La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbès : Rien ne va plus à l’APC de Boudjebâa El Bordj

images9 élus retirent leur confiance au maire
Neuf membres élus parmi les 13 constituant l’Assemblée populaire communale de Boudjebaâ El Bordj distante du chef-lieu de wilaya de Sidi Bel Abbès de 48 km, ont décidé de retirer leur confiance à leur président et adressé une lettre de retrait de confiance au ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales à cet effet. Selon le contenu de cette lettre, la mésentente entre les membres et le maire a généré la décision de retrait de confiance au premier de la responsable de la mairie , suivant l’article 55 du code communal. A la date du 29 décembre 2013, les pairs du maire indésirable avaient sollicité les responsables concernés pour une prise de dispositions administratives à son encontre et l’application des lois pour l’intérêt de la commune, entre autres la désignation d’un autre P/APC, sauf que leurs doléances n’ont pas abouti à une solution, rapporte le communiqué. Les signataires du communiqué reprochent à leur président, sa mauvaise gestion des affaires de la commune, les insuffisances qui se sont engendrées et se sont répercutées aussi sur la gestion des intérêts de sa population.
«Le maire avait délaissé les problèmes de la commune et négligé de prendre en charge les difficultés de sa population, pour son intérêt personnel», soulignent les élus qui lui reprochent également sa prise de décision de façon unilatérale et sa gestion des affaires de la commune sans le consentement des membres de l’assemblée. Toutes leurs démarches à trouver un terrain d’entente avec lui, n’ont pas été fructueuses et après n’avoir pas réussi à le convaincre, ils avaient décidé de soulever le conflit au wali de Sidi Bel Abbès et déposé un communiqué de retrait de confiance, mais sans suite, la situation de blocage persiste toujours et tous les intérêts de la population sont restés gelés. Le couffin de Ramadhan qui n’est pas encore distribué aux familles nécessiteuses, le retard dans l’attribution des aides financières accordées par l’Etat pour la réhabilitation des vieilles bâtisses et la désignation des terrains et l’attribution des enveloppes financières pour l’habitat rural dont la liste des bénéficières a été affichée il y a plus de deux années, sont les gouttes qui ont fait déverser le vase, expliquent les membres élus qui ont également accusé leur maire de laisser-aller et d’absence quasi-totale de contrôle et de rigueur, ce qui a donné liberté aux fonctionnaires des services communaux et menacé les intérêts de la population.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=53772

Posté par le Août 16 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

4 Commentaires pour “Sidi Bel Abbès : Rien ne va plus à l’APC de Boudjebâa El Bordj”

  1. le simple

    Certaines collectivités locales(les apc) vont connaitre le même sort que celui que vient de vivre boudjabha el bordj parce que le rôle assigné à la tutelle n’est plus comme jadis , ces apc sont dégarnies de cadres dévoués à la chose publique et sont limités en terme de connaissances administratives.comme il y a de souligner que la mission dévolue à l’inspection générale devra être reconsidérée pour mettre fin aux dépassements dans les affaires du citoyen.pour le couffin de ramadhan,pourquoi ne pas asseoir une démarche d’auto- controle en placardant les listes des necissiteux au préalable dans les lieux publics et comme ca le phénoméne de népotisme et de la permissivité outranciere sera banni à jamais.aussi la mlajorité des communes sont dépourvues de SG régulierement nommés,ce qui conforte une gestion anarchique et l’execution archaique des budjets.pour la gestion des marchés publics c’est l’hécatombe,y a t il une commune à travers le territoire de la wilaya qui a osé pour instituer la commission ad hoc pour les opérations en deca de huit millions de dinars.

  2. kaid

    franchement en lisant ceci on voit clair

  3. OUERRAD

    COMME SI DANS LES AUTRES APC TOUT BAIGNE ?

  4. aoued

    @OUERRAD
    le simple à travers son commentaire n’ a pas insinué que dans les autres apc tout baigne ,à moins que ce terme(baigne) pour vous est péjoratif .

Répondre