La Voix De Sidi Bel Abbes

Un million d’habitations inoccupées : Des logements sociaux attribués à des non‑nécessiteux.

Il y a plus d’un mois, à Sidi Bel Abbes ville, il a fallut l’intervention énergique de l’état pour mettre fin à la construction anarchique d’un bidonville du coté de la rocade sud. Pourtant à Sidi Bel Abbes, souvent on nous exhibe la politique du LSP et autres formules d’habitat. Voila ce soir une autre source (TSA) nous dire qu’il y a un million d’habitations inoccupées, logements sociaux attribués à des non‑nécessiteux, familles vivant dans des garages ou entassées dans de petits appartements, corruption et passe-droits dans la distribution de logements sociaux, envolée des prix des loyers… Ce sont les principales conclusions de la rapporteuse spéciale des Nations Unies sur le droit à un logement convenable, Raquel Rolnik, consignées dans son rapport sur le logement en Algérie.

Le rapport, établi après une visite de la rapporteuse onusienne en Algérie en juillet 2011, pointe du doigt la politique gouvernementale du logement. « La politique algérienne du logement n’est pas étudiée », selon le rapport qui relève l’énorme différence entre l’offre et la demande sur le logement en Algérie.

Dans la capitale, un tiers de la population a introduit une demande pour bénéficier d’un logement entre 1999 et 2010, indique le rapport, dont TSA a obtenu une copie. Mme Rolnik reconnaît les efforts du gouvernement depuis 1999 pour réduire la crise du logement mais elle met en cause la faiblesse des politiques suivies pour y parvenir. Elle a constaté durant sa visite en Algérie l’énorme souffrance des Algériens pour accéder à un logement convenable, selon le rapport. Le marché de l’immobilier est difficilement accessible à la majorité de la population en raison de la spéculation et des prix prohibitifs des loyers qui ont été multipliés par cinq entre 2005 et 2010, ajoute la même source. Paradoxalement, c’est durant cette période qu’un grand nombre de logements lancés par le gouvernement ont été construits.

40 % des logements sociaux attribués à des jeunes de moins de 30 ans

Raquel Rolnik critique les commissions de daïra chargées de distribuer les logements sociaux et la marginalisation de la société civile et de la population dans l’établissement des politiques de logement. « Ces commissions ne disposent pas de toutes les prérogatives pour distribuer le logement, ce qui favorise la corruption et les passe‑droits », rapporte Raquel Rolnik qui s’inquiète de la non‑prise en charge par les autorités des recours introduits par les demandeurs de logement. L’affichage des listes de bénéficiaires de logements sociaux a souvent été suivi d’émeutes et de protestations, ce qui témoigne de l’absence de confiance entre la population et les autorités, ajoute le rapport.

Mme Rolnik relève dans son rapport le développement du marché noir de la location illégale des logements sociaux et des logements sociaux participatifs. « Des logements sont attribués illégalement à des personnes inéligibles. Ensuite, ils sont vendus à des prix exorbitants ou loués au noir », ajoute le rapport qui précise que 40 % des logements sont attribués à des demandeurs âgés de moins de 30 ans alors que ceux âgés de 35 à 50 ans sont dans un besoin de logement plus impératif et sont plus nombreux à le solliciter. « 46,14 % des demandeurs de logements sont âgés entre 35 et 50 ans et seulement 9,07 % des demandeurs ont moins de 30 ans », selon le rapport.

Plus inquiétant, la majorité des bénéficiaires de logements sociaux ne paient pas les loyers. Raquel Rolnik affirme dans son rapport, citant les autorités, que 14 % des logements en Algérie ne sont pas occupés, ce qui équivaut à un million d’unités. Elle relève l’absence de statistiques sur la demande réelle de logements et déplore les conditions de vie difficile de nombreuses familles  qui vivent dans des quartiers dépourvus de toutes les commodités, dans des garages, des chambres d’hôtel ou entassées dans de petits appartements. Elle a également remarqué que des familles continuent à occuper des chalets attribués aux sinistrés du séisme qui avait frappé la région d’Alger en 2003.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=11462

Posté par le Fév 28 2012. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

7 Commentaires pour “Un million d’habitations inoccupées : Des logements sociaux attribués à des non‑nécessiteux.”

  1. ammou sba

    une catastrophe

  2. ZAMOUM

    ce n’est une surprise pour personne, la corruption est un cancer planetaire.Quels solutions? L’ISLAM n’est pas appliqiué comme ilfaut(ou est sa justice?) quel solution a part punir sans retenue ceux que l’on attrape la main dans la confiture.Je reve de voir mon pays etre Un exemple pour les pays arabes(justice, enfin vous avez compris

    • benhaddou boubakar

      bonjour mon cher zamoum;on reve tous que notre pays soit leader et que la justice regne et que les necessiteux aillent une vie paisible;a qui s’adresser? on a bien compris ton desarroi.allah ijib nass li khafou allah!

  3. Mohamed2231

    بسم الله الرحمان الرحيم ، السلام عليكم خاوتي ، المشاكل في الجزاءر كثيرة و ستزداد هل تعرفون يا خاوتي لماذا ? ، لأننا أحنا ما راناش أملاح ، و أحنا ما راناش نتمشوا في طريق الصواب ، و أبتعدنا عن التفكير في الأخرة و أصبح هم تفكيرنا هو الدنيا ، فلهذا أصبحنا نتعاملوا بالربا و الرشوة و الغش في المعاملات وكثرة الفواحش الخ…..، يا خاوتي اذا رجعنا الى الطريق المستقيم و أمرنا بالمعروف و نهينا عن المنكر ، فالله سبحان وتعالى يأتينا بناس مخلصين الذين يخدمون البلاد و يسهرون على حل مشاكل العباد ، و اذا رجعنا الى كتاب الله و سنة رسوله صلى الله عليه و سلم لأنزل الله تعالى علينا البركات من السماء و لأصبحت بلادنا بدون مشاكل و لا تجدون فقيرا وحيدا على أراضيها ، و هذا ليس بالمستحيل أرجعوا الى التاريخ و ستجدون بأن هذا وقع حقا، وقع في زمان عمر بن عبد العزيز رحمه اللع تعالى

  4. Mohamed2231

    assalam 3alikoum khaouti ; je vais vous raconter une histoire qui m est arrivée , dans les années 80 et exactement c est en 1986 si j ai une bonne mémoire , j ai déposé mon dossier au niveau de l OPGI pour bénéficier d un logement social comme tout le monde , en 1992 avec l aide du bon dieu j ai acheté un lot de terrain à hai el Houria el mansiya  » 2 ème main  » ( el clo ) après que j ai travaillé loin de mes enfants , bien serré la ceinture jusqu au dernier trou et mangé du loubya wa el 3adess jour et nuit , j ai envoyé une demande à mr le directeur de l OPGI lui demandant de donner le lgt social que j ai demandé à une personne pauvre qui necessite ce lgt et je lui ai bien expliqué que j ai acheté un morceau de terrain à batir et que je n ai pas besoin de ce lgt social , après une durée je ne me rappelle pas exactement la date , le directeur de l OPGI m a envoyé une lettre pour m informer que mon dossier de demande de lgt social a été envoyé à l APC de sidi bel abbes avec le numéro…..( mon dossier a été envoyé à l apc après la date de l envoi de ma lettre au directeur de l opgi ) , vous voyez khouti qu il n y avait pas de suivi au niveau de l opgi , s il y avait du suivi , le directeur de l opgi ne m informait pas que mon dossier a été envoyé à l apc , au contraire il m envoyait le dossier en me félicitant pour mon geste ( bidoune tamani wa allah est témoin ce que je viens de vous raconter chers frères chères soeurs )

    • Miloudi Fethi

      Sujet:Fabrication et usage de faux documents

      Laghaouati Aicha employé du tribunal de Sidi Bel Abbés
      Epouse Boualami Azziz proritaire d’un logement dans la city des enseignants, a beneficiée d’un logement LSP dans le
      projet « 106 logements Sidi Bel Abbés ».(adresse du promoteur TOUNSI Omar qui est aussi propriaitaire de la laiterie « fromalait zone industrielle Sidi Bel Abbes)

      2ème aquereur Mr Gherici Norredine emigré, non salarie en algerie fiches de paies et attestation de travail falcifiées, a beneficié d’un logement LSP dans le meme projet « 106 logements Sidi Bel Abbés »

      Cordialement
      M F

  5. Aziz el Abbassi

    Est il normal que les loyers sont èxorbitant vis-à-vis des salaires et surtout si on a un salaire?????
    Est il normal que la vente des logements valent aussi chére (un F3) vaut 6 000 000 de dinars ?????
    Comment des salariés ées ou des non salariès peuvent payer des loyers de 70 0/0 de leurs salaires?????
    Comment des Algèriens peuvent aquèrires plusieurs logements et d’autres méme pas un ?????
    Comment peut on avoir des bidons ville en ALGERIE ?????
    Oui certains gens qui sont propriètaires de logements ou de maison, habitent dans des bidons ville, pour profitaient de l’attribution d’un logement social._
    je l’ai vu de mes propres yeux, des habitants de bidon ville avoir des voitures qui valaient l’annèe 2000 à 1500 000 DA.
    la corruption est du sommet à la base et de la base au sommet.
    L’ALGERIE est en plein chantier, partout on construit et on ne voient le bout?????
    Je ne veux pas faire de demande de logement pour pouvoir avoir un chez moi lors de mon voyage dans mon pays,pourtant pas mal d’amis et des personnes de ma famille bien placer mel’on demander de faire des dèmarches, ils et elles pouvaient m’apuyer.
    j’ai dit non, je suis contre la corruption et le favoritisme.
    tant pis pour moi et pour es enfants, il y’a la famille ou l’hotel._

Répondre