La Voix De Sidi Bel Abbes

Trump invite le président palestinien « bientôt » à la Maison Blanche

Le président américain Donald Trump a invité vendredi son homologue palestinien Mahmoud Abbas à venir prochainement à la Maison Blanche, a indiqué la présidence palestinienne citée par l’agence Wafa.

Au cours de leur premier entretien téléphonique depuis l’investiture de M. Trump le 20 janvier, le président américain a convié M. Abbas à venir « bientôt pour discuter des moyens de reprendre le processus politique, soulignant son engagement envers un processus de paix conduisant à une paix véritable entre Palestiniens et Israéliens », a dit la présidence palestinienne.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=70563

Posté par le Mar 12 2017. inséré dans CE QUE DIT LA PRESSE, MONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

55 Commentaires pour “Trump invite le président palestinien « bientôt » à la Maison Blanche”

  1. Elabbassi

    Je crois que Mahmoud abbas fait la même erreur que l’émir abdelkader au moins sur le plan politique. L’émir était dans une période ou le modèle monarchique était répandu est imposé par le modèle de production..les monarques ont fait barrière a ses tentatives séparatistes.
    Bien que l’émir était dans un autre plan celui du rétablissement du code islamique dans la justice car un clan politique riche et puissant avait emmergė en Europe et qui ne voulait rien entendre du code biblique thoracique ou coranique..c’est lä ou l’émir trouvait une o0position forte des nouveaux emmergeants..
    Sinon sur le plan politique c’est a dire partage ou gestion des affaires a l’amiable ou la négociation entre les intérêts complexes et fusionnel entre les juifs les chrétiens et les tribut arabes n’avait eu toujours une base d’entente. Chaque partie offrait une large base de négociation car se sont les intérêts qui dictent la politique pas le nationalisme le patriotisme ou autre chose. !orsqu’un juif installe un supermarchė il ne va pas écrire dessus interdit aux non juif c’est abherent le but de commerce c’est de distribuer une marchandise pour le compte d’un producteur et c’est le producteur riche et puissant qui va dictė sa volontė même les’frančais n’hésitent pas a placer le mot halale sur leur étiquette le but c’est de vendre a tout le monde du moment que halale va toucher sans exclure une large importante de population d’origine frančise nėe sur le territoire frančais. La constitution frančaise est claire la dessus quiconque sera nėe sur territoire frančais est Frančais alors comment tenter de coller le mot immigrė sur des enfants nėe sur sol frančais? Comment l’Algérie va jusqu’à enfoncė cette étiquette sur des enfants d’ex immigrė sans leur donner le droit a l’accès au richesse algérienne c’est quoi cette nationalitė algérienne qui empêche un algérien d’avoir un lot de terrain pour construire sa maison? Tu va en France tu impose a des enfants d’ex immigrė une nationalitėnet lorsque l’immigrė tente de ramener un frigidaire tu lui let une armė d’administrateur au frontière a la douane ou tu ne vois que les interdits..donc la France doit aussi prendre en charge sa cargaison nėe sur son sol. Laisser le jeune a 18 ans choisir son redevenir et aussi changer son nom..changer son nom est un droit puisque le nom est redevenu péjoratif est exploitė par certain intrus dans l’administration qui appliquent leurs reliquat de discours famillia!e. Si les parents détestent les étrangers pour une raison histoire le fils sera chargė de ce discours est une fois redevenu administré il va appliquer a sa fačon le droit administratif supposė NEUTRE..
    Voilà ce qui s’appliquait jadis sur les algérien au temps de l’émir et maintenant au temps de 5 ieme’republique s’applique aussi sur les palestinien car ils sont dans la même situation que les algérien en 1830 beaucoup d’immigrė européen sont venue en Algérie et en Palestine Afrique du sud et Brésil..
    Mahmoud abbas n’est plus en face des monarchie ča y est le cycle des monarchies est terminėe maintenant c’est le cycle des villes des mégalopole..
    L’Europe monarchique d’hier divisė en principautė est maintenant révolue vers une fusion de marchė c’est les villes qui dictent la politique ..
    Abbas Mahmoud veut quoi faire au juste?
    Il va diviser comme si c’était le royaume d’Israël en face
    Et une fois diviser il va redemander une fusion ..
    Donc les palestiniens ne savent pas quoi faire au juste et leur cause est exploitė par des affairiste multibords que la situation du calme n’arrangent pas leur affaires. C’est dans les crises que se font les grand détournements de fond. La transparence n’arrange pas les affaires de vol corruption détournement souvent vers L’Étrangère car un voleur ne commence a voler que lorsqu’il place un pieds sûre ailleurs en cas de découverte il prendra son passeport et s’encrasse dans le premier vol souvent mutiescale il va jusqu’à Moscou pour revenir vers Nice ou Marrakech pour brouiller les pistes ou fait le contraire Paris ensuite Berlin pour revenir vers Tunis ou le Caire ou istambule..donc le voleur a les mêmes préoccupation qu’il soit algérien frančais ou canadien..il assure ses derrières..
    Mahmoud abbas doit venir ici en Algérie et avec les sud africains ils peuvent trouver une petite solution a l’amiable entre les olalestiniens et les israéliens. Donc le président Trump n’aura qu’a prendre en considération ce point de vue. Car l’histoire algérienne et sud africaine est primordiale pour le peuple palestinien car c’est la même histoire quinze remette et les erreur de lanc et le fln ne seront pas rėeditė inutilement. Si le résultat est connu d’avance pourquoi refaire la même bêtise?
    On ne parle pas de l’ALN car l’ALN n’était pas politique mais du droit musulmans c’est la continuitė de la position de l’émir au moins une partie de l’ALN qui le portait fort et haut.
    L’ALN n’était pas opoosė au frančais mais au droit frančais c’est une nuage on n’est pas contre le fra’ćais’ou o’eropenn ou quiconque ont veut un certain type de droit c’est tout.
    Et le droit est toujours imposė par la contrainte physique..le France n’a pas embrassė les joues des frančais pour appliquer le droit laïque  »en croyant les dos des frančais elle dira++
    S’il’te plaît madame on va appliquer la’regle tu veux bien? T’es vraiment gentil madame’
    Donc vaux mieux organiser une petite réunion de courtoisie entre palestinien sud africain et algérien pour débattre du thème d’aujourd’hui la fusion des larchė y’a plus de monarchie ni de roi même sur israël..
    Donc pour certain groupe d’Israël attendre ou imposer un roi ne sera plus de l’ordre du jour tout a changė la situation n’est comme au temps du royaume post Salomon..
    IOS butent ils ne savent plus quoi faire maintenant..ils ne s’attendaient pas à cette situation

  2. Mme CH

    La pieuvre du mal néocon, sioniste, franc-maçon et illuminati se fout de la Gueule des palestiniens, des Arabes, des Chrétiens, des Musulmans et même des juifs….!!!

    Rien ne pourrait libérer la Palestine colonisée, toute la Palestine sauf la force, et pour cela il faudrait un Saladin…!!!

    « Ce qui a été signé à Oslo » (P.Stambu, le 2/12/2016)

    « Oslo a échoué, c’est fini. On espérait par Oslo obtenir un État indépendant. Nous ne l’avons pas obtenu, le nombre de colonies s’est multiplié et la division est arrivée. L’occupation a tué Oslo ». C’est Ammal Hamed, une des principales dirigeantes du Fatah à Gaza qui nous fait cette déclaration quand nous la rencontrons le 5 juin 2016. Comment en est-on arrivé là ?

    « On pourrait commencer par ce qui n’a pas été signé. La logique d’une paix juste aurait été de reconnaître l’illégitimité du nettoyage ethnique de 1948 et d’examiner les moyens de le réparer. La paix en Afrique du Sud avait bien commencé par reconnaître que l’apartheid était un crime. Mais il n’était pas question pour les dirigeants israéliens de remettre en cause le sionisme et ses mythes fondateurs (l’exil et le retour des Juifs).
    À Oslo, l’OLP a reconnu Israël dans ses frontières d’avant 1967 et Israël a reconnu … l’OLP. Une OLP qui sera très vite mise en veilleuse et remplacée par une « Autorité palestinienne » beaucoup moins démocratique, ne s’adressant plus à tous les Palestiniens et soumise aux pires pressions. Il n’a jamais été question de reconnaître même un État palestinien établi sur 22% de la Palestine historique. Ni de décréter l’arrêt immédiat de la colonisation. Résultat : pendant les 26 mois qui séparent la signature des accords d’Oslo de l’assassinat de Rabin, celui-ci installe 60 000 nouveaux colons. Pour faire la paix ? Rabin n’a pas rompu avec la logique de force et de brutalité qui a toujours présidé aux rapports entre Israël et ses voisins.

    À Oslo, on va discuter de l’heure d’ouverture des check points. Mais sur toutes les questions clés, Israël ne va pas bouger. Ni sur la libération des prisonniers (les condamnés à des peines longues restent à prison), ni sur le droit au retour des réfugiés (considéré par Israël comme un casus belli) et encore moins sur Jérusalem-Est. Au nom de « l’indivisibilité » de Jérusalem, la superficie de la ville a été décuplée et c’est tout le territoire entre Ramallah et Bethléem qui est annexé dès 1967. Les accords d’Oslo permettent le retour de milliers de combattants exilés, mais du coup, la Palestine va se retrouver avec l’antagonisme entre résistants de l’intérieur et de l’extérieur que d’autres pays ont connu auparavant sans parvenir à le résoudre. Dans la bande de Gaza, Arafat a été acclamé lors de son retour, mais l’arrivée avec l’Autorité palestinienne de nouveaux dirigeants corrompus sera très mal acceptée.

    Les accords d’Oslo étaient censés être transitoires, mais la communauté internationale va laisser Israël transformer le provisoire en définitif.
    Fondamentalement, à Oslo, Israël charge l’Autorité palestinienne d’assurer sa sécurité. Un exemple vivant de cela : en août 2001, en pleine « deuxième Intifada », les services secrets israéliens assassinent le secrétaire général du FPLP Abou Ali Mustafa. En représailles, le FPLP exécute le ministre du tourisme d’extrême droite Rehavam Zeevi (accusé de nombreux crimes de guerre). Le gouvernement israélien demande alors à l’Autorité palestinienne d’arrêter la direction politique du FPLP et son nouveau secrétaire Ahmad Saadat, ce qu’elle fait. Ceux-ci sont enfermés dans la prison de Jéricho. Les gouvernements anglais et américains garantissent l’accord. En mars 2006, l’armée israélienne attaque la prison de Jéricho et tue les gardiens. Anglais et Américains, prévenus, ont disparu et la direction du FPLP est transférée en Israël.

    Cette fonction de l’Autorité palestinienne fait que beaucoup (dans différents partis) traitent ses membres de collabos. « J’aurais aimé avoir un ennemi et pas deux » ou « qu’est-ce que c’est que ce chef d’État qui doit demander aux Israéliens le droit d’aller aux toilettes ? » sont des propos que nous avons souvent entendus.
    L’Autorité palestinienne subit depuis 20 ans des pressions internationales la poussant à être « moderne » et à pratiquer le libéralisme économique. C’est comme cela qu’il faut interpréter le fait qu’un fonctionnaire du FMI (Salam Fayyad) ait été longtemps Premier ministre. Ou le fait que, dans les rares tentatives de gouvernement d’union nationale Fatah-Hamas, ces gouvernements aient été composés de technocrates libéraux. Le gouvernement d’union de 2014 n’aura que deux mois d’existence, le temps de supprimer la formation des enseignants.

    Quelques mois après la signature des accords d’Oslo, un colon intégriste, Baruch Goldstein tue une trentaine de Palestiniens dans le Caveau des Patriarches à Hébron. Rabin aurait pu décider l’évacuation des « fous de Dieu » installés dans la vieille ville d’Hébron. Il aurait acquis popularité et respect chez les Palestiniens. Il fait le choix inverse. Il envoie 2000 soldats à Hébron pour protéger les intégristes. 22 ans plus tard, ces soldats sont toujours là : tous les jours les colons caillassent les écoliers palestiniens et l’armée les protège contre toute riposte.
    C’est sous Rabin que sont signés les accords qui permettent à un colon de consommer 8 fois plus d’eau qu’un Palestinien. Mais surtout en septembre 1995, Rabin et Arafat signent les accords de Taba. La Cisjordanie est divisée en trois zones A, B et C. La zone C qui couvre la majeure partie de la Cisjordanie est entièrement sous contrôle israélien. C’est la fin de toute idée d’État palestinien qui soit autre chose qu’un bantoustan ou une réserve indienne.

    Le mythe du « processus de paix » et le rôle de la « communauté internationale ».
    L’impopularité des accords d’Oslo dans la population palestinienne sera rapide. Ces accords correspondent de fait à la limitation des permis de travail des centaines de milliers de travailleurs palestiniens qui finiront par perdre leur emploi et leur protection sociale après le déclenchement de la deuxième Intifada. C’est aussi le début d’une forme d’enfermement de la population de Gaza, le passage de la frontière étant rendu de plus en plus difficile. La complaisance du gouvernement israélien avec les colons exacerbe la colère. Beaucoup de Palestiniens s’étaient résignés à limiter leur revendication à un petit État palestinien. Quand ils voient que même cette perspective est remise aux calendes grecques, la colère est grande. Les groupes qui ont continué la lutte armée et les attentats (Hamas, Jihad Islamique) deviennent populaires et la répression qui frappe leurs proches est jugée intolérable.
    Shimon Pérès, lors de son court passage au pouvoir (1995-6) achèvera de détruire les accords d’Oslo en faisant assassiner l’artificier du Hamas (Yahia Ayache) et en ordonnant le massacre de Cana au Liban. Par solidarité, les Palestiniens d’Israël refuseront de voter pour lui et Nétanyahou gagnera les élections de 1996.

    Alors que Nétanyahou a explicitement dit qu’il n’y aurait pas d’État palestinien et qu’il accélère la colonisation, la communauté internationale va maintenir la fiction d’un « processus de paix » en multipliant les pressions sur les Palestiniens, sommés d’être « raisonnables », c’est-à-dire de capituler sur leurs revendications essentielles. Les pressions sont faciles : la Palestine n’a quasiment pas d’économie réelle. Elle est très largement dépendante de l’aide extérieure, l’Union Européenne versant par exemple l’argent correspondant aux salaires des fonctionnaires. »

    Ils vous ont dit pourtant que Oslo était une perte de temps, de terre, de crédibilité…etc… pour les palestiniens….!!!!

    A suivre…!

    • Mme CH

      Ce qui a été pris par la force, reviendra par la force…!!! La suite du menu…!!

      « Lors des négociations de Taba et Camp David (2000), alors que le travailliste Ehoud Barak est au pouvoir en Israël, celui-ci et le président Clinton vont prétendre faire à Arafat des « offres généreuses ». Ces « offres » comportent juste l’abandon de Jérusalem, des blocs de colonies et du droit au retour des réfugiés. Comme Arafat refuse de signer, il sera (si l’on en croit Charles Enderlin) menacé « d’être un homme mort à qui on fera porter la responsabilité de l’échec ». C’est bien ce qui s’est passé.
      Et l’opinion israélienne basculera définitivement dans l’approbation d’une colonisation à marche forcée : aujourd’hui les Israéliens habitant au-delà de la ligne verte, la frontière internationalement reconnue, forment plus de 10% de la population israélienne et quasiment la moitié du gouvernement et de l’armée.

      Les Israéliens éliront des gouvernements israéliens de plus en plus dominés par une extrême droite fascisante qui ne fera même plus semblant d’être « pour la paix ».
      La communauté internationale multipliera les initiatives « bidon » (comment les appeler autrement ?) aux doux noms de « feuille de route », « quartet », « initiative de paix » … Comme l’occupant n’est jamais sanctionné, ces initiatives n’ont eu aucune suite et aucune réalité. Leur seul but aura été de maintenir la fiction d’un « processus de paix ». C’est au nom de ce pseudo processus que l’Union Européenne signera avec Israël un accord permettant aux marchandises israéliennes, y compris celles des colonies, d’arriver sans taxes dans nos magasins.

      La « deuxième Intifada » qui éclate en 2000 est une réponse spontanée à la provocation calculée d’Ariel Sharon sur l’esplanade des mosquées.
      6 ans plus tard, le résultat des élections législatives palestiniennes qui donne 38% au Fatah et 43% au Hamas, celui-ci ayant la majorité des députés grâce au mode de scrutin, ne doit étonner personne. Plus qu’un vote d’adhésion de nature religieuse, les électeurs ont surtout sanctionné les accords d’Oslo et la corruption qui en a découlé. Après ces élections, ils se retrouvent avec un nouveau problème apparemment insurmontable : la division palestinienne. Cette situation n’a pas cessé d’empirer depuis 10 ans.

      Que faire ? Sanctionner, sanctionner et encore sanctionner

      Les Palestiniens rencontrés nous ont souvent dit : « la guerre au Proche-Orient est née de décisions internationales (la partition de la Palestine en 1947 puis l’admission d’Israël à l’ONU en 1949 alors que ce pays détruisait les villages palestiniens et interdisait tout retour des réfugiés). La solution viendra d’une conjonction de la résistance/résilience du peuple palestinien et de la solidarité internationale ».
      Nous devons être convaincus d’une chose : sans rapport de force, par la voie diplomatique, il ne se passera rien. D’ailleurs, si nous étions à la place des dirigeants israéliens, pourquoi changer de politique ? Ils n’ont jamais eu à souffrir ou à subir les conséquences de ce qu’ils infligent aux Palestiniens.
      Quelques exemples. En mars 2016, le vice-président américain de l’époque (Joe Biden) juste avant de faire une visite officielle à Jérusalem, demande le gel de la colonisation. Le jour de son arrivée, Nétanyahou annonce la construction de 3000 nouveaux logements. Aucune réaction.

      Il est de notoriété publique qu’Obama n’a jamais éprouvé de sympathie pour Nétanyahou. Pourtant, juste après le massacre à Gaza de 2014 (« Bordure Protectrice »), il a donné 3 milliards de dollars pour qu’Israël renouvelle ses munitions et, juste avant la fin de son mandat, il a accordé plus de 30 milliards d’aide militaire sur 10 ans.
      L’Union Européenne a plusieurs fois répété que les territoires occupés ne faisaient pas partie d’Israël et que les produits des colonies devaient être étiquetés. Israël n’obtempère pas et les produits israéliens se déversent toujours dans nos assiettes ; plusieurs pays européens (dont la France) criminalisent même les partisans du boycott. On marche sur la tête.

      Pourquoi cette complaisance/complicité ? Parce que, pour tenir le Proche-Orient, l’Occident a besoin à la fois des monarchies pétrolières du Golfe et d’Israël, ce qui donne aux uns et aux autres une grande indépendance. Cet État d’Israël surarmé et aux technologies de pointe, morceau d’Occident implanté au Proche-Orient, c’est ce dont rêvent les dirigeants occidentaux. Une paix fondée sur l’égalité des droits et la justice ne les intéresse pas.

      La solution à deux États n’est ni juste, ni souhaitable. La séparation est devenue impossible, au vu de l’imbrication des populations. S’il faut séparer, pourquoi donner 22% aux uns et 78% aux autres quand les deux populations sont en nombre égal entre Méditerranée et Jourdain ? Mais ce sont les dirigeants israéliens qui ont définitivement ruiné cette perspective……
      Le projet historique du sionisme, un État juif ethniquement pur, a (presque) existé entre 1948 et 1967. L’occupation et la colonisation ont détruit ce projet. Évacuer les colons paraît impossible et dépasserait les capacités financières d’Israël.

      Alors, on est rentré dans l’apartheid assumé. À Gaza, on enferme 2 millions de personnes sur un minuscule territoire déclaré « entité hostile ». En Cisjordanie, villes et villages palestiniens sont encerclés par les colonies. La population subit quotidiennement la violence des colons et celle de l’armée. Dans la partie Est de Jérusalem, les quartiers palestiniens sont attaqués. Dans le désert du Néguev, les Bédouins subissent un nouveau nettoyage ethnique et leurs villages sont détruits.
      Est-ce que ça peut continuer ? Oui, tant que les États-Unis seront la première puissance du monde et tant que leurs intérêts correspondront à ceux des dirigeants israéliens, c’est-à-dire pas éternellement. Autrement dit, la politique israélienne actuelle n’est pas seulement criminelle contre les Palestiniens. Elle est clairement suicidaire, à terme, pour les Israéliens……… »

      Vous savez ce qui vous reste à faire….!!! Je pense que Trump va participer à la résolution du problème sans le vouloir et surtout sans le savoir….!!! La fin de ladite Israël approche…..ce n’est pas moi qui l’ai dit….!!!!

    • Imène

      Azzul !
      Tout à fait Mme CH !
      J’ai bcp aimé le commentaire d’un internaute sur AP je crois , suite au bombardement US sur la Syrie , il a écrit :  » L’histoire est un éternel recommencement … Voici venu le temps des armes de distraction massive … Un Irak ‎bis.. » trés juste !
      Tu as raison  » La pieuvre du mal néocon, sioniste, franc-maçon et illuminati se fout de la Gueule des palestiniens, des Arabes, des Chrétiens, des Musulmans et même des juifs….!!! Et dire qu’avec ces procédés , du fer , du feu et du sang , ils veulent instaurer la paix , la démocratie , les droits de l’homme ..et dire aussi que bcp , bcp , bcp les croient , les approuvent , les admirent..c’est dingue !

      • Mme CH

        Coucou Iménus….mais tu es passée où petite futée…??? J’allais faire un Balagh, mais j’ai préféré attendre un peu..!!! Je crois que je vais te donner une carte jaune Cygnus…(rires)….!!!

        Et comment que « bcp, bcp, bcp les croient , les approuvent , les admirent » et même lèchent leurs bottes pour quelques miettes…!!! Ce qui rend triste c’est que ces « bcp » sont des intellos, des cadres, des zomes zé des femelles qui en fin de compte n’ont rien dans la Cabeza, juste des zombies M3a El Wagaf, des gringalets manipulés par les médias sionistes, des Aras bleus, des marionnettes qui font au plus trois petits tours puis seront jetés dans la poubelle de l’histoire avec les traîtres, les vendus, les benêts, les gredins, les bandits, les poltrons, les 9awm Toubbe3….etc…etc…!! Car sans ces Chenapans la pieuvre du mal ne peut rien faire…! Mais bon, c’est l’éternel histoire entre le bien et le mal…!! Devine qui vaincra chère amie…???

        Porte-toi bien Khayti….!!! Salammmmmeeeettttt…..

        • Mme CH

          Chère amie, même certains politiciens ont compris, peut être un peu en retard, mais au moins ils dénoncent ces Truands….comme « l’ancien ambassadeur de Grande-Bretagne à Damas Peter Ford, fin connaisseur du dossier syrien et l’un des plus grands experts du Proche-Orient, rejette toute implication de la Syrie ou de la Russie dans l’attaque chimique ayant ciblé la province syrienne d’Idlib, il y a quelques jours. Dans un entretien accordé à la chaîne britannique d’information en continu Sky News, Peter Ford s’est posé la question de savoir à qui profitait ce crime. Selon lui, il n’y a aucun doute que ni le régime syrien et encore moins les Russes aient un quelconque intérêt à commettre un tel acte, considérant que l’hypothèse que l’un ou l’autre serait derrière une telle horreur est «très improbable». L’ancien ambassadeur britannique en Syrie évoque plusieurs possibilités qui permettraient de lever le voile sur ce crime odieux. Peter Ford n’écarte, effectivement, pas l’idée que toutes les informations qui circulent autour de cette attaque soient fausses, précisant que les images, les vidéos et les informations sont toutes relayées par des sources proches de l’opposition syrienne et n’émanent pas de journalistes professionnels indépendants et crédibles.

          L’ancien ambassadeur estime qu’il serait également possible que les images en question montrent, en réalité, une scène d’un bombardement qui aurait éventuellement ciblé un dépôt de munitions chimiques appartenant à un groupe terroriste. «Nous savons de source sûre que les groupes terroristes stockent des armes chimiques dans des écoles dans la zone est d’Alep, un fait vérifié par un grand nombre de journalistes occidentaux», a révélé Peter Ford, soulignant qu’il s’agissait, là, d’une autre hypothèse «pour mieux comprendre les dessous d’un acte visant à faire basculer la position de l’administration américaine sur le dossier syrien».

          A la question de savoir si ce genre d’informations constituerait une opportunité pour les partisans d’une intervention militaire contre le président syrien Bachar Al-Assad, le diplomate britannique a clairement indiqué que l’Occident «n’a visiblement pas retenu la leçon de la prétendue existence d’armes de destruction massive en Irak». Pour Peter Ford, «les partisans de l’interventionnisme [militaire] sont comme des chiens qui reviennent à leur propre vomi». «Ils ont commis toutes ces erreurs en Irak, en Libye, etc. et ils ne retiennent jamais les leçons ; ils veulent reproduire le même scénario en Syrie», a-t-il soutenu, dégoûté par la politique syrienne de l’Occident.

          Peter Ford s’est interrogé, par ailleurs, sur le timing de l’attaque d’Idlib par rapport à l’annonce faite par la Maison-Blanche sur sa stratégie en Syrie, mettant en tête de ses priorités l’éradication du mouvement terroriste Daech. Peter Ford a laissé entendre que la question du remplacement du président Al-Assad ne devrait pas être posée à l’heure actuelle car, selon lui, «il s’agit d’un régime séculier qui protège les minorités, les chrétiens, les droits des femmes, etc.». «Je ne pense pas que les islamistes puissent constituer une alternative, ni hier ni aujourd’hui», a insisté Peter Ford, en précisant que «tout ce matraquage relève indiscutablement d’une logique médiatique à deux vitesses». » (Algériepatriotique, 10/04/2017, de Londres, Boudjemaa Selimia).

          Khayticalement

          • Mémoria

            @ L’Autruche à qui je mets majuscule s’échine à ouvrir les yeux à une opinion locale et nationale en phase d’une structuration qui n’en finit pas en Algérie où la presse sous-informe le niveau culturel et cognitif du peuple Algérien désemparé par la dilution du FLN historique et ses théoriciens…Les textes de la Plate forme de la Soumam (1956) ne sont même pas enseignes à l’école ni d’ailleurs aux Hight schools.dz !
            Pôvre opinion et journaleux qui applaudissent les contre-manifestations de New York et ses autres districts pour dénoncer Trump qui a bien accusé pourtant CNN,le New York Times et la CIA d’avoir fait dans la contre-information et le contre-renseignement .La Clinton était bien la favorite du lobby sioniste lors des élections? Seriez’vous devenue féministe Mme CH avec la bénédiction toute candide de soeur Imène ? L’exhibitionnisme guerrier de Trump en Mer jaune et du Japon ainsi que ses tomahawks en Syrie ne doivent pas nous faire oublier que Bechar reste un tyran et criminel avec ses barils de poudre célèbres lancés sur des quartiers entiers.Je pense qu’il est devenu un allié encombrant pour les tovarichs et ses jours sont comptés en tant qu’individu et non le régime Baâth !
            Et puis ces analystes occidentaux qui regrettent aujourd’hui après l’extinction de leur obligation de réserve lorsqu’ils étaient derrière les tableaux de tir,c’est connu la chanson chère à feu PAT et le directeur radiophonique JP Diaz «  »I’m sorry,so sorry » » de Brenda Lee,1960, et que je suspecte d »avoir couvert les cris des suppliciés de l’ALN puisqu’elle a sûrement été utilisée comme musique de fonds de l’émission ! PAT ne pourra confirmer puisque mort en décembre 2016. Jibédé que je salue,pourra-t-il continuer la repentance de son ami comme prévu ? Gloire à nos martyrs !

            https://youtu.be/BGLR25EJtfE

            Bonne soirée !

            • Mémoria

              Merci Administrateur Si Salim pour le lien ! « I’m sorry,so sorry … »

            • Mme CH

              Salam Grand Frère Mémoria…!!! Qu’est ce que l’Autruche a t-elle encore fait….???

              Féministe…??? J’connais pas ce mot,….je ne souffre d’aucun trouble de ce genre…par contre je connais le mot féminin et tout ce qui va avec….!!!

              Voyez-vous, ce n’est pas Bachar qui m’intéresse et encore moins le cercle Baâthiste, c’est la Syrie qui risque d’être dépecée par les Yankees et leurs Rodéos en se servant de Mercenaires armés, entraînés , financés et teintés en vert pour l’occasion…!!!

              Je vous invite à lire cet extrait de Michel Collon, et vous comprendrez au moins le point de partage d’un segment vu par l’Autruche pour ne pas se trumper ni Hillaruciner….!!!

              « Michel Collon : « Quand on regarde Libération, on nous dit : ‘Obama, un bilan largement positif’. Mais comment est-il possible de dire cela ? Il y a 50 millions de gens aux Etats-Unis, dans ‘le pays le plus riche du monde’, qui vivent sous le seuil de pauvreté; et pendant ce temps-là les fortunes explosent; huit personnes, dont cinq américain, possèdent autant que la moitié de l’humanité; le bilan d’Obama, c’est aussi sept guerres qu’il a menées un peu partout, et des coups d’Etat dont on ne parle presque pas; il avait fait un magnifique discours aux Arabes palestiniens, et on n’a rien vu venir. Donc, comment dire pour un media comme Libé que le bilan d’Obama est positif ? »

              Et pour faire contraste, on a Libé qui titre un article : « Cauchemar avec Trump ».

              Alors c’est clair, Trump est ‘un milliardaire’, mais c’est clair aussi que les gens ont voté Trump à cause des années qui ont enrichi les riches et les autres ont de plus en plus de mal à terminer leur fin de mois.

              L’Obamacare est un échec, le crédit est absolument catastrophique, les gens sont endettés. Mais c’est la même politique, menée par Obama, que les Etats européens veulent copier maintenant : on n’arrête pas de nous dire que c’est ‘le modèle’ (à suivre), qu’il faut la compétitivité, c’est-à-dire qu’il faut augmenter les profits des riches et que cela va faire du bien aux autres. Donc, les media ne mettent absolument pas en avant les véritables causes pour lesquelles Trump a été élu.

              […] Trump est venu dire que, au fond, on n’aurait pas dû faire la guerre contre l’Irak, ni contre l’Afghanistan, ni contre la Libye, ni contre la Yougoslavie, nui contre la Syrie. Alors, cela, je me réjouis au moins pour moi, c’est que cela ouvre au moins le débat ! Il se base sur Wikileaks, sur Julien Assange, et il dit que ce n’était pas des guerres justes. Pourquoi est-ce qu’il y a zéro débat dans les media sur cette choses-là?

              Alors, on a aussi la critique dans Le Monde: Trump serait « imprévisible ».

              Evidemment, une campagne électorale, – ca, on le sait maintenant – c’est des promesses et ils ne comptent pas les tenir. Ils le font tous. Je voudrais rappeler que tous les présidents des Etats-Unis, dans leurs campagnes, ont promis la paix, et tous ont commis tellement de guerres illégales et tellement de crimes que selon Noam Chomsky, si l’on appliquait les principes de la justice internationale de Nuremberg, ils seraient tous en prison !

              Je dois rappeler que George Bush avait fait sa campagne électorale en disant que Clinton, le président précédent, avait fait trop de guerres et qu’il fallait que les Etats-Unis soient beaucoup plus calmes.

              Obama avait reçu, avant même de commencer, le prix Nobel de la paix, avait promis ‘on va se retirer d’Irak’, ‘on va se retirer d’Afghanistan’, ‘on va fermer Guantanamo’ : il n’en est rien venu. Et, à la place, ils se sont appuyés sur Al-Qaïda, sur Al-Nostra, ils ont utilisé Daesh officiellement (c’est des documents US officiels qui le disent) dans le monde arabe pour garder leurs positions dominantes. Donc, à parler de promesses, ok, qu’on nous parle de Trump, mais aussi de tous les autres !

              Qui était Hillary Clinton ?

              Hillary Clinton, je le dis, allait provoquer la IIIe Guerre mondiale, à force de provoquer la Russie, de les encercler, d’essayer de tout faire exploser au Moyen-Orient, (en Ukraine aussi, NdCR.), de menacer la Chine, on était parti pour un très grand danger de conflit mondial. Alors, cela n’est jamais mis en question. Hillary Clinton était la belle candidate. Moi, je dis qu’en réalité il n’y avait aucun bon candidat. Le système des Etats-Unis n’est pas démocratique, et vous aviez le choix entre un milliardaire et une millionnaire, mais qui avait tout l’argent des banques et de Goldman Sachs derrière elle. Donc on ne peut pas faire Trump, le mauvais et Hillary Clinton, la bonne.

              Alors que se passe-t-il aux Etats-Unis ?

              Et bien, en fait, l’élite est divisée. Ils sont en déclin économique, en déclin politique, et donc, il y a différentes options et ils ne savent pas comment faire pour rester le n° 1 mondial et empêcher l’apparition d’un monde multipolaire plus équilibré. Je vais donner un exemple: en Syrie, on a eu des groupes terroristes soutenus par le Pentagone qui tiraient sur des groupes terroristes soutenus par la CIA. Ce qui montre qu’ils ne savent plus quoi faire. Mais une super-puissance aux abois comme cela devient très dangereuse. Et je crois que c’est là-dessus qu’on devrait réfléchir. Et on ne trouve rien dans les media sur le fait qu’ils sont divisés. »

              Par ailleurs, je trouve que c’est une belle chanson que vous nous proposez là, mais si elle servait à couvrir les cris des torturés, alors, on ne pourra plus l’écouter….!!!!! J’espère que ce Jibédé aura la conscience tranquille quand il aura terminé la repentance de son ami Alban….!!! Gloire à nos Martyrs..!

              Mes Respects..!

              • Imène

                Mme CH , Mémoria : Azzul ! tlm..
                « ‎… avec la bénédiction de sœur Imene.. » j’y vois comme une connotation ecclésiastique ! lool , mais bon ‎maaliche , j’aime bcp les lieux de culte , et mon rêve le plus cher est de visiter les plus grandes mosquées à travers le ‎monde , mais aussi les cathédrales ,ou encore les temples bouddhistes nichés au creux des montagnes..‎Sœur Imène , ça me rappelle aussi le film « sister act « ça vous dit ? Certainement ..avec Whoopi Goldberg dans le rôle de sœur ‎Marie – Clarence…grosso modo c’est l’histoire de Dolorès une jeune femme ( artiste ) qui a été malgré elle ‎témoin d’un meurtre , pour la protéger la police la cache dans un couvent , déguisée en religieuse .. la ‎direction monacale lui confie la tâche de diriger la chorale de l’église et attention, ça va déménager ! c’est ‎l’Amérique qu’on aime , regardez plutôt !‎
                https://www.youtube.com/watch?v=R5EcbH1FJ1s
                https://www.youtube.com/watch?v=VPpd-6X3tEo
                Hail Holy Queen enthroned above
                Oh Mariiiii -ya
                Hail Mother of Mercy and of love
                Oh Maria….‎
                Just fantastic ! Salem Mme CH , Mémoria ( Ah , j’ai bcp aimé  » so sorry  » je ne connaissais pas ..c’est vrai que cette musique mélodieuse a été utilisée pour des séances de tortures ????? Non dîtes moi que ce n’est pas vrai !

              • Imène

                Mme CH : re-azzul !
                Je suis tout à fait d’accord avec toi sur Bachar el Assad .
                Les vrais criminels sont ceux qui ont fomenté une agression illégale contre un pays souverain et son peuple , ‎les vrais criminels sont ceux qui ont déclenché ( entretenu , financé , armé ) une guerre de terreur contre les ‎civiles et tous les malheurs qu’elle a générés ..si ça tenait à la personne du président el Assad et son clan , ils ‎avaient ( ils ont ) largement les moyens de frappe à haute précision permettant de les neutraliser tous la où qu’ils ‎soient ..et épargner aux populations toutes ces souffrances , mais c’est pas ça leur interêt : la guerre , les ‎massacres , l’usage de l’arme chimique , le chaos , les milliers de morts , la destruction de la Syrie ( ou de l’irak ‎d’ailleurs ), le démantèlement du moyen orient est une entreprise concertée , planifiée de longue date ..‎
                Alors entre el Assad ( tout dictature qu’il est ) et la démocratie de l’horreur et des ténèbres , ya pas photo ! ‎ Salem ..

          • Mémoria

            Mémoria
            11 avril 2017 – 17 h 00 min
            @ L’Autruche à qui je mets majuscule s’échine à ouvrir les yeux à une opinion locale et nationale en phase d’une structuration qui n’en finit pas en Algérie où la presse sous-informe le niveau culturel et cognitif du peuple Algérien désemparé par la dilution du FLN historique et ses théoriciens…Les textes de la Plate forme de la Soumam (1956) ne sont même pas enseignes à l’école ni d’ailleurs aux Hight schools.dz !
            Pôvre opinion et journaleux qui applaudissent les contre-manifestations de New York et ses autres districts pour dénoncer Trump qui a bien accusé pourtant CNN,le New York Times et la CIA d’avoir fait dans la contre-information et le contre-renseignement .La Clinton était bien la favorite du lobby sioniste lors des élections? Seriez’vous devenue féministe Mme CH avec la bénédiction toute candide de soeur Imène ? L’exhibitionnisme guerrier de Trump en Mer jaune et du Japon ainsi que ses tomahawks en Syrie ne doivent pas nous faire oublier que Bechar reste un tyran et criminel avec ses barils de poudre célèbres lancés sur des quartiers entiers.Je pense qu’il est devenu un allié encombrant pour les tovarichs et ses jours sont comptés en tant qu’individu et non le régime Baâth !
            Et puis ces analystes occidentaux qui regrettent aujourd’hui après l’extinction de leur obligation de réserve lorsqu’ils étaient derrière les tableaux de tir,c’est connu la chanson chère à feu PAT et le directeur radiophonique JP Diaz « »I’m sorry,so sorry » » de Brenda Lee,1960, et que je suspecte d »avoir couvert les cris des suppliciés de l’ALN puisqu’elle a sûrement été utilisée comme musique de fonds de l’émission ! PAT ne pourra confirmer puisque mort en décembre 2016. Jibédé que je salue,pourra-t-il continuer la repentance de son ami comme prévu ? Gloire à nos martyrs !
            Bonne soirée !

            • abbassi

              bof si memoria apres 50 ans tout le monde sait que la révolution algerienne a été récuperer pour faire de l’argent et s’accaparer des biens des europeens laissé en algerie.
              ouldabbas dit que c’est le FLN qui a liberer le pays et que c’est normal il doit etre au pouvoir. Lancien secretaire genral face a la deferlente du FIS dit ouvertment  »el djabha houkima basmh’a  » on a gouverner au nom du FLN.
              et puis dire que le FLN qui a liberer le pays c’est faux il faut dire que le FLN a participé a la liberation du pays. car le moteur du FLN de son coté gauche laique etait d’origine les messaliste. Le pere du FLN de gauche communiste etait bien Missali el Hadje. Le pere du FLN de religieux reformiste et progressiste c’etait Les ibnou badis. Les islamiste coraniste c’etaient toujours
              les Kaderiens. Donc il yavait une plateforme de revendication face a l’gemnoine de la machine imperiale. comme d’ailleurs etaient les espagnole face a la machine arabe Mohamedienne. les espagnoles ont attendu 5 seicle mais les algeriens n’ont attendu que 40 années de 1830 a 1945 qui correspond a la chute des monarchiste en europe.

              face a cette machine puissante par son FER les algériens faisiaent des negociation politique les missaliste d’un coté et les badidiste de l’autre
              c’est normal la machine acepte tout sauf fouiner dans son principe moteur.
              tu restes avec ton ane et ta djellaba ou ton chaperau et ta bouteille de vins ça ne le derange pas mais si tu touches au progrés et la science alors elle reagit violemment Ibnou badis et Missali qui voualient tout deux sortir de l’archaisme de droite comme de gauche c’est a acquérir les elements du develpoment que l’europe avait acquis grace aux americians qui ont constitué une monarchie indépendante de l’europe. déjà l’usine la cooperative ont été inventé aux etats unis dans leurs fermes en Europe y’avait pas cette aproche de maison usine . en attirant les esclaves et ouvriers d’afrique det d’asie la ferme usine c’est constitué. Le socialisme est née aux etats unis ensuite c’est propagé en europe.
              sauf que en europe lorsque les etats archaique ont vue la menace de la ciooperatyive americiane ils ont detourné le debat en faisant des courants progressiste un kouffare pour supprimer les religieux. alors que non le but des cooperatives et de l’industrie etaient strictement technique et non religieux. Ici l’archaïsme a voulu tenté de faire affronter les messaliste contre les badidiste c’est normal pour agarder l’archaisme que lequelle ils mangeaient tranquillement les recette fiscale.
              dans la recette fiscales y’avait les collecteurs d’impots ce sont les tribus des bachagha qui avaient le privilege de la collecter au pres des algeriens et la remttre au puissant du moment qu’il soit europeens turque marocains français italiens donc bref la puissance du moment ..

              donc ce n’est pas le FLN qui a pris les armes mais surtout les khoulafat de l’emir abdel kader. le fln c’etait politique le muslman cherche un interet celui d’acquérir la nationalité française pour pouvoir travailler dans l’admuinistration coloniale qui etait reservé qu’aux non musulman mais pas unqiuement au français. peut etre question de sécurité la machine impériale éviatait le recrutement des religieux juif chrétien et musulmans dans ses rouages. ça la regarde comme le royaume du Maroc qui n’a pas confiance aux gens de l’Est frontalier avec l’Algérie. ça le regarde aussi .
              donc a l’Époque la majorité des paris politique essayent de briser ce code de administration et laisser administration ouverte a tout le monde religieux comme non religieux. européen comme arabe espagnole comme italien comme français. jusqu’à maintenant cet problématique existe au sein du FLN qui veulent tous avoir la nationalité française et acheter des biens en France.

              donc l’Algérie se repose sur une plate forme L’emir abdelkader qui lutait pour maintenir le droit musulman la chari3a sur le sol algerien
              et les messaliste qui voulait entrer dans la dynamique americaine et les badiste qui voulait entrer dans cette dynamique tout en restant de culture algérienne arabo musulmane . devenir une ingénieur c’est bien mais pas en mini jupe et en buvant de la bierre dans une terrasse a alger
              y’avait d’autre qui voulaient tout raser pour se développer. ce debat n’est pas specifique a l’algerie meme la france etait contre contre l’envahissement du Djean americian. jamais un français ne permetait a sa fille de porter le Djinn en travaillant meme comme Ingénieur en génie civile ou en construisant un avion airbus. ya des filles jusqu’a maintenant chrétienne et laïque en France qui restent vierge jsu’a leurs premiers mariage on tendance de regarder les la television française mais ces télés font dans le burlesque . ya jusqu’a mainTeNant des peres françias qui sortent leurs fisls et qui menacent leurs filles  »si jamais je te trouverais avec un etrangers je te buterais »
              si les français etaient tous permissives vous croyez qu’ils construisent un avion de la taille de Airbus ?
              ils disent a leurs enfants ne regardez pas la télé ils le font pour les autres peuples. lorsque l’algérien voit une française avec du djean qui danse sur les tables du lycée et que l’autre croise ces ballerines a l’université sur les tables des amphithéâtre alors ils croient que ces filles sont des futures ingénieuse de Airbus. on nous offre un plat frolaté a consommer on comme que du faux du frelaté. la vérité de l’europe est ailleurs il faut être parmi eux pour voir ces étendus et l’européen ne vend jamais son gagne pain .

  3. OUERRAD

    QU EST CE QUE CELA VA RAPPORTER AU PALESTINIEN LAMBDA ???

  4. Abbasse

    Avant y avait aucun problème entre arabe palestinien et israélien ce sont les pays arabes issus de la décolonisation en majoritė socialiste et laïque la majoritė arrivė par des coups d’États chez eux qui ont exploitė la donne de jerusaleme historique pour dévier les dissensions internes chez eux..certain groupe qui ont pries les pouvoirs de forces chez eux tentaient de dévier les regards de leurs oppositions ..
    Ils ont compliquė la situation a tout le monde palestiniens et israéliens petit peuple y’a des israéliens petit peuple qui n’ont ni salaire ni travail ni retraite ni rien c’est une simple histoire de mythe de faire d’un israélien un riche prince vivant comme un nabab..des milliers de juifs algérien partageaient la difficultė de l’heure parois les chrétiens Algérie pieds noirs ou colons..
    Dire que les chrétiens se montraient riche et developpė face aux africains ce n’est que apparat et une ventardise spécifiquement européenne ..
    Voilà ce sont ces putschistes qui ont compliquė la donne a tous le monde en israël et puis comment tunte dis laïque et socialiste et tu combat pour un édifice religieux?
    Donc dans le fond les arabes socilistes n’étaient pas Antony f du moment que les juifs sont redevenue socialiste et ont rejetė tout ingérence religieuse juive chez eux ?
    Nous ici on relève des contradictions .?normalement tous les gouvernements socilistes arabes devraient s’entretenir avec leurs homologues israéliens parce qu’ils partagé NT les mêmes visions a moins que les socialiste arabes se disent socialiste sans rien savoir c’est quoi le socialisme c’est de l’opportunisme ils ont entendu dire socialiste alors’ios se sont fait socialiste ils ont entendu dire islamisme alors ils se sont dit islamiste bien des vraies socialiste arabes convaincues existaient par millions tu les redonnaient dans la modérations de leurs propos car ils savent le fond des problèmes réels qui secouaient les deux protagoniste socialiste capitaliste et administration trois courant qui chacun essayera de mettre la mains sur les recettes fisclaes’de chaque pays pour se sucrer et détourner les fonds publiques dans leurs cotės les vraies administrateurs dénoncent cela les vraies capitalistes et socialiste dénoncent aussi cela mais les opportunistes  »yaklou fel’ghalla et issabou fel mella »

    Peut on rester tranquille le peuple israélien et palestinien pour discuter ensemble et voir un compromis enntraćant des bornes immaginnaures de droit et ne n idiote physique.
    Tu peux faire une frontière rien que avec un texte de lois c’est interdit de passer dans les deux sens dans un boulevard à lisait out t’apas besoin de poser des barrière de la police des militaires des chars des clou des caméras etc..il faut que tout le monde aient connaissance d’un texte de lois et tout le monde le respectés dans la mesure de ces capacitės..
    Qui empêche les palestiniens de prendre en connaissance un texte de lois et l’observer?
    Ils ne peuvent pas car cette région a toujours vécu dans l’anarchie et le nomadisme
    C’est difficile de faire convaincre un nomade de respecter les règles d’un sédentaires..il a l’habitude de n’obéir a aucune lois ce qui avait posė problėme aux prophėtes que soit Moise Jésus ou Mohamed salawatou eelahi 3alayhime faut rappelé cette salage sinon notre prophète va le prendre pour un bakhile..iOS ya ce probleme sociologique et peut être redevenue biologique du nomadisme que les juges d’Israël ou de la palestine tenteront d’analyser et de le prendre en considération..
    Tout caractère’ biologique est bon sauf s’il dépasse l’optimum. Dans le sédentarise y’a dés avantages et des inconvénient nients tout comme le nomadisme ..vaux mieux avoir les deux que d’avoir uniquement l’un ou l’autre ..
    Dans le monde arabe y’a toujours cet envie de faire des coup d’États mais le monde unipolaire ne permet pas la donne a changė..le monde unipolaire se base sur stabilitė pour créer de la’fluiditė dans les échanges de marchandise et des biens..il faut que la tcheauinsoit stable pour que la marchandise circule entre le portugal et l’Estonie..
    Il faut aussi une stabilitė en Libye pour permettre la circulation en principe sans barrière douanière entre Tlemcen et Benghazi pour artérire enfin a Oujda ou a El iskandariya
    Les constructeurs d’armes qui faisaient jadis des affaires dans la période de la guerre monarchique est révolu place maintenant aux villes et aux républicains aux votes et non plus aux nominations ou sacralisation ..
    Le royaume du bords israéliens du nords federaliste et republicains va revenir en israël face au ex royaume du sud monarchiste et élitiste ..
    C’est pourquoi les palestiniens sont toujours a l’aise des juifs venu d’Europe central fédéraliste que les juifs venue des monarchies type frančaise ou marocaine..

    Voilà pourquoi on ne comprend pas la gauche arabe fédéraliste..comme si des monarchie pousse dans le dos les arabes républicains pour les jeter contre les israéliens en bloc sans faire de distinction idéologique et politique..

    Pendant que les arabes républicains font la guerre a leurs homologues israéliens les monarchie serrent les mains aux israéliens un jeu sordide de politique qui n’ a ‘aucun sens
    Des gens passent du temps point c’est tout ils n’ont aucun programme de développent car au fond ils ne savent rien faire d’autres que parler ..la même parlote qui dure des siècles
    Comme le dit le coran
     »C’est cela notre vie nakoulou wa nacharabou fiha wa natazawajou thouma nahya fiha wanamoute »
    Aucune perspective aucun sens des affaires
    Comme ces algériens et leur gouvernements
     »Ils’veulent tout exporter et rien importė
    C’est à dire je te vend mais je t’achetes rien
    C’est quoi cette logique?
    Ellah yarahame babakoum quel pays va accepter cela
    Il t’achetes tes marchandise et tu refuses d’acheter la sienne ..

  5. Abbasse

    Voilà donc j’ai un peu ce soir éclaircies un peu un point de vue
    Vous savez maintenant que les banou israel se sont en general
    Soulever contre la transformation du khalifat en clergė politique au lieu d’être juridique.
    L’ensemble de Bakou israël sont des fédéraliste et une minoritė tente de récupérer le titre de khalifat juge suprême qui détiens le code juridique de Dieu’et qui est seul abilitė et autoriser a co!ecter les sadakate car la zakate est donnė directement par le concernė en présence de Dieu t’a pas le droit de s’y immisser dans cette histoire d’individus doit avoir la crainte de Dieu a cotė de lui pour donner la zakate..le juge n’a pas le droit de l’exiger il laisse l’affaire entre l’individu et son Dieu en privė l’individu avait fait la prière a Dieu de lui donner de la richesse Dieu avait accordė sous condition de zakate d’individus n’a pas tenu ces engagements il sera en face de Dieu devant sa mesiricorde ou sa colère c’est une affaire privė
    Mais les sadakate non c’est le juge qui doit jugė de son montant et la manière de sa collectes.
    Donc banou israel dans leur histoire après la venue du khalifat David avaient craint que le pouvoir judiciaire va se dévier et redevenir monarchique le roi propriétaire va’ utiliser la force publique pour faire des affaires augmenter ces domaines et faire main basse sur l’impôt.
    La majoritė de banou israel ont refusė ce cas et ont détenue le modèle ferderal ou chaque tribus a la pleine autoritė sur leurs domaine ..
    Voilà pourquoi les palestiniens ne savent pas quoi faire car ils ignorent l’histoire..il fallait batailler au cotė de Bakou israel pour renforcer le fédéralisme de culture israélienne afin d’éviter le rétablissement d’une sorte de clergė d’un type laïque de couverture religieuse
    C’est le fond est le même mais la forme est différentes changement dans les tenus au lieu de kippa 3abaya et boulgha il ya un costume une cravate et une paire de lunette raybane. Un chevalet et une firari rouge ..et une 4×4 avec chauffeur pour la madame..
    Les palestinien au moins doivent tirer leur part du fédéralisme innėe chez les Bakou israel et au lieu de demander un état a part non viable économiquement vont avoir un état dans un état fédéral pour exploiter au moins la monnaie israélienne comme moyens pour entrer sur les marchės internationaux sauf que ils doivent se soumettre au droits basique israéliens d’ailleurs’ ils sera imposė sur tout le monde de la même manière..le droit frančais s’imposent sur les immigrės algérien en France comme ils s’impose sur la classe des notables frančais.
    Le duc de Lyon ne va pas conduire sa voiture en état d’ebriėtė ou après une cuite a la sortie d’une soirėe bien a arosė en bierre va pisser sur le mur voisin….la police l’épingle comme tout un immigrė ou étranger voilà pourquoi le caractère nomade est difficile a gérer un Duc ou un prince de caractère nomade ne se contrôle pas il ne pourra pas se retenir ..
    Les palestiniens doivent donc un peu apprendre a se retenir iOS ont fait des dizaines de ramadhan en principe le ramadhan aide et soutient l’individu dans sa quete de sortir de l’État sauvage vers l’État civilisationel d’autocontrôle ou selfcontrol

  6. Amirouche

    C’est depuis des décennies que les présidents américains invitent les palestiniens à faire un tour rapide chez eux puis s’en vont…Mahmoud devrait manger une tonne d’épinard ( El SIRGA ou EL SALQ selon les régions de Bladna) pour faire ce voyage…Abbès ne sait pas que l’idée des épinards (EL SIRGA) qui sont très riches en fer est totalement fausse. En effet, elle découle d’une erreur d’écriture commise par le chimiste allemand Emil Von Wolf, spécialiste des aliments. En 1870, ce chercheur a en effet mal placé une simple virgule, en notant le taux de fer de ce légume. Ce scientifique a ainsi inscrit « 27mg » de fer pour 100g de feuilles d’épinard, au lieu de « 2,7 mg ». Or, en réalité, à quantité égale, EL SIRGA est moins ferreuse que d’autres légumes, comme EL 3DESS (environ 3,3mg de fer pour 100g). Ce sont les aliments d’origine animale qui comportent le plus de fer comme le boudin bien préparé par notre boucher de TRIGUE CAILLASSOUNE, il est de même pour EL KEBDA et AL TAYHENE…Ceci dit, il n’empêche que la croyance reste très tenace chez Mahmoud Abbès qui veut ressembler à Popeye cherchant sa bien-aimée Olive emprisonnée dans des territoires de plus en plus occupés par Brutus Israélus…

    Salam

  7. Abbasse

    Entièrement d’accord avec toi amirouche dire que nous dans les états musulmans surtout ex socialiste les monarchies arabe ont un peu gardė une certaine déontologie et une référence.
    L’OLP comme le FLN ont ėtė formė en période crise de libération contre les ex colons.
    Ils ont gardė en leur seing le délicat de tension heritė de l’ancienne génération on continu à parler qui à tuer abbanne ramdhane alors que la majoritė des militant qui forme actuellement le FLN sont nėes après l’indépendance ..ce n’est pas normal ..

    Regardons un peu ce que fait maintenant le gouvernement face a la crise du pétrole en la comparons a la même crise sous feu Chadli..
    Est ce que gouvernement a analysė le gouvernement de Chadli pouf ne os tomber dans les mêmes erreurs et surtout chuter dans des guetapan dressė par des groupe d’intérêts internfronteriaux?
    On prends la crise de 84 qui a aboutie au ratification de l’importation c’est cette période qui à vue la formation des réseaux de commerce parallèle pour alimenter les souks..des bandes se sont constituės sur les frontières et vont constituer par la suite une grande menace sur le pays et qui avaient vue l’installation du commerce de l’informel que l’État n’a pas pu su comment l’integrė il s’est formė au cours de la crise sous Chadli il s’est installė il espère encore durėe il attend que le milieu soit encore plus favorable pour se developpė encore plus.

    Prenons l’exemple du souk des véhicule qui certain jour eaux arabophone dans le signal fort au reseau informel. Le réseaux va entrer au souk pour l’a provisionner a partir des frontières.
    La voiture étant redevenue trop chère automatiquement les gens vont aux frontières pour l’a aprovisionner

    Le gouvernement a l’avenir va devoir faire face a de multiple front sécuritaire et économique
    S’il ouvre l’importation des véhicule de moins de 5 ans il va casser le réseaux parallèle des frontière l’acte d’achat redeviendra formel c’est a dire a travers les banques qui contrôle le fois de monnaie et surtout lie l’acheteur par un contrat de crédit sur 5 ans. Lorsque la banque accorde un crédit le but ce n’est pas de faire de l’usure comme le pense certain mais avoir le contrôle sur les gens aux bout de cinq annėes voir plus l’individu reste sous contrôle bancaire a travers l’huissier c’est pourquoi dans le coran on parle dans certain cas de  »fakou rakaba »
    C’est a dire le préteur applique une corde sur le cou de l’emprunteur..pour le libérer fakou rakaba il faut payer a sa place sa dette..c’est ce que se faisait au temps des korichites..
    Le gouvernement en autorisant les banque actuellement d!’accorder des crédit d’achat de véhicule de moins de 5 ans elle se détaché d’un fardeau sécuritaire qui va lui consommer trop d’argent sur les frontières et sur les routes..
    Donc l’État va casser momentanément ce marchė de vehicule qui crėe la dérivé et va plonger encore une fois le pays dans le cycle rebelotte de 90..
    L’État en ouvrant le marchė de moins de 5 ans elle ga créer l’éponge elle va epongė tout l’argent en surplus vers les banques..c’est a dire l’argent endormie va se rransformė en vehicule et l’État doit faire comme Epson elle t’offre l’imprimante gratuitement mais te tiens dans la pièce detachė
    Voilà si l’État ne met pas sa mains sur la pièces dėtachės des vehicule elle va perdre la fidelitė des gens vis a vis d’elle..elle le tiens a chaque fois il vient pour une pièce au lieu d’être Fidel au circuit informel elle va le capter chez elle et le fediliser ..
    Autre chose il faut que la banque centrale achète du dinars par des devises comme ça elle contrôle sa paritė ..la voiture d’importation de moins 5 ans sera conjonctif élément financė par les banque sous forme d’un crédit devise au taux officiel de la banque ..comme le réseau parallèle des devises restera en veilleuse et ne va financer que des période de tourisme.
    Tout cela est bien sûre cas conjoncturel après 2021 y’aura d’autre conjoncture..
    ..

  8. Abbasse

    Il faut seulement noter peut être que l’importation de voiture de moins de 5 ans concerne les marque des fabricants qui ont accepter de s’installer en Algérie ..car a peut près ils ont la même motorisation. Le vehicule importė d’occasion va aussi booster la production interne.
    ….vue que hyndai est hors zone européens elle sera compensė par l’achat du publique
    La police et la gendarmerie la douane doivent s’équiper en hundai toujours dans cette conjoncture actuelle ..elle va finir par se transformer mais jamais passė..
     »Sala tajida lissounatti ellahi tabdila
    Wala’tajida lissounatti eeelahi tahwila »
    Il’ya des choses constantes dans l’univers tu ne peux ni les transposer ni les modifier..comme une montagne dans les Alpes

  9. Mme CH

    « Sous la pression, l’ONU retire un rapport accusant Israël d’apartheid » (TSA, 18 mars 2017 | Par N.Benkharef )

    La secrétaire exécutive de la Commission économique et sociale pour l’Asie occidentale (CESAO), R.Khalaf a présenté, vendredi 17 mars, sa démission suite à la demande du SG de l’ONU, A.Guterres, d’annuler un rapport accusant Israël de soumettre les Palestiniens à une politique qui s’apparente au régime d’apartheid.

    Un texte qui condamne les pratiques israéliennes

    « Le Secrétaire général de l’ONU m’a demandé, hier matin, de retirer (le rapport), je lui ai demandé de repenser sa décision mais il a insisté », a expliqué la Secrétaire générale adjointe des Nations unies lors d’un point de presse à Beyrouth, selon le quotidien français Libération.
    « Sur ce, je lui ai présenté ma démission de l’ONU », a affirmé la responsable onusienne d’origine jordanienne.
    Basée à Beyrouth, la CESAO compte 18 pays arabes dont l’État de Palestine. Elle a pour mission le renforcement de la coopération et la promotion du développement entre ces pays.
    D’après ce rapport, Israël pratique une politique de « fragmentation stratégique » qui lui permet d’imposer aux Palestiniens « une domination raciale » avec des lois qui diffèrent d’une région à une autre.
    « Israël est coupable d’imposer un régime d’apartheid au peuple palestinien, ce qui correspond à la commission d’un crime contre l’humanité », pointe le texte.

    Des pressions américaines

    Cependant, cette initiative n’a pas abouti en raison d’une probable intervention directe des États-Unis, principal allié d’Israël. En effet, les États-Unis ont réclamé, mercredi 15 mars, le retrait du rapport, se disant «outrés» par le document qui conclut que l’État hébreu est «coupable de politiques et de pratiques constitutives du crime d’apartheid ».
    « Quand quelqu’un publie un rapport (…) diffamatoire au nom de l’ONU, il est pertinent que cette personne démissionne », a déclaré l’ambassadrice américaine à l’ONU, N.Haley en réaction à la démission de Mme Khalaf.
    De son côté, le Secrétaire général des Nations unies a accepté la démission de Mme Khalaf tout en niant qu’elle soit le résultat de pressions américaines, selon les affirmations de son porte-parole, S.Dujarric, cité par l’AFP.
    Selon lui, le patron de l’ONU ne pouvait « accepter qu’un secrétaire général adjoint ou tout autre responsable de l’ONU (…) autorise une publication sous le logo de l’ONU sans consulter les départements concernés et lui-même ».

    Le nouveau patron de l’ONU savait ?

    Pourtant, selon Fr24 citant des sources à l’ONU, A.Guterres était au courant de ce rapport depuis plusieurs mois. Ce dernier a même été diffusé dès le 15 décembre 2016 avant la nomination de M. Gutteres.
    De son côté, Mme Kalaf a indiqué lors de sa conférence de presse qu’elle « s’attendait bien sûr à ce qu’Israël et ses alliés exercent des pressions énormes sur le Secrétaire général de l’ONU pour qu’il désavoue le rapport et qu’ils lui demandent de le retirer ».
    En décembre 2016, le Conseil de sécurité a adopté une résolution condamnant la colonisation israélienne en Palestine.

    Paaaapapapapapapaaaaa…! Même une simple condamnation n’est pas permise…! En tout cas, Bravo Mme Kalaf, c’était la moindre des choses….!!! Quant au nouveau secrétaire général de l’ONU, euhhhh pardon des USA ou de ladite Israël, son agenda est bien scellé…..!!! Puuuufffff… tous des V……….!!!!

  10. Abbasse

    Dans cette histoire de théâtre et cinéma les religieux attendent impatariement le reconstruction du temple dite de Salomon..sinon la gauche arabe olp comprise n’ont jamais de problème avec les israéliens redevenue tous de fauche après le double expulsion subit en Europe pendant la chute des othomons et suite au déferlement des nazis.
    Donc logiquement les israéliens et la gauche arabe partagent les mêmes peines et aussi ambitions sauf que pour la gauche israélienne la reconstruction du temple n’a aucun sens que si le sens financier va entrer en jeux le bisness religieux est aussi exploitable. La ou les affaires les opportunistes pullulent ils n’ont aucun mal a porter le matin le costume l’après midi le bleu de shagai et le soir la soutane et la 3abaya..comme on dit la ou il y’a le nakbe le picotement ils sont présent le matin il est FLN et l’après midi FIS et demain ancien moudjahid et le le lendemain fils de chahid et si les harka auront le droit a la nationalitė il sera fils de harki..il suivent la règle  »ana win kayėne enakbe rani thma » la ou il y ‘aura la bouffe j’y serais ».

    Les israéliens savent qui historiquement leurs amis et leurs ennemies et leurs adversaires et l’Eure concurrents une panoplie d’arabe et de amazigh qui cachent leur chretienetė agissent sous couverture islamique ..il des milliers d’Algérien de marocain de palestiniens de libanais d’Égyptiens qui sont des chrétiens et qui parlent arabe et qui s’abillent en arabe musulman

    Donc ceux qui montent contre les juifs sont généralement chrétien arabes c’est leurs affaires mais ils doivent sortir dire qu’ils sont chrétiens comme le fond les maronite et les koptes égyptiens ces gens la on doit les honnorė partout dans le monde musulmans car ils affichent leurs religiositė ils ont preferė être avec Issa 3alayhi essalam ils sont nos demi frère du paradis..Ce sont ces arabes chrétiens qu’on doit appeler a la barre de la discussion et la négociation sinon le reste des chrétiens infiltrės dans le corps des arabes musulmans sont des vipères ils mordent dans le dos de tout le monde même leur compatriotes chrétiens

    Donc la situation est complexe et il y’a une forte manipulation qui veut pousser l’arabe musulman contre tantôt les israéliens tantôt contre le catholique tantôt contre le protestant tantôt contre le communiste.. Tout le monde exploité le jihadisme du d’Iran pour faire du musulman peu instruit une chaire a canon. Ils le dropae d’une ceinture et le lancent contre leur adversaire cela relève de la bassesse. Un opposant qui ne se sortira pas devant son adversaire quinze cache et qui pousse des jeunes ignorant est un être d’une bassesse inouïe..
    Il mérite le mépris..
    Cette bassaise est notoire partout et y’a que les kopte et les maronites du liban qui méritent le salut et la considération et il faut aussi que le monde musulman leurs accorde un statut arabe entier avec des sièges au parlement et tout..se sont des arabes a aprt entière tant qu’ils affichent ouvertement leurs choix derrière Issa ou David allayhouma essalame..Moise moussa Alayhi essalame est spécifique il venu que pour Bakou israël mais David et Jésus Mohamed salla ellahou 3alayhi wassalame sont venus pour les gens cosmopolite ..linnassi ka’fa….
    Voilà en parti ce qui se passe derrière les rideaux..même le satanisme joue ses pièces il pose son indexe sur les dos de chacun ou vomie son projet sur la table ronde des projets des uns et des autres on dit  »al’ka achaytane »  »satan a quoi? Généralement une proposition
     »Faites une faridha » après la mort du père..c’est avec cette faridha qu’il va soufller l’Union des frère et des soeurs ..satan a souflė dans l’oreille du copain de mon frere qui lui a souflė dans l’oreille de mon frère qui lui a souflė dans min oreille et combien de gens ont subit le soufler avant d’arriver au copain de mon frère dieu seul le sait peut des milliers il se peut que le souffleur soit ailleurs a des milliers ‘de km peut être qu’elle avait mis une annėe pour arriver a l’oreille du copain de mon frère..
    .joli Hein? Amali fête attention chwiya
    Voilà les laïcs commencent a découvrir la complixitė de l’univers et sur quelle bouche de volcan sont actuellement assis ..

  11. Abbasse

    Oncle Trump’est peut être pas content des italiens avec sonatrach
    Peut etre que les donnės réel sur les réserves mondiaux en matière première sont pas assez reluisant
    En tout cas sonatrach doit laisser de cotė cette guerre entre américains et européens qui contrôle qui et tenir dans le pan de Dieu.
    Sonatrach doit sortir la zakate 10% de sa production pour les pays pauvre et en besoin.
    Donc il faut compter sur le Riche pas sur ces pauvres malheureux .
    Il faut placer un PDG qui craint Dieu qpet qui a a subit une double formation terrain et initier dans un courant islamique ibnou malėk pas celui qui fait balancer une sabha et fait tourner des billes..un homme qui a du savoir technique technologique et ibnou malėk ..
    Ce genre d’homme sont partout au sein de l’Algérie ..
    Vaux mieux aux européens et américains s’attacher a leur domaine technique et technologique le problèmes du ciel c’est autre chose ..
    Donc il faut nommer un PDG dans ce sens qui applique la zakate sur sonatrach ..
    Prélever 10 % pour le compte les ayants droits
    Remplir le sous sol algérien en gaz ne sera pas problème..

  12. abbassi

    les choses commencent au peu a s’éclaircir . une fois j’étais au lac de sidi mhamed benali j’ai croisé un berger qui était entrain de paitre ces moutons dans une discussion il lève sa cane et commence a taper la na3ja en me lançant  » c’est cela qui te fait monter » ..dans les années 80..
    en 2017 les statistique de la FAO cité par Wikipédia sur le mouton la na3ja et le kébch fait ressortir les15 premiers pays producteur de moutons il publie ce classement
    en millions de têtes

    Royaume de (Ovis aries)

    1.Chine (157,9)
    2. Australie Australie (101,3)
    Inde (62,5)
    Iran (54,0)
    Soudan (48,0)
    Nouvelle-Zélande (39,2)
    Nigeria 33,9
    Royaume-Uni (35,8)
    Algérie – (18,7)
    Maroc – (17,0)
    Canada – (10,5)
    France – (9,1)
    Irlande – (8,0)
    Suisse – (0,44)

    donc Trump il est entre les arabes juif producteur de bovidés et le reste producteur de ovidés et les le club ni des uns et des autres c’est les producteur des hominidés (machine mécanique robot qui sont les Davidiens)
    doc chaque groupe forme un royaume
    Royaume de (Ovis aries)

    le royaume de la vache ou du taureau qui comprend les arabes et les banou israel est composé par

    Royaume des ( Bos taurus)

    États-Unis 11 207
    Brésil 7 774
    Chine 6 267
    Argentine 2 700
    Russie 2 100
    Australie 2 033
    France 1 590
    Mexique 1 496
    Inde 1 483
    Canada 1 425
    Allemagne 1 258
    Italie 1 142
    Ukraine 730
    Espagne 721
    Nouvelle-Zélande 700
    Royaume-Uni 700
    Colombie 690

    faite une lecture politique de ces statistiques les émiratis adore faire cela ils seront au anges . dabrou rissankoum avec ces statistique chacun fera sa propre lecture ..
    les émiratis voient enfin claire.

    • abbassi

      lecture a ma façon

      vous voyez que certain pays ont double pieds dans les deux royaumes
      la france,
      royaume unis
      inde
      nouvelle zelande
      australie
      canada
      chine

      d’un point de vue politique ces pays ont en leur seint une lutte politique chacun essaye de te tenir la majorité. ces pays sont infiltrés et gangréné . donc il faut faire attention.
      les etats unis qui domine le royaume de (BOS TAURUS) a en principe des alliés sure mais aussi des alliés pas sure car complexe.
      les arabes et les israeliens des bos taurus ont un allié sure celui des etats unis. fait nouveau dans la politique des pays du golf ils vont peut etre s’allier aux etats unis et abandonnée le royauime unis le canada la nouvelle zelande l’inde et la nouvelle zelande et la chine sauf tiwan et hong kong et les sud est asiatique.
      l’algerie elle est dominé par les davidiens  »androidus ferros »
      voila pourquoi l’inde et de moindre mesure l’iran et la france et le royaume unis du coté ovies aries tentent d’imposer ovis et du coup mettre leurs main sur le foncier agricole afin de le réserver au pâturage. voila pourquoi le foncier agricole en algerie demeure sous tension . l,’agroalimentaire ne peut pas decoler en algerie
      si le maroc veut rester avec l’inde l’iran la france le royaume unis cela va pousser l’algerie a faire un virage et incoprer le royaume arabo davidien . donc il est possible que la culture traditionnelle de l’Algérie va se transformer en élevage du ovis vers l’elevage des bovins. la france l’inde et l’iran vont devoir quitter l’algerie pour se cloisonner au maroc et peut etre aussi dans le soudan car ce royaume a cause du désertification il perdu tout son pâturage. les ovins désertifie le milieu s’il sont mobile et non contrôlable. les arabes qui sont eux aussi infiltré par les irano indou et leurs alliés européens vont se convertir a l’élevage des camélidés et des bovins. il faut prévoir un revirement stratégique vers les états unis et l’abondant des irano indous et leurs alliés.
      voila un peu la lecture..on peut découvrir le rôle suspicieux des algeriens vis vis des iraniens mais en fait ils oublient le rôle important des indous..on n’a pas assez de donner pour continuer les lecture ce n’est qu’une ébauche un point de départ d’une analyse globale.
      le royaume de ovis est en perte de vitesse car il a perdu son pâturage. l’argent qu’il avait va l’investir dans d’autre créneaux.
      ça se peut aussi que la situation soit différente mais ça m’étonne
      je prevois
      le silence total du maroc
      la contraction des etats unis vis a vis du canada et son intégration avec le Mexique
      la contraction des arabes de la monarchie vis a vis des emirats a forte pénétration indous et le yemen pour rejoindre le clan davidien americain afin d’éviter le clan israeliens
      la mécanisation de l’agroalimentaire de l’algerie et des pays du golf comme les davidiens sont un peu dispersé dans l’europe central il fort possible que les germanique vont avoir un pieds mécanique en algerie avec les italiens et les americains.

  13. Abbassi

    Pour compléter et afin de nommer le royaume de David on peut l’appeler
    Humanoïdus ferros » ou Androidus ferros » robot en fer.
    Les bétails et le fer étaient citė comme titre de sourate il reste un autre titre le tonnerre erra3d donc dans l’avenir un royaume ça sortir sur la base d’exploitation du tonnerre ..
    Je lance donc en orientant le sens de la course du future ča peut arriver dans 100 ou 10000 ans ça dépend vos moyens qui vont le permettre ..
    Comme le fer il contient des manfi3 la production de nitratee de sulfate de phosphate et ba’assoun chadide ..
    Donc le royaume de Davide hemanius ferros va tirer sa conclusion en Algérie et je crois le royaume de Ovis va faire profil bas et se taire l’Algérie va se taire. On baisse les rideaux. Hamdoulah enfin ..et hemanius Ferros va se développer encore plus en Algérie .c’est une bonne nouvelle unnpeunsi on peut appeler Resto pour ouvrir des institut de formation en cerrin pneumatique et automatisme industrielle avec’production de ve4in intelligent  » vérin numérique  »un vérin a tête integrė programmable .
    .

  14. Abbassi

    3lach pourquoi vous continuez a utilisė la culture européennes et ensuite vous l’attaquė. Les illuminatis les bleu les cabinets noirs les sioniste sont tous une expression européens d’un phénomène incompris.en faisant comme ča on fait comme si on mange dans un plat ensuite on crache dedans. En répétant ce que disent les européens et autres on est entrant de manger un repas confectionnė par un chef cuisinier suite a une recette fournit par le maitre d’hôtel.
    Le serveur la serviette blanche pendu sur bras le carnet dans la main gauche et le crarayon qu’il tire de son oreille  »qu’est qu’on vous serre mesdames »
     »Eh bien moi un poulet au illuminati sauce cabinet noir et un jus sioniste sans gaz »
    Et toi madame?
     »Moi un FLN rôti un Hamas grillė un RND m3assabe 3ousbane et FIS mfayed garnou3 »
    C’est tout madame ? Pas de boisson?
    Si vous avez jus tchimbou?
    Euuuh c’est quoi tchimbou?
    Je l’ai bu a maghniya c’est execlent
    Vous voulez dire madame jus cactus algerianus?
    Ce n’est la saison madame mais je vais demander au chef sa mère a un concentrė chez elle elle le ramène du Maroc et de l’Arizona…
    C’est tout mesdames?
    A la table d’acotė spectour Tahar est nerveux
    Alors comme je te l’ai dit dit l’apprenti je’dois’partir en Italie voir clousio je dois vendre l’usine spaghettis. Tu m’entends clausio? Je te rėpette je vais vendre l’usine de spaghetti
     »Aya riti le baghla ta3ek »
     »Ooooo bonjorno comme ėva? Tu m’a reconnu hein? On c!est rencontrė ici avec votre marie. L’annėe derniėre ! Tu ė bėlla mama miya? Tu ne peux pas heuuuuu me présenter ton ami?
    Clausio laisses moi parler?

    Voila’ce qu’on serre comme !plat
    Il y’a le plat de consistance servit par le prophète il n y’a ni illumnati ni sioniste il y’a satan et il y’a Iblis avec son armėe et pharaon avec ces armės des magiciens des porteur d’armes des notable qui ramène l’argent et derrière lui un autre militaire inconnu Hamane sans doute avec la même architecture des notable bis des magiciens bis et des architectes bis.
    Il’n »ya ni’illiminati ni sioniste
    Il y’a le mouton le toreau et Renault
    Le mouton va disparaitre et va’ redevenir agence immobilière , concessionnaire fabricant
    Du mouton directement a la mécanique et toujours un camion  »t’as besoin d’un transporteur ?
    On transporté tout ..si on ouvre les moins de trois ans d’importation le mouton iranien indounet européen vont disparaître ..toute une histoire va s’achever on entend plus leurs cris et hurlement. L’Iran et l’Inde l’ont compris ils construisent des voiture irankhodroo et maruti
    En attendant que le moteur électrique des véhicule va encore les achever une fois pour toute
    Il’falait invedtire dans d’autres choses.
    Il ne reste que le torro et Renault face a iblis

  15. Al Hanif

    @ Salem Monsieur le modérateur!

    L’objectivité de l’information et l’édification de l’opinion vous commanderait de proposer dans son intégralité (9’35 ») secondes l’intervention du représentant de la Bolivie devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies.

    Peut-être commencerions nous à comprendre que l’Etat profond a fait des USA une territoire occupé et cet Etat profond active Trump comme il aura activé tous les prédécesseurs à l’exception de Kennedy qui payera son opposition de sa vie.

  16. Mme CH

    « La boîte noire des Etats stupides d’Amérique » (RI, 15/04/2917, Dr F.El Mekki)

    Les événements relevant du grand guignol subis par certains pays arabes nous montrent qu’il est irrationnel de ne pas recourir à ce sobriquet, puisque en Syrie l’ingérence des Américains tourne au carnaval. Ces affidés du Sionisme, en peine avec un passé qui ne passe pas, veulent établir la démocratie, avec l’aide de qui ? De l’Arabie Saoudite et du Qatar. Comprenne qui pourra.

    Pour les avertis, il est évident que le prétendu Emirat Islamique qui a été crée en 2006 par les USA, mérite l’appellation, très légitime d’ailleurs, de l’état USlamique…Puisqu’il possède des camps d’entrainement, ou ? Au Kosovo et en Jordanie…

    C’est avec une lucidité acide, que l’analyse de la réalité du terrain montre que les racines historiques de la guerre clandestine Occidentale dans le monde Arabe et de la barbarie auquel on y assiste, n’en déplaise aux tribunaux de la pensée, sont issues d’une idéologie typiquement américaine. Et se doivent d’être relevées. Pour l’histoire. La petite bien évidemment.

    Ainsi d’une part, le recrutement, la formation et l’envoi des djihadistes en Irak en Syrie et en Libye ont été calqués sur l’option des « escadrons de la mort » du Salvador dans les années 80, soutenue à l’époque par les USA en Amérique Latine et d’autre part, de curieuses similitudes dans le déchainement de violence au Moyen-Orient sont retrouvées dans certaines périodes de l’histoire politique contemporaine des USA.

    I- LES EMAILS D’HILLARY CLINTON :

    Ces fameux emails révélés par WikiLeaks ont confirmé que les USA sont les principaux soutiens du terrorisme au Moyen-Orient afin de protéger Israël. Hillary Clinton qui était secrétaire d’état aux affaires étrangères (qui sont bien étranges d’ailleurs), a écrit « que menacer de mort la famille El Assad était la meilleure chose à faire et que la meilleure façon d’aider Israël est d’employer la force pour renverser ce régime ».

    Et elle va le démontrer. Le regard droit devant avec le menton relevé vers l’avant.

    Dans ses emails elle parle de l’armée de Bacchar et non de l’armée syrienne et du régime de Bacchar et non du gouvernement syrien. Le jeu de mot est cynique et machiavélique et la folie n’est pas encore à l’ordre du jour.

    II- FAUX MYSTIQUES ET VRAIS TRUANDS :

    Le 8 juillet 2016, alors que l’armée syrienne combattait Daesh, légion arabe de la CIA, à l’est de Homs, l’armée de l’air US est venue les couvrir durant quatre heures. Ce temps a été mis à profit par les prétendus « rebelles modérés » pour détruire le pipeline reliant la Syrie à l’Irak et à l’Iran.

    Ainsi l’expression démocratie « à la sauce » Washington exercée à coups de missiles Tow, de massacres de masse, d’escadrons de la mort et de tortures fait sourire de Casa à Karachi. D’autant plus qu’il existe une bien curieuse coïncidence entre les lieux où pullulent les ressources naturelles stratégiques, l’éruption « d’islamistes » et la présence de l’éternel corps étranger du coin… Israël…

    Cela fait maintenant plus de trente ans que les milieux pro-israéliens utilisent l’islamisme, concept fourre-tout pour désamorcer nos neurones, en tant qu’arme de combat pour abattre les états adverses avec en filigrane la diabolisation de l’Islam. Cependant à trop insister sur ce thème, ils ont fini par oublier que le pourcentage des Syriens parmi les « rebelles » en Syrie n’a jamais dépassé les 5% et que la lie d’assassins qu’ils livrent armes et bagages, clefs en main, n’est qu’un cocktail de voyous, de drogués, d’ex-taulards et de mercenaires, provenant du monde entier…

    L’axe du « bien », parrain d’une vermine qui n’est ni mystique ni schizophrène et grand déverseur de punitions et de munitions sur le monde arabe devant l’Eternel, ne trompe plus grand monde, sauf peut-être les « dirigeants » occidentaux. Jusqu’à ce jour, on ignore pourquoi.

    III- LES ESCADRONS DE LA MORT DU SALVADOR :

    Les escadrons de la mort ne tuent pas simplement les gens. Ils les décapitent, ils placent leurs têtes sur des piques et en garnissent le paysage. Ils leur coupent les parties génitales et les leur fourrent dans la bouche. On ne tue pas seulement les hommes, sous contrat, mais aussi femmes et enfants. Il ne se suffit pas d’assassiner les enfants. On les accroche à des barbelés jusqu’à ce que la chair se sépare des os et les parents sont forcés de regarder.

    Ces escadrons sont devenus tristement célèbres, dans les années 70-80, lorsqu’ils sont apparus dans les pays d’Amérique latine pour terroriser et tuer massivement les opposants politiques. Ils ont été subventionnés de l’extérieur. Ils ont été créés, formés et financés par les agents de renseignements et des conseillers militaires américains. Ces commandos ont été aussi formés par la CIA, notamment par Steeve Casteel, ancien fonctionnaire de la DEA. Leur découverte a provoqué un scandale dans l’opinion publique qui s’est soldé par la réduction de l’aide américaine à ce pays.

    Ces « instructeurs » qui ont bénéficié de l’expérience salvadorienne ont été retrouvés en Irak et en Afghanistan à partir de 2004, pour former la pègre locale à mieux assassiner… Yes we can

    Le cirque sans chapiteau auquel a assisté « le monde dit libre » en Amérique latine au siècle dernier se répète dans nos contrées dans les mêmes conditions avec néanmoins cette fois ci une petite note religieuse…Avant de passer à l’acte les petites frappes doivent ânonner « Allah Akbar »…

    Au Salvador, jusqu’en 2016 ces groupuscules sont toujours actifs. L’uniforme noir et la cagoule sont de mises, que ce soit au Salvador, en Irak, en Afghanistan, en Syrie ou en Libye avec néanmoins dans nos contrées la petite barbiche et le torchon noir pour faire « rebelle modéré »…

    A suivre…!!

  17. Mme CH

    La suite du menu bien salé…!!!

    IV- A LA GENESE DE LA BARBARIE DAE« CHIENNE » :

    Alep, berceau de la civilisation, inscrite au patrimoine de l’humanité depuis 1986, qui se dispute avec Jéricho le titre de la plus ancienne ville au monde, avec le plus ancien souk du monde (4000 ans avant J-C), et qui a eu le bonheur d’abriter 93 groupes armées qui se sont entretués, durant 4 années, a eu son petit moment de jouissance spirituel cet été…

    Le 19 juillet 2016, le monde entier a assisté à la décapitation d’un palestinien, âgé de 12 ans, dans un pick-up par des « islamistes », filmée par des portables et tout de suite balancée pour le besoin de la cause sur le net pour faire hurler d’horreur les bonnes consciences, une millionième fois contre l’Islam, devrait-nous amener à nous poser la question suivante: Pourquoi autant de déchaînement de violences gratuites et de haines subites pour salir une religion d’une manière aussi insistante et aussi récurrente depuis une certaine période ? D’où vient cette violence répugnante qui n’épargne même pas les enfants ?

    1- LA GUERRE DE SECESSION 1861-1865 :

    La réponse se trouve tout simplement en parcourant l’histoire choquante et combien révélatrice de la sauvagerie qui s’est étalée lors de la guerre de Sécession, guerre civile américaine, survenue entre 1861 et 1865 et impliquant les Etats-Unis d’Amérique « l’union » qui comprend les états abolitionnistes de l’esclavage, dirigés par Abraham Lincoln et les états confédérés d’Amérique « la confédération » dirigés par Thomas Jefferson et rassemblant 11 états du Sud qui avaient fait sécession des Etats-Unis et qui étaient contre le modèle industriel nordiste.

    Ce conflit qui a occasionné 750 000 morts, sur une population de 32 millions d’habitants, a été caractérisé par les raids sanglants de bandes de voyous surnommés les « irréguliers », sur les villes et leurs habitants, qui ont fait saigner le pays. Les exactions et les combats féroces de ces guérillas atteignirent un tel degré de bestialité, qu’elles devinrent gênantes pour les autorités.

    Un fond de violence a persisté même après la fin de la guerre puisque les deux belligérants ont utilisé la canaille, les assassins et mercenaires de l’époque tels que les légendaires frères Jesse et Frank James, qui refusèrent de déposer les armes et ont continué sur la voie du banditisme…Yes we can.

    2- LE MASSACRE DE CENTRALIA :

    Le must de la barbarie a été atteint, le 27 Septembre 1864, dans Centralia, petite ville du Nord du Missouri, lors d’un affrontement entre les sudistes et les nordistes, où ces derniers après avoir perdu 123 soldats, ont été mis en déroute. Après avoir pillé la ville, les vainqueurs s’en sont pris aux cadavres de la soldatesque. Les cadavres ont été décapités et émasculés. Les membres inférieurs et supérieurs ont été coupés à la scie. Les têtes ont été scalpées et changées de corps et les organes génitaux placés dans la bouche des macchabées. Les oreilles et les nez ont été coupés. Les viscères on été répandus à travers toute la ville, après l’éventration des corps. Certaines têtes ont même eu la chance de faire un petit tour en ville… Au bout d’une pique, dans une ambiance de terreur …Mais détail important…C’était sans le Captagon de l’Otan…

    3- LE GENOCIDE AMERINDIEN :

    La culture de l’épouvante et du saccage qui s’apparente à des actes génocidaires est une tradition tenace aux USA. Elle a débuté par les colonisateurs britanniques qui ont exterminé les tribus des Powhatans en 1622 et des Pequots en 1637. Les boucheries et les tueries réfléchies ont duré plus de deux siècles, où des dizaines de millions d’Amérindiens ont été assassinés et où les grandes tribus des Comanches, des Sioux, des Cheyennes, des Apaches et autres, ont été éradiqués dans une joie non déguisée…

    En 1763, lors du siège du fort Pitt, un palier dans l’horreur a été franchi, lorsque la guerre d’extermination a eu recours aux agents biologiques tels que la variole…Tiens tiens…

    Kit Karson (1809-1868) est une légende américaine et pionnier de la conquête de l’Ouest américain, où il a servi en tant que guide pour l’explorateur John Charles-Frémont et pour l’US Army en tant qu’agent fédéral pour finir brigadier-général. Le 12 octobre 1862, il a reçu une missive officielle du général James Carleton, à propos des Navajos, tribu qui comptait à l’époque 10 000 membres, lui ordonnant en tant que guide : « tous les indiens mâles de cette tribu, doivent être tués à quelques moments que ce soit et où que vous puisiez les trouver. Les femmes et les enfants ne sont actuellement pas concernés par cet ordre. On s’en occupera plus tard». Yes we can…

    V- LES VEAUX DU KOSOVO :

    Il est bien reconnu que c’est les USA qui ont crée les conditions du conflit serbe, à travers services spéciaux et mercenaires, en formant la mafia kosovare au terrorisme sur la base turque Incirlik de l’Otan et en organisant une campagne de terreur en Serbie. La suite on la connait.

    Le Kosovo, pays musulman créée de toutes pièces au cœur de l’ancienne Yougoslavie par le biais de la politique de la canonnière, a déclaré sa pseudo-indépendance de la Serbie en 2008, après avoir passé plusieurs années sous administration de l’ONU. Le premier pays à l’avoir reconnu bien évidemment c’était les USA…

    Récemment, on a découvert des camps d’entrainement de l’Etat USlamique prés de la frontière du Kosovo avec l’Albanie et la Macédoine. Les plus importants sont situés dans des zones proches des villes d’Urosevac et de Djakovika. Les plus petits sont situés dans les régions Prizen et de Pec.

    314 Albanais du Kosovo, dont 38 femmes ont combattu l’armée syrienne. Le recrutement de ces brebis galeuses se fait comme d’habitude, par le biais de ces si innocentes ONG. Dans les camps, ils sont endoctrinés, ils apprennent le maniement des armes, le combat, la langue arabe et surtout le Coran. Pourquoi le Coran ? Jusqu’à ce jour on l’ignore…Peut être pour mieux tenir une hache.

    Mais que font tous ces camps de l’état USlamique au Kosovo ? D’autant plus que « Bondsteel » la plus grande base militaire américaine en Europe, surnommée « la grande dame », se trouve par « hasard » dans ce pays, et dont le président Mr Hashim Thaci, est un chef de pègre, impliqué dans un trafic d’organes prélevés sur des prisonniers serbes et d’héroïne et de cocaïne à destination de l’Europe de l’Ouest et surtout un homme de l’Otan…Bref l’homme qu’il faut à la place qu’il faut…

    VI- LES PENSEURS DE TEL-AVIV ET DE WASHINGTON :

    La connivence du gouvernement américain et des entreprises privées américaines « de sécurité » avec les entités terroristes ne surprend plus personne. Elle a été révélée au grand jour par une multitude d’ouvrages qui n’auront pas les honneurs de la presse littéraire occidentale, mais qui valent largement le détour. Ils retracent l’historique, qui fait froid dans le dos, de la protection et du soutien clandestins par les USA, des « terroristes » considérés pourtant, comme « ennemis ».

    Dans son livre « l’Etat Profond Américain : la finance, le pétrole et la guerre perpétuelle », Peter Dale Scott, offre une analyse inédite et répugnante du chemin vers un nouvel ordre mondial avec un état profond supranational en dehors de tout cadre légal. Cet état profond dissimulé derrière l’état public contredit les politiques officielles de Washington et constitue un système institutionnalisé dans des agences qui échappent au contrôle démocratique tel que la CIA et la NSA. Ce livre est fort instructif sur le rôle méprisable des Services de sécurité USA, dans la manipulation des conflits et des opinions publiques droguées aux idéologies identitaires.

    Dans son ouvrage d’investigation « Comment le Djihad est arrivé en Europe ? » le journaliste allemand Jurgen Elsasser, prenant à contre pied la clameur générale, a mené une enquête minutieuse en Bosnie, véritable tête de pont de l’activisme islamique en Europe et en occident, où les « terroristes » ont été recrutés et formés et par les services spéciaux occidentaux qui ont jeté un voile de ténèbres et de mutisme sur « la guerre contre le terrorisme » proclamée à grand fracas par les Occidentaux. Il a mis au grand jour les souterrains de la politique mondiale de New-York à Istanbul en passant par Berlin et Londres et a transformé en faits incontestables les rumeurs sur les liens entre le terrorisme et la CIA, le MI6, le Mossad, la DGSE et autres OTAN.

    Pas mal du tout…ce Docteur…!! A suivre…!

  18. Mme CH

    Suite et fin…!

    VII- DES CHEFS D’ETATS VOYOUX ET AGITES :

    Les USA ont été en guerre 93 % du temps de leur existence depuis leur création en 1776, c’est-à-dire 224 des 241 années de leur existence. C’est du gangstérisme à ciel ouvert à l’échelle mondiale. Chaque chef d’état américain a eu sa guerre. Tous, durant leur campagne électorale ont promis à leurs électeurs de promouvoir la paix. Tous, ils ont menti.

    Le peuple américain a voté pour l’homme de la paix. A chaque fois, il a récolté la guerre. A nous de ne pas oublier.

    Ça a commencé avec Lincoln et « sa » guerre de Sécession, Mac Kinley et « sa » guerre contre l’Espagne, Wilson et « sa » 1ere guerre mondiale, Roosevelt et la 2eme guerre mondiale, Truman et « sa » pathétique guerre froide avec les Russes, Johnson et Nixon avec la guerre du Vietnam. Quant à l’Amérique du Sud, durant le 19 et le 20éme siècle, pas un pays n’a été épargné. C’était presque au choix. Il y avait les coups d’états, les bombardements récurrents et les invasions avec ou sans occupation.

    Il en est de même pour les télégraphistes des Israéliens, Carter, Reagan, Bush père et fils, Obama et le soit disant antisystème Trump, inaugurant la nouvelle « théorie de l’homme fou », qui ont tous eu à guerroyer contre un ou plusieurs pays arabes. Pour les libérer bien évidemment, de leurs dictateurs, tout en massacrant leur population. Qui n’a jamais rien demandé à personne.

    Baudelaire chantre avec Edgar Poe de l’antiaméricanisme n’avait-il pas dit que : « les USA sont un pays enfant, anormal, presque monstrueux, convaincu qu’il finira par manger le diable ». A priori, c’est déjà fait. Puisque diabolique et illu-Sionistes.

    VIII- CAMOUFLET, PETITE CUISINE ET GROSSE COMBINE :

    L’état USlamique ne peut fonctionner de façon aussi durable sans le soutien financier et logistique d’entités gouvernementales. La machine de guerre illégale et le terrorisme sponsorisés par l’occident a été mis à nu et le politiquement correct a été pulvérisé.

    Les Américains à la tête d’un Occident tartuffe feignent de faire diligence pour bombarder la Syrie, dans une tentative éperdue d’occulter ce qu’a été leur politique tout au long de ces dernières années. Douce illusion, parce que souillés à jamais…

    A bout d’idées, ces « militants de la paix », qui cherchent à démanteler les voisins d’Israël sous les ordres d’Israël, sont aujourd’hui dépassés militairement et économiquement et le duo Sino-Russe en pleine expansion leur réserve de bien bonnes surprises.

    Il ne faut plus se fier au discours anti-Islam du milieu politico-médiatique Occidental, qui se comporte comme une véritable pègre internationale, car entre la confrérie musulmane qui permet le pillage et la destruction de son propre pays et ces piètres politiques, c’est l’union sacrée.

    Le 7 Avril 2017, à l’aube, Trump qui n’a pas « résisté » longtemps au « pouvoir profond » a bombardé cette fois-ci à visage découvert, dans le rif de Homs, une base militaire quasi-vide. C’est irresponsable, irréfléchi et irréel.

    Le jour même le représentant de la Bolivie à l’ONU, Mr Sacha Soliz, a provoqué une réunion extraordinaire, a condamné l’attaque et a montré la fameuse photographie où l’on voit Colin Powel en 2003 à l’ONU, brandir sa ridicule petite fiole en plastique où il assurait qu’elle contenait de l’anthax irakien, pour leur signifier « Ça suffit, arrêtez de nous prendre pour des imbéciles »…

    Pour ce bien courageux diplomate, comme pour ne pas changer, Washington est tout à la fois l’assassin, l’enquêteur, le procureur, le juge et le jury. La coupe est vraiment pleine. Pour tout le monde.

    IX- POURQUOI STUPIDE ?

    Parce que l’histoire est un éternel recommencement. Parce que l’histoire a montré que l’homme n’a pas retenu l’histoire, l’empire américano-sioniste est appelé à disparaitre comme l’empire romain au Veme siècle.

    Le parallèle est saisissant. Rome unique superpuissance mondiale à l’époque, dont le modèle économique est basé sur la conquête de nouveaux territoires, a toujours cherché à étendre indéfiniment son empire par des guerres conquérantes et le pillage des terres étrangères. Tandis qu’elle s’étendait, Rome installait des garnisons militaires dans des contrées très éloignées afin d’en assurer le contrôle tout en comptant de plus en plus sur les mercenaires étrangers, à qui on promettait la citoyenneté romaine, en échange du service militaire, gaspillant ainsi des ressources inestimables pour se maintenir, tout en étant incapable de produire de la valeur.

    Les racines de ce déclin, puis de l’effondrement final de Rome, qui était dominée par une intense pourriture morale interne, sont en étroite corrélation avec la décision politique qui était monopolisée par une oligarchie de l’argent qui n’a fait que renforcer sa richesse privée et non pas celle de l’état.

    Aujourd’hui aux USA, la situation est incroyablement identique. A travers le monde, il y a 750 bases militaires, avec dix unités opérationnelles de porte avions soit un total de 272 navires de guerre mobilisables dotés de 3700 avions bombardiers qui sillonnent les mers et les océans. Aux frais du contribuable…bien évidemment. Puisque le rapport du 26 juillet 2016 de l’inspection générale du département américain de la défense a démontré que les pratiques du budget militaire sont hors de contrôle ! Et qu’elle ne se trouve pas en mesure de fournir la documentation adéquate pour 6500 milliards de dollars.

    X- CONFITURE ET DECONFITURE D’UN ETAT STUPIDE:

    La politique de la racaille poilue d’en bas au service de la racaille sionisée d’en haut, laissera des traces indélébiles dont Washington ne s’en relèvera jamais. Et ce qui devait être le triomphe des USA et d’Israël sur le reste du monde, n’est en réalité que le début d’une débâcle.

    Le 9 Aout 2016 le président des Philippines, Mr Rodrigo Duterte, à Manille, en direct à la télévision, a traité l’ambassadeur des USA de fils de Pu… et d’Homos…

    Dans la province de Homs, vendredi dernier, sur les 59 missiles tirés, 36 n’ont pas atteint leur objectif. Suite à cette déconfiture, dans les coulisses, les Russes, les Syriens et les Iraniens ont bien ricané. Moi, si j’étais à la place de Trump, je cesserais de jouer à l’aliéné.

    Quand on commence à rire du roi, c’est qu’il est en chemise, dans la charrette.

    Les états stupides d’Amérique, comme leur maitre Israël, sont deux pays qui contrairement à la Syrie, n’ont ni passé, ni histoire. Et donc pas d’avenir.

    Leur destin est désormais connu. Ils ont été bâtis au fil de l’épée. Ils seront vaincus et anéantis de la même façon, au fil de l’épée.

    Chers messieurs, on va s’amuser et c’est pour bientôt…

    J’avoue que le menu présenté par Mr Em Mekki est un vrai régal…..!!! Où sont les brebis galeuses qui accusaient tout le monde de complotistes etc…etc…,. Depuis le début, les dés ont été pipés, sauf pour les plus perspicaces qui n’avalaient pas les couleuvres, ils savaient que l’anguille était sous la roche….!!! Merci Monsieur pour cet article de très haute facture…!!

  19. Abbassi

    Si on lit l’histoire du prisme du coran.  »Tout kafėr est dangereux »
    Un kafėre c’est celui nie un ordre une lois une règle il dėpasse les frontière fait fit de tout le monde se gonfle se croit etc.
     »Inna el’insana layatgha
    An raa’hou istaghna »
    Le coran ici n’a pas citer un nom particulier ou une tribus mais montre le caractère de l’être humain en général ..lorsque d’individus devient riche et autonome il se colle de petits aile vint le diable et souffle. .le diable le couvre de bon mot.
     »Vraiment tu es le plus fort tu es courageux t’es redevenu le plus riche du monde si les européens te voient elles se jetteraient sous tes pieds bon sang mais tu es magnifique regarde ces gens comme il sont pauvre misérable leur yeux sortent de leurs horbite ils sont laids mesquin il ne savent rien faire c’est des vermines ils cherchent a te voler ta place l’humilier faut pas se laisser faire fait attention d’eux ..bon sang ils sont comme les insectes entre tes doigts vaux mieux les pousser ailleurs les éviter ils sont porteur de maladie ..
    Ta place n’est pas ici. Mais a cotė des gens de ta trompe de ton statut. Tu es parois les anges ..
    Bref il le gonfle le gonfle il le gonfle a tel point une petite épine touchė elle le fait éclater.

     »Sa idha aradna an nouhlika karyatėne un village
    Amarna moutrafiha fafassouka FIBA
    Fahaka 3alayha le kawlou
    Fadamarnaha tatmira »
    Une tactique mal connue et ignorė par beaucoup de peuple.
    Lorsque’tu voix un éleveur de bétail redevenir riche et notable avec une bouteille d’alcool a la mains entourė par des femmes qui le gonfle en le caraissant prend Tes affaires et fait ta fuite
    …comme le chantaient Nil jilala
     »Le kharfane madhbouha
    Wal bnėte maghrouma »

    Le cas de la Syrie est ordinaire c’est la crise des socilistes dans le monde c’est toit ils ont distribuė toute les richesse de leurs pays sont redevenir nient des Dieu sans avoir le pouvoir créateur d’un Dieu.ils ont regorgė leur peuple de promesse monsongered ..on vous donne ceci cela restez chez vous on fera tout. Les caisses de l’État se vident et les Dieux vont prêtez de la’rge’t pour ne pas perdre la face devant leurs peuples..
    La Syrie n’a pas trouver de préteurs elle n’avait rien ni gaz ni pétrole ni eaux ni fleuve ni rien qui va l’emprunter et comment va telle rembourser ses dettes?
    Elle aurait due faire comme l’Égypte buvez une dose d’humiliation après Nasser et se ranger avec les autres pays socialiste comme la Serbie l’almagne de l’est la Tchécoslovaquie etc..

    Ayez pitiė dit le prophète du riche qui était généreux et qui tomba dans la la necessitė.
    Donc les syriens avaient sans doute du nid et du Jarama pour ne pas aller demander la’charitė. Fallait les envoyez un peu d’argent en dessous des tables. Sans le montrer au monde.

    Voilà un peu les syriens vivent dans le besoin sans oser demander l’aide. Ils ont du nid en excès. Ça ne veut pas dire encourager un état de bourgeois par la rotative syrienne ..car si l’or était encore une monnaie y’a que le capable qui redeviendra diffileme’t riche. Et lorsqu’il le deviendra il saura redevenir riche en or et non en papier de la rotative.
    Impossible satan ne pourra jamais le gonfler car il a su ces limites par l’expérience du terrain.

  20. Abbassi

    Pour honorer le peuple sysrien comme ils ont honorės l’émir pendant sa détresse il faut que l’État algérien ne donne pas d’argent mais contacté les femmes confectionneurs d’habit pour voir avec elles qu’elle tissu ont besoin pour la confection. L’État leurs remets le tissu et tout le nécessaire et promet de leurs acheter une part des produits si elles le désirent vendre.
    Normalement l’ambassade algérien en Syrie doit sortir pour voir ce qu’il y’a directement avec les femmes’syrienne confectionneuses. Pour voir en visus ce qui se passe..et ce qu’elle besoin peut être du lait pour bėbė et des couches ..ne donnez jamais d’argent a des soufahas.

    Wala touwadou amwalakoum asoufaha..

  21. Al Hanif

    @ Salam mme CH

    Merci à vous de consentir à cet effort titanesque pour ouvrir les yeux, malgré la désaffection de tous qui ne rêvent que de légèreté, de comédie dans un monde tragique.
    Continuez à hisser vers le sommet, le rocher de l’information, même s’il roule à nos pieds et les écrasent.
    En effet l’analyse proposée est complète et chronologiquement étayée.
    La conclusion à en tirer est donc: l’ami de mon ennemi est ennemi et je ne l’appellerai jamais pays frère,

    Au sein des USA, pays, à ne pas traiter comme idéologiquement homogène, beaucoup réalisent qu’ils sont devenus à leur tour colonie et avant-poste menant les guerres au profit de l’Etat profond, le maître du jeu.

    • Mme CH

      Salam Mr Al Hanif….!! Merci pour votre gentillesse et vos encouragements….!! effectivement, nous vivons à l’ère de la désinformation, de la manipulation et des mensonges véhiculés par les médias sionistes…!!! Vos contributions sont aussi très intéressantes et importantes pour éclairer les lanternes des voyants-aveugles….!!! Merci à vous aussi…!!
      Ah! la botanique quand tu nous tiens….!!!

      « La première femme juge musulmane retrouvée morte dans une rivière à New York » (TSA, le 13/04/2017, Y.Babouche)

      Sheila Abdu-Salaam, juge à la Cour d’appel de l’État de New York et première femme noire musulmane à occuper ce poste, a été retrouvée morte ce mercredi dans la rivière Hudson, dans la ville de New York, rapportent ce jeudi plusieurs médias américains. Elle était âgée de 65 ans.

      Une enquête a été ouverte par la police new-yorkaise afin d’éclaircir les circonstances de sa mort. Il n’a pour le moment pas encore été établi combien de temps la juge était portée disparue, alors qu’elle habitait à Harlem non loin du lieu où elle a été retrouvée. La police a cependant indiqué qu’aucun signe de traumatisme n’a été retrouvé sur son corps, et qu’elle a été retrouvée entièrement habillée. Une autopsie permettra de déterminer la cause de son décès.

      La juge Abdu-Salaam servait depuis 2013 parmi les sept juges du la Cour d’appel de l’État de New York. Elle a servi auparavant pendant quinze ans en tant que juge à la Cour suprême de l’État new-yorkais à Manhattan. En prenant cette fonction en 1994, Sheila Abdu-Salaam était devenue la première femme juge musulmane aux États-Unis.

      Selon le New York Times, Abdu-Salaam était connue pour ses positions libérales, se rangeant régulièrement du côté des parties vulnérables – telles que les pauvres, les immigrés et les personnes souffrant de maladie mentale- opposées à des intérêts plus puissants et plus établis. Elle avait également tendance à se prononcer en faveur des parties lésées qui présentaient des plaintes pour mauvaise gestion, fraude ou rupture de contrat contre de riches entreprises.

      Le gouverneur de l’État de New York, Andrew Cuomo, a déclaré ce mercredi que la juge était une pionnière avec une « boussole morale inébranlable », précisant que « la juge Sheila Abdus-Salaam était une juriste pionnière dont la vie dans le service public était à la recherche d’un New York plus équitable et plus juste pour tous ».

      C’est sous l’ère de Trump….!!!

  22. Al Hanif

    Dans la Galaxie Trump, l’Etat profond a injecté tous les ingrédients pour le contrôler , jusqu’à DIna Habib Powell, née en Egype et ancienne de Goldman Sachs et cheville ouvrière des mandatures Bush jr, Clinton et Obama et intime d’Ivanka et de Chelsea Clinton.l.

    Dans le premier cercle , la fille Ivanka de confession hébraïque et son beau fils Jared Kushner murmurent à l’oreille les consignes du Deep State.
    La machine de l’exécutif à la Maison Blanche , au coeur de la galaxie , compte 4 généraux, ( John kelly à kl’intérieur,Joseph Dumford, chef d’état major,James Mattis à la défense et HR MCMaster Conseiller à la Sécurité nationale) 4 cadres de Golman Sach et 4 milliardaires.
    Le petit blanc qui croyait tenir sa revanche et à qui on avait vendu le slogan isolationniste ‘America First’ se découvre donc le dindon de la farce et il se contera de vociférer et d’agiter les drapeaux, pris en charge par une presse de catéchisme pro-guerre.
    Trump, le narcissique, qui a fait ses études dans un établissement privé militaire, et qui se pâme à la vue d’un uniforme galonné, joue à être the Commander In Chief dans une escalade de la tension qui effraie jusqu’aux manipulateurs, dépassés par l’hubris du personnage.

  23. BarKANA

    Le passage de hauts personnages du monde des affaires vers le pouvoir exécutif de Washington, leur donne non seulement l’opportunité d’entamer une deuxième carrière vécue comme une consécration, mais prioritairement, sous couvert d’arbitrages neutres, et en vertu de leur pouvoir décisionnaire, ils livrent des marchés dont les montants font tourner la tête.Ils en ont bien sur les retombées financières qui les feront entrer dans le cercle des milliardaires.

    Même John Le Carré peut retourner à la maternelle, car son paradigme d’agents vertueux répartis dans le camp du bien lors de la guerre froide pour s’opposer à l’hydre communiste, ressemblerait à une bluette devant la réalité de l’Etat profond.

    Un livre, absolument extraordinaire et édifiant d’un ancien contrôleur financier du Capitol,
    ‘The Party is Over’ de Mike Lofgren propose une anatomie de cet Etat profond et qui remonte à la mise en garde du Président Eisenhower qui appelait à se protéger contre le détournement de la démocratie et la tyrannie du complexe militaro-industriel.

    L’Etat profond est si puissant qu’il opère presque à visage découvert et au cours des trois dernières décennies, il suffit de suivre sa logique qui mène:
    1 ) A la dérégulation et au triomphe du libéralisme débridé;
    2) à la financiarisation de l’économie qui pousse à la désindustrialisation et la captation des flux financiers vers la bourse et Wall Street, de l’économie réelle vers l’économie spéculative des start-ups et des bulles financières;
    3)La prééminence de Wall Street sur toutes les autres institutions, avec les valeurs boursières comme seules réalités d’un monde mercantile dans lequel l’humain ne compte pas;
    4) Erosion des l’espace des libertés individuelles sous couvert de menaces terroristes et état policier d’extrême surveillance qui autorise l’écoute et la surveillance de tous et partout dans le monde; (y compris ce commentaire!!!)
    5) Faire basculer le pays dans un état permanent de guerre et l’histoire des USA est là pour l’attester.

    L’Etat profond n’est pas la vision complotiste de l’invisible mais une combinaison du visible et de l’invisible car le vrai pouvoir est co-opté et contrôlé par les mêmes élites du milieu des affaires, de la haute technologie (Silicon Valley) et de l’institution militaire et sécuritaire.

    La logique reste guidée par l’avidité pour l’argent et la maximisation du pouvoir; et être dans un des cercles du pouvoir (comme chez nous) permet d’édifier des fortunes colossales en peu de temps.

    Upton Sinclair diagnostiquait avec verve ‘ qu’il était difficile de voir un homme comprendre quelque chose quand son salaire dépendait du fait qu’il ne doit pas comprendre’.
    Un système d’intérêts croisés assure donc la fluidité du Deep State car la nébuleuse du monde des affaires, industriels et complexe militaro-industriel apportent l non seulement le sentiment d’appartenir aux élites bénéficiaires de la mondialisation, mais un enrichissement concret.

    Bâtir des mini Vegas dans le désert du Golfe, ainsi que des bases militaires pour garantir l’hégémonie de l’Etat profond, neutraliser et intimider les lanceurs d’alerte, créer un terrorisme labellisé islamique pour noircir cette religion sont les recettes classiques pour projetter sa puissance et maintenir un état de guerre permanent.
    Abrutir le peuple par une offre culturelle émolliente et contrôler leur opinion par les média mainstream sont bien l’autre pendant de ce programme global dans la désinformation se pose en information et les critiques comme activités subversives.

    La feuille de route des élites de l’Etat profond réveillent quelques consciences au sein des USA et beaucoup savent que le trésor américain a vu des sommes astronomiques , destinées à l l’Afghanistan prendre le chemin de pseudo-OMG, du Moyen Orient, financer des oppositions livrées à l’islamiste USlamistme ( je reprends avec plaisir le vocable) et menacer la stabilité de tout le Moyen Orient et de l’Afrique.
    Les bourourous retour ‘de la guerre dite sainte’ en Afghanistan ont servi de premier laboratoire de la planification de l’Etat profond en Algérie.

    Wall Street, au sommet de l’Etat profond er responsable de la crise financière qui menace la paix dans le monde continue de recruter ses sidaires et ces généraux dans le cabinet de trum ne sont Cincennati venu sauver la république et retourner à sa charrue.

  24. BarKANA

    merci de lire: dont la ‘désinformation’ et’ réveille’

  25. Abbassi

    Si on lit les événements selon l’optique du coran on constate une évolution constante de règne de David et de son fils Salomien. Je ne sais pas s’ils forment de entitės différente ou unique. Je crois différente car David c’est la’rechnolgie en gros a base du fer et Salomon c’est comme le Pharaon mais croyant en Dieu.ils utilisent les forces dites cosmique et usage du pouvoir des créatures non huamine. Les laïcs disent que de la mythologie mais ils bloquent sur certaine explication des phénomène qui sont toujours constants. S’il sont constant même après la disparition et la tentative de recréer les même!groupe tente de donner au moins une explication sans preuve  »derrière ce phénomène y’a un immortel »
    Donc si David et Salomon continuent dans leurs course donc ils tendent vers une finalitė.
    Actuellement le mouvement communiste crėe dans des circonstance particulière est entrain de désagréger donc ce qui c’est passė en Europe au balquan en Serbie et Europe de l’Est est logique. La Syrie qui était ex socialiste est entrain de subir une opération .
    Le communisme comme une cellule avait laissė une fondation généralement une administration qui se comporte comme une organisation a plusieurs branches ou bras.
    Dire que la bataille est terminė est prématurée pour décontaminer faudra beaucoup de temps.
    Le train avance lentement mais sûrement des fois il fait des arrêts prolongė. Plus loin la météo est mauvaise y’a de l’orage alors il reste a la gare ..
    Le train avance
    La Syrie le probléme est claire mais ocultė et brouillė pour des calculs de chacun.
    Pour stabiliser la chute du communisme faudra un peu d’argent comme on l’avait fait pour l’Algérie une série de mesure économique pour stabiliser la plateforme .
    Ça prend du temps c’est normal on ne peut effacer un système de 50 annėes en une annėe comme un capitaliste ne peu devenir communisme du jour au lendemain le communiste aussi. On est en face des réflexes dans le domaine des acquis et non de l’innėe.
    Ce qui pose problème c’est lorsque le train entre dans sa gare du terminus. Au de la y’a plus de raille.
    C’est la ou attend un messi. On ne sait plus quoi faire ni ou aller..
    Le seul projet reste la conquête de la lune mais ça reste du domaine de l’impossible. La technologie actuelle ne le permet pas.
    Nous sommes dans une stabilitė mais on ne sait pas combien cela va durėe
    Un siècle ou 10 siècle c’est possible. Si on utilise les méthodes appliquėes par les musulmans on arrive a un empire facile de 10 siècle…
    L’inconnue reste satan ces partis politiques ces finances et ces armėes. La c’est l’inconnue totale. Bien qu’il n’a l’habitude travailler que dans un domaine fermė et cernė. Il ne peut sortir de sa logique donc on peu facilement la formulaser par une équation..simple a quelques i’conue qui sont redevenue connue par tout le monde.
    Si on applique la cjari3a il va entrer en hibernation il ne pourra plus bouger c’est la congélation. Lorsque la chari3a s’effrite . il se décongelé.
    On peu le contrôler sur 10 siècle il ne pourra plus bouger
    Son milieu de culture est connu
    Mais je crois il peu faire des métastase en Algérie ou dans des pays affaiblie par le communisme de rêve ..il s’attaquent aux pays affaiblie ..
    Le train n’est pas au terminus il attend Louverture de la voix ferrės..

  26. Mme CH

    « L’armée chinoise en état d’alerte : le monde à deux doigts d’une guerre nucléaire ? » (Algérie patriotique, le 17/04/2017, Kh.Chérif)

    La crise de la péninsule coréenne est visiblement plus grave qu’elle n’y paraît. Sinon, comment expliquer que les autorités chinoises aient donné l’ordre, la semaine dernière, à leur armée de se tenir prête à riposter à une éventuelle attaque nucléaire américaine. Le regain de tension dans la région s’explique, certes, par les développements que connaît le dossier du nucléaire nord-coréen. Et tout le monde sait qu’Américains et Chinois n’ont pas tout à fait la même approche concernant le règlement de la crise. Toutefois, les deux pays s’accordent globalement sur la nécessité de neutraliser l’arsenal nucléaire nord-coréen.

    Les menaces de Kim Jong-un de rayer de la carte la Corée du Sud et ses alliés, les Etats-Unis y compris, et la promesse de Washington d’infliger une correction historique au jeune dictateur ne justifient donc pas à elles seules la décision du président Xi Jinping de faire sonner les tambours de la guerre. Pour que Pékin décide de mettre le doigt sur le bouton de mise à feu de son arsenal nucléaire, c’est qu’un événement plus grave s’est produit ou est sur le point de se produire.

    La force de dissuasion nucléaire chinoise n’est pas la seule à avoir reçu le mandat de l’Etat. Des sites spécialisés dans les questions de défense indiquent que les forces aérospatiales chinoises, dont les très mystérieuses unités de lutte contre les objets en orbite, auraient également reçu un ordre similaire. L’on ajoute que la base de données des cibles visées par l’armée chinoise est en train d’être actualisée pour inclure plus de 1 355 nouveaux objectifs stratégiques dans le Pacifique et en Amérique du Nord. Pourquoi tout ce branle-bas de combat ? Des observateurs expliquent que, contrairement à ce que la presse américaine a pu rapporter, il semblerait que le tête-à-tête entre Donald Trump et Xi Jinping, au début du mois en Floride, se soit mal passé.

    Le président chinois tout autant que ses concitoyens n’auraient pas du tout apprécié la salve d’attaques de Donald Trump contre la politique économique chinoise et ses accusations selon lesquelles son gouvernement «manipule sa monnaie pour favoriser ses exportations». Selon lui, ces pratiques déloyales expliquent le déficit bilatéral des Etats-Unis avec la Chine, son premier partenaire commercial : 347 milliards de dollars en 2016. «Nous ne pouvons plus avoir d’énormes déficits commerciaux et des pertes d’emplois», a martelé Trump une semaine avant le sommet, assurant sur Twitter que les entreprises américaines devaient «être prêtes à chercher des alternatives» à la Chine pour fabriquer leurs produits.

    La méconnaissance du président américain des us de la diplomatie et son manque de tact ont été perçus par les Chinois comme une humiliation. Un affront aggravé par la propension de Washington à vouloir faire cavalier seul sur le dossier nord-coréen, qui, quoi qu’on dise, revêt un caractère géostratégique pour les Chinois. Et Pékin craint notamment que le président Trump fasse avec Pyongyang ce qu’il a fait avec la Syrie.

    A propos justement de la Syrie, on a très peu apprécié à Pékin les propos insultants de Trump à l’égard du président Xi Jinping, notamment l’allusion au fameux dessert au chocolat qu’il a offert à son invité dans sa résidence de Floride. Et bien évidemment, toute cette agressivité a été perçue par le gouvernement chinois comme un signal que les Etats-Unis ne sont pas loin de déclencher une guerre en Asie du Sud-Est, une région qu’ils convoitent depuis déjà plusieurs années et où la Chine les gêne beaucoup. Le président Xi Jinping a certainement dû comprendre aussi que son homologue américain est ingérable, imprévisible et surtout dangereux.

    Tout le monde croyait que Trump allait calmer les esprits de sang et de la guerre mais, tout le monde s’est trumpé sauf les plus perspicaces…qui n’étaient sûrs de rien….!!! Papapapapapapapaaa, le monde est en effervescence, assis sur un volcan, va-t-il exploser ou non….??? That is the question…???

  27. Mémoria

    La CH qui jubile devant l’Apocalypse qu’elle avait tant rêvée pour le monde judéo-chrétien en prise avec l’Asie…Il ne restera que nos bons insulaires viscérotoniques obnubilés par cette pomme …des Alpes qu’a réussi à nous fourguer le fringuant Estrosy en échange du silence de la presse de la Rivièra…Notre correspondant Amirouche devrait faire un tour…du côté de Nice !
    Bonne fin de soirée !

  28. Mme CH

    Il ne restera que « Wajhou Rabbika Dhou El Jalali wal Ikram….koulou Men 3alayha Fani.. »..!!!!

    Personne ne voudrait avoir une troisième guerre mondiale y compris la CH, car on connait les conséquences dramatiques et désastreuses de ce genre de guerres, ce sont les peuples qui paient la facture avec leur sang…..!!!! Mais, ceux qui jouent avec le feu finiront tôt ou tard par se brûler….comment et par qui…..??? That’s the question…en tout cas les arabo-musulmans ont beaucoup souffert et pour le moment ce sont les victimes par millions…..!!!

    Quant à Estrosi et ses pommes, il faut bien faire un peu de charité aux mendiants….!!!!

    Bonne fin de soirée…!!

  29. Amirouche

    Est-il légitime de s’émouvoir des essais nucléaires de la belle Pyongyang, lui faire la pression et l’embargo, alors même que les stocks d’armes atomiques accumulés par Israël laissent indifférent la communauté mondiale et à leur tète Trouuumpe…Celui-là est une vraie Trumperie.
    Au fait ! au lieu de s’acharner contre les musulmans et les mexicains,pourquoi n’a-t-il pas expulsé Obama ? 😀

    • Mme CH

      « Conflit imminent? Des militaires et des diplomates US évacuent leurs familles de Séoul » (RI, 19 avril 2017).

      Des militaires américains ont commencé à évacuer leurs familles et le personnel civil de bases à proximité de Séoul. En outre, les membres des familles de diplomates et du personnel de l’ambassade des États-Unis quittent également la capitale sud-coréenne. Des experts russes y voient le signe clair d’une menace de conflit.

      Les membres des familles de militaires américains ont commencé à quitter précipitamment la capitale de la Corée du Sud. Bien que le Pentagone n’ait pas confirmé officiellement cette information, des rapports sur l’évacuation sont apparus sur les réseaux sociaux et les serveurs publics de la 2e Division d’infanterie et de la 8e Armée américaine stationnées en Corée du Sud. En outre, selon des informations non confirmées, des familles de diplomates américains quitteraient Séoul.

      Selon Konstantin Asmolov, un expert russe de la Corée, cette évacuation témoigne de la menace de conflit.

      « Le comportement des Américains signifie qu’ils n’espèrent pas détruire en toute impunité les installations nucléaires de la Corée du Nord. Ils comprennent que la Corée du Nord répliquera à ces attaques. En outre, au centre de Séoul il y a un quartier bondé de troupes américaines », a indiqué Konstantin Asmolov, dans une interview accordée à Izvestia.

      Alors que des médias locaux exhortent à ne pas céder à la panique, précisant que la Corée du Sud est fermement opposée à toute action militaire contre Pyongyang, Tokyo envisage pour sa part des mesures d’urgence pour évacuer les 60 000 citoyens japonais résidant en Corée du Sud.

      Formellement, les États-Unis et la Corée du Nord sont en état de guerre. En effet, le conflit de 1950-1953 en Corée ne s’était achevé que par la signature d’un armistice. Les États-Unis ont refusé de discuter les multiples propositions de Pyongyang de signer un accord de paix, gardant en Corée du Sud plus de 28 000 militaires américains sous prétexte de défendre le pays contre la « menace du Nord ».

      Pour augmenter leur force de dissuasion face à la Corée du Nord, les États-Unis songent à déployer trois porte-avions au large de la péninsule coréenne: l’USS Carl Vinson, l’USS Ronald Reagan et l’USS Nimitz.

      La Corée du Nord, pour sa part, invoque la menace américaine et développe un programme nucléaire et balistique, malgré l’interdiction du Conseil de sécurité de l’Onu.

      Trump est en train de perdre le Nord, va-t-il déclencher la 3ème Guerre mondiale…??? Hé bien seul notre Créateur Sait où vont les choses…!!! Est-ce le moment…???

      • Abbassi

        Bof il y’a le clan satanique qui va exploiter des bavures minimes pour frapper les uns contres les autres. Le clan satanique agit toujours dans la scène mais ne la crėe pas.
        Il attend pour soucier car il ne sait pas créer les amulette. Comme nos algérien il fabriquent la Renault mais oublient la fabrication capitale de l’aluimete si demain yaurau une crise on mourra de froid et on mange froid on avale le haricot le 3desse on leurs en croquant la basla et on se horriblement mauvais on megeant une tomate a l’Ognon.
        Donc satan ne sait rien faire de ces dix doigts c’est un vaux rien qui ne sait rien faire d’autre que souffler dans les projets.
        Les américains ne savent pas que dans un bureau d’analyse satan a les moyens de cibler une personne et souffle dans son oreille pour que celui single dans la gable des opérations sa méthode commence par  »pourquoi ne pas faire comme ça?  »
        Donc les américains doivent se réunir et se rappeler ensemble si il n’y avait pas cette phrase dite..satan est un bras cassė qui casse les projets constructif ..
         »Otan de feu et Asie de paille vint le diable et souffle »
        Ou mieux
         »Dieu de feu et planète de kouffare vint le prochain Messie et souffle »

      • Amirouche

        Mme CH

        Ne dit-on pas « jamais deux sans trois! », il y aura donc la troisième guerre mondiale et même plus dans le temps si Dieu le voudrait. Ça tombera « 3la rissanhoume inchAllah ». L’enchaînement des faits de ce que font et de ce que veulent faire les puissances nucléaires USA, Russie, Chine, Israël dans le monde ( que certains prennent comme amis), ne sont qu’une logique indiscutable vers le déclenchement d’une 3eme guerre mondiale…Pour se faire, il suffira juste de dépasser la ligne rouge déjà tracée par eux. Pour le moment,ça coince pour eux en Syrie, en Turquie et en Corée du Nord, et ils n’arrivent pas à partager le gâteau surtout arabe…Mais Allah est Grand Stratège…Let’s wait and see.

        Fraternellement

        • Abbassi

          Si amirouche
          Chez Dieu le coran et la bible affirme
           »Deux jamais trois »
          Dieu a accorder au Banou israël et au judeo chretie’ deux essais de faire le moulk la monarchie.
          Ils ont corrompue la pla’ete avec leurs amateurisme ils ne reste plus rien. Ni animaux ni végétaux ni poisson ni rien. Le FLN avait anéanti 1000 ans de production il ne reste ni ferme ni usine ni oiseaux ni animaux ni plante le désert avance et les gens vont migrė au nord encore au nord. .
          Si on reste sur cette politique du FMI des banque sans banquier des états sans politiciens tout va se désertifier et tout va vers l’irréversible. La terre va redevenir comme la lune le vent et la poussière. Et le sable..
          Donc deux jamais trois
          Et lorsque Dieu frappe c’est 100,000 ans aucun ne va oser se relever durant 100,000 ans. Dieu a frapper et n’a qu’effleurer le pharaon l’Égypte n’a jamais pu se relever.
          C’est pour de bon les judeo chrétiens ne vont plus se relever ..
          Avis aux amateur et l’amateurisme
          Deux jamais trois

  30. Mme CH

    Netanyahu attaque le « New-York Times » après la publication d’un article de Marwan Barghouti » (Algérie 1, le 18/04/2017, A.Bouali)

    Le Premier ministre israélien Netanyahu a sévèrement attaqué (ou, si on préfère, fustigé) aujourd’hui 18 avril, le grand quotidien américain « New-York Times » pour avoir publié dans son édition dominicale, un article du leader palestinien Marwan Barghouti, et surtout de l’avoir présenté comme un « dirigeant palestinien et un parlementaire ».

    Cette phrase, apparemment anodine, a suscité le courroux du responsable israélien et de plusieurs membres de son gouvernement. Ainsi, pour Netanyahu, « qualifier Barghouti de leader et de parlementaire, cela revient au même que de qualifier (le Président syrien) B. Al-Assad de pédiatre. Ce sont tous les deux des meurtriers et des terroristes ».

    Le vice-ministre israélien chargé de la diplomatie, Michael Oren, a déclaré de son côté « qu’Israël envisageait une action punitive contre le journal américain, peut-être la fermeture de son bureau à Tel-Aviv ». Pour ce vice-ministre, présenter Marwan Barghouti, comme l’a fait le « NYT », équivaut à « une attaque terroriste journalistique » contre Israël.

    L’article de Marwan Barghouti, publié ce dimanche par le « New-York Times », expliquait simplement les raisons de la grève de la faim qu’ont entamé ce lundi 17 avril, des milliers de prisonniers palestiniens pour protester contre leurs conditions de détention- que tout le monde imagine exécrables- dans les prisons israéliennes. Pour information, le ministre de La Défense israélien Avigdor Lieberman considère ces mêmes prisonniers palestiniens comme « des terroristes qu’il faut exécuter « .

    Cette grève de la faim a coïncidé avec la « Journée palestinienne des prisonniers » organisée, chaque année, en solidarité avec les 7000 prisonniers palestiniens incarcérés dans les sinistres lieux de détention israéliens.

    Des manifestations de Palestiniens ont eu lieu à cette occasion, notamment à Naplouse, au nord de la Cisjordanie, et aux abords de la prison d’Ofer, en Cisjordanie également, où des soldats de l’armée d’occupation ont tiré à balles réelles, sur des manifestants pour les disperser, blessant sérieusement au moins 5 d’entre eux.

    Comme première mesure de rétorsion, le leader palestinien Marwan Barghouti a été transféré vers une autre prison israélienne et a été immédiatement placé en cellule d’isolement.

    Celui que son peuple appelle affectueusement « notre Mandela » a été arrêté en 2002 et condamné par une cour israélienne à 5 peines de prisons à perpétuité. Au cours de son procès, il a déclaré être un homme de paix et il est, bien qu’emprisonné en Israël depuis 15 ans, membre du comité central du Fatah palestinien, citoyen d’honneur d’une vingtaine de villes, rien qu’en France.

    Il est considéré à travers le monde comme un symbole pacifique de la cause palestinienne et il est comparé, pour le combat qu’il mène en faveur de son peuple opprimé, au grand militant patriote sud-africain Nelson Mandela.

    Alors, je me demande ce que Mahmoud Abbas va faire chez Trump le 3 mai, sachant que ce dernier a humilié tous les chefs d’états qu’il a reçus….tout d’abord Merkel……..et le dernier en date c’était le président de la Chine et le fameux gâteau au chocolat…(c’est pour ça que les chinois ont décidé de mettre le doigt sur le bouton…)..!!! Quant au roitelet du Maroc stationné en Floride après une autre humiliation à Cuba, il a été carrément ignoré par Trump , lui qui voulait le rencontrer, dimanche, ne serait-ce que pour quelques minutes….!!! Walou….que dalle…!!!

    Pôvre monde qui se met à genoux devant les Minus -(et refuse de le faire devant son Créateur)., quelle honte….!!! Au moins Mout WagaF Khir Matmout Madhloul….!!! Mais bon, les Oursons en peluche et les marionnettes ne comprennent pas ce langage…!!!

  31. BarKANA

    @ Salam Mme CH

    Marwan Barghouti était le seul membre de l’OLP qui était respecté par le Hamas. Sa désignation comme successeur de Abou Ammar ( Arafat) aurait évité la scission au sein du peuple palestinien et les luttes fratricides.
    la réaction de Bibi est logique! Il s’agit de celle d’un employeur qui reproche à ses employés de vouloir faire un tant soit peu, leur métier avec un minimum d’objectivité.

    De mauvais moments se préparent et je ne comprends pas l’apathie de notre Etat qui met toujours en avant le sacrifice de ses enfants et de ses chouhadas à ne pas réagir devant la volonté intentionnelle et avérée à travers l’usage de l’internet de construire une image négative de notre pays.
    Des propos outrageants et diffamatoires se succèdent contre des personnes et des corps constitués avec comme ‘protection’ et élément de langage:  » C’est une lutte pacifique » que l’on retrouve chez Mehenni et Nekkaz: ‘tarika salmiya, douga…douga’

    En logique juridique,il y a là de la part des Makaques et de Neggaz volonté intentionnelle de porter atteinte à la réputation et à la stabilité du pays. Etant simple contributeur, je laisserai d’autres, à la place qui est la leur,d’ étayer la charge d’intelligence avec l’ennemi .

    L’usage systématique d’internet pour exposer une image négative est pleinement constitutif d’un infraction ouvrant droit à des poursuites pénales.

    Où sont nos avocats qui se cachent derrière leurs robes?
    Il en va de la crédibilité de ce site. Et de son honneur à relayer ce combat.

    Mme CH, nous nous sommes beaucoup opposés , mais je vous ai toujours fait crédit de placer l’honneur de l’Algérie au dessus de tout. Hélas force est de constater que vous êtes bien seule.

    Sur le net, la résistance est incarnée sur You Tube par un certain Monsieur Mabrouk Bellala que je ne connais pas et qui se dit ancien officier de l’ANP et par Hassan Benchaa d’Arzew et je trouve leur combat digne car énergivore devant la démission idéologique de tous.
    J’ai découvert leurs envois, souvent épidermiques et manquant d’analyse, mais je salue leur engagement et prise de risque quand tout le monde se planque.

    Je préempterai la critique de chiyat car je n’ai jamais confondu le régime , son expression politique du moment avec l’amour du pays. Et contrairement à beaucoup je ne suis jamais allé à la soupe , ni craché dedans en disant qu’elle était mauvaise.
    Appel d’un simple citoyen ulcéré!

    • Mme CH

      « Pourquoi nous faisons la grève de la faim dans les geôles israéliennes, par Marwan Barghouti » (Algérie 1, 26 avril 2017, médias)

      HADARIM PRISON, Israël – Ayant passé les 15 dernières années dans une prison israélienne, j’ai été à la fois témoin et victime du système illégal d’arrestations arbitraires massives d’Israël et de ses mauvais traitements infligés aux prisonniers palestiniens. Après avoir épuisé toutes les autres options, j’ai décidé qu’il n’y avait pas d’autre choix que de résister à ces abus en faisant une grève de la faim.

      Quelque mille prisonniers palestiniens ont décidé de participer à cette grève de la faim, qui commence aujourd’hui, le jour que nous observons ici comme le Jour des prisonniers. La grève de la faim est la forme la plus pacifique de résistance disponible. Elle inflige des souffrances uniquement à ceux qui y participent et à leurs proches, dans l’espoir que leur ventre vide et leur sacrifice aideront le message à résonner au-delà des limites de leurs cellules sombres.

      Des décennies d’expérience ont prouvé que le système inhumain d’occupation et d’occupation militaire d’Israël vise à briser l’esprit des prisonniers et la nation à laquelle ils appartiennent, en infligeant des souffrances à leur corps, en les séparant de leurs familles et de leurs communautés, en utilisant des mesures humiliantes pour les contraindre à l’assujettissement. Malgré un tel traitement, nous ne nous y soumettrons pas.

      Israël, la puissance occupante, a violé le droit international de multiples façons depuis près de 70 ans, mais s’est cependant vu octroyer l’impunité pour ses actions. Elle a commis des violations graves des Conventions de Genève contre le peuple palestinien; les prisonniers, y compris les hommes, les femmes et les enfants, ne font pas exception.

      J’avais seulement 15 ans quand j’ai été emprisonné pour la première fois. J’avais à peine 18 ans quand un interrogateur israélien m’a forcé à écarter les jambes alors que je me tenais nu dans la salle d’interrogatoire avant de frapper mes organes génitaux. Je me suis évanoui de douleur, et la chute qui en a résulté a laissé une cicatrice permanente sur mon front. L’interrogateur s’est moqué de moi ensuite, disant que je n’aurais jamais d’enfants parce que les gens comme moi ne donnent naissance qu’à des terroristes et des meurtriers.

      Quelques années plus tard, j’étais de nouveau dans une prison israélienne, meneur d’une grève de la faim, lorsque mon premier fils est né. Au lieu des bonbons que nous distribuons habituellement pour célébrer de telles nouvelles, j’ai distribué du sel aux autres prisonniers. A peine âgé de 18 ans, il a été arrêté et a passé quatre ans dans les prisons israéliennes.

      L’aîné de mes quatre enfants est maintenant un homme de 31 ans. Pourtant, je suis toujours ici, à poursuivre cette lutte pour la liberté avec des milliers de prisonniers, des millions de Palestiniens et le soutien de tant de personnes dans le monde. Qu’y a-t-il donc avec l’arrogance de l’occupant et de l’oppresseur et ses partisans qui les rende sourds à cette simple vérité : nos chaînes seront brisées avant que nous le soyons, parce que c’est la nature humaine que de répondre à l’appel de la liberté, quel que soit le prix.

      Israël a construit presque toutes ses prisons à l’intérieur d’Israël plutôt que dans les territoires occupés. Ce faisant, il a transféré illégalement et de force des civils palestiniens en captivité et a utilisé cette situation pour restreindre les visites des familles et pour infliger des souffrances aux prisonniers par de longs transports dans des conditions cruelles. Cela a transformé les droits fondamentaux qui devraient être garantis par le droit international – y compris ceux obtenus après maintes souffrances par les grèves de la faim antérieures – en des privilèges que leur service pénitentiaire décide de nous accorder ou dont il décide de nous priver.

      Les prisonniers palestiniens et les détenus ont subi des actes de torture, des traitements inhumains et dégradants et des négligences médicales. Certains ont été tués en détention. Selon le dernier chiffre du Club des Prisonniers Palestiniens, environ 200 prisonniers palestiniens sont décédés depuis 1967 à cause de telles actions. Les prisonniers palestiniens et leurs familles restent également une cible privilégiée de la politique israélienne d’imposition de punitions collectives.

      A travers notre grève de la faim, nous cherchons à mettre un terme à ces abus.

      Au cours des cinq dernières décennies, selon le groupe des droits de l’homme Addameer, plus de 800 000 Palestiniens ont été emprisonnés ou détenus par Israël – soit environ 40% de la population masculine du territoire palestinien. Aujourd’hui, environ 6 500 sont encore emprisonnés, dont certains ont la triste distinction de détenir des records mondiaux des plus longues périodes de détention de prisonniers politiques. Il n’y a pratiquement pas une seule famille en Palestine qui n’ait pas subi les souffrances causées par l’emprisonnement d’un ou de plusieurs de ses membres.

      Comment rendre compte de cet état des choses incroyable ?

      Israël a mis en place un double régime juridique, une forme d’apartheid judiciaire, qui offre une impunité virtuelle aux Israéliens qui commettent des crimes contre des Palestiniens, tout en criminalisant la présence et la résistance palestiniennes. Les tribunaux d’Israël sont une parodie de justice, clairement des instruments d’occupation coloniale et militaire. Selon le Département d’Etat, le taux de condamnation pour les Palestiniens dans les tribunaux militaires est de près de 90 %.

      Parmi les centaines de milliers de Palestiniens qui ont été emprisonnés par Israël, se trouvent des enfants, des femmes, des parlementaires, des militants, des journalistes, des défenseurs des droits de l’homme, des universitaires, des personnalités politiques, des militants, des passants, des membres de la famille de prisonniers. Et tous dans le même but : enterrer les aspirations légitimes d’une nation entière.

      Au lieu de cela, cependant, les prisons israéliennes sont devenues le berceau d’un mouvement durable pour l’autodétermination palestinienne. Cette nouvelle grève de la faim va démontrer une fois de plus que le mouvement des prisonniers est la boussole qui guide notre lutte, la lutte pour la Liberté et la Dignité, le nom que nous avons choisi pour cette nouvelle étape dans notre longue marche vers la liberté.

      Israël a essayé de nous désigner tous comme des terroristes pour légitimer ses violations, y compris les arrestations arbitraires massives, la torture, les mesures punitives et les restrictions drastiques. Dans le cadre de l’effort d’Israël pour saper la lutte palestinienne pour la liberté, un tribunal israélien m’a condamné à cinq condamnations à perpétuité et à 40 ans de prison dans un procès politique-spectacle qui a été dénoncé par les observateurs internationaux.

      Israël n’est pas le premier pouvoir occupant ou colonial à recourir à de tels expédients. Tout mouvement de libération nationale dans l’histoire peut rappeler des pratiques similaires. C’est pourquoi tant de personnes qui ont lutté contre l’oppression, le colonialisme et l’apartheid se tiennent à nos côtés. La Campagne internationale pour libérer Marwan Barghouti et tous les prisonniers palestiniens que l’icône anti-apartheid Ahmed Kathrada et ma femme, Fadwa, ont inaugurée en 2013 depuis l’ancienne cellule de Nelson Mandela à Robben Island a bénéficié du soutien de huit lauréats du prix Nobel de la paix, de 120 gouvernements et de centaines de dirigeants, de parlementaires, d’artistes et d’universitaires à travers le monde.

      Leur solidarité expose l’échec moral et politique d’Israël. Les droits ne sont pas accordés par un oppresseur. La liberté et la dignité sont des droits universels qui sont inhérents à l’humanité, et dont doit jouir chaque nation et tous les êtres humains. Les Palestiniens ne seront pas une exception. Seule la fin de l’occupation mettra fin à cette injustice et marquera la naissance de la paix.

      Marwan Barghouti

  32. BarKANA

    merci de lire ‘ une’ infraction

  33. BarKANA

    Suite et fin!

    Appeler des instances internationales à s’immiscer dans les affaires intérieures d’un pays, avec toutes les conséquences macabres, en cohérence avec le plan machiavélique du Pro- Consul du Kosovo Bernard Kouchner, et de son ‘droit d’ingérence’ sous le faux nez d’interpellation humanitaire, avec menace grave sur l’intégrité du territoire et menace sur la paix et la stabilité,relève d’une atteinte à la sûreté de l’Etat? Point final.
    Ceci sera le dernier post de Barkana.

    • Mme CH

      Salam Mr Berkana et Merci beaucoup….!!! Hé bien, vous savez cher ami, je ne prétends pas changer le monde, mais si ma contribution peut éclairer ne serait-ce qu’un petit angle d’une pièce aveugle sans fenêtre, alors je serais contente….!!!
      Parfois il vaut mieux être seule que mal accompagnée des Calculateurs, des Égoïstes, des Chiyatas (avec plusieurs brosses), des Hypocrites, des Corrompus, des Opportunistes, des Ignares, des Caméléons, des News H, des poltrons, des médiocres…….. et des Manchots nourris au fromage puant….!!! Mais, je sais que je ne suis pas seule sur ce site, il y a mon amie Imènus , Vous, Mémoria, Amirouche et les autres…!!!

      Une bonne question concernant nos Corbeaux Noirs qui se cachent derrière leurs plumes…!!! Tenez, ça me fait rappeler la fable de La Fontaine (le plagiaire) « Le Corbeau et le Renard »…cette fois-ci, ils préfèrent préserver le bout du fromage dans leur bec même s’il est puant..(Illa Men Rahima Rabbi).!!!

      Quant aux Makak, Neggaz el Hayt, Kamelddine Porcelaine….. et toute la compagnie des poules mouillées mégalo-dépressives qui souffrent du syndrome de la lâcheté et de la traîtrise, ils se sont rendus coupables d’atteinte à la souveraineté de notre pays en demandant aux instances internationales de s’ingérer dans nos affaires intérieures avec toutes les conséquences néfastes que cela pourrait avoir sur la paix civile, la stabilité et l’intégrité de notre territoire national….Ils exécutent les directives de leurs maîtres sionistes pour semer la discorde et le chaos S/c de l’alibi identitaire en poussant au soulèvement et au désordre pour chasser les hirondelles du ciel et mettre en péril l’existence de toute la nation algérienne, ce que la France n’a pas pu faire en 132 ans….et maintenant elle essaye avec ses pions et ses orbitons de H.F gardiens du temple perdu…!!!

      Au plaisir de vous relire ,…. entre nous, je me suis habituée à Smiley, alors faites lui un coucou de ma part et dites lui de revenir, il aura droit à un café pur Algérica…..!!!

  34. Abbassi

    Bof on sait que l’OLP a ėtė formė pendant la guerre froide tout comme le FLN chez nous. Il’yavait la guerre des services entre les deux blocs et même les religieux entraient en jeu.
    Des soeurs chrétienne musulmane et juive en mission spécial . une chrétienne en principe en soutane enlevé ce dernier tire son gilet cuire tire son pontalon djean fais quelques mèche par mèche ensuite saute sur sa moto direction Paris ..et tu l’as trouve avec sa guitare et sa cigarette et sa cannette de guerre entrain de trinquer avec la jeunesse communiste. Elle lėve sa canette en l’aire  »tchin tchin vive tche Guevara »
    Ailleurs un autre pose son Jean sur la table avale une gorgė resserre sa force. Enlevé son djean et met une 3abaya blanche et va se taper une verset coranique dans une losquė ou dans une zaouiya ou une abayi entrain de plamuder  »allelouya  » allelouya » derrière lui une soeur d’église qui le reconnait en sortant  »t’es pas Bruel de d’oiseaux? On était dans jeunesse communiste on faisait volontaire sans frontière??
    Ah mais oui t’es pas Sophie?
    A la maison Walla j’ai cru que t’étais une vrai soeur d’église ..un champagne ou un Jean tonic? T’a arrêter de boire? Donc une bierre ..
    Alors’qu’est ce que tu racontés ?
    Pas grand chose la monotonie dans les église y’a rien ni politique ni complot ni argent ni office rien..le monde a changė ..pas ses nous un documentaire stp je m’ennuie.
    Tu veux quoi? Libération de Paris ou entrėe des nazis?
    Libération de Paris merci on va voir un peur de fleur agiter a l’entrėe des américains ..
    Mais tu détestais les capitalistes?
    Oui pour les pousser a donner plus ..un capitaliste a une devise pour faire l’argent ..l’acier pour ne pas le lacher..t’a pas la pièce de Molière sur les avars?
    Si voila un extrait

    Acte IV, scène 7

    Harpagon vient de s’apercevoir que sa précieuse cassette enterrée dans son jardin a été volée. Sa réaction ne se fait pas attendre.

    SCÈNE 7. HARPAGON

    HARPAGON. Il crie au voleur dès le jardin, et vient sans chapeau.
    Au voleur ! au voleur ! à l’assassin ! au meurtrier !
    Justice, juste ciel ! Je suis perdu, je suis assassiné !
    On m’a coupé la gorge, on m’a dérobé mon argent !
    Qui peut-ce être ? Qu’est-il devenu ? Où est-il ?
    Où se cache-t-il ? Que ferai-je pour le trouver ? Où courir ?
    Où ne pas courir ? N’est-il point là ? n’est-il point ici ? Qui est-ce ?
    Arrête ! Rends-moi mon argent, coquin !…
    (Il se prend lui-même le bras.) Ah ! c’est moi. Mon esprit est troublé, et j’ignore où je suis, qui je suis, et ce que je fais.
    Hélas ! mon pauvre argent, mon pauvre argent, mon cher ami, on m’a privé de toi ; et, puisque tu m’es enlevé, j’ai perdu mon support, ma consolation, ma joie ; tout est fini pour moi, et je n’ai plus que faire au monde : sans toi, il m’est impossible de vivre.
    C’en est fait, je n’en puis plus ; je me meurs, je suis mort, je suis enterré. N’y a-t-il personne qui veuille me ressusciter, en me rendant mon cher argent, ou en m’apprenant qui l’a pris ? Euh ? que dites-vous ? Ce n’est personne.
    Il faut, qui que ce soit qui ait fait le coup, qu’avec beaucoup de soin on ait épié l’heure ; et l’on a choisi justement le temps que je parlais à mon traître de fils.
    Sortons.
    Je veux aller quérir la justice, et faire donner la question à toute ma maison : à servantes, à valets, à fils, à fille, et à moi aussi. Que de gens assemblés ! Je ne jette mes regards sur personne qui ne me donne des soupçons, et tout me semble mon voleur. Eh ! de quoi est-ce qu’on parle là ?
    De celui qui m’a dérobé ? Quel bruit fait-on là-haut ? Est-ce mon voleur qui y est ? De grâce, si l’on sait des nouvelles de mon voleur, je supplie que l’on m’en dise. N’est-il point caché là parmi vous ? Ils me regardent tous et se mettent à rire. Vous verrez qu’ils ont part, sans doute, au vol que l’on m’a fait. Allons, vite, des commissaires, des archers, des prévôts, des juges, des gênes, des potences et des bourreaux. Je

  35. Mme CH

    « Les prisonniers palestiniens poursuivent leur grève de la faim » (Algériepatriotique,19/04/2017, R.I)

    Les 1 500 détenus palestiniens en grève de la faim dans les prisons israéliennes ont poursuivi mercredi leur mouvement de protestation contre les mesures répressives de l’occupation israélienne qui a interdit les visites aux grévistes, a déploré le responsable palestinien, Isaa Qaraqaa. Environ 1 500 détenus palestiniens, selon l’Autorité palestinienne, ont entamé lundi un bras de fer avec les autorités d’occupation israéliennes en refusant de se nourrir.

    Aussitôt, l’administration pénitentiaire de l’occupation a transféré le détenu Marwan Barghouthi, initiateur de la grève, et l’a placé à l’isolement dans la prison de Jalame, a indiqué Issa Qaraqaa, chargé des prisonniers au sein de l’Autorité palestinienne et lui-même un ancien détenu. Agé de 57 ans, Marwan Barghouthi a été condamné à cinq peines de prison à perpétuité lors de la deuxième Intifadha (2000-2005). La grève a été décidée «après des mois de négociations vaines» avec l’administration pénitentiaire israélienne, a expliqué Qaraqaa.
    Dès lors, si les réclamations des détenus ne sont pas entendues, «davantage de prisonniers rejoindront la grève», a-t-il dit, allant jusqu’à prédire que «90%» des 6 500 détenus palestiniens pourraient refuser de s’alimenter «d’ici dix jours». Qaraqaa a, en outre, fait savoir que les visites d’avocats et de proches sont désormais interdites aux grévistes, et a dénoncé auprès de diplomates réunis, mercredi, à Ramallah, en Cisjordanie, de telles «incitations à la haine».

    Pour sa part, Chaawane Jabarine, qui dirige l’ONG palestinienne des droits de l’Homme Al-Haq, s’est inquiété de la possible application d’une loi israélienne adoptée en 2015 et très controversée qui permet de nourrir de force des détenus en grève de la faim. De telles pratiques «s’apparentent à de la torture», a-t-il affirmé. Elles «peuvent mettre en danger la vie des grévistes de la faim qui n’ingurgitent plus depuis trois jours que de l’eau et du sel», a-t-il mis en garde. Face au risque d’escalade, les Palestiniens ont «demandé à la communauté internationale et à l’ONU d’intervenir immédiatement», a-t-il encore expliqué. Car «si la grève dure, nous pourrons avoir des martyrs et cela signifierait l’explosion pour les Palestiniens. Cela mènerait à une nouvelle intifadha».
    La question des prisonniers est cruciale pour les Palestiniens, alors que 850 000 d’entre eux ont été incarcérés depuis l’occupation en 1967 des Territoires palestiniens. Les dirigeants palestiniens ont d’ailleurs soumis cette question à l’examen de la Cour pénale internationale (CPI) qu’ils ont récemment rejointe. «Les pays qui ont signé les accords internationaux», notamment la Convention de Genève sur les prisonniers, «ne doivent pas permettre que l’occupant (israélien) soit au-dessus des lois», a plaidé la députée palestinienne Khalida Jarrar, elle-même récemment sortie de prison.

    La dernière grève massive dans les prisons israéliennes remonte à février 2013, lorsque 3 000 Palestiniens avaient refusé de se nourrir durant une journée pour protester contre la mort en détention d’un des leurs. Parmi les 6 500 Palestiniens actuellement détenus dans les geôles israéliennes figurent 62 femmes et 300 mineurs. Environ 500 d’entre eux sont sous le régime extra-judiciaire de la détention administrative qui permet une incarcération sans procès, ni inculpation. 13 députés sont aussi emprisonnés.

    Totalement d’accord avec Barkana, Marwan Barghouti aurait pu être un bon leader après Arafat, mais là bas aussi, il y a des traîtres et des vendus….!!!
    Mr Abbas va-t-il demander à Trump de faire pression sur l’état voyou pour libérer les prisonniers…!!??? Enfin, on peut toujours rêver….!!!

  36. Mme CH

    « Leçons arabes pour la Corée du Nord » (Algérie 1, 20/04/2017, Abdel Bari Atwan)

    Pyongyang sait que l’Irak, la Libye et la Syrie ont été attaqués ou envahis seulement après avoir supprimé leur capacité de dissuasion.
    En tant qu’Arabe et musulman, je me suis senti à la fois insulté et blessé lors de la lecture de commentaires dans la presse israélienne qui avertissaient les États-Unis contre l’attaque téméraire de la Corée du Nord . Les donneurs de leçon prévenaient que la RPDC n’était pas un pays arabe à quatre sous, comme la Syrie, qui pouvait être bombardé à tout moment en toute impunité, mais un adversaire sérieux qui possède de vrais moyens de représailles, impliquant des ogives nucléaires et des missiles à longue portée.

    Nous, les Arabes, avons été transformés en sacs à main internationaux et terrains d’expérimentation. Nos terres ainsi que le sang et la vie de nos citoyens, sont devenus des cartes de jeu entre les mains de tous les invités. Un nombre toujours croissant de pays lorgnent sur notre territoire et nos ressources, alors que nous sommes déchirés par le sectarisme et que nos médias ont été réduits à des instruments d’incitation à la haine, sous diverses excuses et prétextes, à l’égard d’autres Arabes et musulmans.
    Le plan concocté commence généralement par le lancement de campagnes de propagande bien coordonnées et orchestrées axées sur les prétendues armes de destruction massive arabes et le besoin vital pour le monde de les éliminer. Toute tentative de refuser peut alors fournir une base juridique et morale pour les sanctions et autres mesures punitives, y compris l’agression militaire, la dévastation pure et simple et le changement de régime forcé.

    Ce n’est pas un hasard si tous les pays arabes qui ont été soumis à une agression dirigée par les États-Unis au cours des dernières années avaient auparavant cédé aux exigences des États-Unis et des Nations Unies en supprimant les «armes de destruction massive», en particulier des munitions chimiques, et en abandonnant toute idée d’acquérir des moyens de dissuasion nucléaire. Mais cette docilité n’a pas garanti leur sécurité. Ils ont ensuite été attaqués ou envahis, ou les deux à la fois.

    Une fois les États-Unis assurés que ces pays ne possédaient pas d’armes suffisamment puissantes pour se défendre et infliger des pertes sévères à leurs troupes, l’agression et le bombardement pouvaient débuter.
    L’Irak, la Libye et la Syrie en sont de clairs exemples. Tous ont abandonné leurs arsenaux chimiques et ont coopéré avec des inspecteurs internationaux des armements – que ce soit volontairement, sous la menace d’une action militaire, après avoir été soumis à des raids aériens dévastateurs ou sous la pression d’un embargo étouffant et inhumain.
    L’administration de George Bush Jr. savait très bien que Saddam Hussein avait coopéré pleinement avec les équipes internationales d’inspection des armements envoyées en Irak pour enquêter sur tous ses programmes, matériels et équipements nucléaires et chimiques. Il a résisté à toutes les provocations des inspecteurs – dont la plupart étaient des espions – y compris leurs recherches dans ses palais et leurs chambres. Une fois Washington assuré que l’Irak avait été débarrassé de toute capacité nucléaire ou chimique, l’invasion pouvait être ordonnée sans délai.

    Le colonel Muammar al-Qadhafi a été victime d’une grande tromperie inventée par l’ancien Premier ministre britannique Tony Blair, qui l’a persuadé d’abandonner volontairement ses stocks d’armes chimiques et de matières nucléaires, en échange d’une garantie d’immunité personnelle et de réintégration de lui-même et son régime dans la communauté internationale. Une fois que Qadhafi ait renoncé aux armes, une révolution contre lui a été inventée de toutes pièces et une résolution du Conseil de sécurité a été promulguée pour protéger les dits révolutionnaires de massacres imminents.

    La conspiration soigneusement scénarisée s’est terminée par le renversement du régime et la transformation de la Libye en un état défaillant dominé par une anarchie sanglante, gouverné par des milices en perpétuel conflit et maintenant au bord de la partition.
    La Syrie fait face au même scénario. L’action militaire a été brandie et les forces aériennes mobilisées pour l’obliger à liquider ses stocks d’armes chimiques dans le cadre de l’accord conclu en 2013. Puis, il y a deux semaines, sa base militaire de Shueirat a été soumise à un bombement de missiles américains suite à une effusion d’indignation internationale sur des accusations non vérifiées selon lesquelles le régime syrien aurait utilisé des armes chimiques à Khan Sheykhoun près d’Idlib.

    Pourtant, le meurtre cynique de plus de 100 partisans civils syriens du régime, la moitié d’entre eux étant des enfants, alors qu’ils quittaient les villages de Foua et Kafraya dans le cadre d’un accord parrainé par les Nations Unies, n’a suscité aucune indignation. Seul a répondu un écrasant silence en Occident et dans le monde arabe, en particulier dans ces États arabes qui avaient participé à la négociation de l’accord d’évacuation et continuent de financer les auteurs de ce massacre.
    Les dirigeants de la Corée du Nord auront sans doute pris note de ces expériences arabes sans gloire et de leurs conséquences désastreuses, et ils ont appris la leçon. C’est pourquoi ils n’ont pas mordu à l’hameçon américain et n’ont pas arrêté leurs tests de missiles balistiques et balistiques. Ils savent très bien qu’ils ont besoin d’une force de dissuasion, et leur dangereuse menace de riposter à toute l’attaque américaine peut bien leur fournir une protection. Tout aussi important, ils ont des alliés fiables en Chine et en Russie qui ne poignardent pas leurs amis dans le dos, contrairement aux prétendus amis de l’Irak, de la Syrie et de la Libye dans le monde arabe et surtout dans certains états du Golfe.

    Les États-Unis, quant à eux, frappent les Arabes (et les Afghans) pour envoyer des messages à d’autres. La frappe des missiles à Shueyrat et le lâchage de « la mère de toutes les bombes » en Afghanistan étaient dirigées contre la Corée du Nord et l’Iran.
    C’est un état de choses lamentable, un sous-produit de la façon dont le leadership du monde arabe est passé aux mains des États périphériques riches en pétrole qui considèrent les États-Unis comme un allié digne de confiance. Ils risquent d’avoir des raisons d’y réfléchir à nouveau lorsque cet allié les aura réduit à la faillite, comme cela il le fera certainement.

    Des leçons à ceux qui veulent apprendre….!! Mr Khiat que je salue nous dira sûrement « Et si nous retournons tous à l’école »…!!!!

Répondre