La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Brahim : Des agriculteurs privés d’eau et de gaz de ville

Des agriculteurs de la localité banlieusarde qui opère sa mue, relève-t-on sur les lieux à Sidi Brahim, 6 km du chef-lieu, nous ont fait part de leur vive désapprobation, leur colère légitime vis-à-vis de leur «isolement», contrairement aux orientations et directives du Président de la République M. A. Bouteflika. Précisément, ces agriculteurs, près d’une cinquantaine de familles selon Monsieur H.A., sont implantés dans la zone dite «Ouzzar et Azza», terres agricoles appropriées pour le développement agraire, où l’Etat a consenti des efforts par le biais du dispositif du F.N.D.R.A. Sur le site, nous avons dû relever que des pas ont été entrepris… Mais paradoxalement, l’eau voire la canalisation, l’ancienne comme celle qui s’effectue en termes de réhabilitation sur le même itinéraire, est à 150 mètres des uns et des autres agriculteurs. Une «bretelle», pour reprendre le mots usité, solutionnera le problème posé. Il en est de même pour le gaz de ville dont bénéficie cette belle localité de Sidi Brahim. Le monde rural et son développement, qui sont au centre des réelles préoccupations du nouveau wali soutiennent nos sources, ne peuvent accepter que des paradoxes s’érigent en mode de fonctionnement, même si on soutient que des «promesses» ont été formulées aux familles concernées, alors qu’un raccordement clôtura une «polémique» qui, à nos yeux, pouvait s’éviter pour l’intérêt de ces familles rurales d’une belle région en plein essor, notamment le chef-lieu de commune.
par M. Kadiri

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=446

Posté par le Mar 8 2011. inséré dans ACTUALITE, SBA PROFONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

Répondre