La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Belabbes : Association des anciens scouts de Sidi Belabbes Leilat Ennouss( 15 ème journée) entre piété et commémoration… par B .Rahmane

 

C’est à la salle  des fêtes sise  à la cité Perrin dite communément village Bira(Hai Douha) que l’association des anciens scouts de la wilaya de Sidi Belabbes à sa tête Moulay Aek a réussi à rassembler ce weekend après la prière de Tarawih une centaine de personnes issues des différentes tranches de société  entre autres politique , sportive , culturelle , religieuse ,éducative …représentant des personnalités marquantes de  Sidi Belabbes et ce  en présence des anciens scouts d’Oran, de Temouchent , de Mascara et de Saida et  de cheikh Sbaai de la Zaouia de Sidi Belabbes dans le cadre de célébration de la 15 ème journée  de ramadhan dite rituellement Leilat En Nouss( la moitié  du mois sacré  )  . A effet , l’équipe dynamique des scouts locaux ont concocté  un alléchant programme d’activités ponctué notamment de chants patriotiques et traditionnels  sous le rythme du groupe andalou où excellait Sid Ahmed notre ami le photographe sportif reconverti en la circonstance en musicien confirmé avec à la clé la manipulation du  luth  sous la direction d’un orchestre exerçant admirablement sous la conduite des frères Bouanani . La fête qui revêtait  un cachet à dominante religieuse    fut d’abord entamée par le lever des couleurs ,puis ce fut libre cours à des répliques spontanées du roi  de la   halka en l’occurrence l’infatigable Lacarne Abbes qui a fait plonger l’assistance dans un passé lointain ,élogieux et historique au rythme du goual (  troubadour ) et    des poètes du terroir dit El melhoun, ces maitres de la Tahtaha qui était  cet espace libre ,délimité et décloisonné   mettant le public curieux en  inter activité permanente  . Enfin en guise de clôture, du lait et du Sfouf ou Seffa  agréablement confectionné des mains expertes en la matière servis par les organisateurs très en verve dans un climat bon enfant . Il est à noter la bonne organisation de l’équipe dynamique de l’association des anciens Kechefs qui s’est permise même le  luxe d’offrir la meida( table)  garnie de Ramadhan aux démunis tout au long de ce mois de piété et de pardon  . Il est à noter qu’une pensée fut observée par les concepteurs de ces retrouvailles en la mémoire des martyrs de la révolution et tous ceux ayant servi le monde de scoutisme entres autres à titre d’exemple Bendaoud Mohamed, Mokadem Belabbes, Daouaji Mohamed, Kerboub Mokhtar ,Abdedaim Zouaoui ,  Hakem Mohamed….et d’autres .

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=30774

Posté par le Juil 28 2013. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

12 Commentaires pour “Sidi Belabbes : Association des anciens scouts de Sidi Belabbes Leilat Ennouss( 15 ème journée) entre piété et commémoration… par B .Rahmane”

  1. kaid

    les scouts toujours actifs

  2. messafer ft sba

    une très belle rencontre je fus ému et fier

  3. merabi

    les scouts de belabbes toujours au devant et une fois de plus bonne continuation kechefs

  4. Louveteau

    C est dommage il y a que des hommes scouts

  5. fatima

    tres fier du scouts bonne continuation est beau travail charaftouna rabi yahfadkoum je salue mon confrere monsieur baraka rabi maak

  6. ancien scout

    ce n est plus le vrais scoutisme ce sont les interets et ,,,,,,,,,,,,hasrah ya mokadem daoudji hakem ect

    • Chef Scout

      je vous invite à venir voir si c’est du vrai scoutisme ou des intérêts, je vous confirme Monsieur que c’est du vrai scoutisme, la preuve je suis un chef scout jeune!!!

      • Kaid

        Dieu seul e le sait ne détournons ps le débat on a devant nous un résumé de cette belle soirée

      • ALBARRACIN de SBA

        Aux jeunes et moins jeunes Scouts
        Et la Mekerra murmure :
        Pleure, ô mon pays bien aimé !

        En tant qu’EX riverain de la Mekerra seul titre d’appartenance à une histoire commune,
        je ne me permets pas d’intervenir dans les attendus, les critiques, les constats, les fantasmes, les programmes ou absences de programme concernant les questions de bonnes ou mauvaises gouvernances de la République Algérienne ! Pas plus des hommes et des femmes actuellement aux manettes et/ ou candidats ! Leurs supporters et leurs contradicteurs sont par essence citoyens Algériens, à qui appartient la légitimité d’en débattre.
        En revanche, mon attachement à ma terre natale, demeure et m’autorise (je l’espère) à émettre des suggestions qui peuvent servir l’intérêt général !
        Je pense que notre planète à besoin « de révolutionnaires et n’a que faire des révoltés »
        Comme ex élu (trois mandats comme adjoint au maire,) Comme militant et en responsabilité sur le plan local et national dans le domaine de la santé, j’ai pu expérimenter que des causes justes, humanistes, et d’intérêts collectifs peuvent dépasser les clivages partisans, si les ’intérêts écologiques, de santé publique, sont en jeux !
        Si j’étais un élu de la région ou simple citoyen, je militerai pour sauver l’oued Mekerra encore actuellement à ciel ouvert, avant qu’une décision de santé publique n’impose d’être de manière irréversible, une large tranchée couverte, égout de mauvais gout !
        Pour ce faire, je militerai pour réunir en assemblée général militante, les représentants mandatés des structures de caractère associative, et ou syndicale. Les délégués des conseils municipaux des communes riveraines, les représentants des parents d’élèves etc…..
        Mobiliser au maximum les riverains sur un large spectre !
        Objectif : Organiser sur les rives, une chaîne d’union symbolique, engageant les participants à œuvrer pour exiger des communes riveraines de l’oued une mobilisation des moyens et un programme de sauvegarde. De même les représentants des structures associatives ou para publics, s’engagent à collaborer par de multiples petits moyens pacifiques à donner à ce mouvement une lisibilité de croisade non partisane !
        Une charte pourrait être présentée à des instances internationales, pour parrainer le projet et son suivi !
        Qui ne sème, ne peut prétendre récolter !
        Cordialement
        Ce message de confiance en vos capacités de mobiliser les bonnes volontés

  7. sofiane

    merci cheikh bouziane

Répondre