La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidibelabbes se débarasse d’une plaie en attendant d’autres balafres

Nous avons fait part dans un précédent article de la démolition de ce que nous avons appelé par quartier de la honte . Et pour ne pas répéter , nous avons opté à publier des photos de cette opération qui appelle d’autres, a savoir les balafres dues aux nuisances générées par l’Oued Mekerra qui continue de faire parler de lui . Son curage est toujours recommandé surtout à l’approche des grandes chaleurs. Notre ami Talha Djelloul, un des fondateurs de ce journal , a toujours évoqué ces balaffres qui ternissent l’image de la ville ou du plat pays. Une appelation qu’il répète et qui figure dans notre page d’acceuil du journal. la deuxième balaffre est caractérisée par l’hideux constat de l’environnement riverain de la ligne de chemin de fer Oran_Sidi bel Abbes Tlemcen . Et là inutile de faire un dessin, nous y reviendrons.



URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=14044

Posté par le Juin 14 2012. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

35 Commentaires pour “Sidibelabbes se débarasse d’une plaie en attendant d’autres balafres”

  1. jamel

    Bon reportage photographique pourvu que ces endroits soient détruits

  2. mr ouhibi reda

    Que les responsables je ne veux pas parler d’élus car c’est le wali et le chef de daira qui décident s’attaquent a ces autres plaies et trés vite sera bien

  3. giselle de Marseille

    La municipalité et les associations doivent se donner la main.je remarque une volonté d’éradiquer ces sites lugubres et comme cela la ville respirera mieux.Je crois que le develloppement d’une cité urbaine telle sidi bel abbes selon mes propres échos entraine des désagréments surmontables.Bonne journée

  4. Mohamed.G...

    Bonjour tout le monde,
    C’est une très bonne nouvelle,malgré qu’elle est venue très en retard car on aurait du raser ce quartier depuis longtemps et non pas laisser ternir notre image de Bel-Abbésiens depuis des décennies .
    A cause de ces « maisons closes » ,Sidi Bel-Abbes a été salie durant des années d’où des étrangers (hors wilaya) nous insultaient,nous ridiculisaient ,en faisant allusion à ce quartier!!!
    Et pourtant,les prostitués qui y exerçaient dans ces maisons closes n’étaient pas de Bel-Abbes,elles venaient de différentes régions du pays;et ceux sont les braves enfants de cette ville qui en perdaient leur réputation et leur dignité!!
    Personne ne peut dissimuler l’ampleur de la prostitution chez nous en Algérie ou ailleurs dans le monde.Rappelez-vous,chers concitoyens,que même l’ENTV,en 2005 a consacré un reportage sur ces maisons closes, d’où la journaliste a donné ,à des millions de téléspectateurs une fausse image de notre ville et c’est ce qui avait provoqué, à l’époque,une grande colère et indignation à toute une population jalouse de sa réputation et de sa dignité!!!
    Nous ne pouvons que féliciter ceux qui ont pris cette décision!!!

  5. BD

    Si Mohamed G,
    Non pas vous ! Jusque-là vous avez été exemplaire dans tout ce que vous avez pu écrire et là , patatra , en deux mots vous avez démoli toute l’estime que j’ai eu pour vos écrits. Vous ne pouvez pas, vous n’avez pas le droit de jeter l’opprobre sur les autres sous prétexte de présenter ou sauvegarder l’image d’une ville.J’ ai lu hier un commentaire qui a disparu aujourd’hui, qu’il existe actuellement une maison close située au centre ville et connue par une grande partie des belabbésiens!
    Assumons notre histoire , belle ou hideuse , ne cachons pas le soleil avec un tamis ; oui la ville de SBA est une ville propre avec sa spécificité musulmane , avec ses imams et ses oulémas, avec ses grandes familles honorables d’origines réputées : Tlemcen, Nedroma , Mascara , Fez , et j’en passe.
    Mais, oui aussi SBA a été et reste une ville garnison et à l’instar de ces villes nombreuses en Algérie, elle a eu elle aussi , ses bouges et ses bordels et ses troufions avinés qui se délassaient dans les bras des prostituées des boxons pour oublier leur condition et dépenser leur solde.
    Par la suite , il y a eu parait-il , je ne suis pas qualifié pour l’affirmer, mais je l’ai entendu de plusieurs témoins bélabésiens , toute une partie du quartier qui a été occupée par les sinistrés du tremblement de terre d’El-Asnam en 1954, principalement des femmes et des enfants. Et parait-il , c’est à partir de cette ghettoisation de femmes seules sans ressources que s’est développé la prostitution clandestine tolérée par l’administration coloniale et très souvent réservée aux autochtones, alors que les maisons closes étaient plutôt destinées aux européens.
    Dans toutes les grandes villes de tels phénomènes ont plus ou moins vu le jour , proliféré ou ont été éradiqués selon les contextes et la volonté des décideurs.
    Ce n’est pas le quartier de la honte , c’est un quartier de la ville qui va être radicalement transformée, tant mieux et cela n’enlèvera pas le cliché.
    Le régionalisme primaire lui assure une longue vie . A ce propos je ne vais pas faire l’économie de vous raconter cette anecdote.
    Dans les années 80, un ami et collègue enseignant à l’université d’Es-Sénia et originaire de Arris , reçoit son cousin et son ami à Oran et souhaitait me les présenter. Le cousin et l’ami en question n’ont presque pas ouvert la bouche ni pendant le repas ni après , l’ayant constaté , j’ai discrètement demandé à mon collègue-ami ce qui se passait , sa réponse m’a laissé sur le c… et blessé à l’époque. En fait ces messieurs pensaient réellement qu’en débarquant à Oran, une ribambelle de filles allait leur sauter au cou, d’où leur déception après quelques jours passés à Oran.
    Tout cela pour dire qu’on ne peut pas grande chose contre les représentations et les clichés et que malgré cela, soyons fiers de notre belle ville qui nous est enviée quand on la raconte un peu partout dans le monde , assumons notre passé ,améliorons notre présent et préservons notre patrimoine pour que nos enfants n’auront pas à assumer  » les tâches » de notre histoire.

    • Mohamed.G...

      Bonsoir Mr BD,
      Sachez que je suis Bel-Abbésien et notre culture et notre éducation ne nous permettent pas de jeter l’opprobre sur les autres,comme vous venez de le mentionner.Néanmoins ce que j’ai dit est une vérité vécue et sentie ,non pas par moi-même mais aussi par des milliers de Bel-Abbésiens!!
      Cher BD,je ne peux pas vous en fournir plus d’explications car à mon sens il n’y a rien déplaisant qui puisse vous irriter,mais par contre j’accepte toute critique qui puisse nous rapprocher !!!
      Amicalement !!!

      • BD

        Bonsoir M.Mohamed.G,
        Ne craignez , inch’Allah aucun mal ne vous touchera de ma part, monsieur.J’ai simplement été surpris et je n’ai pas compris votre phrase : » …les prostituées qui exerçaient dans ces maisons closes n’étaient de Bel-Abbes, elles venaient de différentes régions du pays; et ceux sont les braves enfants de cette ville qui perdaient leur réputation et leur dignité… »
        Mais ces prostituées , elles étaient tout de même algériennes, musulmanes , faut-il pour autant en tirer une quelconque fierté parcequ’elles n’étaient pas bel-abbésiennes? C’est la seule remarque que je voulais amicalement vous faire.
        Amitiés.

        • Mohamed.G...

          Re bonsoir BD,
          J’ai toujours admiré vos interventions et je vous lis un peu partout et ça me fait un grand plaisir d’ouvrir des débats constructifs et enrichissants avec tous nos lecteurs pour que nous puissions,tous,en tirer profits !!!
          Sans rancune Mr BD!! Mes amitiés.

    • Ennemi intime

      Cher BD,
      Il y a à ce jour des maisons de « tolérance » à Tlemcen,Ghardaïa,Guelma,Blida,Sétif et presque toutes les grandes villes d’Algérie.Alors pas de faux dévots comme ces imams qui font allégeance aux frasques du Vatican dans le cadre de la mondialisation de la pédophilie… et je suis d’accord avec vous BD lorsque vous affirmez qu’il n’ a pas de honte ou complexe à avoir…de Sidi-Bel-Abbès qui est une ville comme les autres villes de garnison.
      Lorsqu’on nous parlait de « village elleft » dans les autres villes,on répondait que oui c’était le bas quartier où toutes les prostituées d’Algérie ,d’Alger,de Kabylie et … du Maroc venaient offrir leurs services comme l’affirmait avant hier le commentaire d’Oiseau bleu qui a été retiré peu de temps après,et que j’ai sauvegardé dans mes documents… Amicalement .

  6. Mohamed.G...

    L’autre balafre,c’est celle de l’Oued Mekerra qui n’en finit pas.Cette situation est aujourd’hui très alarmante et nécessite une attention particulière de la part de nos responsables locaux.
    Le cours d’eau a ternie l’image de la ville,ce n’est plus cette eau d’antan,si limpide ,douce et potable où l’on s’y baignait,ou péchait différentes sorte de poissons…cet Oued,faisait la fièrté des Bel-Abbésiens,il a perdu sa réputation pour devenir une véritable décharge publique accueillant des déchets d’ordures sur le peu d’eau ruisselante ,sans compter les odeurs nauséabondes de plus en plus insupportables,surtout pour les riverains en saison estivale!!!
    Le nom de la Mekerra est du principalement à son cours d’eau,et nous constatons ce qu’il en reste,et pourtant toutes ces crues qui se sont succédées depuis 1904,en passant par 1928,1941,1959…et puis récemment 1966 et 1986,ne l’on pas délabrées ou défigurées !!!

    • madame mostefaoui SAB

      Pour des raisons personelles je ne vais pas m’attarder mais j’ai bien aimé votre commentaire monsieur G MOHAMED Je demanderai a madame Claude B d’ignorer ces jaloux du journal qui agissent trés négativement.je suis au parfum;mes amies sont dans l’éducation nationale et les gars du site VDSBA sont en partie leurs collégues a belabbes.

      • madame mostefaoui SAB

        je ne vais pas répondre longuementje ferais l’avocate des bonnes causes vous en voulez a qui aux lecteurs aux gens qui le lisent aux gens qui le font. Ma santé haloudoullah mon fils est bien .Je ne perdrai rien en échange.Vous aussi vous etes en mission de nuire surtout en visage caché cela vous facilite de déverser votre venin.

  7. KADDOUS CV SBA

    Personne ne juger une autre monsieur G Mohamed a donéson avis et il tient bon pour moi pour vous;c’est une autre vision que l’on doit respecter mais tous ces faut clichés sur sidi bel abbes doivent se dissiper vite avec la solidarité de ses intellectuels dont vous en faisez heureusement partie prenante.je parle de mrBD

  8. mekki b vdsba

    je viens intervenir pour vous demander de patienter au passage il ya des lecteurs incorrigibles que nous nous avons décidé de bannir vu leur arrogance vis avis de certains lecteurs et lectrices auxquels nous sommes liés par de bons rapports amicaux .Que ces derniers sachent que ces intrus visent le journal donc vigilance mes amis

  9. mekki b vdsba

    ERRATUM je voulais dire que nos amis lecteurs sachent que….

  10. nabila t sba

    la démolition une délivrance je dis cela tout le monde la pense a sidibelabbes

  11. Kader

    Sidi Bel Abbes a été et elle est toujours une ville de garnison .Dans les premières années de sa création la femme n’existait pas .Les rares qu’on voit errer de-ci de-là n’offraient aucune garantie morale.L’oisiveté, la débauche, formaient leur apanage; une grande partie arrivait d’Espagne.C’était une espèce de femmes surnommées « linottes en cage » ce sont ces infortunées qui, sans prévoyance aucune de leur avenir, liaient leur existence à celle des officiers.Victimes elles-mêmes ,elles sont le boulet auquel sont rivés leurs compagnons, forcés de se cacher et traqués pour ce genre de liaison .En ces temps l’arrivée d’une femme produisait toujours une vive impression sur toute la garnison et sur tout les désœuvrés.
    Sur ce ,La vertu y est un mythe, cependant on y remarque un grand progrès nos jeunes ne fréquentent plus ce quartier et il est temps de s’occuper de la génération qui arrive .il ne faut pas la perdre .

  12. BD

    Lecteur de la VSBA,
    Je vous réponds de manière lapidaire mais franche.
    1) Non je ne suis pas contre la démolition de ce quartier, mais peut-être pas pour les mêmes raisons que vous.
    2) Oui ce quartier représente beaucoup de choses pour moi , un pan de mon histoire personnelle , je ne le cache pas , mes premiers émois , ma première bière ( BAO)….
    Oui monsieur, c’était aussi çà et je ne suis pas comme ceux qui refoulent et enfouissent leur vécu pour correspondre à je ne sais quel conformisme. Et sachez monsieur q’hier c’était hier et qu’aujourd’hui est un autre jour. Inspirez-vous un peu des récits coraniques pleins de ces paraboles où Seul Allah est Juge!
    Bonne nuit

  13. MIMOUN

    MOHAMED G
    il faut pas avoir honte de dire la vérité que durant la colonisation l’oued mekerra était beau par son eau limpide douce et potable et ensuite c’est à dire durant notre indépendance il est devenu une décharge.IL existe deux types de situation dont la première prend en compte l’environnement et la deuxième le néglige totalement.

  14. abbassi ounoss

    je repons a mr l ennemi intime tout d abord le chahid maaskri ahmed n a jamais habite ce bas quartier il se trouvait dans un bain maure quand il a ete repere par un indicateur arabe qu il l a balance a l ennemi pris de panique le chahid s est dirige vers une cache sure dans le dit quartier en empruntant l impasse dite kouchat el beghal car il y avait des caches sures que les francais ignoraient parmi lesquelles on peut citer la maison de feu moudjahed ammi bouhout amar qui devenu apres l independance garde communal a l apc de sba une remarque importante pour les lecteurs de lavsba el djebha avait interdit toute action contre les francais qui se rendaient dans ce quartier pour preserver les caches existantes qui servaient de refuges pour les fidaiyines

  15. MIMOUN

    LES INTRUS QUI VISENT LE JOURNAL SONT DES LACHES;
    le journal est un héritage commun à tous les lecteurs qui commentent et qui répondent aux commentaires des autres, donc il représente un lien d’amitié et de fraternité entre les lecteurs.qui éprouvent une passion et un soulagement. Soyons respectueux;

    • hanene

      bonjour moi;j’ai évité de parler sur ce sujet mais j’ai une idée a sidibelabbes des persones qui en veulent a la voix ils sont incapables de faire des bonne choses il font dumal.moi il m’a suffit de venir participer auSBA.pour avoir une idée.

  16. mr.sportif

    Bonjour Mr l’administrateur!Puis-je vous demander d’éliminer les commentaires qui n’ont rien à voir avec les sujets et thèmes que la VDSBA nous propose?J’imgine que les contributaires fournissent beaucoup d’effort pour écrire des articles variés et de tous les goûts et couleurs afin de nous permettre d’intervenir et d’enrichir les débats en ayant toujours le souci de rapprocher les gens sinon instaurer un climat de tolérance,de respect de’l’autre’….Franchement,cela devient irrespirable parfois de lire certaines personnes se tirer(gratuitement)sur les pattes….Et je serai curieux de connaître ces gens » courageux » …seulement derrière leur écran!!!!!

  17. benhaddou boubakar

    cessez de jeter des mots a tord et a travers et respectez vous svp! sauvegardez votre rubrique, il y’a un theme a debattre donc essayez de donner votre commentaire et avis personnel sans attaquer les lecteurs (trices) ; et je vous demende exuse mes chers!

  18. ZL BELABBESSIENNE D ORAN

    salem
    j ai acceuilli avec plaisir cet act de demolition de ce quartier de la honte comme vous l avez qualifie on esperant que les bons bel abbessiens en feront un quartier moderne et chaleureux avec des des espaces verts.
    j espere egalement qu il ne sera pas une savoureuse tarte a partagee entre les gros bonnets de sidi bel abbes..
    je souhaiterais que la voie de sidi bel abbes ouvre un portail pour que chaque bel abbessien apporte sa contribution pour denoncer ce massacre qui continue a sevir sur la beaute de notre bel abbes.
    cette semaine j ai eu l occasion d aller a tlemcen que je n ai pas vu depuis 20 ans.j etais fiere de voir une ville algerienne qui a garde son ame grace aux effort de ses enfants.la premiere des choses qui m a frappee ce genre d arbre qu on avait jadis sur l avenue lieutenent khaladi qu on en a plus et bien ils y etaient encore a tlemcen grandes et fleuries. J ADRESSE un message aux belabbessiens redonnez a bel abbes sa dignite et son ame nettoyons la de toute cette salete endemique qui sevit sur ses arteres a graba, a cote du marche, la coupoule sid el djillali oued macara. merci

  19. ABBASSI OUNOSS

    A MR L ETRANGER TOUT D ABORD JE DOIS VOUS FELICITER POUR VOS OPINIONS ET VOUS ANNONCER QUE VOUS N ETES PAS ETRANGER VOTRE PLACE EST BIEN PARMI NOUS ET VOUS MERITEZ TOUTE NOTRE AMITIE ET NOTRE FRATERNITE MAIS JE DOIS VOUS DIRE QUE MOI PERSONNELLEMENT JE NE DEFENDS NULLEMENT LA GESTION CATASTROPHIQUE DE L ACTUELLE APC MAIS JE N ADMETS JAMAIS L ATTEINTE A UNE PERSONNE ET JE N AI PAS L INTENTION DE COMPARER OBAMA OU ZIZO A MEHDI MAIS JE VOULAIS PARLER DE L APPORT DES ETRANGERS NATURALISES DANS LA CONSTRUCTION ET LE DEVELOPPEMENT D UN PAYS COMME LES USA OU LA FRANCE

  20. un parmi d'autres

    Mrs si les commentaires ne sont pas de votre goût essayez d’avoir un mnimun d’intelligence pour ne pas projeter des insultes et parjures avers celui ou celle qui n’est pas de votre Rand pour ne pas appliquer le mot (Valeurs)si valeurs il y-a .et pour conclure Romain Guillaume avait dit dans un de ses romans( Reliefs et digestifs ): »les gens intelligents et les imbéciles on en commun de se croire intelligents et de prendre les autres pour des imbéciles .

  21. madame mostefaouiSAB

    je suis toujours heureuse de lire mr un parmi tant d’autres pour le seul motif ou raison est qu’il m ‘apparait trés sincére et connait bien, les vissicitudes de la vie et bien sur ould belabbes cela se remarque

    • benhaddou boubakar

      bonsoir mme mostefaoui, un parmi d’autres me contacte quotidienement au telephone et j’avoue que je me rejouie enormement de sa discution,j’apprend beaucoup de lui;il est plus que sincere, je viens juste de discuter avec lui!

    • un parmi d'autres

      Mme Mostefaoui bonsoir merci pour gratitude a mon égard et pour votre promptitude ;sur que oui je suis un Oueld bel-Abbes et ma ville je la porte dans mon cœur malgres l’eloignement qui augmente son prestige et pour cause .
      Lorsqu’un commentaire me convient et que l’envie me vient pour répondre ,chose que je fait avec vous je répond avec franchise et vérité et sur cette vérité que je vais vous faire plaisir avec un citation de Victor Constant qui avait dit : » La vérité est l’expression de l’intelligence absolue .Le chemin de la vérité est un exercice d’intelligence . » Fin de citation. »
      Voilà Mme Mostefaoui de quoi je me nourri avec cette culture intellectuelle sauf que certains se donne a cœur joie avec la
      culture maraichere

      Très cordialement

  22. che

    imbeciles que nous sommes .on a detruit comme vous dites un « quartier  » de la honte » mais on a disperse son corps metastasé à travers toute la ville.est-ce que on a pris ton avis mr le belabbesien?

Répondre