La Voix De Sidi Bel Abbes

Un fabricant indien de médicaments s’installe en Algérie

Le fabricant de médicaments indiens Cipa, va former une joint-venture (40/60%) avec le groupe privé algérien Biopharm SPA, selon un communiqué du groupe indien.

Avec un investissement de 15 millions de dollars, dont 6 millions pour Cipa, la société mixte prévoit de construire une usine de fabrication de produits respiratoires, selon le communiqué. Biopharm sera actionnaire majoritaire, à hauteur de 60%, contre 40% pour Cipa. Les deux entreprises sont déjà liées par un partenariat de distribution des produits du groupe indien en Algérie, précise le communiqué.

Cipa est le deuxième fabricant indien de médicaments génériques, toujours selon la même source.

Biopharm est le premier fabricant privé de médicaments en Algérie.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=58549

Posté par le Fév 14 2015. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

8 Commentaires pour “Un fabricant indien de médicaments s’installe en Algérie”

  1. OUERRAD

    GAGNANT GAGNANT ?
    OK C EST COMME L ATELIER RENAULT a OUED TLELAT ?

  2. Amirouche

    @OUERRAD

    Je suis profondément décidé de me lancer, pourquoi pas avec toi , afin de créer une entreprise en Algérie comme a fait cet indien ,alors pourquoi pas nous « wled el bled  » avec tout ce que nous avons comme habette .
    Mon idée est de faire une grande usine d‘ensachage horizontale destinée au conditionnement de la « karantika » ……Tout ça sous appellation en rouge
     » KARANTIKA OUER…ROUCHE  » ou « KARANTIKA & BARAKA  » , dis moi vite ta réponse , j’ai retiré mon oseille de l’HSBC Suisse et veut l’investir fel bled .
    Aya khafe sahbi « y en a marre de voir profiter de notre argent qu’à l’étranger »!!!…..

    • OUERRAD

      RIRESSSSSSSSSSSSSSSS SAHBI DOUKHTNI ?
      Personne ne savait ,que j avais du fric en SUISSE ?
      E3 LECH sahbi , fayak houm , ghadi yatoulbouli ghali fi bent houm ,,,,,
      impossible n est pas francais , mais il est ALGERIEN .. DEPUIS QUE J AI QUITTE MON SQUAT pour retourner a AIN EL TURCK , je n essuie que :
      IMPOSSIBLE DE SE CONNECTER ;;;;;; HADI HALLA H

  3. Imène

    3mirouche : Azzul :
    Je suis partante ! je veux me joindre à votre entreprise , j’ai un  » rassid mohtaram  » fi la  » baraka bank  » mais on ne fera la garantita , soyons sérieux !
    ce sera des médicaments , kima el hindi , mais bel a3chab , la phyto , ça te dit ?
    c’est un créneau , je te dis pas ..notre entreprise s’appellera  » Ouerrouchim  » bien sûr la partie devises c pour toi , le da ce pour le squatteur et moi même , j’ai pensé à Mme CH ( si elle a des habettes , sinon ..désolée trés chère , ici c le bizness ,le money talks ! ) on formera une quadripartite de choc et ce sera alors  » ouerrouchim and cyn  » ( prononcer à l’english svp ! ) tout à fait : priorité à ouled ( et b’net ) lebled ! j’attends vos propositions ..Looooool !
    Pour AZGUER , je t’invite à écouter la chanson de Idir ( azger , azguer ) tu comprendras tout . Salem khayi

  4. IMAD MUSTAPHA

    L’Inde est un pays émergent il a le droit d’investir dans une entreprise des capitaux
    destinés à son équipement, à l’acquisition de moyen de production et notre pays L’Algérie cherche à acquérir un ensemble de connaissances et puis on dit souvent petit à petit l’oiseau fait son lit.

  5. IMAD MUSTAPHA

    Ce projet a été bien accueilli notre pays veut acquérir de l’expérience et puis n’oublions jamais que les actionnaires touchent des dividendes.

  6. chaibdraa tani djamel

    Je pense qu’il y aura du boulot dans cette boite pour nos jeunes pharmaciens qui choment inchallah

Répondre