La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbes : On achève le lac Sidi Mohamed Benali en passant à autres bides monumentaux.

Nous continuons ce soir à publier les contributions de notre ami Abdelhamid Abdeddaim, dont les précédents sujets ont été très bien accuillis. Et cette fois ci, c’est autour de notre ville et de son développement qui se veut en principe harmonieux et qui ne cesse de susciter moults réactions. Pas forcement comme l’entendent où le souhaitent les décideurs qui probablement n’ont pas trouvé autour d’eux quelqu’un qui leur dit : « Non messieurs ! ce que vous faites là est incompatible avec… ». Ou leur propose d’autres alternatives plus judicieuses. Et si le béni oui-ouisme a encore de beaux jours, on achève à petit feu l’ex Petit Paris. C’est d’ailleurs, le titre que nous avons retenu pour vous laisser lire la nouvelle contribution de notre ami Abdelhamid Abdeddaim.

Par : Madjid.B

**********************************************************

« Un problème livré à lui-même se dessèche ou pourrit. Mais fertilisez un problème à l’aide d’une solution et vous allez en faire des dizaines » de « Un tintement tonitruant » in Salem op cit. Norman Frederick SIMSON (né en 1919).

« Nul ne fait injure à personne en usant honnêtement de sa raison ». Boccace. (1313-1375) in Le Décaméron (1350-1353).

Restons dans le rêve éveillé pour nous soustraire aux cauchemars angoissants du court terme qui succombent à l’attraction de l’immédiat. Vouloir marquer son temps ne se fait pas dans la précipitation. Pour réaliser le lac de Sidi M’Hamed Ben Ali, il a fallu aux élus de la Commune de Sidi-Bel-Abbès beaucoup de débats et de réflexion. Il a été réalisé à la pelle et à la pioche, de longues années durant, en respectant les dénivellations du relief et ce dans le but de contenir les crues de la Mékerra qui avait, auparavant, causé des dégâts considérables par ses inondations moult fois répétées. Le barrage de l’Oued Sarno, un modèle du genre a complété la vision d’ensemble consistant à créer une réserve d’eau pour la ville de Sidi-Bel-Abbès, comptant à l’époque 30 000 âmes.

Avec une population actuelle d’environ 220 000 habitants intra-muros, voire 500 000 à l’horizon 2050, il aurait été judicieux  de procéder à une étude d’impact pour l’extension du lac à la fois pour augmenter les sources en eau de la ville et l’élargir dans un but écologique l’inscrivant, ad vitam æternam ou, à tout le moins, dans une longue durée, dans le répertoire mondial des zones humides. Le financement de cette extension pourrait même être assuré par une organisation internationale. Voila un projet ambitieux qui ferait de son inspirateur ce que fut Eiffel par la Tour parisienne attirant aujourd’hui, bon an  mal an,  dix millions de touristes  chaque saison.

Les installations sportives et récréatives vont totalement à l’opposé de la vocation du lac et spécialement dans cette décennie que l’ONU a destinée à l’écologie. Comment peut-on accepter de sous – utiliser des installations sportives en plein centre-ville, voire même les abandonner comme tel est le cas pour les courts de tennis pour aller en implanter d’autres autour d’un lac que le bon sens nous dicte de protéger et ce à quelque deux kilomètres de la ville pour ne le destiner en définitive qu’aux seuls promeneurs  véhiculés imposant de ce fait la mise en place de parkings encombrant encore le site, sans omettre l’armada de « Karsan » qui ne manqueraient pas d’en faire une destination juteuse à même de donner certaines idées à ceux qui n’en ont pas. Ajoutons les concerts de « Raï » et je ne sais quoi d’autre. Le comble de l’aberration serait atteint par je ne sais quel concert qui métastaserait irrémédiablement une nature fragile par essence.

Je crois pouvoir dire sans risque d’erreur que la première année d’expérience après les travaux suffirait pour évaluer les dommages et les dégâts causés à l’environnement. Alors aucun replâtrage ne sera possible quels que soient l’énergie et les moyens qui seront déployés.

J’ai fait allusion par ailleurs à l’extension du lac qui pourrait être une source – sans jeu de mots – d’emploi considérable dans la pisciculture et dans le domaine forestier. Non aux gradins ! Non à l’embarcadère ! Non à la kheïma ! Non aux installations sportives ! En revanche, oui à la faune et la flore qui ont besoin, plus que jamais, de quiétude et d’être vigilamment prémunis contre les prédateurs que des calculs bassement mesquins ne font reculer devant rien. La quiétude, elle, nous fait chuchoter suavement le poème de Lamartine concernant le Lac du Bourget, véritable anthologie de la poésie romantique à l’époque des Lumières :

Ố temps ! Suspends ton vol, et vous, heures propices !
Suspendez votre cours :
Laissez-nous  savourer  les rapides  délices
Des plus beaux de nos jours.

J’ose même tenter de dire que l’on nous envie ce lac que nous avons savouré comme havre de paix car caractérisé par le charme et la douceur dont on pouvait jouir dans la solitude, loin du monde bruyant de la cité.

Mais enfin, pourquoi, pour faire bien, vouloir transposer la ville dans une nature paisible ? Comme il était, notre lac faisait le délice d’une population qui n’en demandait pas plus, sinon plus grand dans ses structures originelles.

Ah ! Si je pouvais avoir le don que les artistes peuvent exprimer sur des toiles où les déclinaisons des couleurs figent l’instant et l’immortalisent dans un silence éternel. Pour dompter la nature, il faut s’y glisser, sans brouhaha, sans vacarme et sans tapage. C’est l’endroit propice à l’éclosion de la fauvette ou de la carpe en symbiose avec une nature intacte.

J’en appelle aux élus de l’APW pour freiner ces initiatives intempestives qui contreviennent aux directives en matière de développement. Quant au boulevard  d’excellence on aurait voulu le voir remis aux entrepreneurs optant pour de nouvelles technologies de l’information et autres secteurs tels le solaire, l’éolien, les technologies de pointe, des structures de sous-traitance de bonne facture etc. Ce vaste sujet fera l’objet d’une prochaine réflexion. Affecter des terrains de cette importance à des industriels du secteur manufacturier de bouts de chaînes ne peut être appelé « excellence ».

L’excellence qualitative, dans le choix des investissements dans le cadre d’une stratégie industrielle mûrement réfléchie, pas pour un Boulevard aux épithètes pompeuses sans contenu attractif pour l’avenir, eu égard à une concurrence impitoyable pour les « faire semblant », nous impose une concurrence qui ne se contente pas uniquement de vitrines narcissiques.

Rappelons que nous allons vers des lendemains très difficiles pour le Pays ; préparons-nous avec le couronnement des efforts de toutes les élites et le conseil de spécialistes avertis dans les domaines de l’industrie du futur. La moindre hésitation dans la réflexion sur la préparation de l’avenir de la cité et du Pays sera fatale. Ce que les pays du Sud-est asiatique ont entamé avec ferme conviction semble réussir : pourquoi ne le ferions-nous pas nous ? Notre Pays n’est pas plus démuni que d’autres, au contraire il détient nombre d’atouts qu’ils n’ont pas.

J’en veux à tout le monde et aucun en particulier, le manque d’échange intergénérationnel en est pour une part et l’absence de réflexion, de vision et de planification en sont certainement pour l’essentiel dans la crise que nous traversons. Il est malheureux que les gestionnaires ne l’aient pas prévue. La solution ne peut-être que l’implication beaucoup plus  d’Etat. Le laisser-faire et le laisser-aller prônés par l’Ecole de Ricardo et d’Adam Smith ne sont pas le paradigme qui conviendrait à notre Pays du fait de son background industriel insuffisant. La multiplication des partis-satellites dans la phase actuelle de notre société est un facteur plus aggravant dans la recherche de moyens de sortie de crise. Il n’y a qu’à voir leur nombre dans les phares tels que la Chine et les USA pour ne citer que ceux-là.

Voici les réflexions d’un insomniaque qui livre un point de vue sur quelques aspects de la situation locale et celle du Pays sans aucune prétention d’en faire la sentence tranchée ou unique brocardée à l’envi. « Le rêve est une source de lumière dans un monde troublé » écrivait Jeremy RIFKIN, auteur américain, conseiller de Romano PRODI à la Commission Européenne, cité par Christopher CALDWELL.

C’est parce que nous sommes fiers d’être les héritiers d’une Guerre de Libération, révolutionnaire et universelle que nous sommes tenus de maîtriser notre destin ; nous n’avons le droit ni  d’hésiter ni de renoncer ; la rente est passagère. Il n’y a que dans la permanence de l’effort que se trouvera le salut.

Par : Abdelhamid Abdeddaim.

**********************************************************

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=12517

Posté par le Avr 13 2012. inséré dans ACTUALITE, SBA PROFONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

50 Commentaires pour “Sidi Bel Abbes : On achève le lac Sidi Mohamed Benali en passant à autres bides monumentaux.”

  1. hami sba

    je trouve sincerement que l’unanimisme a toujours fait mal au pays et principalement a la ville ou on applaudit toute les aberrations comme le petit vichy et tous les projets. merci monsieur pour cette franchise

  2. Abbes la macta

    Le lac va être défiguré

  3. Med SBA

    Mon frére Madjid B, quoique ton sujet est trés trés intéressant mais j’aurai aimé aussi que tu parles du petit Vichy qui va etre coupé en deux ou carrément enlevé du centre Ville de notre petit paris à cause de ce tramway qui sera d’aucune utilité à sidibelabbes.

    • Mohamed2231

      oui Mohamed khouya , pour moi le tramway ne sera d aucune utulité comme tu as dit parceque il ne passera pas par elclo ( cité elhouria ) , khouk MOHAMED2231 alf franc wala train onze ouhouwa djabha felbled aw falgraba , ma3andi mandir bih ghir ikhalou saridje elhout kima rah

  4. merabbi

    bonjour M.Abdeddaim.
    votre commentaire sur le devenir du lac est pertinent mais permettez-moi d’ajouter le mien qui se résume comme ceci :«à la difference des autres villes Bel abbes n’a pas de personnes capables de s’organiser en association à même de participer à ce genre de projet et de dire non en argumentant et en estant en justice ,s’il le faut, les fautifs»
    lors de sa visite à Belabbes M.bouteflika a dit ceci « depuis que je connais Bel abbes on m’a toujours évoqué la mekerra et ses crues alors barakat… agissez »
    M.Abdeddaim ,vous qui avez passé plusieurs années à Alger, vous aves rencontré plusieurs bel abbesiens « bien introduits »capables de donner un coup de pouce .
    Un conseil( d’ un ancien collègue de PMA): créez un comité,une association,et s’il le faut allez à Alger et vous verrez les résultats de suite.Rappelez-vous l’affaire du château des Merabet.

  5. SidAhmed

    C’est très bien vu Si Abdelhamid. La réflexion est pertinente, seulement si vous faites aux élus pour arrêter la mascarade, il me semble qu’on leur demande trop. Pour la simple raison qu’ils n’ont aucune prérogative face au seul décideur local pour un tas de motifs qu’il est inutile d’énumérer dans ce feuillet. Il n’y a que la société civile qui peut freiner cette mégalomanie.
    Pour ce qui est du boulevard de l’excellence, je me permettrais une seule réflexion, d’autant plus que je n’ai aucune idée sur le contenu physique de cet espace ; halte à la cofusion entre excellence et médiocrité.

  6. Mémoria,

    Sidi-Bel-Abbès n’a pas de société civile….Elle fait partie du peloton des dernières wilayas qui n’ont pas signé de conventions de jumelage.Là est l’amère réalité !
    La responsabilité de cet autisme/isolement dans le ghetto revient aux APC/APW qui ont seules les prérogatives juridiques et protocolaires pour ouvrir notre région sur le monde.
    Tlemcen a signé plus de quatre conventions et son réseau associatif est performant.

  7. mr ouhibi reda

    Trés belle réaction face a la gabégie je dis que la voix de sba est une voix qui ne laisse aucune conscience se remettre en cause et la cet exemple de mr hamid A est révélateur Merci Monsieur

  8. messafer ft sba

    IL YA TROP DE RESPONSABLES LOCAUX ELUS EN PARTICULIER QUI NE DISENT AUCUN MOT DEVANT LE WALI

  9. lalimi t gambetta

    la médiocrité soutient la médiocrité

  10. kerroum retraité

    c’est un véritable cri d’alarme doublé de dénonciation abordée presque directement vis a vis des autorités de cette wilaya qui croient bien faire.

  11. nabila t de sba

    il ont massacré le lac

  12. SOKATO de A LICANTE

    le lac du Bourget dites vous ils connaisent ces pyromanes officiels.merci quand meme monsieur Abdelhamid.la Ville n’est que le reflet de ses chefs en poste mais introduits par effraction

  13. Ecologie del campo

    Des Lamartine il y en a plein le lac de sidi mohamed benali qui est au mont du TESSALA ce qu le lac du bourget est au massif du jura en plus ecologiquement ,hygièniquement et toute sa nature verdoyante ce qui n’est pas le cas et ne sera jamais le cas chez nous. (Se référer à l’hygiène et à l’insalubrité de notre ville).

  14. ARBI ZAZOU SL SBA

    beau texte de si ABDEDDAIM H

  15. hami sba

    il faut leur dire ceque nous pensons de leurs projets

  16. Benali Abbassi d'ALGER

    Des mauvaises langues n’ont pas cessé de porter atteinte au travail de ce journal jje l’aii su récemment mais preuve a l’appui je reamarque q’il est bien engagé et ce texte de si hamid est une preuve tangible.Ccontinuez ils finiront avec leurs taupes de savoir ce que nous pensons car on est point dupe.

  17. hamri

    merci monsieur pour ce papier trés sérieux sur la gestion de belabbes

  18. kerroum retraité

    on fait injure aux potentialités belabbienes non associés et elles existent Etre chef se croit Tou lui estpermis de toucher brader défigurer etc..

  19. Dekkiche de Paris

    Le grand niveau le ould belabbes qui parle

  20. yahia

    Combien existe-t-il de vrais villas à SBA? Tous les jardins ont été remplacés pâr des murailles renforçés de grilles.Maintenant on s’attaque à un patrimoine naturel qui a fait le bonheur de tous les Bel Abbesiens à leurs jeunes ages de par son aspect naturel mais agréable. A présent un entourage est venu emprisonner ce lieu, on vient de chasser le naturel par ces aires de jeux qui font certes plaisir aux jeunes mais en revanche écarte un peu plus la visite des familles. Faites un tour à Sidi Mohamed Benali pour constater la présence des jeunes mais aussi des voyous et des enfants de bas age non accompagnés qui passent toute la journée et empechent le calme auquel nous avons pensé.

  21. merabbi

    Bonjour messieurs et je n’oublie pas Mme CH.
    CONCERNANT LE LAC.
    A en juger le nombre de personnes qui ont si bien réagit à la position de M.Abdeddaim, je suis tenté de dire que nous sommes vraiment «labesse» mais connaissant la réalité quotidienne de Sidi Bel abbes je dirais pluôt «mazal ma ranach fel mousstawa» alors
    au lieu d’encourager les médiocres qui se complaisent de notre inertie , agissons et commençons par creer ( conformément aux textes ) une association dont le président serait quelqu’un qui pourrait faire fléchir la balance en faveur du citoyen bel abbesien .
    Quant à M,A bdeddaim rassurez-vous il ne ménagera aucun effort pour bien faire et défendre le renom de sa ville natale qui lui a tant donné n,oubliez- pas les autres qui sont comme lui ( M,tahar Hadri)(Docteur Hansal,Docteur Belkhodja.des architectes kloucheet les amis de belabbes lesquels pourraient envoyer des lettres aux autorités ,il y en a………………….
    et les autres qui ont ,passez- moi l’expression ,un poids , leurs paroles seront entendues inchaallah. l’action toumma l’action toumma l’action pour déloger les médiores filmez le gâchi ,organisez des rencontres mais de grâce ne restez- pas indifferent vos enfants vous diront un jour « mais qu’avez vous fait à ce moment là pour protéger ce lac? » quant à moi je vais commencer à protester officielement auprès du ministère de l’environnement même si j’entends deje le« ya hhaii ala…»

    • Mme CH

      Mr merabbi (Men 3end Rabbi) Salam!!!!

      Je ne peux qu’être d’accord avec Mr Abdeddaim sur les aspects écologique et environnemental de l’étendue du Lac de Sidi Mohamed Benali (jani fi Mnem Allah) puisqu’elle est considérée comme l’une des plus importantes réserves
      naturelles de l’Ouest. Cet important écosystème, vu son rôle et son impact à l’échelle régionale, en matière d’écologie doit faire l’objet de sa préservation, de son amélioration et de sa réhabilitation comme zone humide. Une réserve naturelle à protéger contre tous les facteurs de dégradation qu’ils soient naturels et/ou anthropiques (surtout). Ce ne sont pas les exemples qui manquent:
      – Les crues de l’Oued Mekerra, qui alimentent, le lac par une charge importante en sels fertilisants qui accélère l’eutrophisation du Lac ainsi qu’en germes pathogènes.
      – La surexploitation des ressources aquatiques par une pêche anarchique;
      – les espaces agricoles qui sont un bon vecteur d’apport en éléments chimiques tels que les phosphates et les azotes;
      – L’abreuvement du cheptel qui est un autre vecteur de la pollution des eaux du Lac.
      – Le lavage et le vidange des automobiles.
      – Les déchets domestiques des touristes etc……
      Sans oublier d’ajouter à tout cela, le laisser-aller des autorités concernées, du phénomène d’érosion des berges, l’envasement du Lac, etc….. .
      Des études sérieuses doivent être faites pour pouvoir dire quelles sont les opérations urgentes à entreprendre afin de procéder à la protection et au développement de cet écosystème.
      Toutefois, je ne peux pas être d’accord avec Mr Abdeddaim, qui veut en quelque sorte occulter le côté économique et touristique du Lac, sachant qu’à travers le monde,l’usage récréatif des plans d’eau s’est fortement intensifié depuis une vingtaine d’années.Le lac peut être un potentiel touristique et donc économique fort pour la région. L’aménagement du plan d’eau et l’utilisation de l’eau pour les loisirs peuvent devenir, un des éléments les plus importants du développement du tourisme à SBA, qui manque justement de sites et d’infrastructures dans ce domaine. Bien sûr en insistant sur le fait, que le développement touristique et respect de l’écosystème doivent être justement combinés.
      Pour cela on peut parler de l’aménagement des abords du lac; de la réalisation d’une clôture sur le pourtour du site qu’elle soit naturelle ou artificielle; de la consolidation de certaines berges aux moyens de techniques actuelles adaptées, de l’extension de la forêts en choisissant des espèces appropriées, l’organisation et la réglementation de la pêche et des baignades, le traitement des eaux qui se déversent dans le Lac, le chaulage des sédiments, la création de chemins piétonniers qui peuvent servir aussi comme parcours éducatif pour les enfants des écoles, le développement éventuel des activités telles qu’un centre de plongée permettant aux pompiers et aux clubs de s’entraîner en conditions réelles, la création de clubs de sport en eau vive (voilier, bateaux à pédale….); des randonnées en VTT, des randonnées pédestres ou même à cheval, le tennis etc… tout ça sous les yeux d’Enviro-gardes pour veiller à la surveillance des lieux et au bon respect du règlement intérieur autour et dans le Lac par les visiteurs.
      Bien sûr, pour recevoir tout ce beau monde, il faut réaliser un ensemble modeste et approprié de constructions pour accueillir pourquoi pas un centre de séminaire, quelques restaurants, un hébergement……
      Quand on a un ciel bleu, un soleil chatouillant, un air sain, une eau plus transparente, un paysage magnifique, de multiples activités sportives culturelles ou touristiques, la gentillesse, la disponibilité et l’accueil chaleureux des gens de SBA, vous serez sûr de passer et de réussir vos vacances sans avoir besoin d’aller à la plage polluée de Ain Turc à Oran. Ainsi, on dira aux touristes, venir dans notre belle ville est une bonne idée et y revenir en sera toujours une.
      Donc je ne vois pas pourquoi, nous ne pourrons pas combiner entre les deux aspects, si à travers toute la planète les autres ont su et pu le faire autour de leurs grands Lacs. Vous n’avez qu’à y jeter un coup d’oeil !!!!!!!!
      Pour conclure, je dirais que les autorités de SBA doivent apprendre à réunir les spécialistes de la ville pour connaître leurs avis sur n’importe quelle question!!?? Mais bon…..

      • a.dennoun

        les visions que j’ai de ce lac en lisant votre commentaire me remplient de joie et d’espoir.
        J’espere tout de meme que les autorites locales liront le message de ?CH,
        A.D

        • Mme CH

          Salam High Tech A.Denoun et Merci!!! Et si je vous disais, entre nous seulement, que je suis l’une des belles filles de l’un de vos nombreux potes!!!! Que diriez-vous?? Alors ne doutez jamais que je sois une dame sinon vous risquez d’être surpris un de ces jours!!!! Je risque même de venir vous rendre visite un jour Inchaallah !!!!!!
          Allez voici quelques unes comme vous aimez:
          Comment s’appelle la femme du hamster ?
          Quel poisson ne fête jamais son anniversaire ?
          Une femme arrive dans la cuisine et voit son mari avec une tapette à mouche…
          – Que fais-tu ?
          Il répond :
          – Je chasse les mouches…
          – En as-tu tué ?
          – Oui, 3 mâles, 2 femelles
          Intriguée, elle lui demande :
          – Comment fais-tu la différence entre les femelles et les mâles ?
          Il répond :
          – 3 étaient sur la cannette de Coca, 2 sur le téléphone.
          Mes respects High tech!
          Je m’excuse auprès de nos amis(es) lecteurs(rices)

          • a.dennoun

            Mme CH,
            Je suis comme le Hamster,pas facile a mater. Supposons ce que vous dites est vrai.
            Je vous presente toutes mes excuses,J’ai une idee mais pas certain,si vous habitez a Montreal, je crois savoir qui vous etes.
            De toute maniere,bienvenue a vous a San Frisco. Je serais a Montreal le 23 Mai prochain au cas ou vous vous decidez a vous decouvrir. Si vous etes a SBA,ce sera moi qui vous ferais la surprise bientot.
            Pour la femelle Hamster je dirais tt simplement « Haj Moussa,Moussa el Haj.
            J’ai beau chercher quel poisson ne celebre pas son birthday et j’ai pas trouve. Dites le moi.
            Merci,
            Regards,
            A.D

            • un ami

              Abdallah le poisson pané (pas né) ne pourra jamais fêter son anniversaire .J’attends ton coup de fil lorsque tu seras en transit à Lutèce je t’ai envoyé mon N° de phone

              • a.dennoun

                Merci l’ami,j’ai pris note de ton numero,j’arriverais par un Jeudi au milieu de la journee,j’irais directement me reposer.On se verra Samedi ou Dimanche selon ton schedule.
                Merci pour la reponse du poisson pane.Je savais que c’etait un jeu de mot.
                Merci frere.
                A.D

            • Mme CH

              Mr High Tech A.Dennoun Salam!! Tout ce que je peux vous dire est que c’est la vérité, toutefois je n’habite pas à Montréal, mais si jamais je décide de me découvrir je vous ferai signe….
              Pour la femelle du Hamster c’est Amsterdam Capitale des Pays-Bas (hamster-dame)…
              Pour le poisson c’est le poisson pané ( il n’est pas-né)……
              Tous mes respects Mr HTA.D

              • a.dennoun

                La balle est dans votre camp Mme CH.
                Si vous n’etes pas a Montreal,ma piste est brouillee. Sherlock Holmes aura des difficultes a vous situer.
                Merci pour les jeux de mots,j’apprecie.
                Regards et salutations a ton papa. N’est il pas S.M par hazard?
                La curiosite a tue le chat, c’a je le sais.
                A.D

                • Mme CH

                  Non Mr A. Dennoun mon père n’est pas S.M ni mon beau-père d’ailleurs. Dommage je sais que ce n’est pas facile, mais Allah Ghaleb pour le moment je ne peux rien faire pour vous éclairer Mr, et j’en suis navrée.
                  Voici une autre pour la route
                  Quel animal est le plus heureux ?
                  Bien à vous!

                  • a.dennoun

                    Bonjour Mme CH,
                    Votre expression « Voici une autre pour la route » me dit que vous habitez les USA. Peu importe votre location,je pense toujours que vous essayez de me detourner de ma piste d’investigation.
                    Pour l’animal le plus heureux,je pense a l’animal le plus malheureux,el bourro qui s’en fou de tout le monde qui le maltraite.
                    Regards,
                    A.D

  22. Abdeddaim Abdelhamid

    Encore faut-il que l’organisme en charge de l’écologie ,,,et donc de la protection du lac puisse nous edifier sur le cheminement de la décision , c’est vrai que l’obligation de reserve fait du fonctionnaire un soumis a une hiérarchie multiple.En conséquence de quoi je ne me fais aucune illusion quant a leur réaction.Il importe que chaque bel-abbesien sensibilise par la cause du lac puisse réagir avec les moyens dont il dispose:la fin justifiant les moyens,bien entendu en utilisant les voies de recours possibles( que les élus prennent leur responsabilité eux qui sont censés être les relais des desiratas du peuple ) .Le tramway obéit aux mêmes préoccupations, il est certainement pas nomme désir ,sans jeu de mots. A. ABDEDDAIM

  23. Abdeddaim Abdelhamid

    Une s’est glissée dans l’orthographe du mot  » desiratas »,lire bien entendu ( desiderata).je m’en excuse vivement .Respectueusement. . A ABDEDDAIM

  24. sohbi22

    Bonjour si Abdeddaim h.Pour les citoyens de notre cité il s’agit surtout d »aiguiser les consciences engourdies.le mal est si profond mais en disant ce que l’on pense on délivre des messages et on s’acquitte devant DIEU.

  25. Christian Vezon

    L’implantation d’un tramway peut être une bénédiction si elle est bien pensée.A Nîmes un projet de tramway incohérent qui ne dessert pas les quartiers les plus peuplés est en train de virer au cauchemar.Les travaux durent longtemps et sont attaqués devant les tribunaux par des associations de riverains qui mettent en difficulté la Mairie.Mais les riverins sont très vigilants et motivés.

  26. keroucha

    les autorités il ont un rapporteur officiel un elu qui leur dit a la minute qui suit et c’est tant mieux qu’ils sachent

  27. merabbi

    Alors messieurs les défenseurs de la nature ,aquand l,association «Sidi mohamed Ben Ali»?
    Connaissant Si Abdelhamid ,il va probablement être déçu de notre inertie (attentisme) donnons lui l’occasion de faire ce beau et délicat travail. devrais-je dire que nous aurons notre belle association avant la fin d’avril?
    alors allons-y et cessons de nous décourager ,avant même de commencer .mes meilleures salutations à vous et à M.hadri ,monsieur Abdeddaim.

  28. lecteur assidu

    Mme CH.soeur quel plaisir de te relire.Ne nous fait plus ce coup « d’éclipse’ .Elhamdoulillahi tu vas bien.

    • Mme CH

      Frère Lecteur assidu Salam et Merci ! Moi aussi, je me demandais si tu t’es remis, un peu, de ton chagrin ! J’espère que tu te sens mieux, maintenant, car tes commentaires commençaient à nous manquer.
      Je profite, pour rappeler ici, au moment où nous essayons de défendre la nature, que le peuple Palestinien frère a besoin de notre soutien et solidarité, au moins moral.
      Se taire sur ce qui se passe à El Qods et partout sur les terres occupées serait une autre forme de trahison!!!!
      salam Fraternel!!!!

  29. lecteur assidu

    erratum:fais au lieu de fait

  30. Smiley

    Dear Abdellah
    What I truly suspect is a poor life or ‘a no life’ taking advantage of the sba to shun internal conflicts and vent hatred.
    My love to Frisco in memory of Otis Reading sittind on the dock of the bay, I admired so many times in my green years. Sixty tons of bulshit don’t make a mind! I’ve made up my mind too long time ago.
    Sincerely yours Smiley!

    • a.dennoun

      Dear Smiley,
      I suppose your commentary was addressed to me.
      What can I say khayi besides our people are divided, I believe it was well calculated.
      Sidi bel Abbes is not the same,as well as the whole country.
      Now that I’m getting old, I have no desire at all of returning.Except on quick visits.
      I already reserved my last resting spot, close to the dock of the bay.
      I truly understand your frustration, I have been there,I have seen it all.
      As for Otis Redding, I also like « try a little tenderness ».
      I always read and re-read all of your interventions to assimilate them.
      Thanks,
      Take care bro,
      A.D

      Take care bro

    • a.dennoun

      Dear Smiley,
      I have responded to your comment,however,it didn’t go through,still waiting to be okayed by the administration.
      Take care my friend,
      A.D

  31. Smiley

    Thanks bto
    Next Time I drop by to get some books from city lights, I’ll have a thought for you before heading for China Town.
    My son lives in Diego so I’ll also pay him a visit ro see his little family.
    He got married to to a half breed Cherokee who happens to be my daughter-in-law. The discussions we have are breathtaking and miles from the national, fetid quagmire.
    Life is too short to pay attention to morons paving the way up to hell!
    My regards!

  32. a.dennoun

    Hello Smiley,
    What a coincidence,I’m also married to an Indian from central America. if you happen to be in California,please swing by and let me know days before your arrival.
    Tell me brother,where are located?
    I will be absent from May 2th to May 25th.
    Au plaisir de vous relire,
    A.D

Répondre