat et la société. Sahnouni en est-il seulement conscient ? Pour le moins étrange, il a choisi de se fourvoyer aujourd’hui dans cette espèce de «guerre civile» contre les débits de boissons et leur clientèle. L’a-t-il fait de lui-même et par lui-même sans la tutelle d’un quelconque sponsor politique interne ou externe ? A l’heure, faut-il le noter, on traverse une phase très délicate politiquement du fait des exigences du changement démocratique imposé par ce qui se passe dans le monde arabe et les nécessités de la situation interne. Il est aisé en effet de remarquer que ce personnage évite soigneusement de s’attaquer au pouvoir politique.

Pouvoir et islamistes, même combat

Depuis quelques années, l’opinion publique assiste avec stupéfaction et inquiétude à une campagne de stigmatisation menée par le pouvoir de Bouteflika contre des Algériens parce qu’ils épousent une religion autre que l’Islam, contre les non-jeûneurs. Des femmes sont souvent persécutées. Le gouvernement a trouvé un stratagème juridique pour interdire aux descendants de détenteurs de licence d’exploitation de débits de boissons alcoolisées d’en hériter. Depuis, de nombreux bars sont fermés, notamment dans l’Algérois. D’autres propriétaires de débits de boissons alcoolisées, sous une pression de l’administration policière avec l’appui de leurs supplétifs, ont fermé boutique. Au nom de quoi ? Au nom d’innombrables prétextes de pratique commerciale qui dissimulent mal une action de moralisation de la société. Ainsi, des concessions «symboliques», mais combien importantes, sont instrumentalisées par le pouvoir au profit des islamistes et aux forces conservatrices dans le but d’acheter leur soutien et surtout leur silence au moment où les peuples se soulèvent contre les dictatures. Est-il nécessaire de rappeler, durant les événements du début janvier dernier, que le gouvernement a fait recours aux imams pour dissuader les Algériens de descendre dans la rue pour réclamer leurs droits politiques. Au mois du Ramadhan dernier, le gouvernement a chargé son ministre des Affaires religieuses d’exhorter les commerçants à ne pas augmenter les prix des produits de large consommation. Alors que la mission de contrôle des prix est du ressort du ministère du Commerce. Ainsi, nous assistons à un glissement dangereux de l’Etat en s’appuyant sur le discours religieux, souvent extrémiste, dans la gestion des affaires publiques. L’opinion publique s’inquiète de cette collusion historique et dangereuse entre le pouvoir et les islamistes. Le caractère républicain de l’Etat en pâtit.  Par ailleurs, la question que soulève la fetwa de l’ancien dirigeant  du FIS dissous va au-delà d’anecdotiques beuveries. Elle pose sérieusement la problématique des libertés individuelles et publiques dans une société mortellement étouffée. En filigrane, dans son douteux combat, El Hachemi Sahnouni ne désespère pas, après l’épisode meurtrier des années 1990, de ramener l’Algérie au Moyen-Âge, en faisant feu de tout bois. De nombreux observateurs tirent la sonnette d’alarme, attirant l’attention sur la propagation de l’idéologie wahhabite et salafiste dans de nombreuses mosquées tolérée par le pouvoir en place. Pour peu, son hégémonie n’est pas remise en cause par les tenants de cette idéologie obscurantiste. Mais pas seulement. Le pouvoir met à contribution tous ses appareils idéologiques. Des médias (publics et privés) et l’école distillent un discours d’intolérance et de haine. Foncièrement hostile aux aspirations de liberté, de démocratie et de justice de la société, le pouvoir a fait le choix de faire alliance avec des forces les plus archaïques. Quitte à mettre l’Etat en péril. Cette situation rappelle curieusement la période du début des années quatre-vingt. Faut-il alors considérer que la transition politique qui se joue actuellement doit absolument se négocier avec les islamistes purs et durs ? Leur offensive est en tout cas on ne peut plus bruyante.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=8464

Posté par le Oct 6 2011. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

26 Commentaires pour “Un tract contre les débits de boissons alcoolisées.”

  1. Samir

    Pendant que l’Israëlien rafle le nobel de chimie inspiré de la découverte arabe, dont il est certainement reconnaissant, chez nous des charlatans vous dictent ce qui faut manger et boire (la preuve notre société est devenue consommatrice et par déclinaison client advitam eternam de l’occident) pour la simple raison que depuis l’indépendance on n’a pas fabriqué une charrette de A à Z. C’est dire qu’on est à la traine des nations. On a construit des universités partout pour un résultat quasi nul ! En occident chaque pays mise sur 3 à 5 universités pour développer la matière grise. Chez nous on a l’impression que ces fac ressemblent plus à des lycées qu’à autre choses. Alors moralité, c’est normal que des énergumènes de la sorte vous somment de boire ou de pas boire, yajouz la yajouz ! comme si la vie et le développement résidait dans un tube digestif ! Ces gars là sont tellement frustrés de l’avancée technologique, qu’ils surenchérissent sur tout ce qui bouge ! Je leur donne un conseil : Y a tellement de wc immondes et de saletés à nettoyer qu’il serait préférable de s’en occuper, ça sera au moins utiles à la société

  2. adda

    soyons clairs les débits de boissons sont-ils tolérables quand des chioukhs de la dépravation encouragent l’alcool , les prostitués , la drogue , et les fléaux , ceci est l’affaire de la police des moeurs , bon si cheikh sahnoun condamne cette pratique , il a raison , s’il dit aux jeunes détruisez , il n’est pas habilité à le faire pûisqu’il l’état s’occupe de çà …en fait cela traduit deux état dans un état : un état islamique et un état laique qui ne dit pas son nom…islamique car c’est délit , laique c la liberté individuel , quel loi est la plus juste ? je lance le défi de répondre mais allah sabhanah nous juge…maintenant chacun est libre de son opinion…nous sommes musulmans ou non , nous allons aux mosquée , l’imam les vendredi dissuade de s’orienter vers les houroumates , bon sang nous voulon en meme l’enfer et le paradis ? il faut choisirrrrrrrrrrr je ne parle pas de l’Etat , je parle de la bonne parole! quand un homme combat le mal il a raison , quand il déconne on ne lui donne pas raison , sinon la prostituioon bientôt infestera nos foyers est-ce un discour intégriste ? Non ? on n’accepre pas les cérives d’où que çà vuenne , sinon on sera comme les occidentaux d’accepter les mariages homosexuels , les gwins , etc…a moins que les révolutions arabes voules par l’occident c justement nous éluigner de l’islam et faire comme eux pourtantje suis loin d’être intégriste…dans ce cas là cheikh sahnouni A RAISON !!!! au moins sur le plan de la moralité publique!………………

  3. A.D

    Ce sahnouni doit s’occuper de ses oignons et laisser les gens vivre leur vie chacun a sa facon.Un criminel qui donne des lecons de moralite sous couvert d’un etat corrompu.
    C’est une atteinte a la liberte du citoyen.il faut lui crever l’autre oeil pour son role dans les annees 80.
    A.D

    • ami

      ABDALLAH ,el arbi ou qu’il se trouve ne sait pas vivre alors lorsqu’il sent le goulot il commence à divaguer et il devient méchant et agressifs au point de tuer.Certains des qu’ils boivent 33 cl de bière ,ils commencent à faire pipi sur eux et même de chier dans leur froc le mieux c’est qu’ils retournent à leur Raïb ou bien el-ben ,astaghfirou allah .
      En Amérique comme en europe la loi punit les contrevenant et c’est presque prohibé,alors dans un pays musulman ,je ne vois pas ou est le mal d’interdire ce qui est illicite quand cela fait mal
      Prend soins de toi avec modération.

  4. Hamid D (SBA)

    J’ai une question à vous poser , chers lecteurs : est-on dans un Etat ou une société islamique ? : Si non , alors tout ce tapage n’est qu’une querelle Byzantine ! Si oui , alors à ce que je sache , il n’ y a pas que l’alcool qui est interdit par l’Islam ! Cette noble religion est un tout ou rien . Il n’ y a pas de demi-mesures en Islam .

  5. Siham

    Totalement d’accord avec M. Hamid D. Il y a plus grave que l’alcool. Sahnouni en est un acteur principal. Dieu a interdit de tuer une autre personne et sahnouni a participé à celà. Dénigrer, prendre un bien d’autrui, trahir; mentir; s’occuper des affaires des autres, à ma connaissance, sont interdits par l’Islam. Cet Islam qui est plus beau, plus valeureux, plus noble qu’une fetwa émanant d’un pervers.

  6. Dziri

    Au  »Cheikh » Sahnouni.
    D’abord qui vous a discerné ce titre? Les cheikhs ces derniers temps poussent comme des champignons vénimeux. Je tiens à souligner que je n’ai jamais mis une goutte d’alcool dans ma bouche depuis que j’existe sur cette Terre.
    Je tiens à rappeller que juste aprés l’indépendance l’ex Président Ahmed Ben Bella a interdit la consomation d’alcool: Ce fut une catastrophe . Il y eu beaucoup d’accidents à cause de la consomation de l’alcool frelaté. Cet interdit a favorisé la contrebande.
    La Force d’un pays c’est la science et la technologie. Que faut-il penser de pareils énergumènes qui ont assassiné un docteur en physique nucléaire? Ils ont fait fuir des milliers de chercheurs algériens qui travaillaient dans ce domaine vital pour la sécurité et le progrés de notre pays. Un chercheur algérien (Chimiste) qui travaillait à l’institut nucléaire du Bd. Frantz Fanon a obtenu aux USA le prix de la meilleure publication. D’autres chercheurs :
    1. Mettallurgie des poudres enseignent en France
    2. Des chercheurs spécialistes du combustible nucléaire, du traitement du minerais radio-actif travaillent au Canada.
    3.Un spécialiste des réacteurs enseigne en Engleterre.
    4Des spécialistes du traitements des effluents sont en Allemagne.
    5. Des spécialistes des métaux rares et radio-actifs sont installés au Canada.
    Tous ces ŝpécialistes et beaucoup d’autres ont du quitter notre Patrie à cause des barbares descendants de ceux qui ont brûlé les livres scientifiques d’Iben Rochde.
    Monsieur sahnouni (Je ne dit pas Cheikh, car vous êtes cheikh en quoi?), l’habit ne fait pas le moine. Vôtre acoutrement n’est pas celui des algériens. Le Kéfieh ne remplacera jamais El Kréla ou le chèche de nos ancêtres. Je suis profondément croyant musulman ,sunnite de rite Malékite. Je sais depuis toujours que » Dieu dirige sur le droit chemin qui il le veut ».
    Ocuppez-vous d’abord de ceux qui viennent à la prière et lorsqu’ils sortent,ils commencent à  »scier » leurs prochains ou ils volent dans les mosquées. La religion est une question personnelle:La ikrah fi din.
    Une république ne peut pas avoir de religion car c’est une personne morale . C’est comme si vous dites que Sonatrach est musulmane. C’est pourquoi le minstère de Ghoulem allah n’a pas lieu d’exister car c’est une abération dont les fonctionnaires ne sont pas libres. Une agence de gestion des habous est largement suffisante.
    quand les autres nations travaillent sur l’hydrogène pour extraire l’énergie du futur, ou sur le nutrinos pour démontrer que la vitesse de la lumière n’est pas une limite absolue, nous on est encore à discuter du sexe des anges.
    La puissance et le génie d’un peuple se mesure a sa capacité d’avancer dans la science et la technologie. Dans ce monde les faibles n’ont pas de place: Qui n’avance pas recule. Nous avons reculé à cause des tartuffs et des faux dévots. Nos véritables hommes de religion qui méritent tout mon respect et ma considération sont modestes et généreux pour les autres car l’être humain est par essence faible et imparfait.
    En islam il n’y a pas de clergé (pas d’intermédiaire) entre dieu et sa création. Si dieu avait voulu nous serions tous parfaits comme des diamands, mais dieu en a décidé autrement. Alors? alors laissons a dieu ce qui est a dieu et à césar ce qui est a césar.
    Salutations aux véritables croyants des livres avérés.

  7. Samir

    Pendant que les sociétés se développent à une vitesse inouïe par le biais de leurs scientifiques, chez nous le système politique a produit des monstres et des prophètes de tout poil avec des accoutrements vestimentaires qui n’ont rien à voir avec celle de notre héritage pluriel et de nos aïeux. Ce mec est couvert d’un chèche saoudien, que devient notre haouak, notr chéchia, notre fez ou nos têtes bien coiffées ! Ras le bol de ces charlatans qui pullulent à chaque coin de rue. Y a qu’à voir le centre ville historique de SBA est totalement pris en otage par les barbus, une sorte de secte mafieuse qui s’entraide pour barrer la route à toute autre commerçant non affranchis. Mais ne nous trompons pas ! Tout ce qu’on vit actuellement est la résultante de ce que le système sclérosé et corrompu a semé !

  8. Alain

    Tout le monde a raison ce qu’ils faudrait c’est savoir marcher avec ses deux pieds et non pas avec un seul car l’histoire de la civilisation arabo-musulmane a bien donné naissance au monde actuel et sa civilisation nous avons perdu nos valeurs et notre personalité a tous je pose ces question qui est Avicene ? et qu’ail fait pour la science ?…. qui est El Khawarismi pour les maths , qu a edifié les monuments en Espagne , qui a inventé le livre etc … tout cela necessite une petite reflexion ……

    • arabe

      quand vous dites que vous avez perdu vos valeurs vous ne nous apprenez rien. la civilisation arabo-musulmane est toujours intacte, contrairement à ce que vous prétendez. donc occupez-vous de la votre, vous avez du pain sur la planche.

  9. Un monsieur

    je m’excuse mais celui qui n’a rien ne donne rien Mr l’Arabe apprenez dabord a lire , a ecrire et a reflechir dans les sens pour pouvoir par la suite commenter (sans rancune) quand au pain il est a vous

  10. kaddous cv

    la deviation est politique c’est la la crainte la mise en ligne de cet article informatif pourrait etre comprise dans cet angle si je crois deceler la ligne de notre jourrnal

  11. you

    salut je ne c pas quoi vous dire …….tout ce que vous voulez savoir é ds le coran pourquoi cherché ailleurs ……merci

    • you and me

      voila enfin des paroles sensées. nul n’a le pouvoir ni le droit de travestir l’islam. le coran est là (notre constitution) il est de notre devoir de l’executer sans chercher midi à quatorze heures.

  12. Madjid T ( Toulouse)

    Pendant que les sociétés développées engagent des débats fructueux sur des sujets plus qu’intéressants , nous en Algérie , on est encore au stade de ceçi est « h’ram » et celà n’est pas « h’ram’ .Alors que l’Islam est clair sur tous les aspects importants de la vie . Pauvres de nous !

  13. pourquoi

    Dziri tout court changez votre nom par yehud ou charon, vous dites que vous etes musulman on vous croit, mais il faut préciser que vous etes musulman de résidence (dziri) et non de conviction, car un musulman n’a pas droit de s’opposer à un Verset ou à un Hadith, et si l’état laique vous convient , changez cette résidence (dziri) , et laissez nous notre Algérie, on l’aime bien sans vous et sans votre grand savoir.
    VOUS DITES LA IKRAHA FI EDDINE, cette phrase vous va bien ,on dit cette phrase pour les gens qui optent pour EL ILMANIA, la laicité , vous avez de la chance d’etre en Algérie. Meme vos propos vous accuse . Un musulman dira( laissons TOUT à ALLAH.), ALLAH n’a pas d’associé, votre cesar gardez le pour vous, faites en votre idole.

    • Dziri

      Pourqoi?
      Pourqoi l’inquisition pointe ses oreilles? Elle se sent vulnérable? L’Algérie appartient à tous les algériens, Sachez oh!  »Mbni lil mejhoul » . Vous savez que les mutants ne sont qu’un accident de la nature? Mais vous ne savez rien car borné et soudé à l’émeri. Notre pays n’a pas besoin d’une enieme regression fruit de votre façon tordue de concevoir le monde sous un angle tellement aigu que vous n’y voyez rien de ce qui se passe dans le monde. C’est grace à vous disciples d’Iben Taymya qu’un jour des barbares comme les mongoles viendront vous assujettir, car vous êtes devenu une anomalie de l’histoire. SAchez Oh! grand pourqoi, que pendant que vous empêchez vos compatriotes de vivre les  »Yahud » comme vous dites ont obtenu le prix nobel de la chimie et un statut d’associé aux travaux sur le CERN.
      Pour terminer sachez » EL Kailin idha kalou,
      Ma himouniche
      idha sfait maa rabi
      el abd ma fih dhroura »
      Je ne peux saluer un batini.

  14. pourquoi

    Arabe
    bien parlé et je vous en remercie,

  15. saadaoui fethi

    chacun est libre vous vous erigez en immam sur ce site dziri est libre de ses actes

  16. réponse

    Maitre Saadaoui fethi, vous dites qu’on s’érige en immam, vous n’avez pas ratez votre vocation d’avocat, dziri doit etre content

  17. derkaoui

    le theme messieurs est politique on a vu et vecu ce qui s’est passe la reside la crainte il faut bien lire les objectifs qui sont derrire l »ecrit.

  18. la sagesse

    A tous ces messieurs ,qui palabrent de boulitik ,sont-ils des boulimiques pour arriver à nous goinfrer de cette maladie qui ronge le pays .
    Moi j’ai fai la guerre ,et lui a défendu le pays ,il a sauvé des vies ,il a remonté le pays ; et c’est anisi que va le pays dans le décor.
    S’il vous plait lâchez-nous de cette histoire que nous avions vécue et parlez-nous de ce qu’est devenu le pays et plus encore notre belle ville qui va etre classée monument historique si ça continu de par la saleté qui la ronge dans tous les 4 points cardinaux.

    —la chanson d’Enrico en dit long sur notre ville «  » (( on emporte un peu sa ville ,au talon de ses souliers » » ))

  19. naimi

    la tolerance ne rime pas avec perversion ,depravation ,decheance en islam;car il n’est pas permis a l’homme de discuter de ces constantes quand aux variantes vous pouvez exceller en vocabulaire et en democratie qui n’est autre q’un outil humain relevant du droit positif et auquel nous assistons a ces resultats destructeurs sur les nations,je dis cela parceque dieu veut cela ,j’ajoute que je n’epouse ni les theses de sahnouni ni de quiconque sauf de dieu et qui est la verite de la palice.enfin cessez de devier les gens par votre tolerance inherente a la permissivite et au libertinage abusif.

Répondre