La Voix De Sidi Bel Abbes

Un souvenir d’enfance : Une petite virée chez « Hanout El Mech » l’épicerie du coin. Par notre ami Doct Douar.

ô combien est agréable en évoquant des souvenirs de notre enfance. De ma part le souvenir de « l’épicerie du coin » restera ancré dans ma mémoire. A chaque fois ,quand je rentre dans une boutique de nos jours, je me souviens de « Hanout El Mech », il se trouvait pas loin de chez moi, dans l’autre rue où il y avait deux autres épiceries, tenues par « Aami El Haj Hamou » et par « Miloud El Msirdi », tous restés fidèles à ce petit commerce jusqu’à leur mort. Allah Yerhamhoum.
Le boutiquier Aami El Mech était déjà un vieillard affaibli, je me rappelle à peine de son faciès, sa barbe et son turban reflétaient leur blancheur sur son visage en lui donnant l’apparence d’un homme vénéré et rigoureux.
Son petit Hanout se trouvait à mi chemin entre l’école et ma maison. En y entrant ,on le voyait derrière un grand comptoir en bois sur lequel fut posé d’un coté une balance et une rame de papier d’emballage et de l’autre coté quelques pots remplis de bonbons : Zigomar, dragées ,tablettes de chocolat ou le fameux Globo ,un chewing-gum « 3Alk » qui se vendait chacun avec une carte-image. Ces images illustraient les figures du cinéma qu’on dénommait jadis par cœur : Gary Coober, Jean Gabin, John Wayn… mieux valait acheter tant de Globo pour collectionner tant d’images et jouer entre amis un jeu qu’on l’appelait : Les images. mais là ,c’est une autre histoire… La face vitrée du comptoir exhibait une multitude d’objets hétéroclites et éparpillés,disant notre petit trésor d’Ali Baba, nous étions fascinés par les petits jouets ,nous ne pouvions pas toucher, nous attendions la clémence de l’Aïd pour avoir une petite voiture, ou une toupie….Plus haut en face, le mur était garni d’étagères en bois portant ,les denrées alimentaires ,les lessives et les fameuses boîtes d’OMO; une guerre s’éclatait entre mes frères à chaque fois quand ma mère nous demandait d’aller acheter OMO . Pourquoi ? Un bonus à l’intérieur de la boîte. Quoi ? Des figurines en plastique : un petit cow-boy tenant son fusil, un petit cheval…Il fallait donc, sans attendre, vider tout le contenu de la boîte dans une assiette pour découvrir la surprise.Par ces très modestes joujoux nous étions comblés de joie jusqu’à aller créer notre propre cinéma avec… Les anciens savent bien de quoi je parle. Un souvenir d'enfance : Une petite virée chez « Hanout El Mech » l'épicerie du coin. Par  Douar.
A cette époque, l’huile de table se vendait en vrac ,on devait ramener une bouteille en verre de chez soi pour être servi. Dans un coin de l’épicerie,deux barils se sont dressés ,l’un contenant de l’huile avec sa pompe-mesure, et l’autre du pétrole ,autant essentiel pour alimenter le fameux « Quinquet » source de lumière en foyer rural. Ainsi l’emboîtage ,les conserves et tous les produits putrescibles faisaient rarissime dans le commerce d’autrefois, Aami El Mech nous servait les haricots, les lentilles, le café…ou le sucre dans du papier auto-dégradable et non pas dans des sachets en plastique de toutes les couleurs bleu, noir, vert …. Hélas les couleurs ambiantes dont la nature nous a offert sont camouflées aujourd’hui par le multicolore de nos sachets.

Un souvenir d'enfance : Une petite virée chez « Hanout El Mech » l'épicerie du coin. Par  Douar.

Un souvenir d'enfance : Une petite virée chez « Hanout El Mech » l'épicerie du coin. Par  Douar.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=44991

Posté par le Avr 25 2014. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

30 Commentaires pour “Un souvenir d’enfance : Une petite virée chez « Hanout El Mech » l’épicerie du coin. Par notre ami Doct Douar.”

  1. CHOT Lahcène

    à crédit pas un radis au comptant toujours comptant ….

    ALLAH EST GRAND

    • BADISSI

      @CHOT lahcéne

      Salam mon frère qui étais écrit sur une plaque métallique avec le dessins des deux magasins et des deux commerçants je possède une

  2. belabbésien

    Encore un retour nostalgique épatent dans notre jeunesse

  3. Cheniti Gh.

    Bravo cher ami Docteur Douar! tu nous sors à chaque fois un sujet qui nous replonge tout de suite dans notre enfance et cela grâce à un mot ou une
    expression et là tous les souvenirs refont surface comme par enchantement !
    je me rappelle aussi des boîtes Primo qu’on ramassait pour aller gagner un billet
    de rentrée au cinéma …IL nous fallait tant de boîtes (je crois 10 ) ce nombre là
    équivalait le prix du billet d’accès au cinéma !

  4. belabbésien

    Vous avez raison cheikh

  5. Amirouche

    Docteur DOUAR
    C’est fascinant !! chacun de nous se croit le personnage de vos histoires tellement qu’elles sont à chaque fois réelles , historiques et nous font revivre notre enfance .Bravo
    CONSEIL : TOUTE PERSONNE AYANT ENCORE CES JOUETS, BOITES D’ALLUMETTES, BOITES DE BISCUITS ,CARTE IMAGE CHEWING-GUM ,ANCIENNES AFFICHES CINEMA …etc……IL FAUT LES GARDER , ça peut coûter une fortune .
    BRAVO DOCTEUR

  6. essah

    Le chewingum globo, le mistral gagnant dont peu nombreux se le rappellent.
    Le coquillage dont on lèchait la friandise à l’interieur.
    et durant l’été on se payait un glaçon au sirop de grenadine ou de menthe.et enfin pour terminer le marchand de gaufrettes qui passait dans les rues et scandait Gaufrettes avec sa claquette et son grand tonneau sur le dos..

  7. Amirouche

    @essah

    Oui , oui ! et la pomme d’amour rouge qui faisait chavirer les petits mais encore plus les grands !

  8. Amirouche

    Docteur Douar
    A Doué -la-Fontaine ,il y a un musée des Anciens Commerces présentant une vingtaine de petits commerces du siècle dernier ,où on peut y redécouvrir la vie des commerces de la première moitié du XXe siècle avec une reconstitution fidèle de la vie commerçante d’autrefois jusqu’au moindre détail.On y trouve le bistrot, le perruquier, le barbier et l’apothicaire dont on peut admirer les étagères chargées de flacons,chapellerie, tabac-presse, boutique de jouets…etc . Dans les vitrines ,sont exposés les savons , Croix,Persil,OMO, savon goudron, biscuits LU,Boudoirs ,allumettes Hirondelles ,anciennes boites de sardines , cirages ,chocolat Banania ,Nestlé….etc

    Merci encore M.DOUAR

    • Bonsoir Amirouche
      Merci pour l’information sur le musée des anciens commerces, j’ai vu les photos sur internet, il est fascinant ce musée, au moins le visiteur de Doué la Fontaine aura de quoi assouvir sa nostalgie et ne se casse pas sa tête à écrire comme moi.
      Vous savez qu’à sidi bel Abbes nous avons un musée unique en son genre, c’est un musée de l’agriculture où on trouve tous les anciens outils allant des petits ustensiles aux grands outils, si vous le verrez vous seriez certainement ébahi, mais malheureusement il est totalement méconnu par la population locale. Il se trouve à l’ITMA route de Sidi Lahcene, maintenant devenu université. Vous trouverez un article sur ce musée dans les archives de Bessma net.

  9. fouziaT

    fascinant cela devait étre une période faste béni pour les personnes qui l’ont vécu Les gadgets c’est autre chose;et méme les jeux ont changé surtout lorsqu’on me parle de la marelle

  10. A.Dennoun

    Fascinant retour en arriere Hadj Douar, bravo.
    Une question; As tu pense au poste de Maire de Sidi brahim?
    Amities,
    A.D

    • @ Dennoun ,
      Je vous cache pas, quand je pense à ce poste, j’ai toujours la crainte de ne pas être à la hauteur de satisfaire tout le monde.et comme a répondu à ma place Khiwani je n’aime pas jouer le rôle de celui qui selon l’adage « ne priver pas le chacal de la nourriture et ne contrarier pas le berger » ma tjoua3 edib ma tza3ef era3i.

      • et comme a « si bien » répondu à ma place Khiwani

      • A.Dennoun

        @ Frere Hadj Douar,
        Bon adage du chacal et le berger, je vous comprends tres bien.
        Une blague de Slim que j’ai lu y a tres longtemps.
        Un villageois: Nous, notre Maire est tres genereux,il a donne un terrain a son frere,un terrain a son ami,un terrain a son gendre et a nous le reste des habitants du village il nous a donne un terrain de foot.
        merci encore une fois pour vos contributions a la V DSBA.
        Amities a tous les villageois Sidi Brahim et sidi Hamadouche et specialement a mes oncles et tantes les Siffers.
        A.D

        • @ mon grand frère A.DENNOUN.
          Je vous raconte une histoire réelle, qui m’a été raconté par un type qui s’est porté candidat pour la première fois aux élections communales. Son adversaire le plus fort se présenta pour le 3 mandat et réputé pour sa corruption et sa malhonnêteté, alors en sortant faire sa compagne électorale, il a voulu jouer sur ce point de la corruption en essayant de convaincre quelques habitants .Vous savez qu’est ce qu’il a reçu comme réponse ? On lui disait que lui est un bon type connu pour sa crainte du dernier jugement par le respect des autres, ne pourra nullement régler par cette loyauté nos affaires surtout celles qui outrepassaient la réglementation, mais ce qu’on a besoin comme maire, un homme corrompu pour régler, sans discussion et facilement, nos affaires. Parfois Le gouvernant est le reflet des gouvernés.
          Salam chaud de ma part et de la part de tous les Siffer. et tous les villageois .

  11. KHIWANI

    @A dennoun je ne répons pas a sa place mais comme il est tranquille Vouons dire que Douar est un jeune hadj et avec ces roublards il ne peut pas faire le jeu de la politique truffée de mensonges et fausses promesses

  12. mekri mustapha

    merci DR douar pour cet agreable voyage dans le temps que tu as bien voulu nous offrir.De merveilleux souvenirs!!!!!! Un jour tu voudrais bien nous rappeler les plaisirs procures par les illustres tels que Blek le roc,miki le ranger,Zambla et autres.Ainsi que les echanges qu,on faisaient discretement entre nous sous les tables de classe pendant la recreation pour eviter les saisies du maitre de l`ecole. salutations a toute l`equipe et les banches de la VSBA.

  13. Hamid Ourrad

    Bonsoir Mr Douar et un grand merci pour ce formidable article nostalgique qui nous a fait plonger dans un autre temps ,et en même ça m’a rappelé une anecdote presque du même temps, c’est l’histoire d’un jeune enseignant très intègre qui enseignait quelque part du côté de Sfisef
    Un jour il avait la lettre O comme leçon du jour ,et comme les enseignants de ce  temps la’ étaient très à cheval sur les principes de chaque leçon ,il avait apporté avec lui une boite d’OMO , il a exhibé la boite devant tous ses élèves ,tous ont criés  en même temps OMO.  OMO…..
    Il a écrit en grand caractère sur le tableau OMO,les élèves sont passés un à un en lisant le mot écris ,il a essuyé la lettre M,il ne restait donc que la lettre O.il a ordonné à ses élèves de lire la lettre,puis par le biais de la méthode lamartiniere (l’ardoise)tous les élèves ont écris la lettre,donc mission accomplie les élèves ont bien  compris la leçon ,l’enseignant était très satisfait et très content.
    Apres la récréation il voulait une dernière fois avoir la certitude que ses élèves ont bien compris la leçon, il a écris le mot OMO sur le tableau puis a demandé à un élevé de lire le mot …saviez vous ce que l’élève a répondu?   ………….          BONUX…
    À l’époque il y avait OMO et  un autre détergent qui s’appelait BONUX……

    • Cheniti Gh.

      Cher ami Hamid je crois que cet élève a compris au-delà de la lettre « O » qu’il s’agissait d’un détergent pour laver ,lessiver ,nettoyer ,blanchir etc.et cela
      peu lui importait l ‘appellation et je serais curieux de savoir ce qu’est devenu
      cet élève ? (rires)
      A Propos de OmO, je crois que cela vient de l’anglais Old Mother Owl ,une chouette qui s’était fait passée pour une fée et dont les yeux écarquillés formaient les deux O et le M au centre tenant lieu de bec !?
      En parlant de boîtes de Primo,Omo,Bonux etc….et leur ramassage pour aller
      au cinéma voir Django ,Ringo ou le fils de Spartacus une question se pose d’elle-même :Pourquoi on nous demandait de ramener ces boîtes justement? et là je crois que l’on se dirigera vers un autre sujet très important qui a trait au Recyclage et ses conséquences écologiques…..
      Bon ,je pense que nos aînés étaient plus en avance que nous malheureusement ???? allez Hamid mon ami je crois que OMO ne lave plus blanc que blanc !!!! Bonne soirée

  14. Abbes

    un témoignage vécu qui enrichit le beau texte de mr DOUAR

  15. larbi

    beaux souvenirs….il m’a fallu ramasser 7 boites de Bonus pour aller a l’olympia voir Django….1967

  16. Jamel

    Django et les fimls cw boy une belle période monsieur Larbi

  17. CHOT Lahcène

    Donc si je peux me permettre un petit virage …On souhaiterait mettre l’accent sur le recyclage un sujet écologique fondamentale ,et bien sur sans ennuyer personne …ne pas oublier la mekerra et les ……………détritus …en félicitant les personnes avec leurs associations qui plantent des arbres le long de la rivière …

    ALLAH EST BEAU

  18. Omar

    Ah, les magasins de « denrées coloniales » où l’on vendait de tout.
    Elias Canetti rapporte une scène touchante quand il visitait le commerce d’un parent.
    Il aimait à plonger les mains dans un sac de grains ; et il y prenait tant de plaisir qu’il fallait le gronder pour qu’il y mette fin.

  19. ….et du lait dans des flacons en verre d’1 L et d’1/2 L et du petit lait « LBEN » dans des boites de cartons stériles et triangulaires » C L O « , sans oublié le tableau d’affichage des prix a la craie, ou on découvre l’honnetteté du commerce « prix d’achat et prix de vente »,quelles beaux souven!!!!!!!

  20. BADISSI

    Merci docteur Douar pour ce voyage dans le passé , mon père ALLAH yerhmou acheter du Bonux et des fois un carton moi et mon frère on l obliger a ouvrir tout les boites pour avoir les cadeaux

  21. Abbes

    Douar une touche trés généreuse ,une reconciaiiation avec notre enfance oubliée

Répondre