La Voix De Sidi Bel Abbes

Tout juste un service minimum à la polyclinique de Hai El Houria !!

Grande fut la joie des citoyens de Hai-El-Houria, lorsque la  polyclinique leur fut inaugurée et ouverte au public. Grand fut leur bonheur, lorsqu’enfin, ils  se sentaient redevenir enfin des humains et pouvaient avoir  recours  aux soins et auscultations de proximité, comme tous les algériens dont ils se croyaient exclus. Combien que  l’accueil était excellent, et que les prestations  paraissaient exemplaires,…et puis, tout cet espoir s’est volatisé, comme une de ces bougies qui fondent rapidement, beaucoup de ces belles réalités et de ces rêves que l’on pensait rester éternels disparaissaient les uns après les autres, comme par enchantement…

Et grand nombres de ces frustrations, de ces comportements indécents, de ces indifférences voulues,  que l’on découvrait dans d’autres lieux, réapparaissaient chez certains…. Nous comprenions le pourquoi et nous ne comprenions plus le pourquoi !…Bref, le plus inquiétant  et qui réclame le professionnalisme et une conscience professionnelle, se réclame dans  l’urgence  nocturne, cette urgence de nuit, ou le  citoyen devenu faible psychologiquement est non seulement tenaillé par la douleur parfois dans  la gravité du cas, il ,ne pense qu’à la polyclinique comme premier secours. Cette « POLYclinique » tant vantée, devient, la nuit une  « polyclinique » que de nom, et c’est pour cela que l’on se doit de dire que c’est tout juste un service minimum qui est assuré.

L’absence parfois de médecin de garde ou d’infirmier et surtout de l’ambulance selon notre source est perturbante  et les accompagnateurs du malade, en raison du manque de moyens de transport dont ce quartier est privé  en son choqués et doivent vivre le calvaire du parcours du combattant, tout en aggravant par cette perte de temps, les chances parfois de survie de l’URGENCE qui est entre leurs mains.

Les citoyens de Hai-El-Houria, ne demandent pas grandes-choses, leurs besoins se focalisent uniquement sur « la  garantie naturelle et obligée » des prestations médicales et paramédicales qui interviennent à tout moment et que les moyens redeviennent disponibles, compte tenue des  conditions sociales, en grande partie précaires et de leur revenu insuffisants…En outre l’utilité d’une ambulance est plus que nécessaire, pour les évacuations d’urgences.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=4500

Posté par le Mai 23 2011. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

1 Commentaire pour “Tout juste un service minimum à la polyclinique de Hai El Houria !!”

  1. on a pas besoin des gens de bwa3ich en pluse on a manque des magasins et des controls d’ijiene et des boutiques;et ici il ya des gens qui onst meme pas du trotoire ni du goudrone…ect.

Répondre