La Voix De Sidi Bel Abbes

Trafic de drogue et financement du terrorisme au Sahel Le Maroc mis en cause

Selon notre source ,le royaume chérifien, comme vient de la confirmer le général à la retraite Khaled Nezzar dans ses confessions télévisuelles, a longtemps entretenu des relations douteuses, dirait-on presque «incestueuses» avec l’émir fondateur du GIA, Abdelhak Layada.

Décidemment, l’étau n’en finit plus de se resserrer sur le royaume chérifien à mesure que se multiplient les preuves et les éléments d’informations tendant à confirmer ses « liaisons douteuses et dangereuses » avec le monde trouble du terrorisme et du trafic de drogue en train de sévir dans la vaste bande sahélo-saharienne.

C’est ainsi que le Front Polisario vient, une nouvelle fois, d’affirmer que les services de renseignements marocains avaient un rôle « manifeste » dans le trafic de stupéfiants dans la région du nord-ouest de l’Afrique. Une pareille révélation, au demeurant, n’aurait rien de surprenant partant du constat, déjà, que le Maroc est le plus grand pays producteur, transformateur et exportateur de cannabis.

Cette culture, qui se fait au vu et au su de tous, est carrément « protégée » par de très hauts responsables civils et militaires, dont plusieurs sont carrément réputés proches de la famille royale.

Toujours est-il que le Front Polisario, dans un communiqué diffusé par l’agence de presse sahraouie, SPS, relève que «les vraies raisons à l’origine de l’instabilité et la propagation du terrorisme et du crime organisé dans la région du nordouest africain sont la poursuite du terrorisme d’État du Maroc depuis l’occupation du Sahara occidental en 1975 et l’encouragement du trafic de drogue dans la région avec une complicité flagrante des services de renseignements du royaume du Maroc, le plus grand producteur et exportateur du cannabis dans le monde».

Il est à rappeler, pour rester dans le même contexte, que dans un rapport publié en juin dernier, l’ONU avait classé le Maroc parmi les plus grands pays producteurs de cannabis, la drogue la plus consommée dans le monde.

Ainsi donc, l’Office des Nations unies contre la drogue et la criminalité (ONUDC) avait indiqué que la production de cannabis est notamment répandue au Maroc et en Afghanistan, ajoutant que “cette drogue reste la plus consommée dans le monde avec une moyenne de 125 et 203 millions de consommateurs”.

De fait, la superficie cultivée en cannabis au Maroc est estimée à 47 500 hectares. Encore faut-il préciser que ces chiffres, fournis par les autorités marocaines elles-mêmes, doient sans doute être multipliés par deux ou trois.

RABAT PRISE À SON PROPRE PIÈGE

Et comme un « malheur » ne vient jamais seul, et que l’étau n’en finit plus de se resserrer sur la politique pour le moins condamnable de Mohamed VI, le général à la retraite Khaled Nezzar, dans ses confessions télévisuelles, est récemment revenu avec un luxe de détails sur l’épisode lié au séjour trouble qu’avait effectué au Maroc l’émir fondateur du GIA, Abdelhak Layada.

Ce dernier, nous recevant chez lui il y a de cela quelques années déjà, nous avait déjà indiqué avoir été reçu par le défunt roi Hassan II en présence de son principal âme damnée, Driss Basri, et que des propositions et des offres avaient été formulées à cette époque en vue de soutenir, de financer et d’armer le groupe criminel et sanguinaire qu’était le GIA. Ainsi donc, Nezzar, qui ne va pas jusqu’à confirmer ce scénario de bout en bout, n’en met pas moins en exergue le rôle tout aussi trouble que douteux joué par le Maroc dans cette affaire.

Il convient de relever que Nezzar est la personne la mieux placée pour évoquer cette affaire puisqu’il était ministre de la Défense à cette époque, membre du HCE (Haut Conseil d’État, cette instance composée de 5 personnes chargées de palier à la vacance du fauteuil présidentiel), et que c’est également lui qui avait géré ce dossier sensible de bout en bout, jusqu’à ce qu’il procède personnellement à l’extradition vers l’Algérie de Layada.

Nezzar met ainsi en exergue l’extrême efficacité des services secrets algériens. Ce sont, en effet, ces derniers qui ont fini par localiser Layada, qui était alors l’homme le plus recherché d’Algérie, dans un hôtel à Oujda.

DOULOUREUX RETOUR DE FLAMME

Il semble ainsi, une fois entamées de laborieuses négociations avec les marocains en vue d’obtenir l’extradition de ce criminel, que leur intention était d’utiliser la «carte Layada » pour tenter de faire pression sur l’Algérie à propos de la question du Sahara occidental.

Le roi renonça vite à cette sorte de marchandage devant la fermeté du général Nezzar sur ce point mais aussi en prenant connaissance d’informations données par l’Algérie sur l’activité terroriste au Maroc fournies par les très efficaces services secrets algériens. Le général Nezzar commence par rappeler que Layada était responsable du GIA à Alger et qu’il était localisé et sous contrôle des services des renseignements algériens.

Puis, soudainement, Layada a disparu. «Trois ou quatre jours après, nos services l’on localisé à Oujda, dans un hôtel où nous avons confirmé sa présence», raconte le général Nezzar. «Il y avait, souligne-t-il, deux voies pour le récupérer : soit par nos propres moyens et sans que les Marocains le sachent – c’était possible -, ou en informant les Marocains.

Nous avons préféré prendre contact avec les Marocains et c’est moimême qui l’ait fait en appelant au téléphone Driss Basri », à l’époque numéro deux du régime chérifien, même si officiellement il n’occupait que le poste de ministre de l’Intérieur.

«De plus, ajoute le général Nezzar, nos services ont découvert qu’il y avait sur le territoire marocain deux dépôts d’où partaient des armes qui entraient en Algérie». Cela représente une preuve de plus concernant le fait que Rabat encourageait et finançait bel et bien le terrorisme islamiste.

Hassan II, à cette époque, n’avait pas hésité à décréter publiquement (au plus fort de l’embargo tacite dont nous étions victimes) qu’il voulait faire de l’Algérie un laboratoire grandeur nature et à ciel ouvert».

L’insistance des Algériens pour déjouer le complot marocain, en prévenant les autorités marocaines, et en temps réel, de chacun des faits et gestes de ces réseaux criminels, a fini par pousser Hassan II à recevoir le général Nezzar.

La rencontre, entre les deux hommes, qui a duré deux bonnes heures, finira par tourner à l’avantage de Nezzar, puisque à peine quelques semaines plus tard Alger prenait livraison du turbulent hôte Layada qui, entre temps, avait carrément été «hébergé» dans une résidence appartenant à la famille royale, pour de prétendues «raisons humanitaires».

Toujours est-il que ce bras de fer diplomatique et sécuritaire a fini par tourner à l’avantage d’Alger. Rabat, par la suite, est en train de subir le très douloureux retour de flamme lié à sa politique passée, qui avait consisté à soutenir et à flirter avec les mouvances islamistes les plus radicales dans le but d’affaiblir notre pays.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=15722

Posté par le Août 22 2012. inséré dans ACTUALITE, EVENEMENTS, MAGHREB. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

74 Commentaires pour “Trafic de drogue et financement du terrorisme au Sahel Le Maroc mis en cause”

  1. hamidi

    Rabat ne récolte que ce qu’elle a semé.Rien a avoir avec nos voisins du peuple Marocain

  2. MIMOUN

    Meme avec la frontière fermée, notre nourriture et notre gasoil se font échangés en plein jour avec de la drogue qui tue. Que se passera t-il si la frontière sera ouverte?

    • kadour

      ya si mimoun frontiere fermée ou ouverte c est la meme chose ,le trabendo est controlé par des forces occultes ,et puis si l algerien étais nationaliste amoureux de son pays il ne détruira pas son économie en échange du poison qh il revent a des inconscients.dans cette équation a qui la faute

  3. lectrice sba

    En lisant cet article, cela me fait penser à la fable de la Fontaine: « le Loup et l’Agneau »: nous des innocents et les autres le Loup. Pauvre peuple qui se laisse berner par des récits politico- politiciens

    • Mourad

      En tous les cas ce n’est pas une fable..Si vous lisiez les articles, livres publiés en Europe notamment vous n’en diriez pas tant..Le Maroc veut le malheur de l’Algerie..Il y a un complexe viscéral contre notre pays..le maroc, état malsain et hypocrite n’est plus à présenter…Après si vous êtes marocaine ou votre conjoint ou qui sais je, c’est autre chose…

      • lectrice sba

        @Mourad
        Ne vous méprenez Si Mourad. Je suis une algérienne authentique et toute ma famille est du pays. J’adore mon pays et le défendrai par tous les moyens; mais je ne tolère pas qu’on détourne l’attention de nos citoyens de leurs véritables problèmes: la misère sociale récurrente que nous subissons chaque jour que Dieu fait: les agressions; la délinquance, le bruit; la saleté, la corruption, l’ illettrisme l’injustice et j’en passe…Nous devrions d’abord ‘balayer devant nos portes » avant d’aller s’indigner sur la manière de diriger le royaume marocain.
        Si le Maroc veut s’imposer dans le sphère de l’UMA, c’est tout à son honneur. Nous devrions en faire autant mais pour cela, il faut que nos institutions se réveillent de leur état léthargique car L’Etat, est le premier garant de la bonne marche d’une société.

        • Mourad

          Justement chère Madame..Nous avons, il me semble, suffisamment de problèmes intérieurs pour ne pas-en plus- subir les affres d’un voisin malsain…Cet article est dans la lignée d’autres qui mettent au point les choses qu’on ne doit pas occulter non plus, car il en va de notre stabilité à tous…le discours de « peuple frères » pour ma part est desuet depuis des décennies…Je me base sur « the facts »..Balayons devant notre porte, mais qu’on nous fiche la paix pour le faire..

          Bonne journée…

        • Mourad

          Justement chère Madame,
          Nous avons assez de problèmes interieurs pour ne pas subir les affres de ces suppots sionistes..Barakat..Il faut le dénoncer et arrêter de rever à des discours à l’eau de rose sur les peuples freres, l’ouverture des frontieres,etc…Only the facts..

          • lectrice sba

            @Mourad
            Avez- vous souvenir de la main tendue  » salam » de notre Président à celui d’Israël lors de l’enterrement du Roi Hassen II?? Lisez s’il vous plaît le contenu du dernier message de notre Président au jeune Roi Med V à l’occasion de la Fête du Trône. Alors, alors??? Que d’hypocrisie là Haut et nous ci-bas en train de les défendre, les cautionner.

            • Mourad

              Si je critique l’attitude de notre voisin de l’ouest ce n’est pas pour défendre les attitudes de nos dirigents. Comprenez vous le sens de mes propos ?? Je sais faire la part des choses entre notre cuisine interne et ceux qui veulent profiter de nos déboires ( les années 90…) pour nous enfoncer et nous noyer…le maroc depuis l’indépendance ( cf la guerre des sables, par exemple..) passe son energie à vouloir nous démonter. Nos tares, nos problèmes, nos dirigents, on les connait..je veux pouvoir les dénoncer sans passer mon temps à surveiller mon dos qu’un coup de poignard marocain pourrait déchirer…Dois je être plus explicite ?

              • lectrice sba

                Tout-à-fait d’accord avec vous, Si Mourad.
                Seulement, le coup de poignard venant de l’extérieur est moins douloureux que celui qui provient de l’intérieur exercé par ceux là même qui vous gouvernent et qui profitent de notre  »Nif » pour profiter davantage des trésors de notre cher pays au lieu de le servir.

            • Mourad

              Oui j’ai ce souvenir..bien sur..J’ai le souvenir aussi que dans les années 90 le maroc dansait sur nos tombes victimes de terroristes..et vous ?

        • lectrice sba

          Lire ‘…est le premier garant de la bonne marche d’un pays.

          • Mourad

            C’est lu avec attention..le devoir de l’ETAT c’est aussi de se premunir des agressions exterieures, ce qu’a fait Nezzar à son epoque et que relate l’article…l’Etat ne peut pas tou, il faut aussi une prise de conscience claire de l’environement interieur ET EXTERIEUR de chaque citoyen épris de son pays..

        • Un parmi d'autres

          A Mme lectrice j’approuve votre franchise qui pour certains n’existe pas surtout lorsqu’il s’agit de relater la réalité de la vie sociale chez nous et comme pour la plus part ils ne sont que matérialiste alors parler de l’hygiène ,de l’insécurité, de la santé archaïque et du pouvoir d’achat du citoyen est devenuTabou .Moi j’ai toujours clamer haut et fort n’en déplaise àcqui veut l ‘entendre que notre société est très rétrograde qu elle vie dans l’insalubrité absolue et l’anarchie est souveraine chez nous au vu et sus des autorités .Alors 50 ans après il y a eu un pas de fait pour l’humanité comme l’avait dit Neil Armstrong en juillet 1969 lorsqu’il avait posé ses pieds sur la lune: » »(C’est un petit pas pour l’homme ,mais un grand bond pour l’humanité) «  ».
          Alors qu’ont-ils fait chez nous ,eh!bien tout simplement un grang bon vers la Décadence à tous les niveaux.

      • EL GUELLETI

        @ Mourad
        Ce n’est que dans l’optuse cervelle de nos politicards saltimbanques et de l’étroite pensée de quelques nationalistes fanatiques que persiste encore l’idée que le Maroc est l’énnemi .

        La l’oeuvre ne pouvait etre le fruit du hasard ,elle a éte
        sciamment calculée et poursuivie depuis des lustes, dépassant les bornes d’un simple accrochage idéologique ou querelles de voisinage.Au juste ,le voisinage et l’idélogie avaient tres peu a y avoir.Il s’agit tout simplement de faire diversion des problemes
        sociaux gigantesques des deux pays.

        Le malheureux dans tout ca, est que nous nous sommes pretés
        aux machinations machiavéliques de ces dévergondés en nous entre-déchirant , a la désunion qui fleurissait au-dela de toute éspérance et le verouillage de nos esprits dans un contexte d’injures et des revenches remises a demain.

        Chacun devra choisir son camp , le Maroc n’est pas mon ennemi
        Mon ennemi est le régime satanique a ALGER .

        • Mourad

          le maroc est mon ennemi. Le maroc m’a lachement agressé en 63, le maroc innonde mon pays de drogue et d’alcool, le maroc a à sa tête une monarchie desuet, hypocrite et lache, amis des sionistes, terre d’asile des pedophiles en tout genre..J’ai choisi mon camp, vous pouvez retourner d’ou vous venez, le maroc..Je ne suis pas illuminé et abreuvé de nationalisme à 2 centimes..je veux pouvoir m’occuper de mon régime sans avoir à surveiller constamment mon voisin qui n’attend que l’occasion de me poignarder dans le dos..

          • un parmi d'autres

            Mr Mourad on sent une grande haine en vous qui se dégage .Racontez-nous les faits de 1963 et surtout n’oubliez-pas l’inverse des années 1970 vécues le plus par nos familles frères et qui on tout perdu en ayant connu le même sort que les PN.
            Laissons l’histoire au passé sans pour autant l’oublier mais sans haine et gardons-nous d’être rancuniers nous ne pourrons jamais avancer .

            • Mourad

              Juste une question avant de me lancer dans de probables discussions steriles…êtes vous marocain ? votre conjoint ? de la famille de l’autre coté ? cela peut paraitre futile, mais force est de constater que cela change radicalement l’objectivité d’une discussion..Sinon concernant la haine je dirais qu’elle se fait le miroir que ce que mon pays subit..J’ai cela dans le sang depuis des générations…J’aime mon pays..

              • Un parmi d'autres

                Moi je suis de partout et de nulle part qui peut justifier être algériens ce n’est être naît sur ce sol nos origines sont diverseset la haine n’est pas une référence à l’Algérien.
                Alphonse Daudet avait dit : » »(La haine ,c’est la colère des faibles.) » »

                Pour ce qui est du mépris que vous avez envers vos frères marocains et je vous le dit sans crainte sachez Mr Mourad que vous aimez votre pays mais pas autant que celui qui l’aime avec Discrétion .
                Et pour clôturer cette échange je vous dirai que : »L e mépris que l ‘être humain fait de ses ennemis est souvent la cause de sa perte .Salutations

                • Mourad

                  A travers une citation, une pirouette, des concepts inadéquats pour le coup et une fuite en avant vous clôturer de manière creuse l’échange.Ce que je suspectais par ailleurs. Dont acte et sans rancune.

                  p.s : je n’ai pas d’ennemis, je me défend de mes ennemis…

                  • Un parmi d'autres

                    Mon école n’a jamais été appelée Écurie encore moins Ecole Buissonnière .

                    • Mourad

                      Finalement la haine suinte de votre personne…vous faisiez juste ce que l on nomme en psychanalyse de la projection…dont acte…quand au type d école faite par ma modeste personne même en rêve vous ne pourriez y prétendre…Mais ce n est pas là le sujet de ce fil…

                    • Un parmi d'autres

                      Alors là je vous vois venir ,sauf que la cour dans laquelle j’accède est tout à fait différente de la votre comme nos valeurs bien entendu sauf qu’à l’inverse de vous je vis avec mes différences .J’aimerais continuer à échanger avec vous de nobles paroles à la seule condition de mettre de côté votre haine et votre mépris envers autrui .
                      Homo sum,humani Nil a me aliénum puto ,je suis homme , rien de ce qui est humain ne m’est étranger.
                      Aves Mens sana on corpore sano, ( j’ai une âme saine dans un corps sain

        • EL GUELLETI

          Errarum sciemment

    • Mohamed.G...

      @ lectrice sba,
      Personne n’a le droit de discréditer un peuple,il faut éviter l’amalgame entre gouvernants et gouvernés.Votre terme « pauvre peuple » est employé dans le sens péjoratif.Cependant,vous ignorez,peut-être,ce que réserve le royaume chérifien aux algériens!!! Les peuples n’ont rien à voir pour être mener au sommet de la tourmente!!!

      • lectrice sba

        @Mohamed G
        Si Mohamed, je n’ai pas jamais voulu utiliser un terme péjoratif pour qualifier le peuple dont je suis issue. Si le « royaume chérifien réserve quoi que soit à la république algérienne  » comme vous dites , alors à nos gouvernants de retrousser leurs manches et défendre leur pouvoir. Ils sont égal à égal et encore, Notre Pays (Machaallah) est riche et sa position est stratégique, on ne devrait même pas se mesurer à Maroc mais malheureusement, les faits sont là

    • A.Dennoun

      Bravo lectrice!.. Esto tiene sentido
      A.D

  4. merabi

    On est nulement dupe..les faits sont tetus sahbi.Revoyez votre copie

  5. ali z

    La cérémonie d’allégeance ayant créée une forte polémique au Maroc au moment de la Fête du Trône, n’a pas été annulée, mais reportée au mercredi 22 août, soit le lendemain de la Fête de la Jeunesse et 49e anniversaire du Roi Mohammed VI.
    Contrairement aux informations relayées par les médias marocains, la cérémonie d’allégeance n’a pas été annulée mais simplement retardée, en raison du Ramadan et de la commémoration de la mort de feu Mohammed V, le dixième jour du Ramadan.
    C’est à Rabat et non à Tétouan que cette cérémonie devrait avoir lieu, un jour après l’Aïd Al Fitr, marquant la fin du mois de Ramadan.
    Cette tradition, au cœur du débat entre pro et opposants à cette pratique à la veille de la Fête du Trône, ne convient pas à l’image du Maroc du 21e siècle, selon les partisans de la suppression de la cérémonie d’allégeance

    • dr Reguieg y menouar

      c est exacte mon ami ali mais l allégeance est devenue une condition primordiale pour faire parti des cercles politiques non seulement dans les royaumes mais aussi dans toutes les républiques arabes,seule le protocole de la cérémonie change (pour le roi c est devant tout le monde ,pour les présidents c est SKIMI ) ce qui nous différencie des vraies républiques democratiques .

      • SidAhmed

        J’ai l’impression que c’est un marocain du Makhzen qui défend cette pratique du moyen âge? Tu dois être d’origine marocaine, n’est-ce pas dr? Non dans une république il y a une élection au suffrage universel, quand bien même, elle est entachée d’irrégularités dans certains cas. C’est une différence fondamentale, évitez d’entretenir la confusion, parait-il c’est contagieux,uyak dr.

        • docteur Reguieg menouar

          je n entretiens aucune confusion juste te dire que tout ce qui se passe dans les pays arabes est due a ces élections au suffrage univerel comme tu as dis entachée d irrégularité,pour le reste comme mes ancetres je fais allegeance qu a dieu mon arriere arriere arriere grand pere est décédé en 1050 (il ya 9 siecle) est son mausolée est visible a kalaa (a mascara et bientot nous feterons sa waada) si tu est disponible je t invitrer mon ami sid ahmed .comment

  6. nabila t sba

    Vous me soulager avec cette pertinente réponse mr MOURAD

  7. sohbi 22

    bien dit Mourad

  8. Youcef H de sba

    Ce site révéle le degré de haine et d’animosité qui anime la majorité des Algériens . « chaab morr  » ! Et , je ne suis pas Marocain , s’il vous plait !

    • hamidi

      Il faut pas sombrer dans les généralités hatives

    • nous

      hé hé hé réveillons nous ce qui se passe entre les deux voisins est bien calculé et programé depuis bien longtemps car la france n a jamais admis l indépendance de l algerie et pour cela elle a noyé le pays avec les fils de harkis qui ont veulent a mort a notre pays .le jour ou l UMA sera réaliser sur de bonne base economique sincere pour tous les secteurs ,la france et tous les pays de l europe seront au petit soin pour l algerie car imaginer cun seul moment que l algerie vent de façon officielle re l éssence au maroc et que le maroc nous vend du phosphate alors que deviendrons les compagnies étrangeres (ca va etre la fallite pour eux)mais se reve ne se réalisera jamais car la france veille sur sa non réalisation

    • Rududauphiné

      Espérons que ce degré de haine et d’animosité qui anime les révolutionnaires de la dernière heure ne puisse représenter la majorité des Algériens…
      Allah yarham Chouhada…même ceux d’origine Marocaine…

  9. kadour

    halte .arretez tous votre venin ces fils de harkis sont arrivés a vous mettre a dos.ce qui arrive entre les deux voisins est bien calculé et etudier par le colonisateur francais il n a jamais admis l indépendence de l algerie et il ne laissera jamais le maghreb se construire (car imaginer un peu si l algerie vend l essence de façon officiel au maroc et le maroc nous vend du phosphate ,que deviendrons les compagnies francaises implantés au maroc .laisser moi vous dire le jour ou on aura l union du magreb arabe solide avec de bonne base économique dans tous les secteurs de la vie ce jour la france et tous les pays de l europe seront au petit soins a l agerie .la france ne pardonne jamais la perte de l algerie pour cela elle a noyer notre pays avec ses fils de harkis..hé hé réveiller vous le mal est ailleur y compris la bonne gouvernance qui est atteint du cancer de la corruption.(pardon pour les un et les autres)

  10. algerien

    Nos amis marocains ne cessent de nous chercher noise et veulent altérer les relations, qu’ils cessent leurs velléités belliqueuses par le truchement de confrérie de roitelets et du parapluie français, sinon on ira à la Moulouya, frontière initiale et naturelle entre les deux états du temps de l’émir.

  11. Hanifi K

    En reprogrammant ce thème, le but semble être atteint; c’est-à-dire faire insulter des lecteurs entre eux après la léthargie ramadanesque et la torpeur ‘caniculesque’?
    Est-ce qu’une société enfantée dans le traumatisme de la guerre et meurtrie par la guerre civile peut rebondir?
    Pas si on encourage l’affrontement et les réactions blessantes.
    Pour finir avec une note humouristique, aujourd’hui les Algériens sont capables de se castagner dans plusieurs langues….de quoi y perdre son latin…
    Je sens qu’une ‘certaine lectrice’ s’est jurée de se retenir.
    Allez, ne bridez pas votre nature, pour le bien du débat.

  12. Abbassi .S yassine

    Bravo mon frére Mourad , tu es dans le vrai. Tes analyses sont plus que logiques . Quand on aime son pays , on doit tout accepter et tout sacrifier. Allah yerham chouhada . Merci Mourad.

  13. belabbes mimoun

    monsieur lakhal j’attends toujours votre communication
    salutations
    aid moubarek said

  14. salim

    hola
    respondo a ( lecteur de vdsba ) que habia olvidado de presentarse , lo anonimo seguia estar en el siglo 15 . y de donde tienes eso , que le rey moroqui tiene la sangre del profeta QLSL.?

  15. el abassi

    nezar,terroriste, hassan2, etc. Un point en commun……. Du sang sur les mains.Le maroc? C’est un departement français il ne pas l’oublier. Drogue, prostitution, tourisme sexuel, prostitution infantile, pedophilie voila en gros le maroc 2012. Base arriere du MAUSSAD, mais helas ils profitent de l’apathie des politique algerien pour faire leurs affaires. Il est juif, a viloe une musulmane a ete rejetté par les francais alors il est alle se reposer chez lui dans son palais a marrakech…………..C’est?????? STRAUSS KAHN

  16. salim

    jai aprecié les 2 commentaires , mais identifiez vous svp, qui le vrai et le faux lecteur de vdsba? .NB ; on l’est tous, nommez vous par un pseudo que je puisse prendre part et partie dans cette belle discussion .

    • Danielle B

      bonjour Salim
      j’avais déjà demandé il y a quelque temps au vrai « Lecteur de la VDSBA » celui qui est correct et sensé, qui n’insulte pas ni ne rabaisse les autres intervenants de se démarquer de celui qui avait pris son pseudo et d’en choisir un pour qu’on sache bien avec qui nous discutons
      nous avions des conversations intelligentes et on sent bien que cette personne sait de quoi elle parle, ses commentaires sont constructifs c’était un réel plaisir

    • kadour

      si salim vous avez utilisé le mot faux c est vraie ils sont tous faux

  17. Abbassi

    Lecteur de la VDSBA est devenu maintenant espagnol.

  18. MIMOUN

    je ne savais pas qu’il est de père espagnole mais il n’a pas honte de jouer le faux et le vrai en meme temps sans que les lecteurs le sachent.

  19. un parmi d'autres

    Ma chère Hanène je ne sais que dire car de nos jours tout est permis . Mon défunt père qu’il repose en paix me répétait souvent que la politesse n’est pas permise à tout le monde ,et le secret de l’éducation repose dans le respect de l’élève.

Répondre