La Voix De Sidi Bel Abbes

SOIRÉE FÉERIQUE AVEC LE GRAND CHARLES AZNAVOUR Par notre fidèle lecteur TEWFIKHAYII

Cette soirée, je l’ai attendu depuis trois mois.Le jour J,c’était hier dans la soirée.Cette journée, le 17 Août 2013, qui restera gravée pour longtemps dans ma mémoire de quinquagénaire, m’a donné la chance de voir le grand chanteur Charles Aznavour dans un concert sensationnel à Saint Jean sur Richelieu.Cette petite bourgade, très sympathique,ayant la grandeur de Ben Badis,distante d’une quarantaine de kilomètres de Montréal en allant vers le sud,abritant quelques 100 000 âmes (
92 394 habitants pour être plus précis),possède un festival international; celui des Montgolfières,avec pour clore ce dernier en apothéose,un récital magnifique du maître incontesté de la musique sentimentale et de variétés, Monsieur Charles Aznavour.

Mon cher oncle feu Boubakar Rahimahou allah, m’a inoculé le virus Aznavour, dans mon jeune âge, car chaque fois,que je partais le voir quand il habitait encore à Sidi Bel Abbès, car mon cher oncle était un fan patenté de ce grand poète,nous trouvions notre bonheur, mon frère Zoheir,mon cousin bien aimé Zino et moi dans les 33 et 45 tours en vinyl,que tonton ramenait chaque fois qu’il allait en france.Nous les écoutions,jusqu’à les rayer.Avec l’âge,j’ai compris encore plus les subtilités et les tournures de phrases de ce génie de la langue française,ce qui en a fait avec le temps,mon crooner français préféré,et je ne le regrette pas,car sa modestie,n’a d’égal que son talent planétaire.Merci Tonton de m’avoir donné la chance de connaître un aussi talentueux monsieur,petit par la taille mais grand par son talent et par son humanité.Hier,en l’entendant entamer Hier encore j’avais 20 ans, j’ai eu une pensée pour toi,Tonton, au milieu du public composé de jeunes et de moins jeunes,qui étaient subjugués par cette voix cristalline .

Nous sommes arrivés, mon frère Zoheir et moi,aux environs de 18 heures 30 minutes pour assister au départ des Montgolfières,dont c’était la 30 ème édition,de ce festival international,et il devait y en avoir une cinquantaine, de plusieurs pays, dont les photos prises vous donneront un petit aperçu de cette activité nouvelle pour nous.Sur le site, il devait y avoir en 50 et 75 000 personnes, dispersées entre les différentes activités de ce grand festival,avec toute la logistique nécessaire pour gérer un évènement aussi important, vu que tout le monde était véhiculé,ce qui fait que les organisateurs ont dû déployer beaucoup d’efforts,et d’ingéniosité, pour recevoir et faire repartir tout ce beau monde,sans anicroches. Je suis sidéré et admiratif du professionalisme de ces jeunes bénévoles, lycéens et universitaires pour la plupart,des deux sexes,qui sont restés zen devant l’insupportable attitude de certains visiteurs, comme quoi, les emmerdeurs,ne sont la propriété exclusive des pays sous développés,mais aussi des grands pays, et par le nombre inhabituel de véhicules et grosses motos présents sur le site.Par la suite,en passant en revue et en prenant des photos au fur et à mesure,nous sommes arrivés, au stand où allait se produire notre grand Charles.Il y avait en première partie,un jeune espoir de la chanson de variétés,qui a repris les tubes des années 70,80 qui ont mis le public présent dans le rythme,en attendant la venue, à 20 heures 30 minutes,de celui qui allait nous bercer pendant 90 minutes de mélodies de toute beauté.

Monsieur Charles AZNAVOUR, de son vrai nom Shahnourh Varinag Aznavourian, né le 22 Mai 1924, 65 ans de carrière, il a chanté en 7 langues différentes,a vendu plus de 100 millions d’albums à travers le monde,a enregistré 294 albums en carrière, a joué dans plus de 80 films, notre célèbre auteur-compositeur et interprète a écrit plus de 1200 chansons traitant tous les problèmes de société,et pour clore le tout, qui possède une oliveraie sur sa propriété du sud de la france,produisantt 5000 litres d’huile d’olive par an, pour sa consommation personnelle,celle de son clan et pour offrir à ses amis, s’est marié 3 fois, a eu 5 enfants, et également 3 petits-enfants.Hier, il nous a présenté sa fille Katia, vivant depuis plusieurs années à Montréal,qui a chanté en duo avec son célèbre papa.

Cette grande star mondiale, modeste et humble comme savent l’être les grands sages de ce monde est venue passer avec nous dans la plus grande simplicité (pas en hélicoptère ou en limousine comme le ferait une star de son standing, mais dans une voiture de série) 90 minutes où il nous a offert un grand récital en plein air,alors qu’il aurait pu avoir la plus sélect des salles de Montréal ou de Toronto et avoir un public de privilégiés qui pèsent lourd au sein de la société. Mais non,Monsieur Charles sait rester modeste et plus près du public dont les moyens sont modestes. Saviez vous qu’une place au concert d’Aznavour à Montréal coûterait entre 70 et 100 Dollars pour la moins chère (c’est à dire 3 ème balcon),alors que celle se trouvant devant la scène se négocierait aux environs de 200 Dollars et plus. Ce vénérable monsieur,nous a gratifié d’un concert inoubliable,et nous a, pendant 1 heure 30 minutes,transporté dans les méandres de la poésie et surtout la nostalgie de nos 20 ans.Ce jeune homme de plus de 89 printemps,nous a tenu en haleine,en nous distillant de véritables chefs d’oeuvre de sa composition,avec des nouveautés qu’il a chanté pour la première fois et aussi ses classiques repris par plus de 50 000 fans (dont on fait partie, mon frère Zoheir et moi),ce qui a fait un choeur de choix dans une soirée d’été inoubliable. Le temps s’est arrêté et nous avions espéré que cela dure plus encore.Le public composé de mélomanes de 7 à 90 ans ont savouré ce grand moment de communion avec sa star incontestable.Pour chaque chanson qu’il nous proposait,il nous racontait les circonstances de son écriture.Il nous a interprété MOURIR D’AIMER – le célèbre film tiré d’un fait divers réel,joué magistralement par feue Annie Girardot- après nous avoir raconté l’histoire, pour les personnes qui l’ignoraient et sa fin dramatique . Mes EMMERDES, nous a emmené dans sa jeunesse difficile, EMMENEZ MOI, pour parler des jeunes qui veulent à tout prix foutre le camp,LES PLAISIRS DÉMODÉS,pour ses amours perdues ,LA BOHÈME,pour nous raconter, la galère vécue par les artistes, toutes tendances confondues,LES GITANS,pour dénoncer la cruauté envers les minorités visibles et les émigrés, DÉSORMAIS, pour faire toucher du doigt les viscissitudes de la vie,IL FAUT SAVOIR , sublime chanson,dont seul lui savait comment l’interpréter,AVE MARIA, pour faire comprendre aux extrêmistes de tout bord que la paix,la compassion et le pardon sont des qualités que doivent partager tous les êtres humains quelle que soient leurs croyances et religions.Il en a chanté une vingtaine de mélodies,avec un pas de danse pour certaines chansons, malgré ses 89 ans révolus ,avec comme cerise sur le gâteau,un duo avec sa fille Katia,qu’il nous a présenté à la fin du show.Le temps s’est figé pendant ce moment sublime de communion collective entre une star et son auditoire . Malgré notre inconfortable station debout pendant plus de 2 heures,nous n,avons senti aucune fatigue, pendant tout ce temps,ce qui démontre que nous n’avions d,yeux que pour notre idole. Ce n,est qu’une fois la représentation finie,que nous avons ressenti la fatigue dans les jambes, mais nous étions heureux et rassasiés de 2 heures de bonheur !!!! Dommage, nous n,avions pas le droit de filmer le concert,car les droits d’auteur veillaient au grain et c’est normal,car le label Aznavour doit faire vivre la société,mais j,ai réussi à  »voler » quelques photos,pour vous donner un petit aperçu sur l’ambiance que nous avons vécu. Il y avait tellement de monde,que ça nous a pris plus d’une heure et demi pour faire un trajet qui d’habitude nous prenait 15 minutes par autoroute,c’est pour vous montrer, le monde fou qu,il y avait,mais,nous n,avons pas senti la longue attente,car nous étions encore obnubilés par la soirée passée. Merci de votre patience à lire ce petit commentaire de notre soirée à Saint Jean sur Richelieu,au festival international des Montgolfières.

Salam.

 

Voici quelques paroles de chansons à textes de Mr CHARLES AZNAVOUR. Ce que j’ai choisi parmi la multitude de ses chansons,celles ci sont mes coups de coeur, cela ne veut pas dire que je n’aime pas les autres, mais celles ci ont un goût particuliers pour moi,mais vous pouvez en trouver sur le net. Bonne lecture.

******************************************

La Bohême:
 
Je vous parle d’un temps, Que les moins de vingt ans,
Ne peuvent pas connaître,
Montmartre en ce temps là,
Accrochait ses lilas,
Jusque sous nos fenêtres,
Et si l’humble garni,
Qui nous servait de lit,
Ne payait pas de mine,
C’est là qu’on s’est connu,
Moi qui criait famine
Et toi, Qui posait nue,
La Bohême,
la Bohême, (refrain)
Ca voulait dire,on est heureux,
La Bohême,
La Bohême, (refrain)
Nous ne mangions,
Qu’un jour sur deux
Dans les cafés voisins,
Nous étions quelques uns,
Qui attendions la gloire,
Et bien que miséreux,
Avec le ventre creux,
Nous ne cessions d’y croire,
Et quand quelques bistrots,
Contre un bon repas chaud,
Nous prenaient une toile,
Nous récitions des vers,
Groupés autour du poêle,
En oubliant l’hiver.
La Bohême,
La Bohême, (refrain)
Ça voulait dire,
Tu es jolie,
La Bohême,
La Bohême, (refrain)
Et nous avions tous du génie.
Souvent il m’arrivait,
Devant mon chevalet,
De passer des nuits blanches,
Retouchant le dessin,
De la ligne d’un sein,
Du galbe d’une hanche,
Et ce n’est qu’au matin,
L’on s’asseyait enfin,
Devant un café crème,
Epuisés, mais ravis,
Faut-il bien que l’on s’aime,
Et que l’on aime la vie.
La Bohême,
La Bohême, (refrain)
Ça voulait dire, On a vingt ans,
La Bohême, la Bohême, (refrain)
Et nous vivions de l’air du temps.
Quant au hasard des jours,
Je m’en vais faire un tour,
A mon ancienne adresse,
Je ne reconnais plus,
Ni les murs, ni les rues,
Qui ont vus ma jeunesse,
En haut d’un escalier,
Je cherche l’atelier dont plus rien ne subsiste,
Dans son nouveau décor,
Momtmartre semble triste,
Et les lilas sont morts.
La Bohême, la Bohême, (refrain)
On était jeunes, On était fous
La Bohême,
la Bohême, (refrain)
Ça ne veut plus rien dire du tout.

******************************************

Mourir D’aimer: (Cette chanson m’a toujours touché profondément et les paroles de Charles Aznavour encore plus.Je sais que mon frère Ghalouni,saura apprécier ce poème sublime car notre Mohamed a dû voir le film où feue annie girardot tenait le rôle principal et le film a été diffusé au cinéma VERSAILLES)

Les parois de ma vie sont lisses
Je m’y accroche mais je glisse
Lentement vers ma destinée
Mourir d’aimer
Tandis que le monde me juge
Je ne vois pour moi qu’un refuge
Toutes issues m’étant condamnées
Mourir d’aimer
Mourir d’aimer
De plein gré s’enfoncer dans la nuit
Payer l’amour au prix de sa vie
Pécher contre le corps mais non contre l’esprit
Laissant le monde à ces problèmes
Les gens haineux face à eux-mêmes
Avec leurs petites idées
Mourir d’aimer
Puisque notre amour ne peut vivre
Mieux vaut en refermer le livre
Et plutôt que de le brûler
Mourir d’aimer
Partir en redressant la tête
Sortir vainqueur d’une défaite
Renverser toutes les données
Mourir d’aimer
Mourir d’aimer
Comme on le peut de n’importe quoi
Abandonner tout derrière soi
Pour n’emporter que ce qui fut nous, qui fut toi
Tu es le printemps moi l’automne
Ton coeur se prend le mien se donne
Et ma route est déjà tracé
Mourir d’aimer
Mourir d’aimer
Mourir d’aimer

******************************************

Il Faut Savoir:
 
Il faut savoir, (refrain)
Encore sourire,
Quand le meilleur s’est retiré
Et qu’il ne reste que le pire,
Dans une vie bête à pleurer,
Il faut savoir, (refrain)
Coûte que coûte,
Garder toute sa dignité,
Et malgré, ce qu’il en coûte,
S’en aller sans se retourner,
Face au destin,
Qui nous désarme,
Elevant, le bonheur perdu,
Il faut savoir, (refrain)
Cacher ses larmes,
Mais moi mon coeur,
Je n’ai pas su.
Il faut savoir, (refrain)
Quitter la table,
Lorsque l’amour est desservi,
Sans s’accrocher l’air pitoyable,
Et partir sans faire de bruits,
Il faut savoir, (refrain)
Cacher sa peine,
Sous le masque de tous les jours,
Et retenir les cris de haine,
Qui sont, Les derniers mots d’amour,
Il faut savoir, (refrain)
Rester de glace,
Et taire un coeur,
Qui meurt déjà,
Il faut savoir, (refrain)
Garder la face,
Même moi je t’aime trop,
Même moi je ne peux pas,
Il faut savoir, (refrain)
Mais moi, Je ne sais pas.

******************************************

Désormais
 
Désormais, On ne nous verra plus ensemble,
Désormais, Mon coeur vivra sous les décombres,
De ce monde qui nous ressemble,
Et que le temps a dévasté,
Désormais, Ma voix ne dira plus je t’aime,
Désormais, Moi qui voulais être ton ombre,
Je serai l’ombre de moi même,
Ma main de ta main séparée

REFRAIN
Jamais plus,
Nous ne mordrons au même fruit,
Ne dormirons au même lit,
Ne referons; les mêmes gestes,
Jamais plus, nous connaîtrons la même peur ,
De voir s’enfuir notre bonheur,
Et du reste, Désormais !

Désormais les gens nous verrons l’un sans l’autre,
Désormais,Nous changerons nos habitudes,
Et ces mots que l’on croyait nôtres,
Tu les diras dans d’autres bras.
Désormais, Je garderais ma porte close,
Désormais,Enfermé dans ma solitude,
Je traînerais parmi les choses,
Qui parleront toujours de toi.

REFRAIN
Jamais plus,
Nous ne mordrons au même fruit,
Ne dormirons au même lit,
Ne referons; les mêmes gestes,
Jamais plus, nous connaîtrons la même peur ,
De voir s’enfuir notre bonheur,
Et du reste, Désormais !

REFRAIN
Jamais plus,
Nous ne mordrons au même fruit,
Ne dormirons au même lit,
Ne referons; les mêmes gestes,
Jamais plus, nous connaîtrons la même peur ,
De voir s’enfuir notre bonheur,
Et du reste, Désormais !

******************************************

La Mamma: (en pensant à nos chères mamans)

Ils sont venus, Ils sont tous là,
Dès qu’ils ont entendu ce cri,
Elle va mourir la mamma,
Ils sont venus, Ils sont tous là,
Même ceux du Sud de l’Italie
Y’a même Georgio, Le fils maudit,
Avec des présents plein les bras.
Tous les enfants jouent en silence,
Autour du lit sur le carreau,
Mais leurs jeux n’ont pas d’importance,
C’est un peu leur dernier cadeau,
A la mamma.
On la réchauffe de baisers,
On lui remonte ses oreillers,
Elle va mourir la mamma,
Sainte Marie, Pleine de grâce,
Dont la statue est sur la place,
Bien sûr vous lui tendez les bras,
En lui chantant Avé Maria,
Avé Maria.
Y’a tant d’amour,De souvenirs,
Autour de toi, Toi, la mamma,
Y’a tant de larmes, Et de sourires
A travers toi Toi, la mamma.
Et tous les hommes ont eu si chaud,
Sur les chemins de grand soleil,
Elle va mourir la mamma,
Qu’ils boivent frais, Le vin nouveau,
Le bon vin de la bonne treille,
Tandis que s’entassent pêle mêle
Sur les bancs foulards et chapeaux,
C’est drôle,On ne se sent pas triste,
Près du grand lit de l’affection,
Y’a même un oncle guitariste,
Qui joue en faisant attention, A la mamma.
Et les femmes se souvenant Des chansons tristes des veillées,
Elle va mourir la mamma,
Tout doucement les yeux fermés,Chante comme on berce un enfant,
Après une bonne journée,Pour qu’il sourit en s’endormant,
Avé Maria, Y’a tant d’amour,De souvenirs,Autour de toi,
Toi, la mamma,Y’a tant de larmes, Et de sourires,
A travers toi,Toi, la mamma,
Que jamais,
Jamais,Jamais,
Tu nous quitteras !

******************************************

Les Émigrants
Comment crois-tu qu´ils sont venus?
Ils sont venus, les poches vides et les mains nues
Pour travailler à tours de bras
Et défricher un sol ingrat

Comment crois-tu qu´ils sont restés?
Ils sont restés, en trimant comme des damnés
Sans avoir à lever les yeux
Pour se sentir tout près de Dieu

Ils ont vois-tu, plein de ferveur et de vertu
Bâti un temple à temps perdu

Comment crois-tu qu´ils ont tenu?
Ils ont tenu, en étant croyants et têtus
Déterminés pour leurs enfants
À faire un monde différent
Les émigrants

Comment crois-tu qu´ils ont mangé?
Ils ont mangé, cette sacré vache enragée
Qui vous achève ou vous rend fort
Soit qu´on en crève ou qu´on s´en sort

Comment crois-tu qu´ils ont aimé?
Ils ont aimé, en bénissant leur premier né
En qui se mélangeait leurs sangs
Leurs traditions et leurs accents

Ils ont bientôt, créé un univers nouveau
Sans holocauste et sans ghettos

Comment crois-tu qu´ils ont gagné?
Ils ont gagné, quand il a fallu désigner
Des hommes qui avaient du cran
Ils étaient tous au premier rang
Les émigrants

Comment crois-tu qu´ils ont souffert?
Ils ont souffert, certains en décrivant l´enfer
Avec la plume ou le pinceau
Ça nous a valu Picasso

Comment crois-tu qu´ils ont lutté?
Ils ont lutté, en ayant l´amour du métier
Jusqu´à y sacrifier leur vie
Rappelez-vous Marie Curie
Avec leurs mains
Ils ont travaillé pour demain
Servant d´exemple au genre humain

Comment crois-tu qu´ils ont fini?
Ils ont fini, laissant un peu de leur génie
Dans ce que l´homme a de tous temps
Fait de plus beau fait de plus grand
Les émigrants

*************************************************

Que c´est triste Venise

Que c´est triste Venise
Au temps des amours mortes
Que c´est triste Venise
Quand on ne s´aime plus

On cherche encore des mots
Mais l´ennui les emporte
On voudrais bien pleurer
Mais on ne le peut plus

Que c´est triste Venise
Lorsque les barcarolles
Ne viennent souligner
Que des silences creux

Et que le cœur se serre
En voyant les gondoles
Abriter le bonheur
Des couples amoureux

Que c´est triste Venise
Au temps des amours mortes
Que c´est triste Venise
Quand on ne s´aime plus

Les musées, les églises
Ouvrent en vain leurs portes
Inutile beauté
Devant nos yeux déçus

Que c´est triste Venise
Le soir sur la lagune
Quand on cherche une main
Que l´on ne vous tend pas

Et que l´on ironise
Devant le clair de lune
Pour tenter d´oublier
Ce qu´on ne se dit pas

Adieu tout les pigeons
Qui nous ont fait escorte
Adieu Pont des Soupirs
Adieu rêves perdus

C´est trop triste Venise
Au temps des amours mortes
C´est trop triste Venise
Quand on ne s´aime plus.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=32097

Posté par le Août 26 2013. inséré dans ACTUALITE, HOTE DU JOURNAL, MONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

50 Commentaires pour “SOIRÉE FÉERIQUE AVEC LE GRAND CHARLES AZNAVOUR Par notre fidèle lecteur TEWFIKHAYII”

  1. Mouhal

    Festival des montgolfières combiné à un concert du grand Charles ça doit être le pied.Au fait ,dans ma jeunesse,on jouait souvent au Ping pong chez Zino quant il habitait derrière la sonelgaz.Zino est un chic type, sa gentillesse n a pas de pareil.

    • tewfikhayii

      Salam,
      Là, khayi Mouhal,tu me fais tourner en bourrique,car je suis entrain de me remémorer notre groupe de l,époque et je peux te dire que je n’arrive pas à me souvenir de toi.Il y avait Zino,bien sûr,zoheir mon frère,moi,Drider sid ahmed, MADANI badie,Salah Belkhodja Fouzi,Dékiouk Mustapha,Brik Youcef et son frère Mohamed (en france depuis 1975),Dr Djilali LAGLIA,Nidal Benhachenhou,alors,toi t’étais où,ou plutot t’étais qui ???? Rafraichis moi la mémoire khayi STP.J’attends ton message.
      salam.

    • Mouhal

      Salam si Tewfikhayii hacha lillah ,je ne suis pas dans ta liste pour la bonne raison que je ne faisais pas parti du groupe.Salah Belkhodja prof d électronique à l uni de SBA est mon ami d enfance camarade de classe,(toujours en contact) qui m a présente Zino. Dekiouk ,nidal Benachenhou architecte urbaniste exerçant à Oran sont aussi camarades de classe perdus de vu depuis 76. Drider SidAhmed ould houma,vu pour la dernière fois à Paris en 80.Le reste de l équipe m est familier,mais je n arrive pas à mettre un visage sur leurs noms.
      Le trait d union de ce beau monde était bel et bien Zino,aux dernières nouvelles il branché sur les cheveaux à Oran.Je te confirme que ton cousin est un chic type.

      • abbes

        Mai dans tout cela qui est MOUHAL ,Je suppose que Adda B.Tewfik l’avait rencontré dans une soire au jardin public non?

      • tewfikhayii

        salam,
        Là, Si Mouhal,t,es vraiment entrain de me faire tourner en bourrique,car tu me fais revenir 35 ans en arrière,et tu connais tout le monde comme si tu faisais partie du groupe.En ce moment, nous sommes tous en contact,malgré une perte de vue de 30 ans avec les frères BRIK,mais dernièrement, j’ai eu Youcef
        (l’ainé des BRIK) au téléphone,mais les autres, je les rencontre chauqe fois que je suis en Algérie,bien sur pas comme avant,mais assez souvent,vu que chacun est occupé par son boulot et sa famille.Je me remémore les interminables parties de belotte chez mon cousin Zino qui duraient des nuits entières,avec plusieurs paires de joueurs qui se relayaient jusqu’au matin. Nous avions la force et l,insouciance de notre jeunesse.Ah si cette période pouvait revenir,c’était le bon vieux temps.Je ne pense pas que ce type d’amitié
        de cette époque puisse revenir un jour entre nos jeunes adolescents.Je ne pense pas,car le matérialisme et l,égoisme a tout détruit.Dans nos groupes,il y avait des personnes de toute condition,et il existait une harmonie telle que le plus démuni du groupe,ne se sentait pas isolé et rejeté,mais bien au contraire
        il était intégré au groupe d’une façon naturelle.ELHAMDOULLILAH.
        Donc j’en ai pas fini avec toi,tu dois me dire qui tu es et si tu ne veux pas le dire sur le forum,voilà mon e-mail: bouchia@hotmail.com.
        Comme cela tu n’auras aucune excuses.J’attends ton message.
        Salam.

  2. chaibdraa tani djamel

    Chers cousins TEWFIK ,ZOHEIR c’est agréable de vous voir ensemble en lisant ce merveilleux commentaire sur CHARLES AZNAVOUR en écoutant ses chansons inoubliables qui nous rappelle notre jeunesse où SIDI BEL ABBES était PETIT PARIS cher cousin TEWFIK toi qui est un fan d’AZNAVOUR je te fais savoir que sa fllle est mariée au frére du chanteur FAUDEL et à bientot inchallah on se verra à SIDI BEL ABBES

  3. chaibdraa tani djamel

    Chers cousins TEWFIK ,ZOHEIR c’est agréable de vous voir ensemble en lisant ce merveilleux commentaire sur CHARLES AZNAVOUR en écoutant ses chansons inoubliables qui nous rappelle notre jeunesse où SIDI BEL ABBES était PETIT PARIS cher cousin TEWFIK toi qui est un fan d’AZNAVOUR je te fais savoir que sa fllle est mariée au frére du chanteur FAUDEL et à bientot inchallah on se verra à SIDI BEL ABBES

    • zoheir

      Salam Djamel cousin.J’ai été surpris de cette baboucha du frère de Faudel.Il faut depuis que Faudel a embrassé Sarko ,tous les algériens lui ont tournés le dos.Mais pas les marocains.
      Le bonjour aux wleds bladi.

  4. sofiane

    la voix de sba est universelle

  5. merabi

    Nous partageons amplement ces moments avec un filsTEWFIKHAYI de notre sidibelabbes ville moderne qui apprécie l’art et les maitres de la chanson

  6. moncef

    La voix de belabbes en s »ouvrant a ses fidèles lecteurs diversifie les articles bravo khayi tewfik de sba

  7. NORE BARAKA

    je vous remercie tres cher TEWFIK bravo a vous je sais tres bien que le sang de sidi bel-abbes coulle dans vos veines rabi yahafdak ma ikhallik lina inchaallah ;

  8. NORE BARAKA

    pardon wa ikhalik lina inchaallah ya tewfik ;j’aime bcp lire vos comentaires ;

  9. Un parmi d'autres

    Aznavour le compositeur des grandes figures de la chanson française il a écrit pour Gilbert Bécaud pour Eddie Constantine pour Juliette Grécet pour la Môme Piaf avec laquelle il a ête au Etats unis avec aussi les compagnons de la chanson .je me souviens de la belle chanson d’avant les année 60 que j’écoutais à la radio Tsf et les compagnons de la chanson que j’écoutais sur le tourne disque Teppaz mon dieu que cela ne nous rajeunit point et pour les inconditionnels du grand cherries voici une de ces plus vieille et très belle chanson «  » Trousse chemise «  »
    http://www.trouveztout.org/Charles-Aznavour/Trousse-Chemise.php.

    TROUSSE CHEMISE .

    Dans le petit bois de Trousse chemise
    Quand la mer est grise et qu’on l’est un peu
    Dans le petit bois de Trousse chemise
    On fait des bêtises souviens-toi nous deux
    On était partis pour Trousse chemise
    Guettés par les vieill’s derrièr’ leurs volets
    On était partis la fleur à l’oreille
    Avec deux bouteill’s de vrai muscadet

    On s’était baignés à Trousse chemise
    La plage déserte était à nous deux
    On s’était baignés à la découverte
    La mer était verte, tu l’étais un peu
    On a dans les bois de Trousse chemise
    Déjeuné sur l’herbe, mais voilà soudain
    Que là, j’ai voulu d’un élan superbe
    Conjuguer le verbe aimer son prochain.

    Et j’ai renversé à Trousse chemise
    Malgré tes prières à corps défendant
    Et j’ai renversé le vin de nos verres
    Ta robe légère et tes dix sept ans
    Quand on est rentrés de Trousse chemise
    La mer était grise, tu ne l’étais plus
    Quand on est rentré la vie t’a reprise
    T’as fait ta valise t’es jamais r’venue.

    On coupe le bois à Trousse chemise
    Il pleut sur la plage des mortes saisons
    On coupe le bois, le bois de la cage
    Où mon cœur trop sage était en prison.

  10. BADISSI

    @Tewfikhayi
    tout d’abord bonjour mon frère , Aznavour est un chanteur que j écoutais souvent surtout quand j étais plus jeune , il y avait aussi ces derniers jours une soirée a ALGER du chanteur Claude BARZOTTI , Ce qui ma plue le plus c est de vous voire en photos c’est bien de connaitre les visages de nos commentateurs , vous savez vous faite pas votre age vous paraissez plus jeune c’est pas une photo truquée (rires ) je plaisante merci pour ce très beaux reportage khayi

    • Mouhal

      Salam si badissie ,le moment venu,je demanderai à Amine Sekkal de m emmener à votre rencontre.

      • BADISSI

        @Mouhal
        c’est un plaisir de vous rencontrer , vous pouvez demander a AMINE dite lui ton cousin Nadir , mais je crois qu’il na pas mon téléphone , mon numéro est chez monsieur KADIRI si non ont fixe un rendez vous en ville mes amitiés

  11. zoheir

    Ton article khiouani,est tout simplement sublime. S’il n’y avait pas les photos , j’aurais dit que c’était un rêve. Tu sais comme moi que ça fait longtemps que je voulais le voir en spectacle ,mais c’est trop chère et les places abordables sont trop loin et impossible de voir les expressions de son visage. Il chante avec son âme ce grand chanteur et sa modestie ainsi que son humilité nous a séduit et son charisme nous a charmés . Merci khiouani (j’appelle toujours mon grand frère KHIOUANI) pour ce magnifique article digne de grand journaliste et merci Monsieur Charles Aznavour pour nous avoir donné un moment de bonheur qui sera gravé à jamais dans ma mémoire .
    Je vous salue mes wleds bladi (filles et garçons bien sûr) et je vous dit à bientôt.

  12. safi

    Tewfik a fait une belle surprise il ne commentera pas cette soirée mais a envoyé un bonjour canadien

  13. Belamri abdelkader

    Voilà le vrai Tewfik Khayii que nous aimons ,sentimental,humain et détaché.Vous nous avez conduit à l’époque des gens heureux ,insoucieux matériellement parlant ; qui se nourrissaient d’amour et d’eau fraiche et étaient heureux.Les chansons de Charles berçaient notre quotidien rêveur,nous apprenaient à écrire nos lettres d’amour et nous initiaient aux expressions de la drague.C’est la période où les sentiments humains planaient sur le reste et la relation est construite sur les rapports humains désintéressés.Les photos et les chansons sont caractéristiques de l’époque ;bref c’est parfait .Merci pour ce partage.

  14. messafer ft sba

    un partage réussi je salue tewfkkhayi et tous les amis lecteurs bercés par les chansons de Charles Aznavour

    • Hakem Abderrahmane

      Kharja chebba khayi Tewfk!La musique adoucit les mœurs et rassemble les humains! »Et moi dans mon coin si je ne dis rien… »J’espère que vous la connaissez cette chanson d’AZNA toujours!

      • tewfikhayii

        Salam,
        Non, Si Hakem Abderrahmane,je ne connais pas cette chanson. Remarquez, il en a écrit 1200,mais je vous remercie de me l’avoir dit.C’est vrai que la musique adoucit les moeurs et rassemble les humains,car pendant le concert, on était des milliers debout,entassés comme des sardines,de toutes conditions et ethnies, ce qui ne nous a pas empêché de chanter tous ensemble et d’applaudir le monsieur qui nous a réunit.Le respect entre nous est fondamental,et ce n’est des divergeances d’opinion qui doit nous laisser dire des mots que nous regretterons par la suite.Je sais que nous les Algériens,et en particuliers, les abbassis, d’origine ou d’adoption,sommes de vrais têtes de mules,que même une pioche,ne serait pas capable de les entamer,mais chacun de nous doit mettre de l’eau dans son LBEN,et essayer de comprendre l’autre,mais il y a une seule chose dont je ne suis pas capable de supporter et je déclenche,c’est lorsque quelqu’un cherche à trouver des circonstances atténuantres aux fossoyeurs de notre pays,et de porter l’anathème sur la personne qui cherche à faire toucher du doigt les personnes qui ne savent rien.Chacun de nous aime son pays à sa façon,et cette éventail d,amour fait notre richesse.ALLAH YAHFADKOUME TOUS, ET ALLAH YAHFADE BLEDNA INCHALLAH.
        Salam

        • Hakem Abderrahmane

          Khayi Tewfik Salam!Vous partagez le même prénom que mon neveu que j’aime beaucoup Nous avons un ami en commun Mr Madani Badie qui a bossé avec moi à l’Urbat ainsi que notre ami Ghalouni Mohamed qui lui aussi a travaillé à l’Enie mais que j’ai connu uniquement grâce à la voix de sidi belabbes et qui est un gentil garçon!Il y a beaucoup de choses qui peuvent nous unir !Nous avons peut être le même caractère!Moi aussi je suis aussi contestataire que vous !Je déteste el Hogra l’injustice la corruption etc mais c’est peut être la manière ou la méthode qui change d’un individu à l’autre eu égard aux conditions dans lesquelles les gens évoluent les différentes expériences que chacun de nous a vécu! bref nous n’avons pas intérêt à nous diviser face à notre ennemi commun qui est le mal!J’espère qu’un jour nous allons nous rencontrer à Sidi bel abbes où ailleurs je ne sais ?Pour la chanson je n’ai pas le titre en tête mais je n’ai retenu que la phrase que je vous ai communiqué en espérant que vous allez retrouver la chanson!Enfin sachez que je n’ai jamais cherché à trouver des circonstances atténuantes aux fossoyeurs de notre cher pays!Vive l’Algérie et gloire à nos martyrs!

          • tewfikhayii

            salam,
            Nous avons beaucoup d’amis communs,ce qui veut dire,que nous avons les mêmes visions,sauf que les approches sont différentes. J’espère aussi,que nous aurons l,occasion de nous rencontrer pour évoquer tout cela autour d’un bon thé et plus si affinités inchallah.
            Passez le bonjour à tous nos amis communs et au plaisir de vous relire.
            Salam.

        • BADISSI

          jolie message de notre frère tewfikhayi , ont attend votre arriver dans votre ville avec impatience avant que le sfendj et le thé refroidissent mes respect khayi

      • un parmi d'autres

        Mr Hakem en écoutant la belle chanson de Charles Aznavour qui date de 1967 l’année ou j’ai quitté ma ville alors j’ai pensé vous la faire partager sans oublier de vous dire que j’ai retrouvé une photo avec Abbes Ouerred au temps ou il venait chez moi pour se rendre en Angleterre pour ses études de Langue. (la chanson avait déjà 10 ans et il faudrait lui poser la question peut-être qu’il s’en souvient ) car moi je ne l’ai plus revu depuis les années 80.

        Voici la vidéo de cette très belle chanson.
        http://youtu.be/Kp2lHkxWz2M

        Lui il t’observe
        Du coin de l’œil
        Toi tu t’énerves
        Dans ton fauteuil
        Lui te caresse
        Du fond des yeux
        Toi tu te laisses
        Prendre à son jeu

        Et moi dans mon coin
        Si je ne dis rien
        Je remarque toutes choses
        Et moi dans mon coin
        Je ronge mon frein
        En voyant venir la fin

        Lui il te couve
        Fiévreusement
        Toi tu l’approuves
        En souriant
        Lui il te guette
        Et je le vois
        Toi tu regrettes
        Que je sois là

        Et moi dans mon coin
        Si je ne dis rien
        Je vois bien votre manège
        Et moi dans mon coin
        Je cache avec soin
        Cette angoisse qui m’étreint

        Lui te regarde
        Furtivement
        Toi tu bavardes
        Trop librement
        Lui te courtise
        A travers moi
        Toi tu te grises
        Ris aux éclats

        Et moi dans mon coin
        Si je ne dis rien
        J’ai le cœur au bord des larmes
        Et moi dans mon coin
        Je bois mon chagrin
        Car l’amour change de main

  15. hamid

    kaid hakem a vous aussi parlez nous des SMA

  16. ghosne

    Merci ,Tewfik khayi pour cet article, vraiment nous avons passé une très belle jeunesse et vous vous avez la grande chance de voir encore ce que nous on ne peut plus voir ici !! Personnellement ma meilleure chanson est celle de « Paris au mois d’Aout. » Bon! mais moi je me vois tjs en haut de l’affiche! malgré mon âge(rires) merci.

    • tewfikhayii

      Salam,
      Mr GHOSNE,je vous jure que j’aurai voulu que ce concert soit téléporté à SBA pour les cinquantenaires que nous sommes.Pendant tout le tour de chant, j,étais à SBA par la pensée,car je me suis souvenu des artistes qui sont passés dans notre beau théâtre,et où, à une époque,la culture n,était pas un vain mot, et où, mon ami de toujours pour ne pas dire frère MADANI Badie et Zoheir, nous ne rations pas un seul concert quand des artistes connus ou moins connus passaient à SBA. MADANI BAdie, mélomane invétéré devant l,éternel,avait le don de dénicher les bonnes occasions, bien que cela se faisait
      en catimini entre les membres de la nomenklatura locale,cela nous a permis d’assister à des représentations magistrales et uniques,programmées par le centre culturel français.D’ailleurs,Mr Charles AZNAVOUR est passé au début de sa carrière,pour chanter à sidi Bel abbès,chose qui démontre que SBA était la ville de la culture par excellence,c’était il y a longtemps,et c’est pour cela que mon frère Mokhtar ALFRID,avait poussé un soupir de dépit en disant,je le cite Aaaaaahhhhhhhhhhhhhh Ya zaman,cela résume tout.Dommage.
      Salam.

      • Ghosne

        Salam Mr Tewfik Khayi, votre commentaire me va droit au coeur , et croyez moi le fait d’avoir pensé à nous en nous faisant partager ces magnifiques photos qui plaisent aux enfants et aux vieux comme moi. Personnellement je n’ai pas changé tous ces succès mes enfants et leur enfants les écoutent en boucle dans leurs voitures . Et voici une anedocte Tewfik Khayi, à la fin de l’année scolaire mon petit fils devait participer aux danses et aux chants de l’école et il a été choisi pour chanter la chanson de charles aznavour « je me voyais déjà » qu’il connait par coeur il prononce bien et articule bien, sa maman lui a fait porter un petit costume chemise blanche pour qu’il represente bien le chanteur et les paroles de la chanson mais le hic c’est que l’institutrice a fait passer la danse chaoui avant sa chanson et comme il devait danser chaoui il a porté une 3abaya sur le costume et il y a eu un enchainement ,il a chanté la chanson de charles Aznavour en 3ABAYA , il a été très applaudi c’est un enfant de 5ans ,j’ai demandé à ses parents de le mettre sur youtube. Voilà pour le moment j’écoute Demiss roussos, les belles années,bel abbès d’antan ne reviendra plus…..Cela nous fait plaisir de voir nos compatriotes heureux et de partager avec nous leurs gouts et leurs emotions ,Merci encore une fois

        • tewfikhayii

          salam,
          Si ghosne,moi aussi mes enfants aiment les chansons de Charles Aznavour,car à force de les écouter dans ma voiture (je dois avoir une trentaine de CD),ils ont fini,eux et leur maman à apprécier ce chanteur qui ne laisse personne indifférent.Mais l’anecdote de votre petit fils (allah yahafdèhe likoum),chantant  »J’me voyais déjà » en Abaya est extraordinaire
          et j’essaye de me visualiser,ce petit bout de chou,en Abaya de nos ancètres,et chantant en français,tout simplement  »FANTASTIQUE »,mais je vous blâmerais khayi,si nous ne nous faites pas partager ce petit moment intime,car c’est un peu notre petit fils aussi,vu qu’il est abbassi, alors il appartient à tous les abbassis.Je compte sur vous pour combler ce petit oubli.Que dieu vous garde,ainsi que votre tribu.
          salam.

  17. tewfikhayii

    Salam,
    Merci Messieurs Mouhal, Abbès,chaibdraa tani djamel,Zoheir,Sofiane,Mérabi, Noré Baraka,Un parmi d’autres,Badissi,Safi, Belamri abdelkader, messafer ft sba
    Hakem Abderrahmane, Hamid, Ghosne, et tous les autres,pour les sentiments fraternels à mon égard. Notre VDSBA, mérite toute son aura et son scintillement
    au firmament.Ce poète arménien d’un mètre 60 cms,humble comme savent l,être les déçus de la vie,mais qui ne s’avouent pas vaincus,a réussi, aà faire l’unanimité autour de lui.saviez vous qu’au début de son tour de chant inégalable
    il nous as dit que chacune de ses chansons,trouvera parmi nous quelqu,un dont elle aurait une incidence spéciale,pour chacun de l’assistance.La preuve est là et
    chacun des intervenants,y va de sa chanson nostalgique ou fétiche.Monsieur Ghosne aime Paris au mois d’aout,moi, Mourir d’aimer, mr Un parmi d’autres, Trousse chemise etc etc.J,ai eu tout le plaisir du monde de vous faire partager cette soirée inoubliable, où beaucoup d’Algériens, étaient présents.
    Salam.

  18. kadiri ali

    Mon papa monsieur TEWFIK KHAYI qui m’encourage a participer car je lis que la version Arabe vous passe le bonjour

    • tewfikhayii

      Salam,
      Mon petit ali,dis toi que ton papa est un gentlemen et un fils de bonne famille et par extension,toi aussi.J’aurai aimé que lui aussi participe avec nous sur ce sujet,mais ce n’est que partie remise et nous rattraperons ça quand je viendrai la prochaine fois inchallah.essayes aussi de lire la version française,car c’est important pour toi dans la vie.Ma fille, qui cette année est passée au moyen, va apprendre en plus du français et l,anglais (qui sont les langues officielles du pays),l’arabe,notre langue maternelle,que nous parlons à la maison,et aussi pour lire le coran,l’Espagnol en tant que langue troisième,ce qui fera d’elle inchallah, une polyglotte,vu que dans leur cursus scolaire des 5 prochaines années,elle ira faire des voyages d,études,avec son école ,bien sûr
      dans des pays d’amérique latine (pays hispanophones).Alors apprendre les langues est très important pour une personne avec une tête bien faite. Compriendo sénor (je crois savoir que ton cher papa était prof d’Espagnol au CEM Belkhodja n’est ce pas ?
      Bien le bonjour à ton cher papa Si Mohamed.
      salam.

  19. ALFRID MOKHTAR

    Salam

    Merci khayi Tewfik de nous avoir plonge dans ces souvenirs inoubliables ou seule l’amitie sincere prevalait Ce voyage musical a travers le temps a eveille en moi une sensation de joie et de tristesse indescritbles
    Ahhhhhhhhhh ya zamaaaaaaan

    Porte toi bien khayi and say hi to Zoheir

    • tewfikhayii

      Salam,
      Si Mokhtar,mes respects du soir, toi le prof de français dans une autre vie,tu dois aimer Aznavour,car tu ne peux faire autrement.Les tournures de phrases, les paraboles, les hyperboles et les métaphores,sont les outils de bases pour un poète,surtout de la trempe de Charles.Moi, de mon côté,je me rappellerai toujours, une phrase de ton lexique à toi et que nous nous remémorons toujours Sid Ahmed DRIDER et moi, je te cite : NOUS SOMMES UNE SOCIÉTÉ DE MÂLES (PHALLOCRATES),QUI FAIT DU MAL, et je te jure que chaque fois que je parle au téléphone avec lui,et que nous t’évoquons,la première pensée va à cette phrase célèbre de Mokhtar HEY MAN.Donc toi aussi, tu es un poète à ton niveau,et c,est ce qui fait ton charme khayi. J’espère que nous aurons l,occasion de nous voir un jour inchallah.
      salam.

  20. ALFRID MOKHTAR

    Salam
    lire indescriptibles

  21. Mohammed.G..

    Ahahahahaha….Quelle joie et quel plaisir de te revoir , mon cher frère Tewfik ???
    Tu as bien changé, décidément il n’y a aucune différence entre toi et ‘ houma ‘ (je veux dire les Canadiens) , je ne pourrais jamais te reconnaître parmi eux, si tu ne me fais pas sortir une tes ‘ kharjat ‘ !!! Donc ,fini le tour , la fraiseuse , la rectifieuse , l’électro-érosion….o1 , d2 , z200…etc…c’est de la préhistoire !!
    En effet , c’est fantastique ce que tu as fait , Tewfik , de belles photos et un bel article d’où tu as fait revivre en moi des souvenirs de notre tendre jeunesse en évoquant le film ‘Mourir d’aimer ‘ qui a fait un tabac au cinéma Le Versailles au début des années 70 . Quant à Charles Aznavour , bien que ce n’est pas ma tasse de thé , j’apprécie quand même le chanteur ne serait-ce que pour ses 40 chansons d’or tout en respectant ses fans .
    Bien le bonjour à ton frère Zoheir et à tous nos amis , content de t’avoir revu !!!

    A bientôt ‘Khiwani ‘ !!!

  22. tewfikhayii

    Salam,
    Ahahahahahahahahahaha,YA WAHÈDE EL FILOU,le plaisir est partagé,et je suis très heureux de partager ce petit moment avec toi. Tu trouves que j,ai changé,bien sûr j’ai vieilli comme tout le monde,et en commençant la descente, les imperfections apparaissent et les maux avec; les yeux, les articulations, ÉTENÉGRICHE (Râleur),les cheveux, etc etc .
    C’est vrai, cela fait longtaemps que j,en ai fini avec la mécanique,et je pense mon cher Mohamed,que nous aurions pu prétendre à mieux,si nous avions été mieux conseillé,ne trouves tu pas ? Mais ne nous lamentons pas sur notre sort, EL HAMDOULLILAH, nous avons bien réussi nos vies chacun selon le destin de dieu.J’ai pensé à toi, quand il a entonné la chanson  »MOURIR D’AIMER  » car comme je te connais, cinéphile devant l’éternel,tu ne pouvais pas manquer un film pareil,avec feue Annie GIRARDOT,qui était à cette époque au faite de son art et une étoile consacrée.Je viens de le revoir,et je t,assure que ça laisse des traces et des souvenirs indélibiles. Moi aussi,je me languis de vous khiwanis et quand je viendrai au bled,je vous paierai une tournée générale de LBEN,chez notre Lébène fétiche de Fillage thiers,Si Laaredj,qui se trouve au coin de l,Ex station schell de l,ancien joueur Hubert GROS,tu dois t’en souvenir, toi ?
    Passes le bonjour à tous les amis et Que Dieu vous protège tous inchallah.
    salam.

  23. a,dennoun

    Abbes! la curiosite a tuee le chat.

  24. Chakib

    Bel hommage à ce grand chanteur qui marque encore son époque de son prestige. Bravo cousin !

  25. Mémoria,

    @Tewfikhayi,

    C’est terrible Tewfikhayi de constater que des informations de qualité sur Charles Aznavour l’arménien ont été occultées et je reste étonné personnellement que tu ne sois pas au courant(Au Canada) que Charles Aznavour ait appartenu aux réseaux de soutien du FLN en France (1954-1962); il ne fût pas un porteur de valise comme Francis Jeanson mais un prêteur d’appartement (Planques) pour les groupes de choc de la Fédération de France du FLN comme Simone de Beauvoir…;il eût aussi un algérien comme beau fils…Eh oui !!! Les médiathèques(Biblio) du Québec francophone nécessitent une mise à jour!
    Sans rancune frère car c’est toute une opinion même française qui est désinformée…et ce n’est pas mes camarades Karim10 et Fanny Colonna qui me contrediront !
    Good night …in white satin !!!

Répondre