La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbès: Un IRM et un nouvel incinérateur attendus .Plusieurs projets pour la santé

 

A l’instar du nouveau centre hospitalier prévu au niveau de la rocade sud, plusieurs chantiers sont programmés à l’échelle du territoire dans le secteur de la santé publique.
Dans cette optique, cinq nouvelles polycliniques sont ouvertes notamment au chef-lieu et à Moulay Slissen. Dans le domaine de l’équipement, on note la réception de quatorze nouvelles ambulances, cinq camions, une douzaine de générateurs électriques, deux manographes, deux panoramiques dentaires à SBA et Télagh, trois célioscopies (à SBA, Télagh et Sfisef) ainsi que 21 stabilisateurs de tension. Concernant les projets en voie de réalisation, la direction de la santé publique de Sidi Bel Abbès enregistre le projet d’une capacité de 120 lits pour les cancéreux. Un centre qui coûtera la somme de 501 milliards de centimes dont les 150 milliards pour l’équipement.
Il sera géré par un personnel d’où la création de pas moins de 180 postes de travail. Le second chantier est celui de l’hôpital de Ras El Ma de 60 lits qui nécessite une enveloppe de 76 milliards de centimes et une autre de 50 milliards qui sera réservée aux équipements. Les travaux avancent et le taux de construction avoisine les 65 pour cent. Dans la localité de Tabia, un hôpital est prévu pour un montant de 91 milliards. A Bel Abbès, il y aura un futur hospice des personnes âgées pour le coût de 11 milliards et 80 autres pour son équipement. Il sera réceptionné prochainement en attendant le placement des ascenseurs. Ce centre pour personnes âgées créera 150 postes de travail dès son ouverture. Enfin, et dans le cadre de ses futurs projets, la direction de la santé installera cinq nouvelles polycliniques à SBA, Ben Badis, Tessala, Bellouladi et Sfisef pour un coût de douze milliards chacun.
Ce qui ramène à conclure que la wilaya de Sidi Bel Abbès se dotera d’un centre médical pour 10.000 habitants alors que la moyenne nationale est d’une polyclinique pour 25.000 personnes. Un centre de désintoxication est enregistré à Bel Abbès d’une enveloppe de 430 millions et un autre de préservation de sang pour trois milliards et 45 millions. Durant l’année en cours, plu
sieurs infrastructures seront réceptionnées et on cite le scanner IRM qui a coûté 13 milliards, et, un nouvel incinérateur de déchets médicaux d’une nouvelle génération dit ‘banaliseur’ d’une valeur de sept milliards de centimes.

B. Didéne

 

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=4138

Posté par le Mai 11 2011. inséré dans ACTUALITE, EVENEMENTS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

Répondre