La Voix De Sidi Bel Abbes

Un livre sur l’Emir Abdelkader de Wilfrid Scawen Blunt traduit en arabe

Une traduction en arabe du livre de l’écrivain anglais Wilfrid Scawen Blunt « Desert hawk, Abdelkader and the French conquest of Algeria » (le faucon du désert: Abdelkader et l’occupation française de l’Algérie) préfacée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, paraîtra prochainement chez Al-Ahram Center for Publishing and Translation, selon le journal égyptien Al-Ahram.

Le directeur d’Al-Ahram Center for Publishing and Translation et le traducteur égyptien Sabri Mohammad ont récemment signé le contrat relatif à ce livre consacré au fondateur de l’Etat algérien moderne et leader de la résistance dans l’ouest algérien durant l’occupation l’Emir Abdelkader (1808-1883).

Lors d’un périple en Algérie en 1874, l’écrivain anglais Wilfrid Scawen Blunt Desert hawk a eu beaucoup de sympathie pour la population locale qui subissait l’oppression et le joug de l’occupation française. L’amour voué par la population à son héros, l’Emir Abdelkader, a suscité l’admiration de l’orientaliste.

Ecrivain, poète et orientaliste, Wilfrid Scawen Blunt a effectué de nombreux périples au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, notamment en Algérie, dont il défendait les populations et les cultures.

Il était surtout un fervent opposant à l’impérialisme occidental. Ses écrits (prose et poésie) en témoignent.

« The Future of Islam » (1882), « Secret History of the English Occupation of Egypt » (1907), « Atrocities of Justice under the English Rule in Egypt » (1907), « Gordon at Khartoum » (1911) et « The Poetical Works » (1914) sont quelques uns de ses ouvrages.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=68130

Posté par le Mai 10 2016. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

33 Commentaires pour “Un livre sur l’Emir Abdelkader de Wilfrid Scawen Blunt traduit en arabe”

  1. Dounia

    Salem;

    Emir Abdelkader…. ( Algérie) ; Omar Elmokhtar (Lybie) … ALLAH YERHAMHOUM Malheureusement ; Le FEU engendre des CENDRES ……….

    • Mme CH

      Salam….!!!! Hé oui, Dounia, mais il ne faut pas oublier non plus que le Feu est caché sous la Cendre…!!!
      Des hommes de cette trempe ne mourront jamais, même si parfois on a l’impression qu’ils ont été oubliés, mais ils finissent toujours par remonter à la surface…!!!

      On est impatient de voir ou de lire ce que cet auteur britannique a écrit sur notre Emir…!!

      Cordialement…!

  2. Ayadoun Sidahmed

    Salem Un grand home qui honore notre cher pays Content de lire cela!

  3. elabbassi

    les hommes de la trompe de L’Emir ce sont des gens qui ont une source de lecture
    le coran..ils savaient ce qu’il faisaient et ils etaient de fin calculateur a echanger la vie basse contre la vie future ça, ils etaient bien averti..
    et puis le jihade continu pour chaque croyant il n’a jamais cessé et que chacun travaille pour sa Future vie..Deja nous en algerie nous avons l’avanatge de marcher entre les rues des ex français qui etaient tres riches des milliers d’hectare des chateaux, ils ont tout laissé
    u’avait parmi eux des gens pas betes qui savaient corrigé des dires des bibles sur la base du coran ceula avaient sauvé leurs peau ainsi dire..
    El jihade ne se fait pas unqiuement par arme car les guerres n’ont jamais depassé 7 ans le reste 63 ans de vie n’est que jihade devant les tentations et surtout  »savoir » comme etre leger pour ne pas construire et avoir une mastodonte qui te fixe sur terre..
    et vivre l’enfer ici avant de le vivre ailleurs..le riche n’est entourée que par des sucuers de sang et des envieux mahasdine des jaloues..tu n’entends a longeurs d’années  »que attention il veulent te voler attention il veuelent te déposeder attention a ton fils il marche avec des bandits ils vont passer ton bien au enchère publiques attention au amrocain ils veulent d’acheter tes terres avec la drogue, attention les français vont te marier avec une française et te tuer ensuite pour avoir tes terres » l’enfer il ne dormira pas une seule nuit tranquil…lol tout le monde par contre souhaite la paix en etend et etre riche dispenseieux en faveur du sentier de Dieu..faite ce dou3a et tranmetez le a vos petits enfants
     »que Dieu fasse de chacun de nous un Riche mais dispencieux de sadakate et de zakate en faveur de Dieu »
    l’emir etait intilligeant ces adverssaires des sot et des seaux vides qui font plus de bruit
    pour eux meme..ils ont finit par tout acquerir et tout abandonnée..la terre reste les gens passent

    voici quelque rapel
    38. De même (Nous anéantîmes) les Aad et les Tamud. – Vous le voyez clairement à travers leursHABITATIONS – Le Diable, cependant, leur avait embelli leurs actions, au point de les repousser loin du Sentier; ils étaient pourtant invités à être CLAIRVOYANT.

    39. De même (Nous détruisîmes) Coré, Pharaon et Haman. Alors que Moïse leur apporta des preuves, ils
    s’enorgueillirent sur terre. Et ils n’ont pas pu [Nous] échapper.
    40. Nous saisîmes donc chacun pour son péché : Il y en eut sur qui Nous envoyâmes un ouragan; il y en eut que le Cri saisit; il y en eut que Nous fîmes engloutir par la terre; et il y en eut que Nous noyâmes. Cependant, Allah n’est pas tel à leur faire du tort; mais ils ont fait du tort à eux-mêmes .
    41. Ceux qui ont pris les protecteurs en dehors d’Allah ressemblent à l’araignée qui s’est donnée maison. Or la maison la plus fragile est celle de l’araignée. Si seulement ils savaient !

  4. Dounia

    Salem Mme CH,
    Malheureusement durant des années voir siècles ; plusieurs Orages et Pluies sont tombés sur ces FEUx, les quelques braises d’espoirs se sont éteintes ….

    • elabbassi

      Dounia
      Dieu donne du surcis et tres rapide en reaction..chez lui 1 jours c’est l’quivalent de milliers d’année chez nous..depuis qu’israel se sont disputeés et se sont divisés
      c’est presque 3000 ans donc jusqu’a maintenant Dieu n’a patienter avec eux que 3 jours et Il va leur regler leurs compte ainsi a la terre..tout le monde attend ce Jour yawmou dine et tout le monde le sait doit on attendre encore quelques jours??
      Les ahabitudes de Dieu là ou tout le monde sont sure de ne pas voir Dieu venir c’est ce jour qu’il viendra subitement par surprise » lol
      alors en attendnat les banques offrent des credits resistez si vous pouvez, L’emir avait resisté a fait son devoir de croyant il est mort musulman il sauvé sa peau a moitié l’autre moitié c’est son oeuvre sur terre ..a vous de sauver vos peau..
      wala tamoutouna illa wa antoum mouslimoun » sauves sa peau qui peu

      Sourate 22 : AL-HAJJ (LE PÈLERINAGE)
      47. Et ils te demandent de hâter [l’arrivée] du châtiment. Jamais Allah ne manquera à Sa promesse. Cependant,
      un jour auprès de ton Seigneur, équivaut à mille ans de ce que vous comptez.

  5. Mme CH

    Salem Dounia…!!! Vous avez raison, mais il ne faut jamais perdre espoir car vous devriez savoir aussi que l’eau n’éteint pas tous les feux et qu’au contraire les orages peuvent en allumer…..!!!! « Une petite allumette peut sortir un grand feu », mais on n’a pas besoin de feux qui brûlent tout à leur passage…!!!!

    Dounia, et puis les braises qui sont au fond de nous ne pourront jamais s’éteindre…!!!

    « La fumée du pays est toujours meilleure que le feu étranger. » (proverbe latin)

    C’est un plaisir de vous lire……..Cordialement…!!!!

  6. Mme CH

    Nous avons vraiment besoin de plusieurs Emirs Abdelkader, BenM’hidi,..etc….!!!
    Je dédie cet article, à ceux qui voulaient nous faire croire que l’amitié et le rapprochement pouvaient se faire avec la France (je ne parle pas du peuple français à l’exception des nostalgériques)…….!!!!!
    Je l’avais toujours dit, trop de rapprochement entre les deux plaques tectoniques allait engendrer des séismes et du volcanisme…!!! Le temps m’a donné raison….les amis (es)…!!! L’Algérie est resté en travers de la gorge de FaFa et ses sbires….!!!

    « L’armée française s’apprête à intervenir militairement en Algérie » (RT, 9/05/2016)
    Selon Le Canard enchaîné, dans le cadre de la soit-disant lutte contre le terrorisme islamique dans le nord de l’Afrique, le gouvernement français a rendu possible une intervention militaire française en Algérie. Et c’est un texte paru au « Journal officiel » qui a révélé au grand jour l’ambition impérial-socialiste de ce gouvernement branché sur l’imaginaire colonial de Jules Ferry qui fut un grand colonialiste-civilisateur et racialiste de la République devant l’éternel. On ne rappellera jamais assez que les gouvernements successifs Sarkozy–Hollande ont soutenu les terroristes djihadistes en Libye puis en Syrie de manière directe ou/et indirecte participant ainsi au chaos dans ces régions avant de renforcer leurs troupes ou leurs interventions militaires dans chacune de ces régions (bombardements, opérations spéciales, livraison d’armes aux ‘rebelles’, soutien politique et financier) pour leurs intérêts propres en synergie avec l’axe atlantiste.

    Extrait de l’article d’Hervé Liffra, « Le Drian s’est pris les pieds dans la frontière algérienne » publié dans Le Canard enchaîné du 4 mai 2016 à la page 3 :

    Dégât collatéral de l’opération militaire Barkhane, menée au Sahel contre les terroristes islamistes d’Aqmi, le gouvernement a réussi à se mettre dans un sacré pétrin politico-diplomatique. Le grand cafouillage a commencé le 1er octobre avec la publication au « Journal officiel » d’un arrêté pour le moins maladroit, signé par les ministres de la Défense, des Finances et du Budget.

    Pris en application d’une loi de 2008, ce texte est destiné à garantir les droits financiers et sociaux des familles de soldats blessés ou tués durant l’opération Barkhane. Mais l’arrêté ne se contente pas de donner la liste des pays directement concernés (Mali, Niger, Tchad, Mauritanie et Burkina Faso). Il aligne également les noms de plusieurs Etats limitrophes sur les territoires desquels les opérations sont susceptibles de déborder. Parmi eux le Nigeria, la Libye ou le Cameroun. Et, surtout l’Algérie. Un pays extrêmement chatouilleux en matière de respect des frontières. Surtout quand il s’agit de troupes françaises. Toute présence de l’ancienne puissance coloniale sur la terre algérienne serait considérée comme un insupportable affront…

    Moralité de l’histoire, face à la bronca médiatique algérienne, le gouvernement impérialo-socialiste a décidé … de supprimer la publication de « ce genre d’arrêté au « Journal officiel » mais de l’enregistrer dans « un recueil spécial » et secret tenu par le ministère de la Défense ».

    Déjà qu’en matière de pouvoir exécutif, d’intervention militaire et même de déclaration de guerre, le Parlement était très peu consulté (on rappellera les cas d’intervention militaire française en Afghanistan en 2003, en Côte d’ivoire en 2011 et au Mali en 2013 consulté de manière rétrospective: on bombarde et on lance l’armée puis on consulte le Parlement, au Yémen en 2015, en Libye en 2016). On assiste à l’organisation de l’opacité la plus complète au sein de la Vème République pour les affaires militaires françafricaines et autres. Il est vrai que l’armée française prend du galon dans les anciennes colonies, elle vient de renforcer son contingent militaire en Côte d’ivoire qui n’a d’ailleurs jamais vraiment été décolonisée. Laurent Gbagbo qui a voulu entamer cette décolonisation économique, politique et militaire a été envoyé dans les geôles du tribunal colonial de la CPI pour être remplacé par l’Etat français par un nouveau « préfet » au service de ses intérêts et de ceux de l’axe atlantiste. Quant à l’Algérie va-t-elle connaître le même sort ?.. »

    A Bon Entendeur Salam…!!!

  7. elabbassi

    salame Mme CH kiraki?,
    c’est le seul commentaire ou on ne voit pas le mot sioniste..lol
    est ce une évolution?? enfin je le souhaite..
    faut pas croire les histoires apres 1945 ou la frabce et alliés des nazis ont subit une defaite ou une perte d’une bataille car bien comme meme que le coran le fait suggeré que le clan judeo chretien est dans une suite interminable de bataille…lire les verset joint pour savoir que l’inimité est entretenue jusqu’a la fin du temps c’est a dire que durant toute la periode de la creation qui va se chiffrer par des milliards d’année qui vont venir et que la vie elle meme est une ternité car les cieux sont en constructions continuel l’espace fait la vie l’espace crée le temps et l’impose..Donc on nous apprie que ce duel au seint des judeochretiens sera eternel et c’est bien ainsi car on ne peut pas éteindre une guerre allumé que par des fait accomplie non imprevue par les rallumeurs de guerre…Primo ces jeunes gamis gamins de socialiste qui ont été embobiner par les financiers ne savent absolument rien ni de l’historique de la france ni l’historique de l’algerie..En algerie les jeuens socialiste en herbes ne distinguent pas entre juif chretien et musulmans algerien et entre les sociétés imperiales qui exploitaient partout les ressources naturelles..Ce qu’on demande a ces gamains de sociliste au gouvernments français et algerien c’est de laisser treanquil les communautés algeriennes en harmonie comme elle l’etaent avant l’arrivée des sociétés secretes, qui ne rataient ni musulman ni chretien ni juif ni boudhiste ni laic..si ces sociétés secretes leurs but est purement financiers c’est moindre mal car pour exploiter un gisement il faut des mains d’oeuvres et ils ne peuvent pas faire tout par manque de mains d’oeuvres importé avec eux..le pires de certaines sociétés c’est leurs façons de voir leurs ideologies et leurs sentiments de haine vis a vis de tout ce qui bougent sur terre..meme les plantés n’ont pas une place dans leurs coeur lorsqu’ils sont devant un bananiers ils se rougient de rage  »pourquoi tu leurs offre les bananes », voir l’etre humain souftire et mourire c’est leurs extases…voila donc les choses que nous devons comprendre il ya les sociétés secretes de fiancement et d’exploitations et ya d’autres de destruction et de haine..
    Il faut faire un moment de reflexion entre nous et les français..Déja on doit recuperé nos chretiens de leurs mains et les juifs de leurs griffes..Les juifs et chreteins qui vivaient ici avant 1830 sont algerien et doivent retourner ici en algerie chez eux pour rester ils ont tous les droits et devoirs..les gens qui suivaient les sociéts secretes avec les othomons et les franais sont conviés de regler leurs situations..il ya vaient deux types ceux qui travaillaient dans l’adminsitrations dans l’armée et la gedarmerie et ceux qui travaillaient dans l’exploitations des ressources naturelles cereale et troupeau ovins bois et fibre..
    ces sociétés ont fait des investissement route pont chemin de fer ; donc ils ont exploités et ils ont investie…ils ya les sociétés secretes malefiques ces sociétés avaient pour but de ruiner les algeriens par tous les moyens possible et imaginaire l’une des methodes c’est les crediys bancaires..On collait un credit sur un membre de la famille faible fille ou garçon on le couvre de dettes fictives et on lache sur lui l’pareille judiciaire..ce type va entrainé avec lui sa famille toiute religion et confession confondue..ils ont ruinés des algeriens chretien juif ou muslmans pour mettre la mains sur leurs bien immobiliers..
    Donc la chose est claire  »tout ce qui avait été obtenue par saisie de justice apres 1914
    est considéré du coté algerien juridiquement nul » on ne le reconnait pas..Tout ce qui atété par les justices par le billet des banques ou des credits privés sont non rconnue
    car c’est illegale et entaché de de tactique satanique maléfique..basé sur le monsonge le traquenards et le monsonge le vol et le banditisme…
    la situation entre nous et juif et chretien et fraçais sont claires..les sociétés d’exploitations eux n »ont pas recorue a ces methodes genralement ils exploitaient dehors sur des terrains vague mine et forets..
    Dernière choses l’algerien n’a jamis fait la guerre au banou israel nous n’avions aucun probléme avec eux ces sociétés secretes qui veulent frapper les banou israel contre les algeriens afin de les illiminer tous les deux faut faire attention..La guerre contre israel que l’algerie avait participé etait l’oeuvre des ptchiste arabes aux gouvernements..aucun algerien muslmans ou chretien n’avait interet a ka faire..donc si israel veut des dédomagement qu’elle le tire des biens des putchistes qui ont engrangé des milliards de ces pays livrés par les sociétés aux gamains socilaiste et putchiste..si israel veut faire des saisies qu’elle le fasse sur les biens des putchistes et leurs alliés..
    Mais nous maelanger avec ces vouyou ça aucune juridiction ne l’acceptera..
    en resumé l’algerie ne reconnaitra aucun bien obtenue par les saisies bancaires ou privés apres 1830…direct c’est adire la banque est cité ou indirect la banque saisie le bien a travers une personne tiers elle reste cacher…il faut donc éplucher avec le coté français toutes operations de saisies et de vente en enchaires pour les annulés juridiquement…si les chretiens et juifs algerien pas d’algerie ont fait des investissemnt et qu’ils etaient spolié qu’ils récupérent leurs biens..et israel doit recuperer son argent de l’indemnité de la guerre subie par des putchistes qui sont maintenant des milliardaires par le vol le detournement le pillage etc…et laissé tranquil le petit peuple palestinien syrien et yemenite et lybien..si israel ne le fait pas elle tombe juridiquement sous le verset 64 sourate5..

    Sourate 5 : AL-MA-IDAH (LA TABLE SERVIE)

    64. Et les Juifs disent : “La main d’Allah est fermée ! ” Que leurs propres mains soient fermées, et maudits soient- ils pour l’avoir dit. Au contraire, Ses deux mains sont largement ouvertes : Il distribue Ses dons comme Il veut. Et certes, ce qui a été descendu vers toi de la part de ton Seigneur va faire beaucoup croître parmi eux la rébellion et la mécréance. Nous avons jeté parmi eux l’inimité et la haine jusqu’au Jour de la Résurrection. Toutes les fois qu’ils allument un feu pour la guerre, Allah l’éteint. Et ils s’efforcent de semer le désordre sur la terre, alors
    qu’Allah n’aime pas les semeurs de désordre.

    65. Si les gens du Livre avaient la foi et la piété, Nous leur aurions certainement effacé leurs méfaits et les aurions certainement introduits dans les Jardins du délice .
    66. S’ils avaient appliqué la Thora et l’évangile et ce qui est descendu sur eux de la part de leur Seigneur, ils auraient certainement joui de ce qui est au-dessus d’eux et de ce qui est sous leurs pieds . Il y a parmi eux un groupe qui agit avec droiture; mais pour beaucoup d’entre eux, comme est mauvais ce qu’ils font !

  8. mohamedDD

    Salem, Bonjour,
    J’ai lu avec surprise bonne et moins bonne sur « Une traduction en arabe du livre de l’écrivain anglais Wilfrid Scawen Blunt « Desert hawk, Abdelkader and the French conquest of Algeria » (le faucon du désert: Abdelkader et l’occupation française de l’Algérie) préfacée par le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, paraîtra prochainement chez Al-Ahram Center for Publishing and Translation, selon le journal égyptien Al-Ahram. ». La bonne surprise est la parution prochaine d’un autre livre sur notre héros national Allah yarhamouh qui j’espère une traduction intégrale d’un l’original objectif (combien j’aimerais avoir à lire et l’original et la traduction pour en être convaincu, désolé j’ai pas confiance).
    – Désolé d’apporter une correction, l’auteur de ce livre est Wilfrid Jasper Walter Blunt (1901-1987) qui était professeur d’art et non Wilfrid Scawen Blunt (1840-1922) qui était poète, aventurier et diplomate anglais.(voire plus loin), et la moins bonne est que personne publiquement parmi nos ‘historiens’, intellectuels, politiques, … n’a mentionné l’existence de ce livre édité en 1947 par Methuen, concernant notre héros et la lutte de tout un peuple contre l’oppresseur !!!!!!!!!!! Al-Ahram, c’est à Alger et pourquoi, pas qualifiées, pas dignes, .. ???

    Pour conclure, le respect éternel pour notre héros national Emir AbdelKader et pour tous nos héros nationaux connus et inconnus, et resteront à jamais dans nos cœurs et Allah Notre Seigneur à tous, Guide nous et tous les envieux,…les égarés.
    Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux
    3 ; 169
    « Ne pense pas que ceux qui ont été tués dans le sentier d’Allah, soient morts. Au contraire, ils sont vivants, auprès de leur Seigneur, bien pourvus »

    3 ; 170
    « et joyeux de la faveur qu’Allah leur a accordée, et ravis que ceux qui sont restés derrière eux et ne les ont pas encore rejoints, ne connaîtront aucune crainte et ne seront point affligés. » (Bismirabbika, Noble Coran) vraiment désolé pour non recollage des 02 versets en arabe

    Wilfrid Scawen Blunt (né le 17 août 1840 à Petworth – mort le 10 septembre 1922) est un poète et aventurier anglais. Il a également été diplomate de 1858 à 1869, Blunt était l’ami de Winston Churchill, (wiki)
    Wilfrid Jasper Walter Blunt (1901-1987) était un professeur d’art, auteur, artiste et conservateur de la Galerie Watts à Compton, Surrey (1959-1983). Il a étudié à Marlborough College (scholar), Worcester College, Oxford, et le Royal College of Art. Il a enseigné l’art à Haileybury College (1923 à 1937) et Eton College (1937-1959) et a aidé à lancer une révolution dans la main-écriture des écoliers britanniques,
    Livres [modifier] Haileybury Bâtiments (1936)
    Desert Hawk: Abd el Kader et la conquête française de l’Algérie (Methuen, 1947) (wiki)

    ….
    merci.

  9. HANIFI

    Salam
    Je possède ce livre depuis 1985 et je trouve que ce qu’il a de plus inédi et de plus touchant ,c’est l’hommage rendu à l’Emir par le très grand poète et romancier anglais WM Thackeray ( auteur de Vanity Fair)
    Le poème est présenté en prologue. Il pourfend la trahison de la parole donnée de la France et la bravoure de l’Emir et sa noblesse d’âme.
    The livre de Blunt tient son titre du poème;
    The Caged Hawk »
    En voici un passage:
     » Twas not in fight they bore him down
    He never cried .He never sank his sword
    Before the Prince of Franghistan
    But with traitors all around him
    His star upon the wane
    He heard the voice of Allah
    He wouln’t strive in vain’

  10. HANIFI

    Salam BD. Vu aujourd’hui Amar l’arbitre. Mohamed, le vrai fils du plat pays, qui organisait le repas à la mémoire de sa mère n’a pu te joindre. LeTajwid du Koran a résonnu 3 heures durant.

    • BD

      Salam cher ami HANIFI,
      J’ai eu l’information hier soir par  » l’arbitre ». Je m’en suis beaucoup voulu car j’aurai pu être parmi vous mais l’étroitesse de l’emploi du temps d’un chargé d’âmes ne l’a pas permis.
      Il m’ a également dit que tu n’avais plus mon numéro de tel et moi j’ai égaré le tien avec mon ancien tel. Je te l’envoie par l’intermédiaire du vrai fils du plat pays à qui je me dois de présenter les formalités d’usage en pareilles circonstances.
      A bientôt cher ami.

      • Mme CH

        Salam Messieurs Hanifi et BD…!!! Je vois que la VDSBA sert à bien des choses, alors vous devriez payer les frais des Balaghet, en dinars seulement, comme mon amie Imène…..(Rires)…!!!

        Mr BD, excusez-moi de « m’immiscer » dans ce qui ne me « regarde pas », mais j’ai bien aimé l’expression « un chargé d’âmes…!!! ça peut faire l’objet de tout un livre…!!!

        Cordialement…!

  11. mohamedDD

    L’homme (Emir AbdelKader) qui appela au djihad contre l’agression étrangère, c’est aussi celui-là même qui sut chanter l’amour; et l’amour proclamé par l’émir c’est l’amour de Dieu, l’amour du prochain, l’amour de la vie, l’amour de l’humanité mais aussi l’amour paternel et l’amour sentimental. (des vers de quelques poèmes pour les cœurs ‘meurtris’)

    Ô mes chers guerriers séparés de moi, mes paupières seront
    Habituées à l’insomnie, et le doux sommeil m’a quitté.

    Tu aurais admiré nos plantes,
    L’étrange variété de leurs teintes,
    Leur grâce, leur parfum délicieux
    J’affronte sans peur le défilé de la mort,
    (…) C’est moi qui prends soin des jeunes cavaliers
    Inexpérimentés comme des lionceaux.
    «Que votre endurance soit égale à la mienne, Soyez aussi dignes que moi ! »
    Demande donc aux Français, ils te diront les massacres
    Causés par mon sabre et ma lance vibrante.
    Ma seule volonté est d’affronter l’ennemi,
    et de battre ses redoutables soldats avec mes braves.
    sache que, cadavre rongé par les vers, je serai encore redoutable !
    (Source: http://www.oasisfle.com/culture_oasisfle/emir_abdelkader.htm)
    …. Un commentaire que j’ai aimé, donc je partage: ……………..
    Ammisaid
    15 mai 2010 at 10 h 13 min – Reply
    Il fait parti des hommes qui avaient fait les deux guerres:
    Celle contre l’ennemi extérieur
    Celle contre l’ennemi intérieur
    Sans avoir fléchi jusqu’à sa mort
    L’histoire de l’Algérie regorge d’hommes justes et sincères
    D’hommes qui avaient refusé de se soumettre à un autre que le seigneur
    Le seigneur des cieux, de la terre et de tout l’univers
    Les hommes qui avaient résisté aux appels d’offres de la vie pour la troquer avec leurs coeurs
    Nous dormons sur un trésor inestimable et nous crions misère, misère, oh ! Misère !
    Nous avons de quoi être fiers mais nous pleurons comme celui qui a soif au milieu du désert
    Nos ancêtres n’ont jamais plié car ils ont conservé toutes ces valeurs
    Ces valeurs qui aspirent à la dignité, à la liberté et à l’amour en temps de paix et en temps de guerre
    Abdelkader dis-moi que tu n’es pas mort, dis-moi que tu va revenir pour apaiser mon coeur
    Dis-moi que tu as entendu tous ces hypocrites et tous ces menteurs
    Qui disent que ton cheval n’avait pas parcouru tout notre territoire
    Pour libérer notre terre des mains de ceux qui voulaient la diviser, la dominer et la salir
    Racontes-moi comment tu as semé dans le coeur des générations futures
    La liberté qui commençait à disparaître pour laisser place à la servitude et à sa laideur
    Dis-moi que les enfants de novembre étaient tous tes enfants et de tes prédécesseurs
    Tous ceux et toutes celles qui refusaient que notre terre soit la propriété d’un envahisseur
    Dis-moi que toi et tous les saints de cette noble terre se réveilleront un jour
    Pour chasser ces taghouts qui nous rendent la vie misérable et dire
    Dis-moi que tout le sang avec lequel vous aviez arrosé nos montagnes et nos douars
    N’était qu’un sang pur, un sang de courage, un sang d’honneur et convictions sûres
    Dis-moi que vous aviez votre lumière ne s’éteindra jamais malgré ces oiseaux de mauvaise augure
    Qui ne cessent pas de nous diviser, de nous assassiner et de nous trahir
    Dis-moi que demain cette Algérie de sacrifices, de souffrances et de douleurs
    Reviendra une terre de fraternité, de solidarité, de justice et de liberté de chaque heure.
    Fraternellement. (fin du comment.)
    MEMOIRE
    La petite histoire. C’était pour venger le “coup d’éventail” donné par le Dey d’Alger au consul de France, que la France mit pied à Alger, le 5 juillet 1830. La vraie histoire, qui n’est toujours pas enseignée dans cette France de “la vérité historique” : la conquête de l’Algérie avait été menée dans le but de faire main basse sur les immenses trésors de la Régence d’Alger afin de constituer les fonds secrets de Charles X pour, dans l’immédiat, corrompre et retourner son corps électoral, et, à moyen terme, pour relancer l’économie française à plate couture.
    Après Sidi Fredj, cap sur La Casbah, “Dar el-mal”, le Trésor public où étaient entassées des pièces d’or et des tonnes de monnaies étrangères dont les boudjous d’Alger. Un butin chiffré à plus de 500 millions de francs de l’époque, l’équivalent de 5 milliards d’euros. Le casse a été bien gardé, car il s’agissait bien d’un pillage réparti entre les dirigeants français, leur classe politique, les banquiers, des industriels et des généraux dont le maréchal de Bourmont, le maître d’œuvre du pillage. (Une idée suggérée par des commerçants juifs qui avaient pignon sur rue à Alger et auprès du beylicat. Ces commerçants étaient comme des poissons dans les eaux algériennes où cohabitaient d’importantes communautés juives avec les autochtones musulmans. Les juifs Joseph Cohen Bacri et Michel Busnach avaient collecté toutes les informations sur le trésor de la Régence et sa valeur. Parmi les généraux de l’expédition, le maréchal de Bourmont sera mis au parfum. Il est nommément chargé de rapatrier, “dans la discrétion la plus absolue”, l’or de l’Algérie. …).
    L’auteur français Pierre Péan a traqué pas à pas, dans son ouvrage Main basse sur Alger (enquête sur un pillage, juillet 1930, Chihab éditions, 2005), le gigantesque hold-up que la France officielle se refuse toujours à reconnaître. L’invasion de l’Algérie avait été décidée d’abord pour des raisons purement financières : accaparer le Trésor des Algériens. Ensuite, l’appétit venant en mangeant ..
    merci à toute l’équipe LVDSBA
    ……………………………..
    mail transmis en date à MM. Soird’Algérie Periscoop

    « periscoop lundi 16 mai 2016 p.2
    Service DHL dites-vous ?
    Un courrier envoyé via DHL, il y a presque une semaine, à partir de Rome n’est toujours pas arrivé à son destina-
    taire. Ce dernier se présente au siège DHL à Alger …. »

    Pour le commentaire sur le « periscoop » en question, sans problème au contraire remplir votre mission d’informer, d’alerter, d’attirer l’attention, ….après vérification est un devoir et vous avez toute notre reconnaissance, mais pourquoi la photo de la jeune Ministre
    de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, Mme Iman Houda FERAOUN, sans que je sois un ‘politique’, un parent, ou …. un parti pris mais un citoyen algérien de Sidi Bel Abbés, oui de la même ville et je suis fière de ma concitoyenne qu’elle est, certains membres du gouvernement ne mérite pas la considération que je portes pour cette jeune dame ministre moins de 40 ans qui en si peu de temps assainit les PTIC avec son staff, un secteur névralgique qui était délaissé (voir les services postes, ..).
    Et, au lieu de l’encourager et d’apporter à ceux qui méritent leurs appuis et témoignages, vous …..vive l’Algérie et tous les algériens méritants cette identité sans division, ni fraction ennemie, cette DHL a bien des responsables qui sont bien payés !!! qu’ils fassent leurs boulots et que vous faites le votre ………..
    Bravo et que VIVE L’ALGERIE

  12. mohamedDD

    En hommage aux grands Hommes (grandes Femmes) par le coeur et actes, en non par la taille (pour épargner tous comment. inutiles, … pour les parasites), je reprends un de ces beaux poêmes de notre héros Emir AbdelKader, il ne parlait, ni écrivait de futiles, ni mensongers comme aujourd’hui fait parti de la ‘mauvaise’ classe politique nationale et internationale kdeb fel kdeb. A lire et relire, générations et Terre sacrée
    Poème au fils
    Si la nostalgie, ô mon enfant
    Etreint ton petit coeur chéri
    Qui espère un jour de fête et attend,
    Le mien brûle, aspire et prie.
    J’enferme mon chagrin en silence.
    Mon coeur déborde.
    Ô patience (Emir)

    J’ai pas pu me retenir pour lui répondre très maladroitement (j’ai pas son niveau), mais de cœur au nom de ceux que j’aimes au passe, présent et futur.
    Ô Emir de tous les algériens
    Tes enfants ne t’oublieront jamais
    Ô le Brave parmi les Braves
    Pour l’ennemi (de l’intérieur, du passé et présent) même mort,
    Est plus redoutable que jamais!
    Notre amour est infini pour notre héros et braves
    Honneur et bravoure, parent les vertueux
    ‘Super(z)héros’ est vilenie et mensonge
    Repose(z) en paix, les braves sont de retour contre vents et marées
    Ô Emir de tous les algériens
    Allah Allah Aime les pieux et les endurants.
    (désolé, je trouves que c’est très superficiel .. mille excuses)

    Hier, j’avais reproduit mon mail transmis à LeSoird’Algérie, et en date à la même page la réponse du DG DHL International Algerie Courrier
    07 A, Rue Blaise Pascal, Alger
    Forme juridique: SARL
    Regime: Privé.
    J’ai rien compris, kbaha gratuite envers la ministre PTIC, et la publication de cet article sans en vérifier l’exactitude de ce fait ‘accompli’, personne n’est à l’abri de leur subterfuge (ça demande réparation ou alors où allons nous, hachmou a’la ard’koum)

    DHL nous écrit
    Le lundi 16 mai 2016, le quotidien Le Soir d’Algérie publiait
    un article intitulé «Service DHL dites-vous ?» dans lequel le ser-
    vice DHL fut directement mis en cause.
    Ledit article faisait apparaître qu’un retard excessif sur une
    expédition en provenance de Rome, absence totale de traçabili-
    té et indisponibilité de livre de doléances.
    Or, la société conteste vivement ces allégations dans la
    mesure où aucune référence dédiée à ladite expédition n’a été
    communiquée par le destinataire, sachant que les systèmes de
    traçabilité sont numériques afin de produire un suivi fiable et
    précis des expéditions. Quant à l’absence de livre de doléances
    et à l’aube des nouvelles technologies, DHL Algérie a mis à dis-
    position de ses utilisateurs et au grand public, une adresse
    email sur son site web permettant d’exprimer tous types de
    requêtes et orientée à l’attention du Top Management de l’entre-
    prise avec une obligation de réponse dans des délais convenus
    au préalable selon le type de requête avec un suivi rigoureux de
    la performance.
    Abd El Illah Melaïka,
    Directeur général par intérim

  13. elhadj abdelhamid

    Bonjour
    Le Gallia de Mascara est de retour. Comme un passage de témoin, l’USMBA a laissé la place au « Gallia » en D2. Espérons qu’un jour, GCM, JSMT, WAT, MCS…se retrouveront avec l’USMBA en D1.
    Vendredi 13, au « Stade des 3 Frères», j’avais presque les larmes aux yeux en voyant une petite poignée de spectateurs pour la venue du WAT et je me suis souvenu du bon vieux temps où, pour trouver une place au grand Stade du 19 Juin ( Zabana) pour le match de coupe entre le WAT et le NAHD , il fallait « faire suer son burnous ».
    Il y a des années, lorsque le Gallia, empêché d’accéder en D1 en raison d’une obscure histoire d’un match de ses juniors, avait déclaré forfait général, l’USMBA avait accueilli la plupart de ses cadres ( Dino, Toto, Kessas…) et les stars de Mascara, les internationaux Henkouche, Belloumi ont aussi porté les couleurs d’Elkhadra.
    Pour le WAT, je suis quand même heureux que le Widad que l’on avait « débaptisé » WMT pour, tour à tour, Widad Mouassassate Tlemcen et Widad Marbet Tlemcen, ait retrouvé son sigle WAT ( le joli nom Amel remplaçant l’ Athlétique).
    Pour le GCM, je préfère aussi Gallia, toujours adopté par les « Mascaris ».
    Le choix de Ghali est une « algérianisation » légitime du sigle pour éviter la référence à Gallia qui serait, pour les Romains, le nom de la Gaule, c’est-à-dire, l’ancienne France.
    Mais Gallia, c’est aussi le nom d’une comète découverte en 1875 et comme l’avait si bien dit Boumediène « Lorsque l’Algérien Jugurtha est mort à Rome, la France n’existait pas encore ».

    • Mme CH

      Mon cher Docteur Salam…!!! Donc vous êtes aussi un mordu du sport (football surtout), d’après ce que je vois….!!! Effectivement il y a des clubs qui méritent mieux mais comme le sport, particulièrement le football, est devenu un business entaché d’affaires de corruption et de magouilles, alors……!!!!!!

      Cependant, j’ai aimé l’expression « Lorsque l’Algérien Jugurtha est mort à Rome, la France n’existait pas encore ». c’est bon de connaître l’histoire des peuples La3alla Wa 3assa….!! Nous sommes restés trop longtemps au bas de l’échelle, alors il est grand temps de remonter vers le haut…!!! C’est inévitable et ce n’est pas moi qui l’ai dit…!!!

      Toujours un plaisir de vous lire Docteur, et à quand le 2ème livre Inchaallah…???

      Bonne fin de soirée…!

      • elhadj abdelhamid

        Bonjour Mme CH
        A propos de l’Emir, j’aimerais inviter tous les amis à visiter le Musée du Moudjahid. Le directeur, un ami aussi, et tout son personnel sont d’une grande gentillesse. J’aime bien aller souvent les taquiner au sujet d’une photo, par exemple ou sur une légende. A l’entrée du musée, une grande  » fresque  » murale signée d’un artiste de chez nous ,accueille les visiteurs, avec la légende, en arabe,  » Houjoum âla ezmèla  » ( L’attaque de la smala ). Cette fresque est inspirée, je crois, de la toile immense du peintre Horace Vernet exposée au Versailles  » La Prise de la Smala « . J’ai exprimé à mon ami du musée une opinion qu’il a respectée mais qu’il demande à être confortée par un débat. Il a raison, aussi j’invite tous les amis à exprimer la leur. De mon humble point de vue, cette « fresque » n’a pas sa place dans un Musée du Moudjahid.
        La prise de la smala est un  » fait d’armes  » colonial peu glorieux et la toile de Vernet est une séquence de la  » guerre des images  » ( propagande militaire ) visant à glorifier ce  » fait d’armes  » mené par le propre fils du roi. La smala de l’Emir n’a jamais été prise ce 16 Mai 1843.
        Pour redorer le blason de l’armée devenue impopulaire après les répressions féroces des révolutionnaires parisiens et offrir à son fils, le duc d’Aumale des lauriers « faciles », le dernier roi de France chargea ses généraux d’accomplir une éclatante opération, commandée par son fils, calculée de façon à ne pas connaître l’échec et à éviter tout risque d’affrontement avec l’Emir qui ne serait que fatal au prince.
        Bugeaud avait averti tout le monde que « la France ne gagnerait jamais une guerre loyale contre l’Emir » et l’armée avait aussi adopté la tactique perfide d’envoyer toujours, aux premières lignes contre l’Emir, les supplétifs goums, zouaves,spahis…
        Voici le témoignage de Camille Rousset , académicien affecté au ministère de la guerre ( service des renseignements) :
         » Le 16 Mai (1843), SAR le duc d’Aumale, s’avance( de Boghar) vers le sud de l’Ouarsenis à la recherche de la caravane-arrière, la smala restante constituée des tentes et des familles d’Abd-el-Kader et de ses khalifas, convaincu que sa prise « porterait un coup terrible à la puissance d’Abd-el-Kader »
        Pour faire diversion et entraîner l’Emir et son armée loin du théâtre de l’opération, «  le général Lamoricière seconde( ???) par le Sersou les opérations de SAR »
        La colonne de Lamoricière, à l’Ouest, du côté de Tiaret,était bien surveillée par l’Emir en personne qui ordonna à la caravane-arrière, campée près de Ousserk, un mouvement de l’ouest à l’est vers Taguine, après avoir aperçu les coureurs de Lamoricière. »
        La caravane-arrière, la smala restante(représentant généralement le 1/10ème de la smala générale lorsque celle-ci s’engage au combat ) comprend la population des tentes des familles d’Abd-el-Kader et de ses kalifas protégée par une garnison (cavalerie+infanterie ) réduite, le gros de la troupe étant mobilisé au front sous les ordres de l’Emir et de ses khalifas.
        Mais même pour la prise de la base arrière, démunie, de la smala, le prince mobilisa une grande armée de treize cents fantassins, huit cents cavaliers dont trois cents goums,une section d’artillerie, huit cents chameaux et mulets chargés de biscuits ( pour le prince sûrement), d’orge ( pour la troupe) et d’eau ( pour tout le monde).
        A Taguine, rassuré par la faiblesse de la garnison de la smala, le prince refusa d’attendre l’arrivée de l’infanterie. L’assaut de la cavalerie importante fit un carnage dans le camp en faisant de nombreux prisonniers parmi les familles de la smala mais ne nul ne put ou ne voulut rattraper la mère et la femme de l’Emir qui avaient fui, car il savait qu’il pouvait craindre une vengeance terrible d’AbdelKader.

        De plus, le prince se livra à un véritable autodafé vandale en détruisant la bibliothèque ( nationale) de l’Emir riche de dizaines de milliers d’ouvrages de valeur inestimable comme le fera plus tard l’OAS à Alger en tuant femmes et enfants et en brûlant la Grande Bibliothèque d’Alger.

        • SBA

          Instructif Merci !

        • ABBES2

          Bonjour tout le monde.
          Bonjour Docteur.
          Après d’avoir lu le titre de ce récit j’ai tout de suite pensé à notre docteur si el hadj, c’est parce que je sais que ce personnage historique est l’homme préférer de notre doc, et j’attendais de jour en jour son intervention, mais sans résulta, jus qu’a ce qu’il apparaît avec un commentaire qui parle de gallia, Alors je me suis dis mais que veut dire notre médecin?es ce est une allusion ou quoi?gallia =mascara.L’émir = mascara (naissance bien sur).Et le voila aujourd’hui entrain de répondre Mme CH que je salue,et débrider ses connaissances.
          Merci docteur et merci à vous aussi Mme CH.
          Bonne journée

          • elhadj abdelhamid

            Bonjour, Si Abbès 2
            Vendredi après-midi, un ami qui descendait en ville à vélo et qui connait ma passion pour le foot, m’a crié à son passage près de ma maison: Mâscar talâte!
            La rue était tristement vide. Je n’ai trouvé personne pour partager cette heureuse nouvelle. Alors je me suis rabattu spontanément sur mon ordinateur,  » le confident toujours disponible » pour poster un commentaire. J’ai opté, faute de mieux, pour l’espace de l’article sur l’Emir, à cause de Mascara sûrement mais je vous assure que je n’avais, à ce moment-là, aucune arrière-pensée pour la suite.
            Je suis content pour nos amis de Mascara mais je suis autant triste pour nos amis de Benbadis.
            Vendredi 13, au stade, pour le match Benbadis-Tlemcen, j’avais dit à des jeunes de Benbadis qui ont partagé mon avis . Benbadis, c’est une grande équipe qui ne manque pas de talent; elle avait battu le champion Mascara 3/1 et avait longtemps tenu la première place avec 7, oui 7 points d’avance sur les poursuivants. Mais la Division Deux, qui était à la portée de Benbadis, est une division  » nationale » et la ville, qui ne dispose pas d’un stade  » homologué », ne mérite pas son équipe. Mais ça, ce n’est pas la faute aux joueurs ni aux supporters.

        • Amirouche

          Elhadj Abdelhamid,

          Salam,

          Chaque temps a ses moyens, chaque époque a ses outils… de propagande.

          Cher docteur, je vous pris de lire cette histoire sur ce peintre, qui est certes de grand talent mais on ne peut plus trompeur et dupeur avec son pinceau. Histoire parue dans « Nouvelles et faits divers de Paris » revue de 1844, Tome III .
          M.Horace Vernet, qui peut dire en imitant le vers de Boileau :  » Bugeaud cesse de vaincre, ou je cesse de peindre ! « , achève son immense tableau, la prise de la smala, cette toile gigantesque de vingt mètres de long sur sept ou huit de haut, qui doit couvrir tout un coté de la nouvelle salle du musée de Versailles, destinée spécialement aux victoires de l’Algérie.
          L’anecdote suivante que l’on donne pour AUTHENTIQUE, prouvera que les peintres, du moins ceux qui ont bouche en cour, comme on disait jadis, peuvent balancer le crédit d’un chef de bureau du ministère de la guerre.
          M. Horace Vernet avait été frappé, lors de son séjour en Afrique, de la belle figure et de la tenue militaire d’un vieux grognard de l’Empire, Schombert, aujourd’hui maréchal des logis de gendarmerie, il TRANSPORTA donc Schombert sur sa toile, l’y mis complaisamment au PREMIER PLAN, et, pour compléter son uniforme, lui peignit une croix d’honneur sur la poitrine…
          Avant son départ pour l’Angleterre, le roi vint visiter l’atelier de Vernet, Sa majesté complimentait le peintre sur les belles têtes des soldats qui figurent ça et là dans les groupes de son tableau; et, désignant le gendarme du premier plan, le roi s’écria : » Pour celui là, c’est un portrait ! « —« Oui, sire, répond Vernet; Schombert est un bon soldat de l’Empire,…..et je croyais qu’il avait obtenu la croix d’honneur, sollicitée par lui depuis longtemps; ce matin même j’ai eu le chagrin que je devais l’effacer « —
          Mais moi, reprit le roi, « je vous autorise à l’y conserver » !!! …
          A méditer pour notre artiste peintre qui a repris cette peinture au musée du Moudjahed, mais aussi pour nous tous…KOULCHE FAUX FEL FAUX, la guerre a ses moyens aussi !, d’ailleurs, il existe nombreux tableaux sur « La prise de la Smala », tous différents… selon l’humeur du peintre et de son histoire bien sûr.
          Au fait, même sur l’analyse de ce tableau on peut lire: « C’est là que l’artiste a regroupé les protagonistes français et les anecdotes destinées à donner vie au tableau, comme le juif qui s’enfuit en emportant ses biens… », Ben dis donc !!!

          Bien courtoisement

        • Mme CH

          Mon cher Docteur Salam…!!! C’est très perspicace de votre part…!!! Merci pour ce cours d’histoire très intéressant…!!! Je vois que votre ami le directeur du musée est très sage et très ouvert au débat constructif…!!! Alors il faut le convaincre pour qu’il puisse à son tour convaincre ses autres amis qui, parfois, sont dépassés par les événements….!!! Le débat reste ouvert et ce sont les historiens et les spécialistes de cet art qui doivent se prononcer sur cette fresque qui se trouve à l’entrée principale d’un Musée du Moudjahid…!!! C’est très important, car on doit être sûr de ce qu’on expose au public et aux touristes…!!!

          Quant aux terroristes de l’OAS et leur politique de terre brûlée, il n’y a rien à revoir car tout est clair, aucune confusion sur leurs crimes barbares…!!!

          Le commentaire très intéressant -(qui démontre qu’il y a toujours eu de la manipulation)- de Khouya Amiro qui ne veut pas me prêter sa plume pour écrire un mot complète celui du Dr elhadj abdelhamid qui ne veut pas nous parler de son prochain livre et je le comprends….!!!

          je dois saluer Mr ABBES2 et le remercier pour son amabilité et l’intérêt qu’il porte pour nos commentaires sur la voix de toutes les voix…!!!

          Bonne fin de soirée à tous…!

  14. elhadj abdelhamid

    Salam à Mme CH, Amirouche et à tous les amis. L’appel au Djihad de l’Emir évoqué dans ces colonnes m’interpelle. Dans le contexte actuel du terrorisme mondialisé, un amalgame occidental prémédité tend à associer le Djihad, noble devoir pour les musulmans, au terrorisme des fanatiques. Ainsi, les terroristes des nébuleuses Daech, Boko Haram…sont souvent désignés, chez les hommes politiques et dans les médias, par le vocable « djihadistes ».
    L’Algérie, le pays de l’Emir, « bari-a mine el irhab ».J’ai publié, à ce sujet, il y a quelques semaines, un article dans le journal La Voix de l’Oranie que j’aimerais partager avec mes amis de La Voix de Sidi Bel-Abbès.

    « L’Emir AbdelKader, pionnier de la lutte antiterroriste et premier défenseur des Droits de L’homme.»

    « Dans son pays qui s’étend, rappelle AbdelKader dans une lettre à Bugeaud, « depuis Oujda (Maroc) jusqu’à Frekya (Tunisie),… littoral, Tell et Sahara… », l’Emir avait affranchi les Juifs du statut de la dhimmitude imposé par le califat turc. Les Juifs algériens, dont beaucoup ont combattu sous la bannière d’AbdelKader, le suivront plus tard au Mashrek, au Bilad Sham où l’Emir sauvera également, épée à la main à la tête de ses redoutables khiallas, cavaliers de sa smala émigrée, les Chrétiens en Orient d’un véritable progrom perpétré par des bédouins druzes fanatisés et poussés par les Turcs.
    Le consul de France à Damas est conquis : « Tous ceux qui ont pu échapper doivent leur salut aux Algériens qui ont montré une audace, une énergie et un dévouement pour lesquels on ne peut pas avoir assez d’admiration. »
    Pionner « moderne » de la lutte antiterroriste, l’Emir avait défendu les Chrétiens d’Orient, Maronites, Français,et autres Grecs… , non dans un acte de vassalité morale à l’Occident, mais dans l’inégalable bravoure d’un grand chef musulman libre, amir el mou-e-minine, guidé par « l’honneur de l’islam dont j’ai été le défenseur et que vous déshonorez…je défendrai les chrétiens avec mes gens, et je périrai, s’il le faut, pour sauver l’honneur de l’islam », écrit-il au conseil militaire du Pacha de Damas.
    De sortie, de nuit, dans les rues de Damas, AbdelKader s’arrêta devant une horde des fanatiques : « Musulmans, je suis un fils de l’Islam. J’ai fait la guerre aux Français, des Chrétiens, mais je l’ai faite en soldat et vous, vous la faites en assassins ».
    En réponse à une lettre de gratitude de l’évêque d’Alger, AbdelKader écrit : « Ce que nous avons fait de bien avec les chrétiens, nous nous devions de le faire, par fidélité à la foi musulmane et par respect aux droits de l’humanité ! (houkouk el insania)»
    La France, reconnaissante et soucieuse, autant que sa sœur rivale l’Angleterre, de chasser les Ottomans des provinces arabes, proposa à l’Emir algérien le trône du Bilad Sham avec ses banlieues historiques, Beyrouth et Jérusalem.
    AbdelKader déclina l’offre. Après avoir songé à les rapatrier en terre chrétienne vers… l’Algérie conquise, la France s’empressa alors de délimiter un foyer, le Liban, pour les Chrétiens. Tout comme l’Angleterre qui entreprit, plus tard, de préparer un autre, en Palestine, pour les Juifs.
    Si l’Emir AbdelKader avait accepté le trône du royaume du Bilad Sham, le Liban et Israël n’auraient peut-être jamais existé aujourd’hui. »

  15. ABBES2

    Bonjour docteur.
    Toute cette fortune ,ressources et richesse que vous possédez sur l’émir A.E.K et vous voulez que les lecteurs de notre voix soient privés ou confisqué de ce savoir?
    Grand merci cher docteur et un autre grand merci à votre ami l’homme à la bicyclette.Sans lui……
    Bonne journée.

    • elhadj abdelhamid

      Bonjour Si Abbès 2
      L’homme à la bicyclette me rappelle le film italien Le Voleur de bicyclette et la chanson « A bicyclèèèè-tte » de Yves Montand.
      L’homme à Bicyclette du Vendredi du Gallia est un ami d’enfance, Hassan de « Cayassone» qui est devenu un voisin de La Cité. On faisait d’interminables parties de football avec Hassan et mes cousins Hallouch sur le stade de La Casbah ( terrain bâti depuis ,aujourd’hui Cité Sonelec) et le stade El hammam, un grand terrain vague ( bâti aussi maintenant ), non loin du Stade des « 3 Frères».
      Souvenirs, Souvenirs…( Ah Johnny ).
      Cher ami Abbès, je suis moi-même un fervent pratiquant du vélo ( un homme à bicyclette) et j’ai convaincu bon nombre de parents et d’amis des bienfaits de ce mode de transport bien adapté à la géographie de notre ville ( mais attention aux chauffards, et surtout bien choisir le créneau des horaires de déplacement en évitant les heures de pointe…etc…).
      J’ai aussi, pour mes courses,adopté un magnifique couffin d’osier ( on en trouve surtout à Graba, pas chers du tout ). J’ai banni « la boursa » en plastique de mes us. Lorsque j’achète un sachet de lait et que l’épicier du coin me tend une « boursa », je lui dis : Pas la peine, le lait est déjà dans une « boursa».
      Et si La Voix de Sidi Bel-Abbès organisait une journée à vélo en ville, sans voitures.
      Et, pourquoi pas, une distribution symbolique gratuite de couffins au niveau de La Place du 1èr Novembre à quelques citadins, triés au hasard, revenant des marchés avec des grandes « boursettes» qui vous coupent les doigts de la main et qui risquent à tout moment de rompre.
      L’origine du plastique, souvent recyclé, est toujours douteuse. Avant de mettre vos légumes et vos fruits dans un sac en plastique ( mis souvent au frigo ), songez que ce sac provient généralement d’une décharge nauséabonde ( beurk ! ) et qu’il peut toujours contenir des substances très dangereuses pour la santé!
      En Afrique, le Rwanda a banni les sacs en plastique de son territoire pour combattre ce fléau écologique. L’Algérien serait-il devenu moins civilisé que le Rwandais.

      • Amirouche

        Si elhadj abdelhamid,

        Bonsoir,

        Il y a de forte chance que votre bisaïeul eût été le frère du mien ou de ma bisaïeule du douar Hnaicha !…
        Petit, pour aller à l’école Victor Hugo, je faisais le raccourci suivant: je prenais la route d’Amarnas, ensuite je passais par la Casbah(derrière l’école Berthelot et la petite zaouia), puis en prolongement et à gauche de la rue Cavaignac, pour « tomber » sur la rue du Soleil, où le hanout de 3ami Hasni Allah yarhmehe faisait coin.
        Un beau jour, en empruntant mon chemin habituel, j’étais agressé par une bande de jeunes enfants de la « smala » de cette Casbah, juste à coté des actuels bâtiment Sonelec situés à gauche. Comme je n’étais pas le genre d’enfant à me laisser faire et voyant le danger, je me suis très bien défendu en m’aggripant de toutes mes forces au premier loupiot , lui donnant des coups de poings et coups de pieds, tout en recevant, hélas, dix fois plus de « bouniettes » de la part de ses copains… « zerdouni barqui » mais el HamdoulilAllah, rien de grave, je m’en suis sorti avec un gros coquard à l’oeil et quelques égratignures…Depuis ce jour là, je n’ai plus emprunté ce raccourci …Quel beau lointain souvenir que Vernet aurait pu mémoriser dans une belle fresque…Sous le titre « 3mirouche à l’œil bleu »…Rires

        Salam

      • ABBES2

        Si el Hadj Abdelhamid Bonjour.
        L’homme à la bicyclette vous rappelle un film italien.Alors que moi en lisant votre commentaire je viens de me rappeler du film L’homme à la cravate,un très beau film que j’ai vu au cinéma versaille. Ya hasrah 3la cinéma versaille,ki kanet w ki wellat.
        Mon cher Docteur il n’est pas facile de conduire un vélo à sidi bel abbes et surtout ces jours pleins de déviation à cause du tram.
        Je vous ai dis que vous êtes une richesse et ressource. Voila vous avez parlez des boursettes et en même temps donner de valeureux conseils, conseils de médecin.Je n’ai pas pu m’arrêter de rire en lisant votre histoire avec l’épicier du coin au sujet du sac de lait.
        A propos en parlant des boursette je viens de me rappeler d’une scène que je n’oublierais jamais.
        nous étions assis entre famille alors que mon frère qui était jeune jouait avec une bourse, tout se passait normale,jusqu’à ce qu’il glissait sa tète dedans.Ma mère le voyait sauter elle croyait qu’il est entrain de jouer, alors que mon frère ne pouvait plus respirer.Et comme une flèche je me suis précipité vers lui et je l’ai débarrassé de cette catastrophe.
        C’est pour ça que je donne conseil à ne plus laisser ces truques à la porté des enfants.
        Bonne journée.

  16. SBA

    @Abbés 2. Les discussions apportent beaucoup et enrichissent le débat chez le lectorat en général. Merci monsieur

  17. elhadj abdelhamid

    Bonsoir Si Amirouche
    J’ai longtemps pensé que la relation entre ma famille et les Hnaïcha était née d’une alliance nouée dans les années quarante. Mais j’ai appris que le grand-père maternel de mon père, Amar, qui serait né à Sidi Bel-Abbès et qui était Spahi, avait fait fuir, de son sabre, un lion qui l’avait surpris dans la forêt des Amarnas alors qu’il rendait visite à sa sœur , résidente au douar. ( j’ai évoqué cette anecdote dans mon petit roman Dar Schlomo, un été 62 ). Mon père m’a raconté aussi qu’un jour, à l’aube, près du douar, alors que des éleveurs s’apprêtaient à prendre le chemin du souk à bétail, ils avaient aperçu une énorme bête( ? ) en train de dévorer une femme, ce qui les a fait détaler , avec leurs troupeaux, dans une grande panique générale.
    Hallouch Baghdad, époux de ma tante maternelle, m’avait expliqué, un jour, qu’entre les 2 familles, il y avait un « khaït » ( c’était son expression ) remontant très loin dans le temps.
    Une fois aussi, alors que j’accompagnais Elhadj Baghdad au douar, il m’indiqua, entre autres lieux, celui de l’ancienne maison du cantonnier ( Dar el cantoni ) en me disant : « ben âmkoum ! »
    Je n’avais pas compris l’allusion mais il m’expliqua que le premier cantonnier était le père de Khalkti Mlouka, une cousine de ma grand-mère paternelle (qui était aussi rouquine que sa cousine ) dont je me souviens très bien car je lui rendais souvent visite avec mon père dans son haouch à Gambetta où elle était voisine du jeune collègue de mon père à la Poste, Mr Sallat.

  18. elhadj abdelhamid

    PS
    Le commentaire d’un ami lecteur sur le Colonel Bendaoud et le Maroc qui n’aurait pas connu de DAF, les déserteurs de l’armée française, m’a particulièrement attiré.
    Le Général Oufkir du Maroc, un ancien officier de l’Armée française, celui qui avait voulu renverser le roi Hassan II, serait originaire…des Amarnas de Sidi Bel-Abbès, fils d’un cheminot belabbésien muté au Maroc, proche de la famille Fekir. Quelqu’un pourrait-il éclairer ma lanterne?
    Lorsque les premiers officiers algériens de l’armée française avaient déserté pour l’ALN ( cette catégorie de patriotes s’était vite éclipsée ), ce serait Oufkir qui était chargé par l’armée française de recruter les Marsiens déserteurs, dont certains étaient encore sous l’uniforme de Bigeard après les négociations de paix entre la France et le FLN ) pour infiltrer l’ALN des frontières.

Répondre