La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbés se prépare elle aussi à Yennayer (ses pratiques et ses présages) dont le « Cherchem ».

10409509_802682636439831_2244361881542956410_n
Un tour en ville de Sidi Bel Abbés (principalement son poumon commerçant) nous renseigne dés ces jours de la future fête de Yennayer où l’on  se prépare à cet événement de  Yennayer. Nous tentons de voir ses pratiques et ses présages.
« Ad ffɣen iberkanen, ad kecmen imellalen ». Par cet adage est annoncé le premier jour de l’an « ixef useggwas » ou yennayer dans certains villages de Kabylie. Ce moment marque la séparation entre deux cycles solaires, passage des journées courtes, « noires » aux journées longues, « blanches » est fêté dans la quasi totalité des régions du Nord de l’Afrique. Dans son livre (1929), « La femme chaouia de l’Aurès« , Mathéa GAUDRY, citant E. MASQUERAY, rappelle que yennayer est appelé « Ass n Ferɛun ». (le jour du Pharaon). Selon la légende, « les Chaouis fêtaient ce jour-là la mort du Pharaon tombé dans la mer ». Cette évocation populaire qui se nourrirait de la victoire des Libyens sur l’Egypte et de l’installation du Roi Chechonq 1er au sommet de la 22e dynastie pharaonique en 950 av. JC. D’ailleurs, en 1968, l’Académie Berbère, l’association berbériste, fondée en 1966 par Mohand Arab BESSAOUD à Paris, porta son choix sur cette date qui devint le point de départ de l’actuel calendrier berbère. Inscrit dans le mouvement de la revendication identitaire berbère du XXe siècle, l’usage de ce calendrier reste emprunt d’une valeur fortement symbolique et permet aux Imazighen de passer du temps cyclique de la tradition et du vécu à un temps linéaire, historique. Ce bref rappel nous permet de noter que, désormais, le calendrier berbère relève de deux temps, le temps historique, objet d’une connaissance événementielle et le temps sacré qui repose sur la réactualisation des mythes qui contribuent à la structure de la société. Décrire les pratiques liées à Yennayer et les représentations sociales de cette période de l’année nous permettra d’oublier un moment la dimension événementielle pour nous intéresser au vécu et la quotidienneté nord africaine.

10676262_802681863106575_5749458098106985582_n

La lumière et l’abondance :

La veille de yennayer les femmes se chargent de recouvrir les murs à la chaux « aruccu s tumlilt » et changent le trépied du feu (lkanun). Dans l’Aurès ce rituel se fait deux ou trois jours avant yennayer et porte le nom de « bu ini » (jour du trépied). Le nettoyage intensif se termine par un grand coup « d’emezzir » (balai de bruyère). Afin d’assurer l’abondance de la nouvelle année, on verse des céréales entre les jarres en terre (ikufan). Cette notion d’abondance souhaitée et préparée pour conjurer le sort se retrouve dans le repas de yennayer dont le mets principal reste le couscous de blé. Le recours à la semoule d’orge est, ce jour-là, banni n’est-elle pas noire et ne constitue-t-elle pas en temps ordinaire le repas du pauvre ? Le couscous est préparé avec une sauce à base de légumes secs, selon les régions, on mélange deux à sept légumes (pois cassés, lentilles, fèves concassées « abiṣar », haricots blancs, cornilles ou doliques à oeil noir, pois chiches…) et l’incontournable volaille. D’une contrée à une autre on propose des explications différentes au choix de la volaille. Certains diront, par son chant matinal, le coq annonce la naissance de la lumière (le lever du jour), d’autres expliqueront, par ses œufs, la poule incarne la fécondité donc l’abondance. Les croyances populaires méditerranéennes nous apportent d’autres éclaircissements sur cette préférence vouée à la volaille. Par exemple les Grecs et les Romains auraient adopté le coq comme oiseau protecteur ce qui s’apparenterait à l’usage d’ »asfel » (offrande) dans l’ensemble de l’Afrique du Nord.

10881780_802682053106556_8292930687537283902_n
Dans la préparation des autres mets qui accompagnent le couscous, les femmes en appellent toujours à la prospérité et à la profusion, aussi composent-elles « uftiyen » ou « iɛrecmen », un mélange de céréales entières, passées à la vapeur ou grillées huilées, servies aux enfants le matin du 12 janvier (tasebḥit n yennayer) ou simplement jetées sur les arbres des jardins dans l’attente d’une bonne récolte. Selon les moyens dont disposent les familles, « uftiyen » sont complétés par un mélange de fruits secs disposés généreusement dans un plat en bois ou en terre mis sans restriction à la disposition des enfants. Dans la même journée de « amenzu n yennayer » (le premier jour de l’an), sont proposées plusieurs denrées à base de pâte qui lève ou qui s’étale, « lesfenǧ » ou « lemsmmen ». Une pâte qui gonfle ou qui s’étend facilement annonce forcément une année riche et généreuse.

Les présages :

Le repas « imensi n yennayer » est servi dans le respect du nombre des membres de la famille élargie, on rajoute le couvert de l’absent, éventuellement « iminig » (le voyageur), la fille mariée et surtout du gardien de la demeure « aɛssas buxxam ». La tradition exige que l’on ne vide pas les plats ce qui signifie que l’on ne doit pas avoir faim. Dans la soirée, la maîtresse de maison dépose sur le toit quatre coupelles en terre remplies de sel représentant chacune les mois de yennayer, furar, meɣres et yebrir (janvier, février, mars, avril). Au matin de la journée de yennayer, le niveau d’humidité du sel annonce un mois arrosé ou non. En ce jour de yennayer, la nature est fortement mise à contribution, elle est observée et écoutée, aucun geste ne doit la contrarier car elle est porteuse de « lfal » (le présage). Ainsi la femme kabyle ou tachaouit vérifie scrupuleusement ce qui se trouve sous les pierres qu’elle ramasse pour renouveler le trépied de son « kanun », la présence d’un ver blanc laisse entrevoir la naissance d’un garçon, une herbe verte signifie une moisson abondante, les fourmis symbolisent l’augmentation du bétail… L’ensemble de ces éléments plus ou moins perpétués ou simplement conservés dans les récits témoignent du caractère agraire du calendrier berbère.

10445128_802681659773262_9187130780952713760_n

Le succulent plat du Cherchem 

NB: Nous remercions notre ami khaled Ourrad pour les photos.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=57190

Posté par le Déc 23 2014. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

67 Commentaires pour “Sidi Bel Abbés se prépare elle aussi à Yennayer (ses pratiques et ses présages) dont le « Cherchem ».”

  1. lecteur

    Ah ce délicieux plat que j’adore.

  2. Marwa

    j’aime bien ce bon plat il est attendu chaque année

  3. lecteur de la VDSBA

    Il y a lieu de corriger  » succulent » au lieu de ciculant, en tout cas le cherchem est un plat du terroir.

  4. MOUSLIM 100/100

    Il n’y a que les pauvres qui achétent ce TFICH et ce n’est qu’une punition divine de plus

  5. benasa39

    Mr oured en europe les gens se tapent le fois gras hallal entre autre et toi tu nous parle de cherchem plat de chez nous ,plutot un poison pour le colon alors que la majorite de nos compatriote sont atteint de cette maladie a cause de la saletté qu’on bouffe a longueur d’annee ,autre chose les photos sont du marche marocain avoue le sahbi meilleur voeux

    • ghosne

      @nenasa 39, le foie gras Hallal? le gras du foie qui s’y trouve c’est du cholestérol aussi poison pour la sante hallal ou pas hallal hna makbernche 3lih !! C herchem c’est meilleur, même les bebés quand ils percent la premiere dent de lait ,on fait du cherchem et pour yennehar on mange du cherchem avec nia ou l’ hallall.

  6. un ancien

    C’est pas lui qui parle ceux sont ses photos à lui.

  7. Bélabesienne

    SVP où se trouve ce magasin ?

  8. Bélabesienne

    Bah le magasin sur les photos publiées ou se vend tous ces fruits secs !

    Je n’ai jamais vu autant de fruits secs jusqu’au plafond

  9. Douar

    Ennair vu par les nutritionnistes :
    Pour fêter la nuit d’Ennair on prépare un mélange fait de fruits secs : Balout, garga3, louz, bendek, zbib, caoucaou, degla, karmos kechra… « Noisette, noix, amande, cacahouète, pistache, raisin sec, figue sèche, dattes… »
    Ces fruits sont riches en substances très importantes et bénéfiques pour l’organisme humain.
    Les fruits oléagineux sont riches
    – en acides gras insaturés, les omégas 3,6 et 9 aident à réduire le mauvais cholestérol nocif pour les vaisseaux et à augmenter le bon cholestérol.
    -en fibres alimentaires qui protègent les cellules contre la cancérisation surtout le cancer du colon.
    -en vitamines… principalement la vit. E qui agit contre le vieillissement cellulaire.
    -en sels minéraux potassium (anti stress), phosphore et magnésium. Le fer (anti anémique), Le cuivre (contre le rhumatisme)…
    -en antioxydants principalement la lutéine qui aide à réduire le risque de dégénérescence rétinienne liée à l’âge.
    Le raisin sec et les figues riches en calorie, en glucose, en vitamines ( sauf vit C) et en fibres alimentaire

    • Mohand

      un bon conseil pour les diabétiques, les dilatés et les coronariens…….. monsieur Douar.
      Allah, Exalté soit-Il, dit (sens du verset) : « Ô enfants d’Adam, dans chaque lieu de Salât portez votre parure (vos habits). Et mangez et buvez; et ne commettez pas d’excès, car Il [Allah] n’aime pas ceux qui commettent des excès. » (Coran 7/31)
      Certains savants ont interprété ce verset et ont dit : « Allah a condensé la médecine tout entière dans ce verset. »
      Et n’oublions pas que ces aliments coûtent cher.

  10. Abbassi . Sidi Yassine.

    Que de belles photos , surtout de notre ami Khaled . Vivement yennayer wa cherchem . Merci la VDSBA .

  11. krimo

    bélabésienne se Magasin se trouve el graba chez Mr bakhatou et merci Mr ourred pour ses photos Chercham ces très beau pour la santé mieux que les hambergers ou autre …. saleté des
    fas food

  12. Abbassi . Sidi Yassine.

    Tu as parfaitement raison Krimo , merci .

  13. Harmel Mehdi

    Ces traditions ancestrales qui rythment notre calendrier et qui ne sont pas en contradiction avec notre foie sont une partie de notre personnalité , notre histoire et notre spécificité que certaines personnes sous l’influence des wahabites veulent nous imposer l’abandon prétextant à tort que c’est nuisible à notre noble religion…

    • Imène

      Bonsoir Harmel Mehdi ! Tlm ..
      Dans notre foi , il ya deux fêtes : Aid el fitr , w Aid el adha point barre .
      Le prophète ( qssl ) et ses compagons ( les califes bien guidés ) n’ont jamais fêté yennaer , ni el mouloud , ni l’an de l’hégire ,ni Achoura ( sauf par le jeûne du 9 et 10 j de muharrem ) , ni nouvel an , ni st valentin , ni noel …
      mais si vous êtes de la fête , mon cher Mehdi , alors je vous dis : Assegwas , ameggaz ou koul 3am wa antoum bekheir , Salem !

  14. Tewfik Adda Boudjelal

    Un moment de convivialité et de partage .Généralement, tous les membres de la famille grands et petits, se réunissent dans une ambiance de fête, autour de la Midouna qui se tient telle une Reine au bon milieu de la table basse.
    D’habitude, on laisse la main à la personne la plus âgée de la famille pour faire des parts égales.
    Oui parts égales, car l’espace d’un instant tout le monde redevient petit .Heureusement que le thé est là pour accompagner tous ces bons fruits secs.

  15. mohamed

    koul cherchem la tastahchem

  16. fetfi

    Vraiment c’est la période de ce croustillant plat qui est à la portée des bourses. S’agit de la graba. Pour les photos bien réussies.

  17. un ancien

    Khaled Les photos sont jolies et tu n’est pas à ghardaia ou tlemcen mais dans ta ville. Ceux qui ne connaissent pas cherchent et surtout la réponse est trouvée dite par un lecteur. Pour yennayer c’est une fête qui est encore attendue selon les moyens des citoyens. Le cherchem ne revient pas cher. Bon appétit !

  18. Omar

    Ce n’est guère étonnant comme d’habitude y’a que ça qui vous préoccupe la panse que la panse rien que la panse.Chez nous c’est la science infuse, et on s’étonne qu’on patauge dans la m………….

    • khaled

      Si Omar , on sent que votre vision est en monochrome , la preuve vous en voulez à toutes celles et ceux qui ne partagent pas votre vision des choses , c’est toute de mm hallucinant pour qq1 qui vit outre mer…

      • un ancien

        Venant de ce gars qui est unique Ne soyez plus etonne!

        • Omar

          Un ancien, vous avez bougrement raison, je suis unique et heureusement !!!! d’ailleurs il ne peut y avoir deux personnes ayons la même vision des choses, quoi que …………

      • Omar

        Non Khaled, j’en veux à personnes,simplement ailleurs, ils rénovent quant à nous autres c’est toujours la même litanie.Dieu soi-loué comme vous le dites si-bien je vis en outre mer sinon je perds la raison et sincèrement je suis h-e-u-r-e-u-x.

        • Imène

          Albarracin , Claude B , Danielle B , yves , Gisèle Tari ..et tous nos amis SB1 ( n ) de Fr : Joyeuses Fêtes Noel ! et meilleurs voeux ..
          @
          Omar , 3mirouche , Madani : et tous nos amis d’outre -mer : breaking news : Avez vous pensé à ramoner les cheminées de votre intérieur ? , à défaut de la cheminée , la hotte de la cuisine fera l’affaire , avez fait fait vos commandes ?? laissez les balcons entrouverts ..Père Noel passera ce soir ! avec des cadeaux par milliers ..loooool !

          • OUERRAD en squatteur

            PERE NOEL est en TUNISIE cette fin d annee ? Il leur a emmenes EL BEJI .Le bonjour a MAM

            • Imène

              Bsr Squatteur ..
              Oui , c’est comme ça ! on en perd son latin ! j’ai lu votre précédent com sur le sujet ..trés juste : le monde arabe va droit dans le mur !
              Rien à faire , rien à espérer !
              Mam t’embrasse . Salem khayi .fais attention à toi .

              • Mme CH

                Azzul Chère Cygnus….!!!! C’est plutôt tout le monde qui va tout droit dans la Matmora….!!! La cheminée, à ce moment là ne servirait plus à rien, même le feu de bois est interdit car il pollue l’atmosphère….!!!

                Khayticalement…!!!

                • Un vieux

                  J’ ai vraiment eu un fou rire en lisant cette phrase de Mme CH concernant » » …. tout le monde qui va tout droit dans la matmora !! » »
                  Cela fait rire mais c’est tellement juste et amère que ….je traduis un vieux dicton algérien qui dit que trop de misère amène le rire (kathrate el houmoume edjibe adahk !) et je me permets de conseiller à Mme CH d’utiliser ce genre d’humour …..car je crois
                  que (il se peut que le vieux se trompe) elle doit être comme cela dans sa vraie vie (gaie ,alerte et super bonne dame !) Bonne journée !

            • Mme CH

              Mais Squatteur, vous êtes très fort….!!! Comment vous avez fait pour savoir que Père Noël est en Tunisie cette fin d’année…???

              Je ne sais pas si vous vous rappelez de la chanson qu’il voulait nous inculquer sur « papa Noel »,pourtant bien après l’indépendance!

              Papa Noel CHrali Serwal
              Goultlou BeCH Hal
              Gali Beryal

              C’est tout ce que j’ai retenu, peut être que Brother Amirou….CHe connaît la suite….!!!

              Bonne soirée et portez-vous bien mon ami…!

          • Albarracin de Sidi Bel Abbés

            @imène

            C’est tres gentil à vous de vous associer à cette fête de Noel !
            Merci !

  19. Mohand

    Assegwas ameggas, happy new yen a year.
    Mangez et buvez avec modération.

  20. Amirouche

    Deux questions me viennent à l’esprit en regardant les photos prises par Khaled

    1/Comment ce commerçant peut-il se déplacer entre ses sacs de fruits secs montant jusqu’au plafond ? Ne pourrait-il pas faire de beaux présentoirs et armoires faisant office d’étalage ?,presque tous les magasins de SBA sont actuellement devenus des « matmourettes »
    2/ Comment ferait un aveugle ou un handicapé en fauteuil roulant pour se frayer un chemin en empruntant le trottoir « barré » par l’étalage de la marchandise de ce commerçant ?
    Je pense …… »El garga3 wel louze » font oublier les procès verbaux de la direction du commerce ………Fête de Yannayer oblige …afin de remplir leurs « midounettes » grattos .
    Très bon cherchem et bon appétit comme même !

    • Tewfik Adda boujelal

      Si Amirouche , le bonhomme qui pose pour la photo est le proprio.Il s’agit de  » Hadj Bekhattou » le Roi de la pastèque en été . Lui,veille au grain , car ses enfants ont repris le flambeau . Quant au trottoir , il me semble qu’un aveugle qui s’y risque dans cette partie de la ville sera vite aiguiller par les âmes charitables qui se trouvent en masse durant une bonne partie de la journée …

      • Amirouche

        Si Tewfik Adda Boujelal

        Bonjour

        Il y a deux ans , j’accompagnais une personne handicapée et malvoyante à Sidibelabbès , croyez moi , la tâche m’était trop difficile ,entre marcher sur les trottoirs délabrés ,pleins de trous et dès fois dans l’obligation de marcher dans les rues quand le trottoir est « barré » soit par l’étalage de la marchandise même par terre ou des travaux qui n’en finissent jamais.
        Hadj Bekhattou et autres commerçants sont dans l’obligation JURIDIQUE de ne pas étaler leurs marchandises sur la voirie et de ne gêner ni les handicapés ni même les passants valides, et ce, sans faire appel aux âmes charitables …………Quand je suis à Belabbes ,je n’arrête pas de faire des remarques , même au roi de la pastèque s’il le faut ………..dès fois ça marche ……mais rarement (rires)
        Entre nous ,vous qui avez visité plusieurs pays , ne sommes nous pas beaucoup en retard point de vue accessibilité de la voirie et des espaces publics ?!!!!
        Très bonne journée à vous si Tewfik
        Cordialement

  21. Jamel

    Mr comment traduire « matmorettes »?

    • Amirouche

      @Jamel

      Al matmoura est un trou creusé sous terre (comme une bâche d’eau) pour conserver les aliments …..

    • Omar

      <> = Matamores, en espérant avoir été utile.

      • Amirouche

        C’est vrai , certains font les matamores ………..!
        Mais la signification de « matmoura » est tout autre chose , comme je l’ai dit , c’est une fosse de stockage de céréales …….etc
        Allah yahdina

        • l

          Matmora est le singulier de matmourettes qui signifie en français :un puits creusé en terre où le blé se conserve longtemps! ( propre à l’agriculture
          berbère ces silos à céréales sous terre )
          Omar a vu très juste car une matamore est bel et bien une matmora en
          arabe dialectal !

          • madjid

            c ‘est clair ,la signification est bien formulé par nos amis

          • Amirouche

            @l

            Lisez bien !!! monsieur Omar Dit MatamorE et non matmorA , NUANCE NUANCE NUANCE ……Et ce n’est pas le même synonyme …..C’est très important de voir juste !

            Sallam

            • Omar

              Mes chers amis je crois que vous,vous trompez la (matamore) est une espèce de cimetière où à l’époque antique on enterrait les morts en superposé comme des étagères les uns sur les autres en toute respectabilité, d’ailleurs si quelqu’un aura la possibilité d’aller en Italie il existe ce genre de matamore mais je n sais pas si on peut le visiter.si jamais j’essaierai de vous apporter l’adresse.

        • Nory

          matmora c’est comme vous dites mr amirouche

  22. Mr KM

    La grande tribu des Amarnas avait des centaines de ces Matmorettes et ce au niveau de Sidibelabbes. Ville. Le duo Néhari, Ainad en a parlé dans leur ouvrage historique ou des fiches syngnalitiques de votre serviteur ont été utilisées par le dit duo indiquant notre revue communale Actualités. 1997.

    • Amirouche

      Mr KM
      Sallam
      Cette revue communale est-elle disponible ? Quel est le titre de cet ouvrage historique ?
      C’est vrai , je garde toujours le souvenir de la « matmoura » qui était dans la maison de mon grand père Allah yarhmahe
      Cordialement

  23. Mr KM

    @Hadj. Salem a toi et a ma famille.Bon cette revue communale dénommée Actualités n’a pas trop duré. A l’origine de cela .C’était un besoin de la municipalité de l’époque qui nous avait contacté pour gérer la communication qui la concernait ;en ce moment des références ( notes..bibliographies..).publiées par nos soins comme je l’ai dit furent reprises par nos aînés suscités a savoir le duo T.Ainad et Hadj. Nehari .dans cet ouvrage a caractère historique dénommé SIDI BEL ABBES DE 1830 a 1962.disponible dans quelques kiosques en ville.Et c’est hadj Nehari qui dépasse les 90 ans ancien cadre de l’ALN qui évoque les « matmoras » dans un contexte anecdotique..citant le plateau solaire entre la graba ville dite Arabe et celle Europénne. Salem…

    • Amirouche

      @KM

      Si Mohamed
      Et moi qui cherchais cette revue sur la toile !!! , j’ai dû même voir sur des pages facebook ….Peine perdue !, je garde tout de même l’espoir qu’un gentil lecteur pourrait nous la faire découvrir .C’est un fait incontesté et incontestable que la « matmoura » a joué les premiers rôles dans la vie de nos familles mais aussi dans la guerre de la libération du pays .

      Sallem à toute la famille et ………….aux jeunes retraités(rires)

  24. L'écoeuré

    Ennayer n a jamais été une fête religieuse comme sida et el Madjid nabaoui ces jours ne rentrent pas dans le cadre des fêtes religieuses qui ne sont uniquement Les 2 fetes de l’aïd el fitre et l’aï el adha.

  25. L'écoeuré

    Pardon Le clavier me joue le jeu ignoble en inversant les mots .
    Prière de lire Sidna au lieu de Sida.que dieu veuille bien me pardonner .

  26. houssine

    @Ecoeuré Mais c’est toujours une féte! je pense pas que l’on puisse nier cela!

  27. Douar

    Les mères fêteront prochainement, le 12 janvier, la journée familiale des fruits secs …
    …La mère s’assied le siège à plat le sol, entourée par ses trois petits, pose une midouna au milieu, mélange dedans les fruits secs de toutes les sortes, ensuite commence à partager équitablement …Chacun de ses enfants prend sa part, des parts égales au moindre grain, pas une noisette en plus. Mais cette égalité oblige que les parts soient servies dans des sacs identiques cousus par ses mains justes et équitables. Apres le partage vient le tapage nocturne accompagnant la bouffe, un tacatac collectif résonnant du 5 ème étage au rez de chaussée, personne n’est dérangé cette nuit, tous les voisins fêtent Ennair, ils tapent, tous, le sol pour casser les noix et les amandes. On peut utiliser, à défaut d’un casse noix, un marteau, une main de mahraz ou bien la pierre du taymoum qui est omniprésente.
    A chaque tapement, une amande, sans être fracassé, glisse sur une dalle de sol lisse à la vitesse d’une balle pour atterrir quelque part, heureusement pas sur la télévision ou sur la figure de la maman qui surveille attentivement ses poussins …la pierre passe d’une main à une autre, un tour de rôle, les coups sur les amandes se succèdent et le tacatacatac continue en crescendo jusqu’à l’achèvement du dernier grain … puis on passe aux autres fruits secs et à tout ce qui n’est pas dur, les figues sèches, les friandises, les dattes, les bananes, les pommes… La bombance se termine laissant des épluchures et des cortex éparpillés dans la chambre et chaque ange ira faire dodo le ventre plein et le cœur joyeux.
    Hommage à nos mères, nos femmes et nos sœurs.

    • Imène

      Bsr Douar !
      Du 5eme au rez de chaussée : tac tacatac …tacatatactac et re- tactac : tout l’arsenal des nuisances sonores y est : pierre de tayammoum , mahraz ..mes pensées vont à toutes les victimes collatérales de ce tapage nocturne , qu’on peut aisément qualifier de  » veillée de torture  » : les bébes qui dorment les poings fermés et qui tressautent à chaque coup , les personnes âgées , les malades , les insomniaques , les dépressifs ..
      Bonne fête !

      • Douar

        Sœur Imene, Bonjour
        Une veillée de torture… c’est un peu exagéré comme qualification, un tacatac de quelques minutes qui est aucunement nuisible et loin d’être égalé aux tapages des festivités nocturnes des mariages organisées dans des tentes sur les terrasses, là les vraies nuisances sonores ,les vraies veillées de torture qui perdurent tout l’été.
        Bonne fête

        • Imène.

          Bonsoir Dr Douar !
          Oui c’est un peu exagéré ,Tout est relatif en fait : les nuisances sonores de jour comme de nuit , notamment ceux occasionnées par les fêtes de mariage avec le cortège nuptial ( et son cortège de désagréments ) puis la fête jusqu’au aurores ( jusqu’a el adhan )..sont le grand drame de notre société malade…Personne ne dit rien , avec la démission des pouvoirs publics..c’est la jungle ! Salem.

  28. abbes

    c beau khayi Douar !

    • Amirouche

      Rappel

      Le 03 Janvier 2015 sera la date du Mawlid al Nabawi , cette « dikra » de la naissance de notre prophète Mohamed « SAAW » est commémorée le 12 de Rabi3 al awel ………..C’est dans dix jours donc .

      Bonne soirée

  29. abbassi

    Mr Adda Tewfik et Mr Harmel Mehdi ont bien resume le Yennayer , cest exactement ca . Bon fete a tout le monde . Bienvenue a la fete de Yennayer qui est un vrai bonheur pour nos enfants. Merci la VDSBA .

  30. BADISI

    j étais au début décembre en Italie en mission de travail ce que j ai remarquer les prix ont chuté a l approche des fêtes alors que chez nous ces maudits commerçants double et triple les prix et ils expose la marchandises dans les trottoirs avez pensé a un pauvre qui passe avec ces enfants et il peut pas acheter ??? sont ils des musulmans ces soit disent commerçants ?? surtout la première photo ou est l état ?? ce commerçant qui squatte le trottoir doit être sanctionnée et si un non voyant passe sur ce trottoir ??

  31. L'écoeuré

    Joyeux Noël et très bonne fête de fin d’années à nos amis enfants de la ville qui sont tours présents et présentes meme si ils ou elles ne participent pas pour des raisons qui sont les leurs que je respecte Claude B ,Danielle B ,Régine Tari ,et me Sénor Albaracin .

  32. h. bouasria

    cherchem se n’est pas une tradition de Biskra

  33. Jamel

    C’est partout monsieur que le cherchem se fait.

    • Anonyme

      AH mon DIEU ce fut un temps merveilleux NEYENNER ! CHERCHEM tout ça ce n’est que du passé nous les immigrés on n’a plus ça bonne fete de la part de DJELLLOUL

Répondre