La Voix De Sidi Bel Abbes

Terrorisme:Loin d’être achevé Quatre morts dans un faux barrage en Tunisie Deux Algériens parmi les terroristes

Deux Algériens, dont l’identité n’a pas été révélée, figurent parmi les terroristes qui ont attaqué, dans la nuit de samedi à dimanche, une patrouille de la gendarmerie tunisiennes à Djendouba (Ouest de la Tunisie), rapporte ce dimanche plusieurs médias tunisiens.Quatre personnes, dont deux gendarmes, ont été tuées par ce groupe qui a procédé à un faux barrage, méthode usitée en Algérie durant les années 90.« Le procédé de cette opération ’’lâche’’, à savoir l’embuscade au moyen d’un faux barrage sécuritaire, a été connu en Algérie lors des attaques terroristes », a indiqué le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Mohamed Ali Aroui, au micro de radio Jawhara FM. « Une patrouille de la Garde nationale s’était rendue sur place après avoir été informée qu’un groupe bloquait une route. À son arrivée, quatre éléments terroristes ont ouvert le feu, tuant deux agents et blessant deux autres », a expliqué le ministère de l’Intérieur tunisien dans un communiqué cité par l’AFP.Un blessé, ayant échappé au faux barrage, a raconté à la chaine TNN qu’il était à bord d’une voiture conduite par un agent des forces de l’ordre, Issam Mechergui, lorsque les terroristes camouflés en tenues de gendarmes les ont arrêtés. « Ces derniers ont demandé au chauffeur son permis de conduire et les papiers du véhicule. Il leur a dit qu’il était leur confrère. À ce moment, l’un des terroristes a demandé à Issam Mechergui de descendre de la voiture. Il l’a criblé de balles pendant qu’un autre tirait des coups de feu en direction de la voiture », a-t-il témoigné. Il a dit avoir « reconnu les Algériens à leurs accents ».« Les quatre terroristes ont arrêté deux autres voitures, dont une qui apparentait à la Garde nationale. Lorsqu’ils se sont rendus compte que ce sont des représentants de l’Institution sécuritaire, ils ont dit : « ce sont des ’’Taghout’’ et ont ouvert le feu par rafale avec leurs kalachnikovs », a-t-il ajouté.Selon le ministère, l’embuscade a eu lieu près de Bulla Régia, une cité antique romaine et numide, située à une quarantaine de kilomètres de la frontière algérienne et à environ 150 kilomètres à l’ouest de Tunis.

ratissage

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=37895

Posté par le Fév 16 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

2 Commentaires pour “Terrorisme:Loin d’être achevé Quatre morts dans un faux barrage en Tunisie Deux Algériens parmi les terroristes”

  1. tayeb d

    Pourquoi vous n’avez pas parlé des élections du batônnat à Sidibelabbes. Il parait qu’il y a eu des trucages et des irrégularités. Il va y avoir beaucoup de recours . Vous confirmez ? C’est un sujet intéressant , non ?

  2. gamra de sidi khaled

    alllah yerhamhoum

Répondre