La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi bel abbes pas au bout de ses peines:Détérioration du cadre de vie et menace du vieux bati

Alors qu’une bâtisse datant de l’ère coloniale s’est effondrée mercredi passé  au centre-ville de Sidi Bel Abbès. Selon une expertise préliminaire, l’écroulement de l’édifice aurait pour origine des travaux de construction entrepris sur un site mitoyen avec la bâtisse. Hormis d’importants dégâts matériels occasionnés à cette construction dont les fondations auraient été sérieusement ébranlées par lesdits travaux, aucune perte humaine n’a, heureusement, été signalée.Mais la menace de ce qui est appelé vieux bâti est la en plus de la dégradation de l’hygiène en général du manque d’éclairage ;de l’état de la voirie.GRAVE TOUT CELA LES CITOYENS NE CESSENT D ‘INTERPELLER LES AUTORITES DE LA WILAYA EN  ATTENDANT PRISE EN CHARGE

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=30436

Posté par le Juil 21 2013. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

66 Commentaires pour “Sidi bel abbes pas au bout de ses peines:Détérioration du cadre de vie et menace du vieux bati”

  1. attou

    faut pas réver les amis belabbes de lebid boumelik maire est finie

  2. belabbes

    les responsables locaux ne sont pas capables de gérer un douar et vous voulez que ces parachutés sans compétence gérent une ville

  3. mohamed

    l’immeuble qu’on a construit a la rue gambettac’etait mime miloud qui etait maire et vous vous rappelez l’immeuble qui s’est effondre c’est la meme histoire qui se repete.qui a donne l’autorisation a ces messieurs de construire c’est toute une mafia qui est derriere,personnellement je me suis deplace aux differentes structures de l’etat pour avoir une reponse sur cette affaire,la suite vous la connaissez ne touché pas ils ont des epaules HASBOUNA ALLAH WA NIAAMA AL WAKIL……………………..

  4. Un parmi d'autres

    Allah yestor quelle calamité la ville de Sidi bel-abbes est anéantie par ces gueux et que fait ce Mire qui n’a rien de positif dans sa ligne de mire .
    N’a-t-il pas honte de voire sa ville partir en lambeau bientôt c’est l’hotel de ville qui va lui tomber sur la tête s’il ne se réveil pascar même ce bel édifice qui a fait la beauté de notre ville ,s’effrite et même ses fenêtres sont cassées et les mur souillée par la saleté n’est-ce pas honteux de voir une mairie sale .
    J’ai mu ce que Mr miloua a dit sur la propreté et l’hygiène de la ville et et je me suis fendu de rire en me posant la question :–pourquoi n’a-t-il pas agit avant avec sonAmi le maire de l’époque .
    Tout est du cinema ce qui les intéresse c’est le siège qu’ils pccupent avec son porte feuille .
    J’ai connu ma ville très propre depuis ma naissance jusqu’à ce que je la quitte .et aujourd’hui c’est devenu un Bel-Gourbi.

  5. mohamed

    Et la saleté , El khnez partout, en face , derrière , à côté des immeubles, des magasins , souk El fellah, marche fg thiers………et puis El hfir m on creuse partout!

  6. belabbes

    je ne peux dans ma petite et court réaction et des plus sincéres impréssions vous dire que vous avez bien brossé un tableau bien négatjf de que subit notre cité perdue délaissée

  7. benali

    OH MERCI SMAIN MILLE FOIS MERCI PUR CET ECRIT

  8. samia

    Monsieur SMAIN nous a fait énormément du bien par sa synthés si je peux la nommer ainsi bravo.

    • Belamri abdelkader

      Je suis jaloux de celui qui t’a aimé avant moi . « Vigon « .Approchez mes amis ,faites vos jeux .Essafra tarbah….la batterie de la 404 a rendu l’ame,je vais voir du coté de la casse si je pourrais me dégoter une potable ,euh hygiénique , euh écolo ,euh ,je m’en fous pourvu qu’elle me fasse démarrer la caisse . Bonne chorba .

      • Mohammed.G..

        Si Belamri , saha f’tourek khayi,

        C’est juste un petit correctif de la chanson ‘ Je suis jaloux de celui qui t’a aimé avant moi ‘ , elle n’est pas de Vigon , mais plutôt de Abdewahab Doukkali (1969)…eh, oui il a chanté aussi en Français , c’était l’époque de la fureur de vivre et l’explosion des groupes et chanteurs !!!
        Mais toujours est-il , je te remercie d’avoir évoqué Vigon le Marocain naturalisé Français qu’on assimilait à James Brown, avec son fameux tube ‘ Harlem Shuffle ‘ (1969) cela nous permet de nous plonger dans nos beaux souvenirs de jeunesse et nous renvoyer au bon vieux temps de la sagesse , de la fraternité , du respect , du bon voisinage….et aussi de l’élégance comme nous l’avions évoqué ce matin , nous étions si heureux et tous issue de familles pauvres , nous nous acceptions mutuellement sans complexe et sans façon de supériorité loin de toute animosité…bref , nous nous aimions , tout simplement !!

        Saha s’horek, khayi…oua Allah ye9bel siyame eljami3 !!!

        • Belamri abdelkader

          Bien vu si ghalouni ,à notre age les fils s ’emmêlent quelquefois ,pourvu qu’il y ait des tolérants comme toi pour nous recadrer les méninges au lieu d’user de remarques stériles, subjectives et fabriquées ou plutot montées en quits . Saha shorek

  9. belabbésien

    bonne chorba c plus belabbésien cher ami que hrira intruse chez nous non?

  10. BARAKA

    je me demande toujours ou sont les cadats de sidi bel-abbes c’est a dire ouled el bled nebghi bel-abbes aktar men omri.saha ftorkom .

  11. Chot Lahcène

    tout a était dit rien à ajouter ……ceux qui m’ont incendier depuis le début quand je parlais de la pollution de la Mekerra ,doivent se fendent de rire …ou se mordre les doigts …ALLAH EST GRAND

  12. tewfikhayii

    Salam,
    Si Smain, vous n,avez rien laisser à dire. Votre commentaire a touché tout ce qui ne va pas dans notre ville, et je pense qu’il en est de même pour le pays. Votre message est clair comme de l’eau de roche et c’est une gifle magistrale aux béni oui oui, qui disent à longueur de journée que tout va bien, il suffit d’avoir les moyens et tout rentrera dans l’ordre. Moi ,de mon côté,je dirai que le Petit Paris du 20 ème siècle est devenu le Petit Kouri du 21 ème siècle.
    Bonne continuation, et pondez nous d’autres feuilles comme celle là, vous nous régalez. Bonne chorba ou hrira suivant les goûts.
    Salam.

    • Mr kadiri mohamed

      Bonjour et bon mois sacré a toi et a tous nos nos amis lecteurs Essaie toi aussi de nous décrire l’ambiance chez vous On partagera cela avec tous les milliers de lecteurs de laVDSBA merci khayi et paix sur nos aieux de sba de Mehadjas etc

  13. Belamri abdelkader

    Personne d »entre nous n »a découvert l’eau tiede ou le fil à découper le beurre.Chacun a choisi de vivre où l’environnement lui sied. Notre environnement tant décrié par les cristophe colomb de l’hygiene et de la propreté doivent savoir que la condition d’insalubrité dans laquelle nous vivons les changent quelque peu de leurs conditions d’hygiene forcée par une reglementation rigide qui touche à leurs malheureux euros,comme quoi l’arabe ne croit qu’à la « cravache  » pour se sentir exister.Combien d’émigrés ayant vécu des années en europe ,ont fini par rentrer au bled et se sont confondus à l’environnement ,normalement et sans complexe.Alors bienvenu au bled.

  14. mohamed

    bel dyalna vive nous

  15. Chot Lahcène

    Saha ftourkoum

    ce que nous propose le professeur Belamri ,c’est juste accepter la saleté comme décors à notre éventuelle retour , de nous y habituer et de fermer notre gueule ;sinon on reçois la cravache comme des bourikots ..bientôt il va mettre le casque coloniale ,ou le turban des caids ,les bottes et monter sur son cannasson .et fouetter les » sales arabes « ..afin qu’ils existent ..drôle de mentalité …..on aurait aimer entendre un autre son de cloche ,comme le pensent la majorité des belabbessiens ,qui s’investissent à fond afin d’améliorer les conditions de vie et le bien être de nos enfants ,dans une ville que nous avons laissé nikel bien après l’indépendance ,et dont nos parents même pauvres , nous ont toujours appris a être propres, dans le respect de la sunna du prophète (slw), de balayer devant nos portes ,même pendant la guerre et sous les balles des légionnaires ,les routes non goudronnés de village hirr …….ALLAH EST GRAND

    • Belamri abdelkader

      L’élève CHOT n’a pas fait une bonne lecture.Il doit recopier cent fois le texte .Mouhal est plus « intelligent « ,il use de la psychologie primaire pour ironiser,impossible (mouhal ) de convaincre.Les gens d’ici sont tetus,alors cessons de les importuner sinon ,ils vont envahir la banlieue parisienne pour vous soulager de vos préoccupations concernant l’hygiene en algerie.

  16. Saim m

    yYa si belamri « lutra-nationaliste  » et l’anti-immigré , au lieu de palbrer pour ne rien dire et de t’attaquer à tes freres cotoyens , essayes d’apporter ta contribution au bébat pour sortir le pays de sa léthargie , toi , qui joue l’intello de service /.mais qui en réalité ne fait usage que de langue de bois et de démagogie . On dirait un cacique du FLN en perdition .

    • Belamri abdelkader

      Je ne sais pas lequel des saim auquel j’ai affaire ,mais je vais vous répondre quand meme , par courtoisie à la famille Saim que je respecte.
      1° vous me connaissez certainement et vous savez trés bien ma position concernant l’environnement et cela apparait aux alentours de mon habitation,voire de mes voisins immediats que j’integre à mon programme de nettoyage quotidien Si vous connaissez mes voisins ,ils peuvent vous le confirmer.
      2° Je ne peux etre anti -emigrés puisque j’ai deux fils qui vivent à l’étranger ,l’un en France et l’autre en Suede sans compter mes soeurs et mes amis.
      3° Si vous étiez un peu intelligent dans la lecture de mes interventions ,vous auriez pu comprendre que je combats la forme et non le fonds des interventions de nos freres d’outremer sur le sujet , que je décries personnellement et à plusieurs reprises dans mes commentaires précedents.
      4° Je voudrais savoir ,pourquoi j’userais de langue de bois et de démagogie quand je ne suis interessé ni par les futures elections ni par un quelconque poste de responsabilité.Ma carriere est derriere moi.
      5° Les caciques fln en perdition sont ceux qui vous ont dicté ce texte parce que nuls ,ils veulent toujours s’accrocher pour d’éventuelles places au soleil.
      6°Les emigrés à qui je m’adresse,selon votre lecture primaire,savent que j’essaie jalousement de les narguer amicalement en jouant de mots « intelligens » pour faire durer le plaisir et notre façon à nous, les vieux de passer du temps en attendant le Shour.
      7° L’hygiene est dans l’acte au quotidien et je serais heureux de vous voir balayer devant votre porte .Amicalement et bon shor.

    • belabbes

      un saim n’aurait jamais dit cela

  17. Mohamed

    Nous ne sommes pas des anti-immigrés , car d’une part on essaye de trouver des solutions à nos problèmes ici en Algérie, et d’autre part on suit de près ce qui s’est passée à Trappes et à Bretigny, des problèmes chroniques que ni les Caciques de l’UMP , ni ceux du PS n’ont pu résoudre . Nous sommes Une seule famille de part et d’autre des mers et des océans sans arriver aux insultes ou au remarques stériles, et qui se répètent de façon chronique , et qui ne nous font pas régaler ( ni ici ni ailleurs).

  18. H.BOUASRIA

    Salem.Tout était dit par nos respecteux lecteurs ceux qui n’etaient pas en hors sujet; pour le vieux bati: Il faut démolir partiellement et reconstruire n’attendez pas jusqu’à l’éffondrement et on aura des pertes humaines comme le dit LAMARTiNE: (pour avancer il faut démolir les anciennes chédeuvres ).C’est facile de faire le vendalisme mais est ce que on est capable de conserver la visionnomie de la ville ou on va dire adieu à l’art de la fameuse architecture Ramadhane moubarek

  19. CHOT Lahcène

    la protection de la nature et de l’environnement est un problème mondial …dans ce sens il faut réfléchir le monde et la planète que Allah nous met à notre disposition …nous devons en prendre soin comme la prunelle de nos yeux ….ceux qui savent doivent apprendre à ceux qui ne savent pas …tel est la mission de l’homme intelligent …Le problème des déchets en Algérie est réel et grave ;chacun doit assumer ses responsabilités de citoyens sans chercher la fuite en avant ;par des subterfuges inventés de toutes pièces …La mobilisation général est importante ,nous devons laisser à nos enfants une planète propre ,et leurs inculquer les bases de l’hygiène et la protection …environnementale ..Hamdoullah grâce à ce site ,nous sommes en train de renverser la vapeur ,et de faire prendre conscience aux gens notre mission ;malgré la réticence des caciques du parti à la langue de bois..mais ils prendront le train en marche comme d’habitude que nous initions un progrès en avance de notre temps …ALLAH EST GRAND

  20. B A

    Merci Mr Chot de jouer au lièvre de service,il en faut pour battre les records.Mais au fait ,quelle est votre distance de prédilection pour qu’on puisse s’entraîner en conséquence afin d’être prêts ,le jour J ,et ne pas être pris au dépourvu.Un homme averti en vaut deux. comme on dit du coté de chez Swan.

  21. Un parmi d'autres

    Et que vive la .
    La dissipation atmosphérique autour des neurones est a son pic le plus élevé la tornade risque de s’abattre sur la Mékerra et risque de balayer les 2 rives ( gauche et droite sans épargner le centre.
    « A une époque de matérialisme outré, de bêtise pontifiante et de diarrhée verbale, lire un poème, c’est prendre une sorte de bain de propreté, de pureté pour atteindre une hygiène corporelle et saine d’esprit pour affronter l’hygiène dont la ville est en manque.

  22. abbes

    restons lecteurs pas moralisateurs il ya d es lecteurs pas des lecteurs d ‘ici ou de la bas le point commun est SBA

  23. Salah

    Les moralisateurs et les pyromanes pompiers de circonstance trouvent qu’il est normal de nous faire la leçon………………….! .

  24. chaibdraa tani djamel

    Priére à tout les belabbesiens d’aller voir ce que font les responsables de la culture au cinéma VOX ils ont commencé à enlever le nevada qui etait à la petite tour qu’on voyait le soir avec sa lumiére rouge et ce qui est bizzare ils sont en train de cacher ce grand monument avec la nouvelle décoration de tole

  25. mohamed

    les envahisseurs sont la par david Vincent.

  26. Christian Vezon

    Si certains veulent voir des photos d’époque de l’Oranie…
    http://forgalus.free.fr/LE%20COIN%20DE%20GEORGES%20VIEVILLE/ORANIE/index.html

    • Redaction

      Nous tenons a remercier notre ami Christian Vezon pour ses précieuses contributions dont la toute dernière fut celle du reportage de photos du festival de danses.Merci infiniment Nos amitiés khayi

  27. Chot Lahcène

    la vitesse de la lumière vient d’Être dépassée,elle illimitée et infinie (thèorie de Chot) ………ALLAH EST GRAND

  28. Hachemi

    Un des internautes a signaler une autre hérésie, celle de la rénovation du VOX qui veut dire tout simplement voix (pourquoi le débaptiser Tessala) Tout le monde l’appelle le Vox. Il y avait cette colonne de Nevada qui lui donnait une particularité, la voilà défaite et remplacée par de la tôle ou je ne sais quelle matière. Je demande à ces criminels d’arrêter le massacre ! Il suffit de prendre le temps et de copier ce que l’architecte de l’époque avait créer en faisant appel à de l’imagination. Le Vox était majestueux quand on pénètre le carré du centre-ville; je ne sais à quelle sauce, il adviendra de ce joyau architectural. Il suffit tout simplement copier, uniquement copier pour restaurer à l’identique qui ne date pas de quelques siècles, mais à peine 50 ans. Il y a des fresques datant du 13 et 14 siècle qui ont été sauvés par l’amour des oeuvres. En Algérie, non seulement on aime l’esthétique et encore moins la culture de l’esthétique ! Avez vous vu ce qu’est devenu le Versailles, l’un des plus beau cinéma d’Afrique du Nord de l’époque…..Kouri Boukhrissat est un palace à côté de cette salle de cinéma qui a fait rêver des générations entières. Personne ne s’inquiète sur le sort de ce bijou souillé et martyrisé. Tous les gérants des salles de cinéma et les responsables qui leur ont facilités la tâche pour délabrer les biens publics ne sont à l’heure actuelle ni inquiétés, ni mis en examen, ni traduit en justice. La connivence d’une gouvernance mafieuse de la  »chkara » et la mafia locale délabrent notre chère ville tous les jours que Dieu fait. L’hygiène n’en parlant même pas, elle relève d’un constat effrayant…. : l’ignorance.

  29. Un parmi d'autres

    Cette anarchie architecturale est cautionnée par les 2grandes administrations de la ville qui se veulent Magistrale.
    Alors pourquoi se masturber les neurones et pourquoi vouloir changer ces esprits de gueux .
    Pourquoi faire de cette décadence sociale matérielle et intellectuelle que subit la ville et me pays ,un mur des lamentations et ne serait-il pas plus judicieux de faire de ce VOX lorsqu’il sera terminé et montrer son Idriss façade un mur des Lamentation comme l’ancien temple ou les hébreux venait se lamenter en faisant leur prière et même aujourd’hui il continuent leurs lamentations.
    Alors disons tous simplement que Sidi bel-abbes est défigurée et que pour l’esthétique qui lui est infligé la place au niveau d’un BEL-GOURBI.

  30. hamid

    je préfère que vous nous proposer des idées des actions vous comme nous aimons cette ville je sais et nous le savons que vous êtes lion mais le coeur avec nous…khouna un parmi d’autres

  31. Un parmi d'autres

    Personnellement je ne peux apporter aucune proposition si ce n’est dire à ceux qui gèrent la ville d’être un peu jaloux de ce qu’ils voient lorsqu’ils se déplacent à l’étranger (Europe,Amérique du nord USA et Canada ,Asie )
    Il vont dans des restaurants des hôtels, visitent des centres commerciaux et ils arpentent les belles artères ‘alors je leur dis :n’êtes vous pas jaloux de voir de si beaux pays de par leur entretien et les belles maisons sue vous voyez avec des espace verts et des fleurs .
    Mais de toutes évidences cela ne les attire pas et une fous de retour chez eux il ré aigle dans le j’menfoutisme .
    Saha ftorkoum.

  32. Chot Lahcène

    abbes il me fait trop rire ,merci un parmi d’autres ….Saha ftourkoum mes familles …

  33. Arbi

    ou peut on acheter le Squatteur?

  34. Chot lahcène

    @Arbi

    allez sur ma page facebook Chot lahcène ,vous trouverez le lien du livre le « SQUATTEUR »……Bonne lecture

  35. fatima

    merci frere hachemi quand je passe du coter du cinema vox est je vois tout ces massacres ca me fait de la peine est ca donne envie de pleurer ou sont les ababssas jaloux pour leur villes le ptit paris je salue tout les bel abesiens est sans oublier toutes l equipes de la voix de sidi bel abess saha shourkoum

  36. Tayeb

    Que reste-t-il de nos beaux jours des souvenirs et notre ville qui a bercé notre enfance, cette ville qui demeure dans des coeurs froissés ne peut être dénigrée de la sorte, bafouée, enlaidie et mal entretenue elle restera néanmoins notre Petit Paris malgré ce qu’elle subit

  37. Belamri abdelkader

    Le dernier paragraphe me conforte dans mon opinion et m’attriste en même temps.Quelle triste réalité.Merci pour cette jolie ode.

  38. mohamed

    al ababsa yakluo baadhom baad wal barani yakoul al ghala,si je me trompe dites le moi………………….

  39. ALBARRACIN de SBA

    A tayeb ert à tous
    Un témoignage
    1947, les glacis, ces larges marqueurs terreux cernent au cordeau la ville primitive, celle des temps qui alimentent l’histoire, les histoires, dont on ne peut que les visiter. Rien ne pourra jamais justifier, ni défaire ce qui a été !
    Un jour de printemps, les glacis offrent de petits et fragiles plans d’eau que le ciel a généreusement abondé. Les gamins enfants du petit peuple ne boudent pas cette aubaine et pataugent avec gourmandises dans ces petits lacs que seule l’imagination enfantine est capable de métamorphoser …
    Hélas, trois fois hélas, le commissariat de police est juste en face !
    Un agent de police, l’air sévère et la voix rude, opère l’arrestation et ni une ni deux, les trois enfants sont conduits sous le regard lourd de l’autorité dans une petite cellule !
    Les trois petits naufragés osent à peine respirer ; Ils écoutent religieusement monsieur l’agent les sermonner !
    « Et alors, à vos parents, ont leur à fait cadeau les chaussures que vous portez aux pieds ? »
    Sans doute, moins d’une très petite heure nos petits aventuriers des mers sont libérés
    Le soleil illumine les mimosas en fleurs.
    La rue Gambetta toute proche…..ouf qu’elle aventure !
    Moralité, s’il en est une ! Monsieur l’agent de police en ce temps là, on était gardien de la paix…Et nous adultes en 2013 que sommes nous devenus
    ?

  40. un belabbésien

    Joli témoignage du belabbésien ALBARRACCIN

  41. Chot Lahcène

    Salam

    Ne perdez pas espoirs mes frères et sœurs ,après la tempête les beaux jours ,SBA est en train de se construire ,des immeubles voient le jours des routes sont tracés ,des universités apparaissent ,des écoles resplendissantes sont à l’étude ,ne désespérez pas de la bonté d’Allah ,l’espoir est pour demain ,SBa se construit petit à petit des jardins font sur face ,les consciences s’aiguisent ,prennent leurs responsabilités ,les murs décrépis vont être renouvelés ,les rues vont être lavés au karchers ,la mekerra sera resplendissante de beauté …les camions ultra modernes vont ramasser les conteneurs enfouies sous terres ,des arroseuses dernier cris ,vont lancer leurs jets salvateurs sur les trottoirs afin d’éliminer les microbes ,les agents du contrôle sanitaires vont se lever comme un seul homme pour faire face à la médiocrité des commerçants véreux …des balayeuses automatiques reliés par ordinateurs au pc central de la nouvelle mairie ultra moderne construite à cet effet ,fera fonctionner des robots nettoyeurs balayeurs pour enlever les déchets ..des stations dépuration modernes seront construite afin de réguler les eaux usés ,des usines de transformation de déchets en énergies renouvelables verront le jours …ne désespérez pas mes frères ,nous ferons de SBA la nouvelle ville technologique du millénaire à l’égal de Doha ..des jardins suspendus la septième merveille du monde feront la beauté et la joie des enfants etc…etc….ALLAH EST GRAND

  42. mohamed À.Z

    Viens vivre avec nous sinon ferme la , au lieu de nous insulter de Paris ou de n’importe ou. Qu’a tu fait d’utile pour ce pays? Ou était tu pendant et après les années de terrorisme?
    Viens vivre avec ton peuple pour lui donner instruction oh toi qui connaîs beaucoup de choses .
    Incapable de décider ou de mener des hommes, tu continuera à dénigrer l’Algérie qui malheureusement n’est plus ton pays.
    À.Z

  43. jamel

    évitons de nous énerver chacun donne son opinion librement

  44. Lahcène Chot

    Saha ftourkkoum

    nous construirons des bâtiments ,anti sismiques ,avec des capteurs d’énergie solaires …sous la ville toute une architecture de canalisations qui emmagasinerons les déchets ,les conduisant directement vers l(usine qui se chargera de trier les détritus ,et de les transformer ,soit en matière renouvelable ,comme le plastic par exemple ,et la production d’énergie pour le chauffage et de faire fonctionner les différentes machines automatiques comme par exemple les ascenseurs les escaliers roulants etc…la vieille ville de el graba ,sera complètement rénover en gardant le cachet original du quartier et sera le village historique de la vielle ville ….la rue ali ben ali taleb ,sera toujours le lieu des merveilleuses boutiques de bijouteries et de commerces du tissus ….sur la place tahtaha des jets d’eau enluminés de lumières scintillantes ,entourés de parterre de fleurs soigneusement entretenus….les terrasses des cafés seront maintenus propres ou il fera plaisir de consommer un thé ou un café …des cendriers seront mis sur les tables afin d’eviter de jeter les mégots parterre ,d’ailleurs un agent sera spécialement délégué à cette tache de surveiller les contrevenants qui s’amuseront à jeter un mégot parterre ..ou de cracher ..un grand centre commercial ultra moderne sera construit dans le centre ville ,avec boutiques ,coiffeurs ,salon de th » ,jeux pour enfants etc….d’autres projets sont en cours d’études ,vous pourrez toujours nous en proposer d’autres les commentaires sont ouverts…il est pas interdit de rêver ….ALLAH EST GRAND

  45. tewfik adda boudjelal

    Encore une fois, je note que les débats prennent une tangente par rapport au sujet en question.
    Il me semble qu’il s’agit là, du vieux bâti .Dans les années 80, encore fraichement débarqué de la Russie ou je venais de passer six longues années d’études. J’ai pris mes fonctions au sein d’une entreprise étatique.
    Après avoir gravi les échelons grâce à mon acharnement au travail, je me retrouve à 28 ans au poste de chef de département technique.
    Je me rappellerais toujours du premier rendez-vous sur site avec les premiers responsables de la wilaya dans le secteur du bâtiment pour le lancement de divers projets au niveau de Sidi-Djilali.
    Mais ce qui m’a marqué le plus, c’est cette légèreté à prendre des décisions qui engageait le devenir de toute une ville.
    En cinq minute la bouclé était bouclée. On demandait alors, à un technicien de rédiger un rapport minute et tout ce beau monde était invité à prendre un café.
    Ce soir là, je n’arrivais pas à trouver le sommeil, car une question me taraudait l’esprit.
    Comment peut-on décider du devenir d’une ville avec une légèreté pareille ?
    D’après mes connaissances, il me semble qu’il aurait été plus judicieux d’associer des sociologues-en première instance -seuls capables de nous éclairer sur le type de« société » nous voulons avoir.
    A partir de là seulement, les urbanistes, ingénieurs en génie civile, architectes, paysagistes entreront en action .Et cela bien sur sans oublier d’associer la société civile dans le cas ou celle-ci existe .Ce qui n’est malheureusement le cas chez-nous.
    Mon idée de l’époque était toute simple .Construire carrément une ville « moderne » et intelligente à Sidi-Djilali .Avec de larges avenues , si possible aussi avec de belles et majestueuses arcades .Et y déplacer toutes les administrations locales et les loger dans un seul espace harmonieux , spacieux et futuriste.
    Mettre l’accent sur de vrais espaces verts, impeccablement entretenues par des entreprises spatialisées avec un personnel dévoué à cette noble tache.
    Entre temps, répertorier le vieux bâti existant, surtout au centre ville, dresser une liste par priorité et entamer les travaux de rénovation.
    Une fois les édifices classés rénovés, les accompagner par des équipements modernes à même de ponctuer la beauté des édifices relookés. Ne pas hésiter à démolir les bâtisses « sans âme » qui menacent ruine.
    Établir un cahier des charges « rigoureux et très suivi » pour les propriétaires qui désirent reconstruire.
    Au final on aura gagné une ville moderne du coté de Sidi-Djilali, et récupérer la mémoire de la ville du centre ville, qui sera transmise aux futures générations avec une pointe de fierté.
    Maintenant pour revenir aux problèmes récurant des effondrements des vielles bâtisses au centre ville. Inutile de disserter longtemps sur le sujet car la couleuvre est bien grosse pour être avaler.
    Quel est ce génie qui signe des autorisations de fouilles jusqu’à 3.50 m de profondeur, alors que l’on sait que les vieilles bâtisses sont dépourvues de fondations .Elle sont posées à même le sol telle une boite de gaufrettes d’antant.
    Quand on fait des fouilles en masse de la sorte et surtout avec une telle profondeur , on déstabilise le sol , ce qui entraine l’effondrement des maisons mitoyennes ,tel un château de cartes .Donc la décision d’octroyer une autorisation de fouilles de cette nature ,on accède au souhait du propriétaire qui ,dés le départ sait ,qu’ une fois les maison mitoyennes réduites en poudre ,il pourra indemniser leurs propriétaires qui se retrouvent contraints, d’accepter l’offre. Car ils savent qu’ils ne pourront pas se mesurer à ces gros bras dont la majorité, viennent d’ailleurs .Et du coup, la superficie du Monsieur démolisseur se retrouve multipliée à moindre cout. Grace encore une fois à « Mwalin éddar » !!

  46. tewfik adda boudjelal

    Encore une fois, je note que les débats prennent une tangente par rapport au sujet en question.
    Il me semble qu’il s’agit là, du vieux bâti .Dans les années 80, encore fraichement débarqué de la Russie ou je venais de passer six longues années d’études. J’ai pris mes fonctions au sein d’une entreprise étatique.
    Apres avoir gravi les échelons grâce à mon acharnement au travail, je me retrouve à 28 ans au poste de chef de département technique.
    Je me rappellerais toujours du premier rendez-vous sur site avec les premiers responsables de la wilaya dans le secteur du bâtiment pour le lancement de divers projets au niveau de Sidi-Djilali.
    Mais ce qui m’a marqué le plus, c’est cette légèreté à prendre des décisions qui engageait le devenir de toute une ville.
    En cinq minute la bouclé était bouclée. On demandait alors, à un technicien de rédiger un rapport minute et tout ce beau monde était invité à prendre un café.
    Ce soir là, je n’arrivais pas à trouver le sommeil, car une question me taraudait l’esprit.
    Comment peut-on décider du devenir d’une ville avec une légèreté pareille ?
    D’après mes connaissances, il me semble qu’il aurait été plus judicieux d’associer des sociologues-en première instance -seuls capables de nous éclairer sur le type de« société » nous voulons avoir.
    A partir de là seulement, les urbanistes, ingénieurs en génie civile, architectes, paysagistes entreront en action .Et cela bien sur sans oublier d’associer la société civile dans le cas ou celle-ci existe .Ce qui n’est malheureusement le cas chez-nous.
    Mon idée de l’époque était toute simple .Construire carrément une ville « moderne » et intelligente à Sidi-Djilali .Avec de larges avenues , si possible aussi avec de belles et majestueuses arcades .Et y déplacer toutes les administrations locales et les loger dans un seul espace harmonieux , spacieux et futuriste.
    Mettre l’accent sur de vrais espaces verts, impeccablement entrenues par des entreprises spatialisées avec un personnel dévoué à cette noble tache.
    Entre temps, répertorier le vieux bâti existant, surtout au centre ville, dresser une liste par priorité et entamer les travaux de rénovation.
    Une fois les édifices classés rénovés, les accompagner par des équipements modernes à même de ponctuer la beauté des édifices relookés. Ne pas hésiter à démolir les bâtisses « sans âme » qui menacent ruine.
    Etablir un cahier des charges « rigoureux et très suivi » pour les propriétaires qui désirent reconstruire.
    Au final on aura gagné une ville moderne du coté de Sidi-Djilali, et récupérer la mémoire de la ville du centre ville, qui sera transmise aux futures générations avec une pointe de fierté.
    Maintenant pour revenir aux problèmes récurant des effondrements des vielles bâtisses au centre ville. Inutile de disserter longtemps sur le sujet car la couleuvre est bien grosse pour être avaler.
    Quel est ce génie qui signe des autorisations de fouilles jusqu’à 3.50 m de profondeur, alors que l’on sait que les vieilles bâtisses sont dépourvues de fondations .Elle sont posées à même le sol telle une boite de gaufrettes d’antant.
    Quand on fait des fouilles en masse de la sorte et surtout avec une telle profondeur , on déstabilise le sol , ce qui entraine l’effondrement des maisons mitoyennes ,tel un château de cartes .Donc la décision d’octroyer une autorisation de fouilles de cette nature ,on accède au souhait du propriétaire qui ,dés le départ sait ,qu’ une fois les maison mitoyennes réduites en poudre ,il pourra indemniser leurs propriétaires qui se retrouvent contraints, d’accepter l’offre. Car ils savent qu’ils ne pourront pas se mesurer à ces gros bras dont la majorité, viennent d’ailleurs .Et du coup, la superficie du Monsieur démolisseur se retrouve multipliée à moindre cout. Grace encore une fois à « Mwalin éddar » !!

  47. Chot Lahcène

    les personnes à l(instar de Mr ADDA BOUDJELAL ,on les laissent pas s’exprimer ,ni travailler comme il se doit ….et pourtant c’est pas les génies qui manquent au pays ,mais les gros bras des caciques de la chkara veillent au grain ,pour que les têtes ne dépassent pas la limite de la moyenne de la moyenne ….

    tewfik à proposé cela ds les années 80 exactement ce que je pense maintenant ,déjà il était en avance de son temps en s’inspirant des belles viles de Russie …lisez Mr ADDA BOUDJELAL ce génie de SBA

    D’après mes connaissances, il me semble qu’il aurait été plus judicieux d’associer des sociologues-en première instance -seuls capables de nous éclairer sur le type de« société » nous voulons avoir.
    A partir de là seulement, les urbanistes, ingénieurs en génie civile, architectes, paysagistes entreront en action .Et cela bien sur sans oublier d’associer la société civile dans le cas ou celle-ci existe .Ce qui n’est malheureusement le cas chez-nous.
    Mon idée de l’époque était toute simple .Construire carrément une ville « moderne » et intelligente à Sidi-Djilali .Avec de larges avenues , si possible aussi avec de belles et majestueuses arcades .Et y déplacer toutes les administrations locales et les loger dans un seul espace harmonieux , spacieux et futuriste.
    Mettre l’accent sur de vrais espaces verts, impeccablement entrenues par des entreprises spatialisées avec un personnel dévoué à cette noble tache.
    Entre temps, répertorier le vieux bâti existant, surtout au centre ville, dresser une liste par priorité et entamer les travaux de rénovation.
    Une fois les édifices classés rénovés, les accompagner par des équipements modernes à même de ponctuer la beauté des édifices relookés. Ne pas hésiter à démolir les bâtisses « sans âme » qui menacent ruine.
    Etablir un cahier des charges « rigoureux et très suivi » pour les propriétaires qui désirent reconstruire.
    Au final on aura gagné une ville moderne du coté de Sidi-Djilali, et récupérer la mémoire de la ville du centre ville, qui sera transmise aux futures générations avec une pointe de fierté.

    ALLAH TE DONNE SANTE ET POUVOIR pour la future ville de SBA

  48. benali

    tu as vu juste mr CHOT

  49. benali

    tu as vu juste mr CHOT

  50. Ahmed Khiat

    formidable plaidoirie. On ne peut être plus explicite. Tous les compliments.

  51. Aissa

    Parmi les édifices qui témoignaient de la mémoire de la ville et qui ont été sacrifiés, il y a eu récemment le grand bradage au profit d’un commerce, c’est l’imprimerie Murcia qui a édité entre autre les livres de Paul Bellat mais surtout tous les journaux Belabesiens de l’époque que ça soit  » Le Progrès » ou autre quotidien de la ville, il y en avait 4 ou 5. Au delà de l’édifice, c’est un pan d’histoire de la ville au profit du commerce et de la chkara

  52. Aissa

    Parmi les édifices qui témoignaient de la mémoire de la ville et qui ont été sacrifiés, il y a eu récemment le grand bradage au profit d’un commerce, c’est l’imprimerie Murcia qui a édité entre autre les livres de Paul Bellat mais surtout tous les journaux Belabesiens de l’époque que ça soit » Le Progrès » ou autre quotidien de la ville, il y en avait 4 ou 5. Au delà de l’édifice, c’est un pan d’histoire de la ville au profit du commerce et de la chkara

  53. MOHAMED

    c’est beau de parler mais ou sont les notables de la ville ceux qui pretendent defendre cette ville des loups .ca ne sert a rien de parler haut et fort dans les journaux ,ndirou wa ndirou ghir alhadra fessah rjal ybanou,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,

  54. mohamed

    Les affairates mons fils!

Répondre