La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel-Abbès : Quatre clandestins marocains arrêtés

images

Dans le cadre de la lutte contre l’immigration clandestine, les éléments du Groupement de la gendarmerie de la wilaya de Sidi Bel-Abbès ont arrêté, mercredi dernier, quatre ressortissants marocains dans les alentours de la gare ferroviaire. Les mis en cause, âgés entre 19 et 24 ans, étaient en séjour irrégulier. Ces immigrés se sont introduits illégalement au pays à la recherche d’emplois. Ces derniers, spécialisés dans le domaine de la plâtrerie, sont souvent recrutés au noir dans des chantiers de construction. Les mis en cause seront présentés au tribunal pour séjour irrégulier. Selon un bilan dressé du 4 au 12 novembre dernier par les unités du 2e Commandement régional de la gendarmerie d’Oran, 44 clandestins ont été arrêtés durant cette période.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=56385

Posté par le Nov 16 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

31 Commentaires pour “Sidi Bel-Abbès : Quatre clandestins marocains arrêtés”

  1. Danielle B

    bonjour à tous
    je pense que le gouvernement français devrait prendre exemple sur vous, rétablir ses frontières et arrêter les clandestins
    si l’on en croit les chiffres officiels , en france ce ne sont pas 44 clandestins mais des milliers qui ont non seulement envahi le territoire mais qui touchent des aides de partout , au détriment de qui???????? hummmmmmm je vous laisse deviner
    et qu’on ne peut pas ou ne veut pas expulser, cherchez l’erreur
    bonne journée

  2. MADANI

    04 QUATRES pauvres types venus chercher du travail et les voilà sujets à des articles de presse immigration clandestine ? qui veut de ce pays ? qu’ils arrêtent les millions de subsahariens ? bled micky

  3. Mehdi

    Vos provocations sont de plus en plus grotesques qui de note d’un état d’esprit très perturbé résulte surement de la non acceptation d’une réalité qui devient de plus en plus amer au fur et à mesure que l’age avance…c’est pratiquement un état de détresse se traduisant par des agissements provocateurs…si la VDSBA sert un peu à atténuer votre douleur nous sommes preneurs ..car aider les gens qui souffrent reste pour un devoir..merci

  4. MADANI

    @ MEHDI c’est vrai je suis perturbé par la mal vie , la saleté , les escrocs , les va nu pieds etc…………vous êtes connus pour être les grands champions de la LANGUAA elssane vous avez besoin d’un grand curetage qui ne peut être que bénéfique pour vous je parle au PLURIEL vous êtes à plaindre je lis tellement de bêtises que je ne peux m’empêcher de répondre aux génies ? bien pensants ?

  5. Mehdi

    @MADANI
    Je constate qu’il y’a confusion mon commentaire n’était pas adressé à vous ..donc un peu de retenue ..tu n’es pas le seul à poster des commentaires stupides…

  6. un ami

    Docteur il est surtout souhaité de faire table rase et abordez d’autres sujets. Tenez une petite pensée est en ligne. Merci docteur.

    • Mme CH

      Selon la presse d’hier, en marge de la Conférence européenne de soutien et de solidarité avec le peuple sahraoui (EUCOCO) , la militante sahraouie des droits de l’Homme, Aminatou Haidar, « qualifie la situation des droits de l’Homme au Sahara occidental d’«alarmante». De Madrid, elle appelle la communauté internationale à «agir vite» pour mettre un terme aux graves dépassements des autorités marocaines qui multiplient les exactions contre une population sans défense. Elle a vertement critiqué le dernier discours de Mohamed VI. Un discours qui «légitime les violations contre les populations Sahraouies»……………Elle relève l’«entêtement» des autorités marocaines face à la légalité internationale. »

      « La militante sahraouie a particulièrement fustigé «les positions des gouvernements français et espagnol pour leur opposition à la proposition américaine d’élargissement du mandat de la Minurso au contrôle des droits de l’Homme». ….!!! Mais pourquoi…..???? Encore ces deux pays des droits de l’homme….!!! Bon l’Espagne on comprend sa position d’un ex-colonisateur du Sahara occidental et le fait qu’il colonise encore Sebta et Melilia…!!! Serait-ce une deal entre les deux pays…???? En plus, le Maroc est un partenaire incontournable de l’Espagne dans la régulation des flux migratoires et dans le domaine sécuritaire. Ainsi, éviter une crise serait providentielle pour les deux pays qui partagent nombre d’intérêts communs……!!!! Par contre, la France, quel intérêt a-t-elle à soutenir la colonisation de cette partie du Maghreb….???? Hummmmmmm….! ça y est, je commence à raisonner comme les benêts….!!!!

      « Aminatou Haider, qui a été mise en prison pendant sept mois à Laâyoune, fait état de la «détermination des Sahraouis à œuvrer pour cet élargissement ou la création d’un nouveau mécanisme onusien chargé de la supervision et du contrôle des droits de l’Homme dans les territoires occupés du Sahara occidental»………………………….
      Pour Aminatou Haidar, la situation actuelle, marquée par le blocage du processus de négociations et la désobéissance du Maroc à la légalité internationale, risque de pousser les jeunes Sahraouis à penser à agir par d’autres moyens, tels que la violence, pour attirer l’attention de la communauté internationale, «chose que je ne souhaite pas», a-t-elle précisé. »

      Elle réitère dans ce sens son appel à une plus grande implication de la communauté internationale dans ce dossier pour limiter les souffrances d’une population sahraouie persécutée et meurtrie. La militante sahraouie n’a pas manqué de fustiger la position des pays arabes qui ne soutiennent pas la cause sahraouie, et les a qualifiés de «complices avec leurs alliés de l’Occident». «Pour moi, c’est une complicité, ni plus ni moins», a-t-elle insisté….. » A l’exception de l’Algérie bien sûr, qui a connu l’atrocité des colons et des orbitons épaulés par les étoiles de mer bleues….!!!

      Et voilà, le mot complicité et ses dérivées qui revient à chaque fois….????

      Quand les traîtres et les complices vont ils comprendre que ce qu’ils font est ignoble….!!! Pfffffffffffffffffffffffffff….!!!!

  7. MADANI

    Mr Mehdi il fallait désigner le destinataire de votre post c’est la moindre des choses et puisqu’il y a confusion je le regrette quant à me dire tu n’es pas le seul à poster des commentaires stupides premièrement vous n’avez pas à me tutoyer docteur ? et merci pour mes stupidités . si vous êtes harmel on se connait tous les deux on se respecte et là vous me decevez . UN AMI a été plus gentil et plus intelligent je le remercie .

  8. Mehdi

    je regrette de ce malentendu mais c’était une simple riposte malheureuse …mais je n’arrive pas à vous situer ..désole

  9. merabbi

    C’est vrai que le choix du titre est toujours difficile notamment quand il s’agit de tragédies humaines ou d’émigration ( partir c’est toujours mourir un peu ) certains intervenants réagissant aux mots ( stimuli ) visuels interprètent en fonction des connotations qui y sont contenus et en fonction de leur expérience personnelle avec le mot « sélectionné » dans le titre .
    Des réponses nous avons également noté quelques autres mots à sens
    connotatif ,voire raciste « envahissent »,«subsahariens »,,,,,,.
    A mon humble avis ,il faudrait essayer de comprendre la réalité et y apporter quelques éléments d’histoire ,de géographie,d’économie ,de politique et ensuite se poser des questions …..
    Bref! faire table rase de tout cela serait un peu être en contradiction avec notre propre histoire de « humain migrateur » et l’histoire en dit long..
    Condamner les uns et donner raison aux autres sous prétexte de protéger «son» territoire c’est nier le fait qu’un jour l’on sera appelé à le quitter ( la syrie, l’ex Yougoslavie …..)qui l’eut cru?
    Quand il s’agit d’un sujet pouvant créer de l’empathie ou de l’antipathie envers des humains ou des créatures divines il faudrait ,à mon humble avis ,toujours se poser cette question : « et si c’était moi qui……? »
    A qui profite cette « tafrika » en tout cas pas à ceux qui ont connu des hommes et des femmes ,des enfants et des vieux ,des forts et des faibles ,des riches et des pauvres ,des immigrants et des autochtones avec qui ils ont partagé des joies et des peines .
    Si ALLAH avait voulu nous créer en une seule OUMMA il l’aurait fait mais …..
    Juste pour éviter de répondre épidermique ment à certains articles dont les titres peuvent créer la polémique.

  10. tewfik adda boudjelal

    L’Algérie souffre cruellement d’un manque de main d’œuvre qualifiée dans tous les domaines, et notamment dans celui du bâtiment.
    Il s’agit là, d’un constat avéré et surtout amère. Il existe dans toutes les villes du pays, des écoles de formation sensées produire cette denrée rare. Mais hélas, malgré les budgets alloués à ce secteur les résultats sont très en deçà.
    Les raisons sont multiples. Je citerais quelques unes seulement pour permettre à d’autres lecteurs d’abonder dans le sujet …
    1/ Les élèves qui arrivent dans ce secteur, sont dans leur majorité, celles et ceux qui n’ont pas réussit à l’école.
    2 / ils sont généralement « placés « par leurs parents pour leur éviter de trainer dans la rue.
    3/ D’où une absence totale de motivation.
    4/ L’âge accentue le fossé, puisque les élèves sont en pleine crise adolescence aggravée par l’échec scolaire.
    5/ Les cours sont dans leur majorité Théoriques.
    -J’ai dit un jour, à un directeur d’un centre : « pensez à changer de stratégie ».
    Il faudra trouver un moyen d’impliquer les entreprises locales tous secteurs confondus. Soit sous forme de sponsors, soit sous forme de garantie de la formation pratique. En faisant plusieurs stages durant son cursus au sein de l’entreprise, l’élève stagiaire apprendra le métier aux cotés d’ouvriers chevronnés sous l’œil avisé du chef d’équipe d’abord et du chef de chantier ou d’atelier ensuite, le résultat sera au rendez-vous.
    L’élève stagiaire, gagnera en maturité, en savoir et surtout en confiance de soi-même. Une fois le diplôme en main, sa place sera déjà prête dans l’entreprise puisqu’il sera opérationnel.
    Et là, on aura réussit le challenge de produire de la richesse localement et on passera du bricolage à l’exécution des travaux dans les règles de l’Art.
    Au final on n’aura plus besoin de la main d’œuvre qualifiée venant de l’extérieur, mais plutôt d’enseignants étrangers qui viendront cycliquement faire profiter à nos jeunes, de leur savoir faire et de leurs compétences dans l’innovation.

  11. Mourad

    450 000 clandestins marocains en Algérie. Parmi eux des agents du makhzen. .Parmi eux des dealers de drogue. ..Parmi eux des adorateurs de momo6 qui peuvent passer à l’acte sur un claquement de doigt de leur maître même s’ils sont venus chercher un bout de pain….Parmi eux certains épousent des algériennes pour ensuite faire du business illégal avec leur nouveau prête nom…Les tenants d’un discours à l’eau de rose n’ont pas conscience du danger potentiel de cette présence massive de tels clandestins sur notre sol…Arrêtez les voleurs ( il faudrait alors commencer par ceux qui ont pris en otage le pays en 1999..d’ailleurs beaucoup de marocains parmi eux…) va de pair avec la lutte contre les clandestins et la sécurité du territoire. .Et ma foi celui qui a le manque des marocains peut aller vivre sur place…Ce n’est pas pour rien que les frontières sont fermées et que notre pays est inondée de drogue par ces « frères »..

  12. Mme CH

    Selon un article de R. Mahmoudi , intitulé: « Y a-t-il des agents ou des terroristes marocains déguisés parmi les réfugiés syriens en Algérie ? » du 17 Novembre 2014, l’agence de presse italienne Ansa signale une présence inhabituelle de Marocains venant de Syrie avec les réfugiés syriens parmi les 447 migrants déposés samedi dernier dans un port du sud de la Sicile par un tanker battant pavillon panaméen et 354 autres amenés à Pozzallo par un patrouilleur de la marine italienne. Cette curieuse présence de ressortissants d’origine marocaine fait ressurgir des inquiétudes largement répercutées par les dirigeants et médias occidentaux évoquant les risques «imminents» auxquels leurs pays étaient exposés au retour des «djihadistes» partis combattre en Syrie. Pour les observateurs, il ne pourrait s’agir que de terroristes marocains qui n’auront aucun mal à passer en France et d’autres pays car les autorités italiennes ont pour habitude de livrer aux réfugiés un récépissé valable un mois pour quitter le territoire italien, valable pour tout les pays de l’espace Shengen, «une manière de se débarrasser d’eux et de rendre la monnaie aux autres pays européens qui refusent de mettre la mains à la poche pour financer les opérations de secours». Le danger ne se limite pas aux pays européens qui, dans certaines mesures, ont pris des précautions – par le renforcement de leurs dispositifs antiterroristes respectifs – pour s’en prémunir. Ainsi, le risque que ces présumés terroristes aient réussi aussi à s’infiltrer parmi les réfugiés syriens accueillis en Algérie doit être pris très au sérieux. Surtout que les flux de réfugiés atterris en Algérie depuis deux ans, venant de Syrie et des pays du Sahel, sont souvent mal contrôlés par les autorités. Très mobiles, les premiers réfugiés syriens ont rapidement investi toutes les villes du pays, en s’adonnant pendant longtemps à la mendicité avant de se sédentariser, pour certains, et à s’insérer socialement. Fuyant la guerre qui continue à faire rage dans leur pays, la majeure partie de ces réfugiés se présentaient comme étant des sunnites et «persécutés par le régime de Bachar Al-Assad». Chose qui faisait accroître chez les citoyens la peur que parmi ces flux humains il pût y avoir des terroristes ou des radicaux islamistes déguisés en réfugiés. A cela s’ajoute le mouvement de flux et reflux de quelques familles de réfugiés refoulés, en mars dernier, par les autorités marocaines vers l’Algérie par le Maroc. Les gardes-frontières algériens leur ont refusé l’accès sur le territoire national. Il faut craindre aussi la présence, parmi les réfugiés, d’agents marocains au service du Makhzen ou d’autres officines étrangères, l’Algérie étant ciblée par une campagne d’hostilité sans précédent et assumée par les plus hautes autorités du royaume marocain. Les dirigeants du Maroc cherchent à entraîner l’Algérie dans une guerre d’influence, tout en provoquant des incidents visant à la déstabiliser.

    A Méditer….!!!!

  13. ana MA fhemtch

    Je reve , ou quoi , vous voyez des ennemis partout et surtout du cote marocains . N etes vous pas affilies pour un grand nombre d entre vous avec les Marocains , surtout l OUEST Algerien ?N avez vous pas dans vos grands responsables , des Marocains , des Algeriens d origine marocaines et des doubles nationalites voir des triples , n etes vous pas survellies en haut via satellites , en bas via internet ??? RABI YAHDIKOUM /

  14. Abdelkader

    Des musulmans qui refusent des musulmans et vive l’ europe qui accepte tout

  15. Mme CH

    ça serait vrai, si tous les musulmans étaient des musulmans….????

    Même Elliot Shimon (Al Baghdadi) s’est payé le luxe d’avoir son état islamique, grâce aux contributeurs généreux des Trois Nord et de l’état hors la loi….!!!
    Quant à l’Europe qui accepte tout…..????

    • Mohand

      Pour Elliot , l’information Est Attribué à Snowden Edward , mise en ligne par un corbeau Déchaîné . Et dire que l’un des fournisseurs d’armes à Simon sera chez nous dans qq jours, c’est si Tayeb ! Pour nous ça sera des jeans, halwa turk, des tramways ( délai de réalisation 123456789), des visas à 9000 DA alors que les européens en sont dispensés , ……..

  16. merabbi

    Et même si vous avez ,statistiques à l’appui,raison la question sera toujours : qui permet à ce personnes de rentrer illégalement et qui fait affaire avec eux : Des Algériens /passeurs dealers……. Alors commençons par donner de la valeur à « nos valeurs».
    le Nationalisme ,la justice,l’éqeuitéau travail. le travail comme source de vie ,comme l’eau et là les Marocains ,les…….. ne trouveront pas de terrain fertile .
    Ce que j,essaye de dire est que la manipulation ou l’utilisation faux nationalisme ne sert que les personne qui sont derrière ce trafique le pauvre « harrag » n’est que le sommet de l’iceberg .
    ELKHEDMMA TOUMA EL KHEDDMA ESSODK TOUMMA ESSODK et nous en sommes loin .

  17. lecteur

    Cette histoire est un véritable secret de polichinelle. Tout le monde sait que ces artistes du revêtement sol et murs, sculptage sur plâtre, pose de zélij etc, sont là pour deux raisons.
    Ils détiennent le savoir et l’art du métier. Au Maroc, le marché est saturé, l’offre de la main d’œuvre dépasse de loin la demande. La seule période où, tout un chacun trouve de l’embauche c’est en été. Leurs émigrés, rentrent au pays et entreprennent des travaux de construction ou de rénovation de leurs logements. Le reste de l’année, seuls les plus chanceux trouvent du travail. Ceci dit, ils viennent en Algérie pour travailler et pour gagner leur vie grâce à leur qualification.
    Tout le monde apprécie leur travail, c’est un fait avéré parce que les nôtres préfèrent les cafés et la tchatt au lieu d’apprendre un métier.

  18. Mme CH

    « Algérie : une frontière et des dangers » du 26/10.2014, par Mohsen Abdelmoumen

    « L’Algérie a une frontière commune avec sept pays africains, sur une longueur totale de plus de 6300 km, ce qui constitue un facteur géostratégique très important. Cependant, elle fait face en ce moment à un siège qui ne dit pas son nom, allant de sa frontière Est à celle du Sud, pendant qu’à l’Ouest, le régime monarchique du Maroc mobilise ses troupes de contrebandiers de la drogue et du carburant dans une manœuvre pernicieuse visant l’Algérie. Non content de cela, le royaume du tourisme sexuel n’a pas hésité à acheter de nombreux journalistes dans des médias français pour discréditer l’Algérie, comme ce fut révélé par le mystérieux Chris Coleman, celui que l’on appelle désormais le Snowden arabe. Celui-ci a détaillé le rapport qu’entretient le Makhzen avec ces journalistes français, chargés d’appuyer la monarchie archaïque du Maroc dans sa gestion du dossier du Sahara Occidental qui, rappelons-le, reste un cas non résolu de colonisation. La campagne de dénigrement du Maroc envers l’Algérie dure depuis des années mais elle a pris un tour nouveau avec une rumeur qui a fait le tour des réseaux sociaux concernant le redessinement de la frontière algéro-marocaine sous la supervision de militaires français quand, peu avant la fête de l’Aid El Kébir, le Maroc aurait annexé, d’après une information qui émane du Makhzen, une partie du sol algérien à 15 km d’Oujda. Quelque temps plus tard, le Maroc inventait un incident qui se serait produit à la frontière, accusant l’armée algérienne d’avoir tiré sur des ressortissants marocains et d’avoir blessé grièvement l’un d’entre eux. Par ailleurs, les récentes sorties fracassantes de l’avocat des familles des moines de Tibhirine, le français Patrick Baudouin, après la visite en Algérie du juge Trévidic, ont à nouveau propagé la bonne vieille thèse du « qui-tue-qui » si chère à la France, mais sachant qu’il existe une relation douteuse entre l’avocat et la monarchie du Maroc, cet acharnement ne nous étonne pas outre mesure.

    En effet, les liens très étroits entre Patrick Baudouin et le franco-marocain Driss el-Yazami qui ont siégé tous deux au sein de la FIDH (Fédération Internationale des ligues des droits de l’homme) et dont ils ont été respectivement président et secrétaire général adjoint, nous démontrent s’il en est besoin que la main du Makhzen traîne en des lieux où elle ne devrait pas être. Surnommé « l’homme du Makhzen », Driss el-Yazami est un proche de la famille royale et il n’a jamais cessé de nier l’existence des centres de détention et de torture au Maroc, malgré un rapport de 6600 pages de la CIA publié en 2014 le contredisant, ce qui est tout de même assez étonnant de la part d’un défenseur acharné des droits de l’homme, qui plus est, récipiendaire de la Légion d’honneur.  »

    A suivre….!

  19. Mme CH

    La suite de cet article brûlant….!!!!
    A travers ces deux compères, Baudouin et el-Yazami, nous assistons donc à autre forme de campagne de dénigrement ciblant l’Algérie et émanant de la monarchie obsolète du Maroc et de la France en déclin. Le Maroc, au lieu de respecter le droit international et les résolutions de l’ONU, met sa tête dans le sable comme l’autruche et persiste à fabriquer un ennemi imaginaire qui n’est autre que l’Algérie qu’il considère comme son ennemi personnel, poussant l’effronterie jusqu’à construire un mur le long de sa frontière, imitant ainsi son bon ami Israël, sous l’œil bienveillant de la France qui joue la double carte, montrant patte blanche à Alger tout en entretenant une crise entre le Maroc et l’Algérie. Plus l’Algérie s’affaiblit sur le plan régional et sur le plan national, plus la France se renforce, que ce soit en décrochant des contrats faramineux, ou en s’implantant de plus en plus en Afrique et en récupérant ses anciennes colonies.

    Ce n’est pas un hasard si la France est derrière les tentatives du Maroc de vouloir jouer un rôle majeur au Sahel, bien que son ambassadeur pour les Nations Unies, Gérard Araud, ait déclaré en 2011, comme l’a relaté Javier Bardem, le grand défenseur de l’autonomie du Sahara Occidental : « le Maroc est une maîtresse avec laquelle on dort toutes les nuits, dont on n’est pas particulièrement amoureux, mais qu’on doit défendre ». La France coloniale machiavélique n’est savante que dans la division, attisant le feu entre l’un et l’autre tout en assurant son soutien aux deux camps. Jamais les relations entre l’Algérie et la France n’ont été meilleures, pourtant celle-ci continue à alimenter et à soutenir le Maroc dans sa démarche aveugle à vouloir déstabiliser l’Algérie par son plan d’inondation du territoire algérien avec des tonnes de drogue et le trafic des contrebandiers. La stigmatisation de l’Algérie menée par les journalistes français soudoyés par le Makhzen n’est donc pas incohérente et s’accorde parfaitement avec la politique coloniale de la France qui profite plus que certainement de la faiblesse du pouvoir algérien actuel qui a avantagé les entreprises françaises en leur octroyant des contrats mirobolants. En soufflant le chaud et le froid au Maghreb et au Sahel, la France applique à la lettre le « chaos constructif » prôné par Susan Rice. Les néocons seraient-ils au pouvoir à Paris ? La même configuration a eu lieu en Libye où la France a armé des terroristes pour démolir le pays après avoir entretenu des rapports amicaux avec Kadhafi, le recevant à Paris et obtenant de lui des apports financiers juteux.

    Les deux paradigmes, à savoir l’influence de l’ancien colonisateur et la faiblesse des pouvoirs en place dans les pays africains, nous montre à quel point l’instabilité avec ses différents visages sera une conséquence inévitable pour le continent africain. Pour s’affranchir du néocolonialisme français ou autre, il faut de véritables Etats, solides, avec des gouvernements forts ayant un ancrage populaire.

    Papapaaaaaaaaaaaa….!!!! Qui sait quel vent peut accompagner ces clandestins…??? Peut-on différencier entre le Bon, les Truand et la Brute…???

  20. Mme CH

    la suite….!!!! Actuellement le continent africain vit des fléaux comme la pauvreté, l’analphabétisme, les guerres tribales et diverses maladies, ce qui ne l’immunise certes pas contre les manœuvres ordurières de l’ancien colonisateur qui continue à dicter sa loi à des pouvoirs fantoches et faibles, quand ils ne sont pas anti nationaux.

    Les gesticulations compulsives de la monarchie marocaine sont loin d’être innocentes et comportent un danger qui vient s’ajouter à l’instabilité totale qui règne le long de la frontière Est longeant la Libye, où des tentatives d’incursions terroristes ne cessent de se produire. L’armée algérienne, l’ANP, fait face à de véritables épreuves, tant dans la lutte contre les terroristes qui cherchent à commettre des attentats en Algérie, que dans la poursuite des contrebandiers qui se sont multipliés après la chute de la Libye dévastée. N‘oublions pas non plus la Tunisie, où les groupes terroristes sévissent à leur guise et où les attentats sont le lot quotidien de la population, et la déclaration du Premier ministre tunisien affirmant que les terroristes basés en Libye ont des plans d’attaque visant la Tunisie et l’Algérie confirme nos propos.

    Les frontières Sud, quant à elles, sont loin d’être sûres et, bien pire, comportent de nombreux périls, notamment de la part des terroristes qui circulent librement depuis le chaos que la France et l’Otan ont installé en Libye en broyant ce pays. Le président égyptien Al Sissi, dans une lettre transmise par son ministre des Affaires étrangères aux autorités algériennes, évoque un danger visant l’Algérie et l’Egypte à travers la Libye. Un attentat ciblant l’armée égyptienne qui a tué 30 soldats et blessé 29 autres a eu lieu à Al-Ariche, ce vendredi 24, corroborant les avertissements du président égyptien. Un scénario du type Tiguentourine contre l’Algérie n’est pas à exclure, et notre armée déjoue tous les jours des tentatives d’attentats. En réalité, l’Algérie est en guerre permanente sur plusieurs fronts. Ajoutons à ce tableau la crise des réfugiés maliens et subsahariens qui ont afflué par milliers en Algérie avec tous les dangers que cela comporte, tant au niveau sanitaire que sécuritaire. Les autorités algériennes n’étant aucunement préparées à ce flux migratoire, elles ont laissé une énorme quantité de réfugiés se mêler à la population sans contrôle ni organisation, or nul pays au monde ne peut accepter des migrants sans connaître leur origine et leur passé, et sans avoir minutieusement étudié leur cas. Cet afflux de réfugiés comporte un risque supplémentaire allant de la contrebande aux différents trafics, voire même au terrorisme. Aucune mesure sérieuse n’a été prise par le gouvernement algérien dans l’accueil des réfugiés, alors que l’on évoque des cas d’Ebola au Mali.

    Y a-t-il un pilote dans l’avion….???

  21. Mme CH

    Contrairement à ce que croient les politiciens occidentaux dans leur aveuglement à ignorer les menaces réelles, la problématique des frontières algériennes et leur instabilité concerne toute l’Europe.

    la crise actuelle du Sahel, à laquelle l’Algérie fait face bien malgré elle, n’est que la résultante de votre aventurisme politique ! Allez donc régler la crise du Sahel, Monsieur Myard, et emmenez avec vous Marine Le Pen qui est partie en croisade contre les immigrants à Calais. Devant de tels comportements, il est évident que la droite et l’extrême-droite françaises continuent à jouer sur la fibre de la xénophobie et du racisme primaire, démontrant ainsi que la France n’a pas changé depuis Pétain. Il faut noter par ailleurs que le dispositif Frontex, agence européenne pour la sécurité et les frontières extérieures de l’Union européenne, est un échec monumental imputable aux Européens hypocrites qui pourchassent les réfugiés tout en déstabilisant et détruisant leurs pays d’origine.

    L’enjeu des frontières algériennes ne concerne pas que l’Algérie et sachant qu’elle est la porte vers l’Europe, le continent européen doit prendre cette affaire au sérieux au lieu de se livrer à un jeu pervers en affirmant une chose et son contraire. Messieurs les Français, on vous attend sur le dossier sahraoui. Pourquoi tenez-vous tant à ce que le Sahara occidental soit marocain à tout prix, et cela en dépit des résolutions de l’ONU ? Il est clair que vous n’appliquez que les règlements qui vous conviennent. Pourquoi ne pas soutenir la feuille de route algérienne dans la résolution de la crise libyenne ?

    Pourquoi le dossier des réfugiés maliens, libyens et tant d’autres n’a-t-il pas été évoqué dans vos assemblées et vos conseils des ministres qui, au lieu de se pencher sur ces sujets graves, ressemblent de plus en plus à des cours de récréation ? Vos guéguerres partisanes ne sont que des chamailleries de gamins. Un peu de dignité, Messieurs les politiciens français ! Votre pays symbolise le déclin, il faudra bien l’accepter, et il est inutile de chercher des ennemis à l’extérieur alors qu’il est en vous-mêmes, dans votre atavisme de nation colonisatrice. Quel est le bilan de vos opérations militaires Serval et Barkhane ? Nous ne voyons aucun résultat, à quoi a servi votre présence au Sahel ? Qu’avez-vous fait pour combattre le terrorisme ?

    Donnez-nous des chiffres et pas seulement des bobards !

    Quel journaliste ce Mohsen Abdelmoumen…..!!!! A suivre

  22. Mme CH

    Suite et fin….!!!!! Quel article…..!!!!
    Réglez les problèmes et les crises que vous avez créés plutôt que de nous transmettre la patate chaude en ignorant vos responsabilités. Prenez en charge les millions de gens que vous avez jetés sur les routes avec vos bombardements et vos interventions criminelles, plutôt que de compter sur l’Algérie pour réparer vos dégâts ! Pendant que vous entraînez l’Afrique dans des conflits sans fin, le troisième round de négociations entre Bamako et les groupes armés du nord Mali s’est ouvert à Alger, ce mardi 21 octobre, dans le but de rétablir la paix dans le nord du Mali. C’est donc encore l’Algérie qui doit assumer une charge dont elle se serait passée et qui vous incombe ! Personne ne voulant prendre la peine de trouver des solutions, il est essentiel pour l’Algérie de régler ces conflits en pesant avec sa diplomatie bien rodée dans des pays comme la Libye ou le Mali. L’Algérie doit jouer un rôle pour que ces crises ne débordent pas d’avantage sur son territoire, la géographie étant primordiale en matière de diplomatie. Cette démarche diplomatique algérienne est vitale, mais il faut aussi apporter des solutions politiques à nos problèmes internes comme celui de la crise de Ghardaïa qui est très dangereuse pour le pays. Le prolongement stratégique de l’Algérie ne peut qu’être africain, et à cette fin il faut intensifier la présence algérienne avec le lobbying partout en Afrique en renouant avec notre art de la diplomatie et en renforçant les relations entre nations, aussi bien par des coopérations que par des investissements qui couvrent tout le continent. Cet objectif ambitieux est à la portée de notre pays qui a les moyens et les compétences nécessaires, à condition qu’il existe une volonté et un courage politique.

    Il ne faut pas mésestimer l’exode massif de réfugiés subsahariens qui constitue une véritable bombe à retardement pour l’Algérie et qui s’ajoute à toutes les menaces qui ciblent notre pays. Dans notre enquête de terrain, nous avons vu une situation catastrophique pour les Algériens due à l’ingérence de la France en Afrique. Au lieu d’organiser des ratonnades à Calais, Marine Le Pen et consorts devraient s’occuper de ces immigrés subsahariens. L’Algérie n’a pas l’exclusivité de la résolution des problèmes de ces réfugiés. La France est à l’origine de la crise du Sahel, qu’elle la solutionne ! Qu’elle prenne ses responsabilités en accueillant tous ces gens que sa politique insensée a précipités dans la misère et la détresse ! (..)

    Je viens de découvrir ce journaliste hors paire et je comprends pourquoi, il a fait l’objet d’une Tentative d’assassinat à Bruxelles où il réside. Il a dit: « En ce qui me concerne, j’ai vécu la tragédie de sang dans mon pays et je connais la chanson, mais je refuse que ma femme (belge) subisse mon engagement contre les agents sionistes, le Makhzen ou les différents services que je dénonce à travers mes articles de presse.

    Bon courage Monsieur…!!!!

Répondre