La Voix De Sidi Bel Abbes

Un nouveau Samedi Bel Abbesien : Des gestes de solidarité et des devoirs de reconnaissance

La VOIX de S B A revient à ses amours et la rubrique « SAMEDI BEL -ABBESIEN  » recouvre ses droits dans la proximité et l’humanitaire.La PERSONNALITE du jour HADJ DOUSSAS ex Directeur de la jeunesse et des sports et entraîneur de l’USMBA. Pensée à Feu Boucif Boutareg.

La cérémonie fut ouverte par Mr NOUAR MOHAMMED et KADIRI MOHAMMED ,qui après les salutations d’usage et un speech autour du programme du jour ,ont convié les présents à une minute de silence ,en mémoire à nos morts et notamment feu BOUTAREG BOUCIF qui nous a quitté ,il y a de cela 2 ans.

L’information est somme toute accessible à tous et les moyens d’y parvenir sont nombreux et diversifiés,c’est pourquoi le génie du journal la voix de SBA est d’allier justement ,l’information puisqu’elle est nécessaire à la « vie » ,et la proximité qui accorde une certaine préférence à l’aspect humain et humanitaire.
Après une cérémonie du troisième anniversaire du journal rondement menée et réussie sur tous les plans ,nous voilà engager pour une saison qui ,à ce jour,a montré une animation intéressante tant au plan de la quantité que la qualité de l’information qui couvre l’ensemble de l’actualité événementielle;même le nombre de lecteurs a augmenté et les commentateurs aussi.
C’est le rapprochement du journal au lecteur qui fait sa notoriété et certaines de ses rubriques telles BESSMA ,DAYF ,SAMEDI bélabésien qui caractérisent sa spécificité, n’y sont pas étrangères.
La VOIX de SBA et sa rubrique « SAMEDI BELABBESIEN » ont choisi ce jour ( 7 Avril 2014 ) d’honorer une figure bélabésienne en la personne de Mr Hadj DOUSSAS qui ,de l’avis de tous les présents,mérite cette évocation ;la rencontre eut lieu au centre culturel « KATEB Yacine  » de sidi djilali et la présence nombreuse de sportifs de tous bords , associations ,scouts , amis et de simples citoyens est une preuve de leur affection pour cette personnalité connue et reconnue pour ce qu’elle a apporté au sport à sidi bel abbes . L’intéressé est connu pour être un inconditionnel bélabésien et la bélabésiannité lui colle à la peau, tant là où il se trouve il ne manque pas de le revendiquer et louer les valeurs qui guident la conduite de cette population généreuse,courtoise et hospitalière ,même si la génération actuelle fausse un peu la note mais vite reprise par la réalité des us et coutumes de la région.
Li MA 3arfek Khasrek dit le dicton bien de chez nous et cela s’attribue parfaitement à notre ami ,frère et père Hadj DOUSSAS Abdelkader qui en le côtoyant ,vous découvrez une personne généreuse aimable et surtout intelligente; en dehors du discours de convenance de présentation,il est trop humble pour décrire sa personne dans la profondeur de son âme et jusqu’à l’heure actuelle à chaque fois qu’il se trouve à SBA ,il ne manque pas de réserver quelques enveloppes à certains ouled bled dans le besoin et faire sa tournée entre la famille et les anciens de son age encore vivants pour appliquer à la règle SILLATE ERRAHIM. Sa modestie n’a d’égal que son grand cœur et sa foi;il continue toujours à jeûner le LUNDI et le JEUDI pour essayer de répondre le plus possible ,aux règles de l’islam.Pour l’anecdote ,lors du dernier congrès du FLN du parti unique en 1989 où il a assisté au titre de sa qualité de MOUDJAHID et cadre de la nation,il a continué de jeûner , sans céder à l’envie de la table ,alors que nous nous adonnions au plaisir de cette dernière et autre collation .
Pour ceux qui ne connaissent pas HADJ DOUSSAS âgé aujourd’hui de 81 ans ,celui-ci a baigné depuis sa tendre enfance dans le sport et a touché à toutes les disciplines :boxe ,lutte ,foot ball et a même constitué une équipe de RUGBY qui n’a pas connu le succès escompté du fait de la non appropriation du terrain en tuf et la culture pour ce sport pas accessible à la population envoûtée par le foot et à un degré moindre le hand ,le basket ,la boxe , le cyclisme et l’athlétisme.
Ses connaissances du monde du sport lui ont permis de gravir tous les échelons dans la hiérarchie de l’administration locale pour devenir enfin DIRECTEUR de la jeunesse et des sports dans sa wilaya ,responsabilité qu’il a accomplie avec succès ,puisqu’en son temps ,toutes les disciplines sportives ont connu une ascension fulgurante et l’encadrement de cette période est aussi pour quelque chose;mais le plus important est que toutes les équipes puisaient leur effectif du monde scolaire dont le mérite est de servir de tremplin au besoin de toutes les disciplines avec beaucoup de satisfaction.
L’occasion lui a été donnée par la voix de SBA pour, justement, évoquer son parcours professionnel qui n’a pas été de tout repos mais avec le résultat au bout et la satisfaction du devoir accompli.
Actuellement ,il est en train de jouir de ses moments paisibles d’une retraite méritée dans la foi et la sérénité.Il rentre définitivement au bled après s’être installé à ROUEN (FRANCE ).
Il fut également président de ligue d’athlétisme au niveau local et régional et a contribué grandement,et souvent bénévolement, à l’encadrement de l’équipe de l’USMBA et d’autres de la wilaya telle EMBA ,hamam bouhadjar,sfisef etc…Plusieurs témoignages d’anciens cadres de la jeunesse et des sports à l’image de Omar Assou et Fertous sont venus confirmés l’apport de cet autodidacte confirmé ,au développement du sport dans la wilaya et le mouvement sportif national.
Comme à son habitude ,la voix n’a pas manqué d’honorer son hôte par des présents dont leur portée symbolique a réjoui notre invité du jour où des souvenirs émouvants furent ravivés puisque la plupart des dirigeants ,anciens compagnons de route notamment à l’USMBA, ne sont plus de ce monde (ALLAH YARHAMHOUM )
Il a aussi ,à l’instar de beaucoup d’autres personnalités de la ville ,contribué à l’organisation du mouvement KECHEF dans les premières années d’indépendance.
La rencontre du jour a permis aussi d’avoir une pensée à notre défunt frère et ami ,l’ex joueur de l’USMBA BOUTAREG BOUCIF qu’il n’est pas nécessaire de présenter ,tant il est connu de tous les bélabésiens et tous les anciens du foot ball algérien.Deux années se sont déjà écoulées depuis sa disparition et tout ce qu’on peut faire pour lui est de prier Dieu le tout puissant pour lui accorder sa miséricorde et apaiser la douleur de sa famille et ses amis dont le souvenir est encore vivace.Toute sa famille était présente et il aurait été heureux de prendre dans ses bras sa petite fille qu’il n’a jamais connue,mais son frère Mr Cheniti Ghalem son ex coéquipier à l’USMBA, l’a fait à sa place en lui dédiant aussi un joli poème dont il nous a fait lecture .Mr KADIRI Mohammed ,aussi, n’a pas tari d’éloges à l’endroit du défunt tant au plan footballistique qu’au plan humain. A cette occasion ,Des cadeaux symboliques furent remis à chaque membre de sa famille et ,même, à la toute dernière qui a illuminé la rencontre par sa présence et à cela, Boucif (ALLAH YARHMAH )aurait souscrit avec plaisir et l’humour qu’on lui connait.Toute la famille était émue et heureuse à la fois pour l’amour qu’on continue à accorder à leur père ,deux années après sa disparition.
L’artiste Assou ,chanteur ,compositeur et interprète nous a gratifié de quelques chansons sur l’Algérie et a choisi les meilleures de toutes ,celles consacrées par la GRANDE WARDA EL DJAZAIRIA (ALLAH YARHAMHA )à son pays et ce choix n’est pas fortuit quand on sait le comportement ,à peine voilé, de certains aventuriers qui veulent emprunter la voix des autres pays arabes dits du « PRINTEMPS » .RABI YAHFAD BLADNA .Il nous a aussi chanter SIDI BEL ABBES dont les paroles écrites par lui indiquent combien il aime sa ville.
Mr HAIMER artiste peintre,valeur montante de l’art plastique à SBA fut aussi honoré par la voix ;dans son allocution ,il n’a pas manqué de saluer son maître Mr BELKHORISSAT et l’aide combien importante du directeur de la maison de la culture.Il a participé à plusieurs expositions localement et sur le territoire national.
La voix de SBA a tenu à honorer les entraîneurs de l’équipe de hand ball ,Mr MOUMENE,qui effectue un travail colossal ,au sein des jeunes, qui commence à donner ses fruits ainsi que Mr DeLLANI qui encadre l’équipe féminine de FOOT BALL qualifiée à la finale de la coupe d’ALGERIE.
Présente à cette rencontre,l’association « HAWA » qui joue un rôle très important au sein de la jeunesse féminine belabésienne et a contribué avec succès,par un suivi régulier et sans relâche,à l’accompagnement de jeunes adolescentes soumises à des difficultés d’une société en pleine mutation et au risque de déviations ,n’a pas reçu la considération qui lui sied de la part des autorités locales pour l’ aider financièrement à accomplir son travail bénévole et d’intérêt public.
Notre ami ADDA BOUDJELLAL TEWFIK nous a annoncé un prochain GALA que son groupe RAINA HAK envisage de tenir le 24 avril de ce mois à la maison de la culture;l’invitation est ouverte à tous sans exclusif.

Enfin,une tombola a été tirée et a souri aux personnes suivantes ,qui ont reçu chacun un présent symbolique en souvenir de cette cérémonie.
BENABBOU FAYSA ;ATTOUCHE REDA ;OURRAD MILOUD;DELLENI ABDELLAH;DOUSSAS MOKHTAR.

Une photo de famille a achevé cette cérémonie ,suivie d’une collation à laquelle ont participé tous les présents dans la joie et la bonne humeur.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=43617

Posté par le Avr 7 2014. inséré dans ACTUALITE, BESSMA/SBA, CULTURE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

34 Commentaires pour “Un nouveau Samedi Bel Abbesien : Des gestes de solidarité et des devoirs de reconnaissance”

  1. fouziaT

    un plaisir de participer avec les grandes figures de bonne famille

  2. OUERRAD

    la V DSBA ne s arretera jamais de nous etonner de par ces rencontres ,c est du moins le seul lien qui nous reste .Et quand elle nous rapelle à nos anciennes gloires tel HADJ DOUSSAS et tous les autres notre AMOUR pour notre ville ne fait que s accentuer bonne continuation ,,,,

  3. BADISSI

    une bonne initiative de la part de la VDSBA , le seul point noir la date et l horaire , une journée de travail je n ai pue assister a cause de mon déplacement en mission de travail un samedi Bel Abessien par un samedi jour de repos attirait plus de monde

  4. Belamri abdelkader

    L’émotion était à son comble et la joie aussi;c’est pourquoi ce genre de rencontres sont à multiplier pour rapprocher à nouveau les belabbesiens que le temps ,l’espace et la perte de repères ont séparé.Quand on commence à scruter la salle et on défigure l’assistance ,l’on ne peut etre qu’ébloui par tant de bonheur ,de générosité et de compassion dans les retrouvailles,la sincérité de la relation et la vie qui défile.Ce qui est encourageant ,c’est que la gent féminine ne veut pas etre en reste pour partager son amour pour la ville et vivre dans les souvenirs nobles de cette nostalgie qui nous ronge pour ce que nous ressentons pour cette ville que nous chérissons tous et que nous cherchons à réhabiliter par tous les moyens et lui rendre son lustre d’antan.

  5. Mme CH

    LIMA 3ARFEK KHASSREK…! Un bon adage bien de chez nous et c’est parfois vrai….!!!
    Disons un bon lundi Bel Abbesien qui a honoré des personnes modestes, généreuses et compétentes qui ont tant donné au sport et à la ville de SBA. Aujourd’hui, nous avons besoin de ce genre d’homme dans tous les domaines pour faire la différence….!! Y en a marre des médiocres et des corrompus…!!!
    Il faut aussi encourager ces équipes de jeunes sportifs et de jeunes artistes en leur accordant un soutien moral et financier pour leur permettre d’aller de l’avant. « Il y a d’admirables possibilités dans chaque être. Persuade-toi de ta force et de ta jeunesse. sache te redire sans cesse: ‘Il ne tient qu’à moi' »
    Contente aussi de savoir que le nombre de lecteurs et de commentateurs a augmenté, je pense que c’est dû en bonne partie, à l’ouverture de la voix à toutes les voix…..!!!!
    Bonne continuation et à une autre ‘MLAMA’ Bel Abbesienne….!!! La prochaine fois, pensez à l’organiser en plein air au niveau d’un site touristique….Les directeurs du tourisme, de l’environnement et de la culture de la wilaya pourraient peut être assurer le transport et une petite collation….!!!! Enfin c’était juste une idée qui m’avait traversée l’esprit…!!! Pourquoi pas…?

  6. Bel Abbas M

    Dieu le tout puissant récompense ses étres Bon coup du journal électronique

  7. ADOR-MOULAY

    -Je m’excuse de pas répondre à votre invitation Monsieur KADIRI pour des raisons professionnel,surtout que les invités étaient de grande valeur.Toute mes excuses envers la famille de la voix/S.B.A.A bientot

  8. B.Rahmane (presse)

    Le défunt Boutareg et notre cheikh Doussas restent les figures emblématiques du paysage belabbesien et national notamment sportif
    Ce geste de la VDSBA n’est qu’un acte de reconnaissance à encourager et à préserver au service de l’histoire de la mekerra

  9. Asidahmed

    je regrette de ne pas été parmi vous. A chaque occasion vous faites preuve de votre sens humanitaire, le défunt Boutareg LAH YARHMAH ainsi que tous nos défunt

  10. VDSBA

    Nous avons laissé un seul espace pour les lecteurs qui tiennent a placer des posts;car notre ami Nouar mohamed a lui aussi effectué un reportage sur ces moments Belabbésiens et ce outre ce qui est sur les pages personnelles facebook de nos amis présents Qu’ils soient ici salués par la VDSBA

  11. kazouz

    bonne initiative pour ces personnes qui ont donné pour BELABBES comme notre cher BOUTAREG BOUCIF ALLAH YERHMAH.On remercie tous les organisateurs de cet évènement ,le journal Voix de sidi bel abbès,le mouvement associatif ,la maison de la culture et tous le personnes de bonne foi qui sont entrain de faire du bon travail.REMERCIEMENTS AUSSI à KAZOUZ pour ces photos prises durant cette cérémonie peut être nos amis de VSBA l’ont oublié de la mentionner.du moment que BOUCIF a été avant tout mon voisin à Monplaisir durant quarante années et à la Saira durant 15 ans ,j’ai tenu à prendre ces photos pour le plaisir de tous ses amis et sa famille.ALLAH YERHMAK BOUCIF,on t’oubliera jamais ,tu resteras toujours dans notre coeur.

  12. Mr kadiri m

    @kazouz Ta contribution comme certains djounouds de l’ombre est plus que certaine Je saisis cette occasion pour te remercier en attendant de déguster le reportage surprise que que tu a voulu nous partager Sahit kaid

  13. samira

    Fiére de vous tous

  14. Tewfik Adda boujlal

    De Bessma en Bessma, la grande famille Bélabésienne ne cesse de s’agrandir Allah ybarek.
    A chaque rencontre organisée par la voix, les enfants de la ville, se retrouvent dans une ambiance fraternelle. Une joie unique se lit dans les yeux de tout un chacun .Les invités à honorer, font tous parti de l’histoire de la ville. La rencontre d’hier, à été forte en émotion puisque deux figures emblématiques furent à l’honneur .Il s’agit de l’enfant terrible du ballon rond, notre coqueluche « Boucif Boutareg » dont c’est le deuxième anniversaire depuis sa disparition.
    Un moment intense d’émotion au moment de la remise de cadeaux à sa fille, venue avec sa petite fille de quelques mois et sa maman .Elles furent rassurées quant à la prise en charge de sa mémoire par les filles et fils de la ville, à l’image des gracieuses filles de l’oncle Chikhi et de la fille du célèbre « Kada Pastor » « Allah yerhmamhoum ».
    Hadj Doussas, du haut de ses 81 printemps –Allah ybarek-et au CV éloquent, à gratifier l’assistance de ses beaux souvenirs dans le monde sportif. On sait qu’il a occupé divers postes de responsabilité dans le domaine sportif .Mais l’assistance est restée suspendu à ses lèvres à l’énumération de la longue liste de disciplines sportives auxquelles il avait contribué en tant qu’entraineur.
    Encore une fois, la voix entretient la mémoire collective de Sidi-Bel-Abbès .L’histoire retiendra que nous avons essayé de remplir notre part de responsabilité envers notre »mère-ville » …

  15. Mtr Mellali Mostefa

    Un moment intense de sentiments NOBLES pour ceux qui savourent le geste et le mot . c est une rencontre à l honneur de celui qui la prépare ( Kadiri ) et ceux qui contribuent à sa réussite . C’ est réussis …

  16. samira

    je vous redis que je suis ravie d »appartenir a ceete ville qui enfanta des monuments Mon grand pére me rassassait allah yerhamah et yerham el mouminies que les ignorants sont les personnes qui ne donnent pas la grand importance a leurs sommités et icones

  17. samira

    je vous redis que je suis ravie d »appartenir a ceete ville qui enfanta des monuments Mon grand pére me rassassait allah yerhamah et yerham el mouminines que les ignorants sont les personnes qui ne donnent pas la grand importance a leurs sommités et icones

  18. Hakem Abderrahmane

    Encore une rencontre de bélabésiens heureux !J’espère que notre ville enfantera d’autres Boutareg et d’autresDoussas car ce sont tout simplement des grands qui ont donné beaucoup à leur ville et au bélabésiens!Au prochain Samedi!

  19. kaid

    Mention spéciale aux kaids ace foulards venus en nombre Un secret de mobilIsation existerait kaid HA ?

  20. kaid

    la voix est animée de la chaleur humaine et de succés en sucés elle puise ses forces avec ce monde qui répond présent

  21. HAMID Ourrad

    Hommage émouvant à nos deux grands sportifs Belabesiens à savoir monsieur Hadj Doussas et notre grand footballeur feu Boucif Boutareg.
    Cette rencontre qui s’est voulue chaleureuse et empreinte de reconnaissance à deux sportifs de notre belle ville ,dont la mémoire et le temps ont tendance à oublier s’est déroulé dans la superbe salle de la maison de la culture Kateb Yacine.
    Le premier Mr Doussas un sportif hors paire ,très modeste ,qui a eu le privilège de diriger et d’être le  coach de la grande équipe de L’USMBA,il fut honoré ,par la voix de SBA,par de modestes cadeaux,très ému,et très content ,de cette soirée ,il raconta aux nombreux Belabesiens présents son parcours sportif avec les larmes dans les yeux.
    Le deuxième c’était Feu  Boucif Boutareg ,en présence de sa grande famille la voix de SBA à eu une pensée au défunt qui fut un grand footballeur très doué et aimant profondément sa ville et son club.
    Félicitations à l’organisateur de cette mémorable soirée ,monsieur Kadiri ,bravo et bonne continuation 

  22. K/faraoun

    La maison de la culture de Kateb Yassine a abrité ce lundi deux types d’événements dont le premier était destiné à la commémoration du deuxième anniversaire de la mort de notre cher et ami footballeur Boutareg Boucif et le second pour honorer hadj Doussas, fidèle serviteur du sport de notre wilaya . Pour le premier , ses filles ont évoqué des souvenirs avec des émotions intenses et indescriptibles et rien que de voir son petit fils qui n’a pas eu la chance de le connaitre , j’ai eu les larmes aux yeux et je remercie si Cheniti pour son beau poème qui l’a dédié à notre cher regretté .
    Le second événement était destiné pour hadj doussas l’homme sportif et éducateur polyvalent qui par son age, traverse une période de fatigue et se sent affaiblit mais avec son tempérament calme et souriant a su retracé son parcours depuis son enfance ou il était doué d’une intelligence remarquable à tel point que ses instituteurs lui faisaient sauter des classes .
    la vdsba qui est à encourager pour ce genre de rencontre est devenu le moyen le plus approprié pour rapprocher les gens de l’oubli à la génération actuelle.
    Que dieu accueille Boutareg dans son vaste paradis et je souhaite une longue vie pleine de bonheur et de santé pour hadj doussas et à la vdsba une bonne continuation

  23. boudjakdji mohamed

    Ce samedi Bel Abbésien, comme tout les autres d’abord a été une occasion de valoriser et de resserrer les liens d’amitiés entre copains, faire de nouvelles connaissances d’hommes intègres et aimant leur ville. La voix de Sidi Bel Abbes , lors de ces rencontres nous fait vivre des moments ou chacun des présents se voit dans l’obligation de revivre son passé, même lointain qu’il soit, comme cela a été le cas avec Kébir Abdallah, Harrat Guela, Amir Ghaouti, et cette fois ci avec Hadj Doussas, quand a mon ami et mon ex voisin Boucif Boutareg, je n’ai pu retenir mes larmes en pensant a lui, raison de plus que sa femme a été une collègue de travail. Dire Merci a toute l’équipe de la Voix de Sidi Bel Abbes n’est pas couteux, un simple élan naturel du coeur ; c’est peu, mais bien plus pour celui qui le reçoit.

  24. kaid

    Je lis « Des plus poignants commentaires du kaid boudjakdji mohamed qui est trés touché car il a certainement cotoyé des icones de SBA qui voit ses enfants l’honorer par leur présence réguliére Baraka baraka Allah fika touchkar  » par kaid petit

  25. Tout a été dit concernant cette rencontre, j’ajouterai qu’en plus des hommages rendus aux figures emblématique de SBA , ces rencontres permettront aussi de renouer les liens d’amitiés et de faire des connaissances nouvelles.
    Je remercie tous ceux qui ont participé de prés ou de loin à l’organisation et à la réussite de ce samedi Belabbésien.

  26. Hadj Doussas je l’ai connu à l’université en 82 ou 83, où il est venu s’inscrire en droit, nous étions, nous les jeunes étudiants, fascinés par la volonté de cet homme dont son âge dépassait le notre du double ou plus, au bout de quelques années il a décroché sa licence en droit, il voulait faire avocat mais après quelques mois de stage il a laissé tombé en quittant le cabinet de l’avocat .Plus tard il m’a révélé qu’il n’aime pas ce métier.

  27. M.S. HOUSSINE

    Rendre à César ce qui est à César !

    Il faut rappeler que Hadj Doussas a été le seul Directeur de Wilaya de la jeunesse et des sports , bélabbésien, à gérer ce secteur sensible avec brio ! C’est vrai qu’il combinait poigne,poids,diplomatie et amour du terroir en pleine épopée de la mythique USMBA cogérée par son beau frère feu Chikhi Mohamed et les autres personnalités intègres!
    Longue vie à Khali Hami !!!

  28. kadiri m

    @Mr MSHoussine Bonjour un moment aprés la fin de cette inoubliable rencontre ou de nombreux présents ont versé des larmes dont l’un des amis de mon défunt pére Hadj Doussas honoré par laVDSBA j’avais dit a Mokhtar son frére que j’avais rencontré avec Fertous Abbés dans son domicile de Sakia el hamra(f thiers)pour l’ inviter a notre modeste hommage .Il ya une personne des plus proches a ammi Chikhi et Doussas que j’avais souhaité voir et la ma pensée ira vers toi cher ami ;j’en ai fait part donc en aparté a ammi Mokhtar A BIENTOT

  29. mohammed d'aix

    Bonjour ,vdsba est le bol d’air qui me permet de respirer les senteurs de ma ville dont je suis fiers à travers ce journal je me replonge dans mes souvenirs les plus lointains pour rafraîchir ma mémoire belabesienne .et que dire de l’hadj doussas qui étais pour nous le doyen des étudiants à la fac de sba dans les années 80 lors de ses études de droit et quand il passait devant nous tout le monde le saluait à la limite de l’applaudissement tel un artiste sur scène .quant au regretté boucif boutareg c’était une icône incontournable de sba.on peut parler de lui jusqu’à demain et on finira pas mais ce qu’on peut retenir c’est une grande carrière de footbaleur et une vie très modeste autour d’une famille simple et unie allah yarhameh .
    Merci à vdsba de ce travail de mémoire collectif et dans ce sens je vous propose d’aller accueillir des informations et des données historique cher les anciens de notre chère ville tel petit abbes ,bouhali de la famille bejaoui (celui qui avais le magasin de cycles à la place du 1er novembre ex monument aux maurs ) anciens joueurs de l’usmba des années 40 et 50.je vous suggéré d’aller voir mr ezzine sid ahmed âge maintenant de 82ans et demeurant tjs à monplaisir à la rue de bretagne qui est la mémoire vivante de sba et qui se rappelle de tout dans les détails allez y avant qu’ilsoit trop tard….
    Merci encore une fois en plus à vdsba ainsi qu’à ses lecteurs et le salut abbassi sur vous.sallam khayi .

  30. Hassen

    je tiens a passer un bonjour a la famille Doussas comme je remercie la voix belabbésienne

  31. bouatra

    ç tres touchant j’avais les larmes a mes profonds pupilles en voyant hadj DOUSSAS il me rappelait mon defunt pere ALLAL dit zouaoui qu’il venait prendre du pains chez lui derriere le comptoir en l’embrassant et discutait de cette GRABA de sidi bel abbes qu’est ce quelle a formé les annees de braises commes HOMMES INTEGRES ET LOYABLES a ce pays et qui habitait cette graba que les gens maintenant la denigre comme ex abdadaim,benyalas ,djebbar (ami djilali) ,fritou djilali,merabeute le dentiste,les sekal,les aberkanes etc sans oubblier les bensaid

  32. KERROUCHA

    BOUATRA VIVA GRABA

Répondre