La Voix De Sidi Bel Abbes

Train :Oran- Bechar : la ligne de tous les dangers.

Le train, en provenance d’Oran vers Bechar, passant par Sidi Bel Abbes, reste le moyen le plus approprié et le plus sur pour les familles qui s’y rendent. Mais les voyageurs se rendent à l’évidence sur les lieux, des problèmes d’ordre statistique et organisationnel. Jugez-en, les voitures mises à la disposition de la clientèle sont dans leur majorité dépourvues de climatisation et poussiéreuses surtout au retour de Bechar où le train, arrivant à 6h du matin reste sur le quai jusqu’à son retour programmé le soir même à 20h. Durant tout ce temps, on s’est rendu compte qu’au niveau de la gare du sud, aucun nettoyage n’est effectué. L’autre problème, les voyageurs au niveau de la ville de Sidi Bel Abbes et de tout ce qui suit n’ont pas droit à des  places de 1ère classe. Pourtant, par le passé, le personnel au niveau de la gare d’Oran, juste après le départ du train, soit à  20h30, communiquait à celui de Sidi
Bel Abbes, le nombre de places disponibles dans les différents compartiments du train puisque tout est informatisé. Seuls les voyageurs d’Oran ont le privilège de prendre leurs places en 1ère classe. L’autre aspect négatif, les voitures couchettes de 2ème classes sont dépourvues de lumières, une obscurité quasi-totale, d’où cette appréhension entre les occupants de la pièce (6 au total) ou encore des gens qui ne cessent de circuler durant tout le trajet. Les voyageurs de 1ère classe ont de tout temps bénéficié d’une boisson et d’un gâteau qui sont compris dans le tarif du billet, or personne ne se manifeste et donc ses denrées à longueur d’années sortent  par une autre issue. A cet effet, il est recommandé au personnel de distribuer en même temps que la literie ce casse-croute. Le tarif des trains, au moment où il est. le moins cher dans tous les pays du monde, est  chez nous le plus cher. Quant au personnel qui fait
le voyage essaie par tous les moyens d’être à la hauteur, ils restent disponibles et très accueillant et ils sont à féliciter ainsi qu’aux différents effectifs sécuritaires (gendarmes) pour leur attachement au bon déroulement du voyage. Cet appel aux différents responsables n’est  autre que le constat observé à chaque sortie vers Bechar et qui n’a pas progréssé d’un cheveu sauf celui du facteur temps qui est. accepté par tous.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=34832

Posté par le Nov 12 2013. inséré dans ACTUALITE, SOCIETE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

10 Commentaires pour “Train :Oran- Bechar : la ligne de tous les dangers.”

  1. H Bouasria

    Ce n’est plus les années et l’époque du provisoire on est au 21eme siècle et à un demie siècle d’indépendance fini le bricolage soit on fait les choses correctement et dans l’énorme de l’art ou on serre à droite et on reste tranquille en mettant nos pieds dans la flotte froide

  2. Abbes

    Les trains à grandes vitesses en europe sont entrain de concurrencer les avions et chez nous on parle que du bricolage.Construire une ligne gigantesque ORAN-BECHAR pour un seul aller /retour n’a aucune rentabilité pour la SNCFA.

  3. NOVICE

    C’est comme l’autoroute est-ouest,rien ne signale que celle-ci passe par SBA,excepté une petite plaque à 62 km de la ville ou la grande plaque au niveau de la séparation avec la pénétrante d’oran.
    En sortant d’Alger,et à hauteur de Douira,on commence à visualiser les plaques d’Oran et Tlemcen jusqu’aux limites de notre wilaya,et à chaque relais,la même chose ,des plaques signalant Oran,on dirait que l’autoroute passe par Oran pour aller à Tlemcen!!!
    Idem pour le train ,c’est toujours Oran-Tlemcen,Oran-Bechar !!

  4. jamel

    un constat déplorable

  5. Imax

    Les beaux trains chromes qui circulent entre Oran et Alger et dont les vitres sont constituées de plexiglas sont criblés d impacts dûs aux jets de pierres.Dans les années 70 ,j ai perdu un cousin suite à un caillassage du train SBA-Oran.Qui sait? l auteur du forfait est peut être avec moi à Makkah entrain de se laver ses os.

  6. algerien

    La signalisation quoique omettant curieusement Sidi Bel Abbes sur tout le trajet Alger-Oran n’est pas la signalisation désirée elle est vraiment en deçà des normes combien de villes de l’intérieur sont systématiquement omises, , on est sur l’autoroute et on continue à se demander comment accéder à telle ou telle bourgade, ceci étant et ne s’est on jamais demandé de la signalisation à l’intérieur de nos villes, elles ne sont pas actualisées du tout, les services concernés ont beaucoup de travail de ce côté, potentiel générant l’emploi, c’est ce qu’appellerai quelqu’un outre mer niches d’emplois, messieurs les chargés, à quand cet immense chantier, où sont les visionnaires de la trempe des Dr Hassani Allah Yerhmou

  7. NOVICE

    Salem Algérien,j’aimerai qu’un débat sur l’autoroute est-ouest soit ouvert,parce que la signalisation n’est pas notre seul souci ,les pénétrantes ( de 03 voies ) doivent être construites pour toutes les villes ,d’ailleurs celle de SBA est facilement réalisable sur le même tronçon Ain el berd -SBA,les petites villes comme Benbadis très proche de l’autoroute,peuvent bénéficier de bretelles !
    Cependant ,si on dénombre les personnes qui prennent l’autoroute vers Alger et l’est ,on saura que les wilayas de Tlemcen et SBA, la méritent amplement ,d’ailleurs était-il logique d’écarter une ville comme SBA,sachant que tout passe par elle ,y compris les oiseaux migrateurs !

  8. Abbes

    lorsqu’on construit une ligne de chemin de fer avec des millions d’euros il faut la faire rentabiliser sinon ce serait du gaspillage ou bien parce qu’il s’agit de l’argent de l’état qui ne demande pas des comptes.

  9. KERROUCHA

    Les citoyens demandent des comptes dans une assemblée nationale dans le parlement Vous connaissez un député dergaz ou un ex député heureux de ce qu’il fait citez moi abbes

  10. Djamel

    Le train de la honte et de l’horreur. Peu de moyens de transports pour deux grandes villes du sud , deux villes d’une importance stratégique m surtout sur le plan militaire, quel gâchis .

Répondre