La Voix De Sidi Bel Abbes

Un commissaire assassine un enseignant sous les yeux de ses élèves.Un crime qui a provoqué une grande onde de choc.

Un terrible drame a secoué dimanche la localité d’El Kerma, située dans la commune d’El Hadjar distante de 20 Km de la ville d’Annaba. Un commissaire de police, âgé d’une cinquantaine d’années, a assassiné froidement un enseignant devant le portail d’une école primaire sous les yeux de près de 200 élèves, a-t-on appris de plusieurs sources locales concordantes. Le commissaire a voulu punir cet enseignant parce qu’il le soupçonnait d’être l’amant de sa femme ! Après avoir commis son forfait, le commissaire, sur le chemin du retour vers Annaba, s’est tiré une balle dans la tête dans le taxi clandestin qui le conduisait à son lieu de travail.

Le commissaire, en instance de divorce, ne supportait visiblement pas la séparation. Il s’était donc imaginé mille et un scénarios au sujet de sa femme. Et il était persuadé que son épouse qui voulait le quitter, une enseignante elle aussi, le trompait avec la victime alors que ce présumé amant était marié à deux femmes. Il était également le père de neuf enfants. Pour l’heure, aucune information ne corrobore les soupçons du commissaire criminel. Cependant, cela n’a pas empêché ce responsable de la Police d’user de son arme de service pour ôter la vie à sa victime. Ce crime qui a provoqué une onde de choc dans la wilaya d’Annaba n’a pas laissé impassibles les autorités  locales. Le Procureur de la République s’est déplacé sur les lieux du crime et une enquête judiciaire a été ouverte.

De son côté, la direction de l’Education Nationale de la wilaya d’Annaba a décidé de fermer l’école primaire, devant laquelle le crime s’est produit, durant toute l’après-midi. Par ailleurs, dès demain, lundi, 10 psychologues seront dépêchés sur les lieux pour porter assistance aux écoliers qui sont en état de choc.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=21697

Posté par le Jan 14 2013. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

6 Commentaires pour “Un commissaire assassine un enseignant sous les yeux de ses élèves.Un crime qui a provoqué une grande onde de choc.”

  1. gherbi sba

    Heureusement on est pas comme les Américains tous armés

  2. Benhaddou Boubakar

    salam; double crime odieux qui n’arrange personne! un commissaire et un enseignant;2 cadres de la societè,le premier represente la suretè nationale,le deuxieme l’èducation nationale! quelque soit les circonstances ,on condamne ces tirs è feux qui n’honnorent en rien le monde musulman:Allah yahfad w yastar

  3. Karim10

    C’est un crime passionnel (Le schéma classique du triangle amoureux) . Oui. Freud a raison il y’a des gens normaux et des détraqués c’est-à-dire (Personne atteinte d’un état psychique anormal), donc des fous. Mais il y’a aussi une troisième catégorie de gens « normaux » qui deviennent subito presto des « fous » (Une crise de folie ou plutôt une crise de jalousie pathologique pour ce commissaire). Un jaloux trouve toujours plus qu’il ne cherche. En effet. Et ce qui a valu à Freud d’accomplir une autre rupture Epistémologique dans les Sciences Humaines après Emmanuel KANT.
    Attention ! Ces fous « occasionnels » sont partout. Allah Yahfadna ! Il faut faire très attention.
    Parceque justement les jalouxx sont comme les fous et les ivrognes, ils ne se rendent jamais compte de leurs souffrances. Tout les psy vous diront que la « jalousie » provient d’un manque de confiance non pas envers l’autre, mais envers soi-même.
    Enfin ! Quand on devient dangereux pour soi ou pour les autres, il faut accepter de se soigner.
    Bonne nuit.

Répondre