La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbés / Santé : Conflit larvé à l’EPH de Lamtar / Par Mohammed Habchi .

11156333_1569473613323194_8413040722757907103_n   Les travailleurs de l’établissement public hospitalier (EPH) de la commune de Lamtar, localité distante d’une trentaine de kilomètres du chef-lieu de la wilaya de Sidi Bel Abbés, ont organisé jeudi un Sit-In de protestation devant le siège de leur direction. En optant pour une telle alternative, les protestataires se sont résolus à pointer du doigt la directrice de l’EPH, avant de remettre purement et simplement en cause diverses insuffisances entachant les conditions de gestion et d’exploitation de l’établissement dont elle a la charge. Les travailleurs n’ont pas manqué, par ailleurs, d’exprimer leur désappointement quant à l’autoritarisme jugé intolérable dont fait preuve, à leur égard, ladite responsable. S’appuyant sur ces griefs, les protestataires ont, de ce fait, jugé utile de réclamer systématiquement le départ de la directrice. Selon une source locale, la direction de la santé de Sidi Bel Abbés aurait dépêché, le même jour, une commission  d’enquête pour élucider, à leur juste valeur, les causes efficientes de ce conflit qui, faut-il le signaler, remonte à plusieurs mois déjà. Un conflit qui risque, au demeurant, de se répercuter négativement sur les conditions de prise en charge médicale des malades.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=60364

Posté par le Mai 16 2015. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

2 Commentaires pour “Sidi Bel Abbés / Santé : Conflit larvé à l’EPH de Lamtar / Par Mohammed Habchi .”

  1. OUERRAD

    Tout cela , parce qu aucun roitelet dans ce bled n est capable de gerer son propre royaume , ils attendent que tout viennes d en haut .
    WEL MACHAKELS ?
    Mazel ma jawnech min dzair ,,,,,

  2. Rachid Bensli

    S’il y protestation , il y a forcément mal à l’aise , ces travailleurs éprouvent sans doute des difficultés à mener correctement et tranquillement leur travail , la cause c’est leur directrice qui leur empoisonne la vie avec son comportement autoritaire excessif et surtout sa mauvaise gestion dont la tutelle est appelée à prendre ses responsabilités . Devant ce laxisme le pourrissement continue car personne n’est à sa place , les protestataires dénoncent la mauvaise gestion et la hiérarchie encourage la médiocrité en faisant la sourde oreille car il est dit dans le texte que le conflit remonte à plusieurs mois et n’a pas encore trouvé son épilogue …

Répondre