La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel-Abbès: Énergie :Des statistiques formulées, ( stockage du carburant 180.000 M3, de l’électricité pour 3.258 foyers et le gaz pour 19.475).

Sidi Bel-Abbès: Énergie :Des statistiques formulées, ( stockage du carburant 180.000 M3, de l’électricité pour 3.258 foyers et le gaz pour 19.475).

DEM-SDO-de-SBA-630x330

La directrice de l’Energie et des mines de Sidi Bel-Abbès, Mme Farida Bensalama, a tenu un point de presse au siège de la wilaya pour étaler le programme de son département, durant le quinquennat, ainsi que les perspectives pour l’an prochain. La première responsable de la DEM était accompagnée des représentants de la SDO-SBA (Sonelgaz), Chaïb Mourad chef de la division des études et travaux et le chef de la division technique d’électricité Chaïb Sid Ahmed. Mme Bensalama présenta les grands axes des chantiers de son département, devant un parterre de correspondants locaux, en annonçant que «la couverture en matière d’électricité au niveau de la wilaya de Sidi Bel-Abbès a atteint les 98%, alors que la couverture en gaz naturel est de 70%. L’on se rappelle qu’en 1999, seulement trois communes étaient raccordées en gaz naturel, alors que cette énergie est approvisionnée, dans les 52 communes que compte la wilaya». Une nette progression, liée au programme gouvernemental du quinquennat 2010-2014. Car, durant cette période, la wilaya de Sidi Bel-Abbès bénéficia d’une conséquente enveloppe budgétaire de plus de 177 milliards de centimes pour l’électricité et 582 autres milliards de cts pour les projets du gaz. Ce qui fera un investissement de plus de 759 milliards pour le programme quinquennal 2010-2014. Concernant le raccordement en énergie électrique, ce sont 3.258 foyers bénéficiaires et 19.475 foyers qui ont bénéficié du réseau de gaz de ville, soit la première tranche de 12.160 foyers, qui toucha les cités comme Ben Badis, Bouaïche, Zerouala, Lamtar, Bedrabine et Ain Trid. La seconde tranche de 7.315 foyers, concerna une vingtaine de localités dont on cite celles d’Ain Kada, Ain Aden, Sidi Dahou, Bouitas, Sehala et Boudjebha El Bordj. La directrice de l’énergie dira, que «le raccordement est très coûteux, à cause de certaines localités lointaines et parfois, des oppositions qui retardent ce genre de mégas projets, qui sont dans leur majorité, offerts à des entreprises publiques, telles Kahrif, afin d’éviter la perte de temps, avec des soumissions et les lenteurs administratives. Ce qui porte le nombre de communes, raccordées en gaz naturel, à 38 sur les 52, de la wilaya de Sidi Bel-Abbès. Dans le cadre du programme complémentaire, la direction de l’énergie et des mines a bénéficié de 930 millions de dinars. Sachant, que le raccordement en gaz naturel coûte entre 15 et 20 millions de centimes par foyer et dépasse les 138 millions sur les zones lointaines, telle la commune de Marhoum» précisa Mme Bensalama. Pour leur part, les représentants de la SDO-SBA, (Société de Distribution d’Oran de la Sonelgaz), ont donné le chiffre de 74 milliards de centimes de créances depuis le début de l’année 2014, dont 27 milliards dues par les foyers et 11 milliards par les différentes APC. «Au titre, que nous devons de l’argent à Algérie Poste, alors que nous lui payons toutes ses prestations envers notre société» ajoute Chaïb. Une autre enveloppe financière de dix milliards de centimes sera réservée pour l’électrification des fermes agricoles. Afin de renforcer son réseau électrique, la SDO a posé 132 postes MT-BT en 2013, une centaine d’autres en 2014 et près de 70 postes MT-BT l’an prochain. Il y a eu aussi, la restructuration de 80 kilomètres de câbles aériens et 7km souterrains, plus 80km de réseau de basse tension. En 2015, la société prévoit la restructuration de 70km de câbles aériens, 17km souterrains et une distance de 19,5km de basse tension. Toujours, dans le but de palier à des risques d’alimentation en énergie électrique, trois postes HTV dits de sources, sont implantés au niveau de Sidi Bel-Abbès, Ben Badis et Belarbi, d’une capacité de 63 kilowatts chacun, plus des postes mobiles dans les localités citées. En matière de mines, la directrice de la DEM fait savoir, que la wilaya de Sidi Bel-Abbès est dotée d’une capacité de stockage de carburants de 79.000 m3 et sera améliorée pour 180.000 M3 prochainement. Pour le secteur des Mines, les carrières existantes sont rarement dotées de normes de sécurité environnementales et doivent fonctionner pour suivre la cadence des projets de construction, ajoute notre interlocutrice, qui dévoila que deux nouveaux gisements découverts sont en étude, de la part de l’ANAM, (Agence Nationale de l’Activité Minière). Il s’agit de celui du calcaire à Ras El Ma et le tuf à Makedra.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=57247

Posté par le Déc 25 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

3 Commentaires pour “Sidi Bel-Abbès: Énergie :Des statistiques formulées, ( stockage du carburant 180.000 M3, de l’électricité pour 3.258 foyers et le gaz pour 19.475).”

  1. lecteur

    Bonne information

  2. Mohamed

    des chiffres toujours des chiffres!

  3. Belabbesien

    Toute information est bonne mais il aurait fallu faire appel au responsable de l’ORGM local pour nous informer sur le potentiel minier de notre willaya. Par exemple on aurait bien été contentt de savoir le montant de la taxe foncière récoltée auprés de exploitants de carrières et sablières de notre willaya. Il est de même pour le montant bloqué par les exploitants pour reconstituer les sites aprés leur exploitation. Au fait ces chiffres existent-ils aupr`s de la direction des mines de SBA?

Répondre