La Voix De Sidi Bel Abbes

Signature du Camerounais Hervé Tchami. Par notre confrère Nouara Yahia

Hier soir, à l’hôtel Eden comme à l’accoutumée, on a eu droit à la signature du Camerounais Tchami Hervé qui a pratiquement évolué à l’étranger, ayant quitté le Cameroun à 12 ans il a été formé en Allemagne durant les 4 premières années en formation avant de rejoindre la Hongrie où il joua pendant 3 ans pour ensuite évoluer durant 2 années en Pologne et enfin en Suède où il évolua dans une équipe de 2ème Division l’équivalent de la Ligue 2 en Algérie. C’est un attaquant de couloir droit (inter droit) . Il signe à Bel Abbes ce soir en présence de Mr Amroun Yahia avec qui il devra rejoindre le plus tôt possible ses coéquipiers en stage à Sousse en Tunisie. On lui souhaite la bienvenue au club, il sera probablement l’avant dernier ou le dernier à être recruté.

20140708_000431 20140708_000341 20140708_000517 20140708_000555

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=51099

Posté par le Juil 8 2014. inséré dans ACTUALITE, COLLECTIFS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

6 Commentaires pour “Signature du Camerounais Hervé Tchami. Par notre confrère Nouara Yahia”

  1. fethi

    Un nouveau qui s’ajoute Allez les scorpions bougez

  2. mohammed

    c’est bien laissons les hommes travailler dans la serenite

  3. VDSBA SPORTS

    Lors de son stage de préparation a Sousse (Tunisie) l’USMBA vient de disputer son premier match nocturne face au NAHD qui se trouve aussi en stage Le score final 3 a 0 pour les belabbésiens

  4. Belamri abdelkader

    L’USMBA ,les supporteurs belabesiens sous l’euphorie des résultats de l’équipe nationale.

    L’ engouement porté à la coupe du monde et l’honorable participation de notre équipe nationale une fois estompés ,toute l’euphorie des bons moments et des rêves brisés s’orientent, en ce qui concerne les supporteurs belabbésiens ,vers leur équipe locale et les ambitions qu’elle affiche pour son retour à l’élite du foot-ball national durant cette saison 2014 / 2015.La coupe du monde sert de référence pour toutes les joies ,les incertitudes et aussi les surprises que véhicule le foot-ball qui a démontré qu’il n’est pas une science exacte et il ne suffit pas de disposer de noms, de stature ou bénéficier de l’apport d’un public tout acquis à votre cause pour réussir.
    Le foot-ball est beaucoup plus complexe que cela;le talent ,la préparation physique et psychologique,la culture tactique restent les fondements mais le respect de l’adversaire,le fair play et la remise en cause de soi constituent les atouts de toute réussite.
    Le président SERRAR et les autorités locales ,à leur tète le WALI ,s’attellent à construire une équipe digne de représenter SIDI BEL ABBES et sa population connue pour être mordue de foot ball ,du beau foot ball académique et efficace.Toutes les dispositions,à priori , sont prises pour réussir une rentrée du niveau de la nationale 1 professionnelle ( recrutement adéquat selon les échos ,une préparation à la mesure de l’ambition ,structuration du club afin qu’il réponde au statut d’un club professionnel ,reconsidération de la méthode de gestion des petites catégories en se basant sur le principe de la formation ,mise en place d’un siège digne des ambitions projetées,mise en place d’un organigramme conforme aux règles de gestion et du niveau requis etc…) afin de jouer les premiers rôles ,c’est à dire se situer parmi les meilleures équipes ,autrement dit travailler et toujours travailler pour réussir car c’est une compétition et chaque équipe aspire légitimement à atteindre le haut niveau en passant par les victoires et s’atteler à effacer les défaites en corrigeant les erreurs et en s’armant de patience ; c’est en cela que l’accompagnement des supporteurs authentiques reste un atout de réussite pour une équipe.On accède aux étages en empruntant les escaliers qu’on monte pas à pas pour enfin arriver à bon port et cela exige des sacrifices et de la patience.L’ère de la ROUBLA est terminée où l’on profite des résultats défavorables pour faire et défaire des présidents;il faut se faire à l’évidence que le monde a changé et ce qui intéresse les supporteurs n’est pas tant la « couleur » du dirigeant de son équipe mais la défense des couleurs auxquelles ils s’identifient pour qu’elles flottent sur la scène footballistique.
    Les vrais supporteurs doivent savoir que les nouveaux dirigeants ont investi de leur temps , leur argent et quelquefois de leur amour propre pour s’engager dans cette aventure difficile mais passionnante au seul fait de relever le défi d’une ingratitude perçue comme une offense dans leur fief de naissance et rien que cela devrait inviter à l’optimisme.
    ALORS TEMPÉRONS NOS ARDEURS, SOYONS OPTIMISTES ET LAISSONS LES PROFESSIONNELS FAIRE LEUR TRAVAIL.

  5. abbes22

    Merci si Belamri. Vous ne pouvez rien faire sans l’apport des étrangers qui viennent pour fructifier leurs affaires sur le dos des bélabesiens. Votre applaudimètre a toujours bien fonctionné si Belamri pour le singulier des personnes. Vous n’avez jamais emprunté des escaliers pour monter et arriver sain.Cessez de donner les leçons de morale, vous n’avez pas le passé qu’il faut.
    Vous parlez beaucoup et vous vous ne rendez pas compte de vos incohérences. L’USMBA, c du passé si Belamri, c trop tard. Maintenant c les affaires du wali et Serar et amroun le malheureux, et vous êtes content.
    Mangez bien, dormez bien et parlez beaucoup de l’USMBA pour digérer bien.

  6. Belamri abdelkader

    Merci Mr Abbassi 22 de souffler sur ma personne le chaud et le froid:je ne me connais de défauts qui puissent nuire à autrui ou à la société bien que  » ELKAMALOU LILLAHI « ,seulement ,il y a lieu de préciser que mon post n’est pas un commentaire mais un article que la rédaction se devait de soumettre à la réflexion des lecteurs.Je n’ai fait que traduire les échos de la place et quelques faits vérifiables qui présagent un espoir pour cette équipe ,longtemps soumise à la convoitise des incapables et des parvenus dans le monde du football.J’ai été moi-même dirigeant de cette équipe à trois reprises et j’en connais un bout sur les luttes et les oppositions stériles pour le seul fait de tirer un profit personnel;je l’ai fait valoir quand il le fallait et je n’ai pas manqué de démissionner pour divergences de vues sur la gestion.
    Quand au statut actuel du club qui est passé au professionnalisme et ce n’est pas un scoop sauf pour les nostalgiques d’une époque révolue,voilà ce que dit le LAROUSSE concernant ce mot magique qui écarte les convoitises et les malversations : 1°_Fait,pour une personne d’exercer une activité de façon professionnelle 2°_ Qualité de quelqu’un qui exerce une profession avec une grande compétence.
    En plus le terrain était ouvert à chacun des belabbésiens de participer au capital et de disposer de la majorité s’il en a le désir et les moyens ,le résultat est connu de tous et je dirai plus qu’il n’est pas trop tard pour manifester ses prétentions  » LI 3AOUDEH HARANE HA MLATA « .
    En ce qui concerne ma petite personne ,je voudrais bien qu’on me fasse connaitre mes déboires ,moi qui ait la bouche grande ouverte et qui ne sais me contrôler pour dénoncer certains faits contraires aux règles élémentaires de bienséance.

Répondre