La Voix De Sidi Bel Abbes

«  »Sidi-Bel-Abbès …mes amours…, » » par Mémoria

Tel un zombie  je déambule tôt le matin,souvent au crépuscule,dans »ma » ville qui reste la plus belle ville du monde parce que c’est ma ville et je la découvre à l’orée de ma retraite…Je n’y ai jamais travaillé mais le lycée El Haouès après l’école  Sonis ont été mes second et troisième berceaux où j’ai acquis le savoir vivre,la sociabilité,le savoir tout court.J’y ai jonglé avec les deux langues qui n’ont jamais été ennemies mais complémentaires même à l’université.J’y ai connu ces deux cultures qui ont fait de moi un homme libre pensant et tolérant avec cette faculté de comprendre le vécu des autres et savoir pardonner,comprendre la « douleur des autres qui n’a pas de camp… »
     Comme beaucoup de mes camarades des autres lycées  AZZA Abdelkader (ex Laperrine) et   Nadjah (jeunes filles) (hommage à ceux/celles qui ont disparu,parfois dans l’anonymat…),j’ai vadrouillé dans d’autres villes,d’autres contrées pour des raisons professionnelles;j’en ai vu de ces villes où il faisait bon de vivre pour un temps,un moment de répit passager.J’en ai vu de ces pays où on croit qu’ici sera votre destin..Mais mes amours sont restées à Sidi-Bel-Abbès où je retrouve tous les jours,toutes les nuits, des réminiscences,des souvenirs,des revival,des odeurs,des sensations qui me revivifient grâce à l’aide de Dieu.
     Sidi-Bel-Abbès que je revis intensément à chaque instant ne m’appartient pas à moi tout seul.Elle est ce patrimoine civilisationnel et  immatériel qui a vu tant de destins y naître,y mourir,la quitter aussi !
     C’est pour cela que nous devons nous respecter les uns les autres et respecter les mémoires,les générations,les périodes,les traumatismes de chacun ,et savoir garder des silences pour ne pas empêcher les retrouvailles de part et d’ autre.Personne n’a le droit de dénigrer,mépriser ou démentir l’autre lorsqu’il écrit ou expose ses impressions,ses souvenirs,ses sensations.C’est une question de savoir vivre et de tolérance.Seuls les historiens ont droit au chapitre.Encore faudrait-il qu’ils aient les compétences académiques !
   Signé  Mémoria

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=57092

Posté par le Déc 17 2014. inséré dans ACTUALITE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

20 Commentaires pour “«  »Sidi-Bel-Abbès …mes amours…, » » par Mémoria”

  1. OUERRAD en squatteur

    On sent , dans cet ecrit beaucoup plus que de l AMOUR pour sa ville , je dirais de
    l adoration .En chacun de nous existe cet AMOUR profond .Dans le second volet , les recommandations de RESPECT pour l autre me font rappeler 3ami el HOUSSINE ….. RABI YARHMOU .

  2. un ami

    Très belles prises de vue. Je lis cent fois c’est le même plaisir.

    • Mémoria

      Merci frère G !
      J’aurais tant aimé qu’on intègre les 50 commentaires de la même rubrique de janvier 2013 à ces photos initiales ! Je ne comprends pas pourquoi l’article a été démembré ! Quand à ma photo sur la une,je ne vois pas pourquoi l’avoir médiatisé dans cette rubrique?! Je ne me suis jamais présenté à une joute électorale! Je n’appartiens pas au parti FLN d’aujourd’hui ! J’ai toujours revendiqué mon appartenance par filiation au FLN historique !
      Merci « Un Ami » pour votre accueil dans votre institution ! A un de ces jours !

  3. Marwa

    belabbes est belle il faut la sauver par le travail de propreté.

  4. HORR Abdelkader

    @Mr Memoria l’article conserve toujours sa valeur;quant aux commentaires anciens je crois qu’avant la publication cela aurait été nécessaire de le souffler a notre administrateur y compris le choix des photos Je donne ici un simple avis Amicalement

  5. Mémoria

    @ Si Abdelkader !
    J’ai effectivement ,en tant que contributeur bénévole et impliqué,envoyé mail avec les photos qui avaient « disparu »,avant cette re-publication que j’espère être erreur de manipulation regrettable mais aussi pardonnable,et cela pour ré-archiver l’article initial avec ses photos d’origine ! J’ai toujours eu ce tact et cette éducation d’avertir ….J’ai oublié le fait que mon regretté père n’avait pas vu sa photo disparaître de la rubrique nécrologique « Pensée »;je me suis dit que notre religion musulmane ne priorisait pas les photos de gens décédés…
    Je m’inquiétais seulement d’une absence momentanée peut être de l’Administration/Rédaction du site ou d’interférences techniques et technologiques qui lui nuiraient à mauvais escient .De là à penser à…..! Je préfère une certaine obligation de réserve Mr Horr !
    Bonne journée …ensoleillée !!!

  6. UN AMI

    @Monsieur MEMORIA

    Comme la chanson : « que reste t il de nos amours, que reste t il de nos beaux jours que chante Charles Trenet … » Surtout ne rougissez pas de libérer un peu de vapeur, tant à aimer un autre que soit même pourquoi refuser à toute une cité, ici SIDI BEL ABBES, une pensée amoureuse ? La cité ne trahit personne, car elle s’offre sans retenue aux ablutions qui inondent sans choisir les rives tortueuses de l’oued Mekerra…Les espaces d’ombres et de lumières, s’ entremêlent et accompagnent, avec une rigueur de justicier céleste le vivant dans sa quête de survie !
    La décrépitude des immeubles nargue de leurs rides, les belles demeures aux prétentions arrogantes. Elles semblent murmurer ‘ j’ai été comme vous êtes, vous serez comme je suis ! »
    Les superlatifs ne sont pas de mises, à qui aime ce qui est ! Comme le poète chante, « objets inanimés avez-vous donc une âme qui s’attache à notre âme et la force d’aimer… ? Comment ne pas désirer retenir, en nous et pour l’éternité, contre vents et marais, contre toutes logiques matérialistes, ce « nous » qui est ce subtile « moi ! » Ce moi qui prolonge le chant du muezzin, pour les uns ou le cloches des églises pour d’autres. Toutes ses manifestations sonores ; meublent, habillent notre nudité spirituelle ! Rougir d’aimer une ville, sa ville, serait ne pas s’émouvoir à la vue du berceau ou du couffin qui furent notre premier nid !
    Merci Memoria !

  7. Mémoria

    @Un Ami,
    Merci mon ami pour ce signal dans les ténèbres qui nous envoûtent le temps d’une nuit de garde et lorsque l’aurore se faufile sans s’annoncer comme cette patrouille de zombies abrutis par le goudron des cigarettes et d’un café salvateur …de la froideur glaciale du contact des FM,le staccato reprend avec le signal du coq venant de la crête où les éléments de la section El Haouès s’accrochent pour contrôler en aval de l’autre versant le thalweg qui mène au lac Maârif…!
    Mon ami,mon frère de compagnie, je sais que dans votre sac à dos,vous avez gardé un journal précieux car vous êtes resté un rédacteur et un poète de toute une période d’apogée et de décadence de notre unité combattant un ennemi parfois invisible,sournois mais aussi victime de son ignorance.Ne rougissez pas de le reconnaître,il est temps que vous le publiez ! Ne le gardez plus,partagez-le !

    Gute Nacht Kameraden !!!

    • Mme CH

      Ohhhhhh….!!! Il ne fallait pas « toucher » aux amours de Mr Mémoria, par ailleurs, je constate qu’ils sont nombreux….???!!!! Il est comme ce papillon qu’on a envie de « toucher », par curiosité, juste comme ça, pour voir, ou carrément pour le fixer le temps de le regarder….!!! Et le moyen le plus élémentaire est de le maintenir par les ailes…!!!!!! Mais dénué de ses écailles microscopiques, il risque de perdre la fonctionnalité de ses ailes pour voler en toute liberté, chose fatale pour lui…..!!!!

      « Lorsque ton passé t’appelle ne réponds pas, il n’a rien de nouveau à te dire » et puis « Tout le monde veut le bonheur, personne ne veut la douleur, mais tu ne peux pas avoir un arc en ciel sans un peu de pluie »…… N’est ce pas Messieurs Mémoria et Belabbesien…???

      Merci Belabbesien pour vos salutations fraternelles, c’est toujours un plaisir de vous lire….!!!! Effectivement, un grand coucou aux absents présents, entre autres, à Mrs Benhaddou, Nasri, Mohammed 2231, Mohamed Galouni, Reffas, Khiat, Bouchentouf Ghalem, Cheniti et Albarracin « le grand patriarche » mais….!!!

      Très bonne soirée à tous et à toutes…!!!

  8. Belabbesien

    @Memoria
    En lisant votre texte j’ai eu l’impression d’en être l’auteur, tellement il m’est proche et reffléte une période de ma vie. Bien sur il s’agit du Collége Moderne des garçons(Lycée El Haouas). Dernièrement j’ai rencontré certains amis du Lycée Leclerc et on s’est remémorés l’atmosphère d’antan: Le matin glacial et la descente du dortoire pour aller à l’étude puis au réfectoire. Nos escapades les jours de sortie et le fait de  »faire le boulevard » et puis aller au cinéma le Vox ou au jardin publique. Il a été aussi question de nos anciens camarades qui ont semé dans le monde le savoir-vivre et l’esprit bélabesien. Je me rappelle nos matchs de hand-ball contre l’équipe du lycée Lapperine (Azza) et nos cris de suportaires. Rien ne me ferait oublier nos virées au cinéma l’Alhambra et les filmes de Abd El Halim Hafez et Myriam fakhreddine ou Mangala la fille des Indes.
    Le temps s’est égrené comme les graines d’un chapelet et nous voila sur la route de la vie, comme l’écrivait Miss ziada » Oua ha ana dha fi markassi el hayat…). Le destin a voulu que chacun de nous suit sa route: L’un l’infanterie, l’autre la marine, le troisiéme l’aviation et puis l,enseignement et la recherche, mais tous tant qu’on est et ou que l’on soit on n’oublie jamais , au grand jamais, Bel Abbes le matin lorsque la gelée nous piquait nos pieds à travers les espadrilles, et que l’on se hâtait pour être à l’heure. C’est ainsi que beaucoup d’entre nous se sont trouve »à l’heure  » le moment venu pour défendre et développer notre pays et notre ville :N’est ce pas frére Miloua?
    Bien à vous Monsieur Mémoria continuez d’écrire , nous on aime bien vous lire.
    Mes fraternelles salutations à Mme CH, Mr. Benhadou, Si mohamed 22-31 et Si Naceret tous les autres.

  9. Ami

    Bonjour frère et ami Mémoria ,
    Je crois qu’il y a une différence entre ami et un ami (rires)……et comme moi je suis
    Ami ,je viens de lire les posts ci-dessus et je me devais d’intervenir pour qu’il n’y ait pas d’embrouille (rires ) .J’ai été très heureux de te revoir et les quelques moments passés ensemble se sont écoulés tellement vite que …..je me suis rappelé Mr Bouanane et Mr Gourvennec qui souvent nous parlaient de la notion du bonheur ;un moment -extraordinairement -très court que l’on vit sans savoir qu’il s’agissait de
    Bonheur ! Et Françoise Sagan le définissait si finement en disant : » Pour moi ,le bonheur,c’est d’abord d’être bien ! » et…. je suis très content que vous allez Bien !

    • Mémoria

      Salam !
      Merci …Ami d’avoir parlé de la notion du bonheur intimement liée à celle de l’amour de la vie,de la nostalgie de sa ville et de son passé…La structuration de la personnalité est liée au processus de perception du passé et de l’histoire où la mémoire orale et écrite joue un rôle essentiel ! J’en voulais un peu à notre frère Smiley de vouloir trop nous « objectiviser »sur ce trop plein de réel et de mythification de notre histoire locale comme le souligne si bien notre soeur Imène que j’embrasse sur le …front,histoires locales qui devraient stratifier cette histoire nationale trop officielle et trop centraliste qui a occulté l’histoire de ces héros anonymes hantant nos rues et sites tant dans les Aurès Némenchas que dans la zone 5 de la Wilaya 5 ! Je garde toujours en mémoire la rumeur nocturne lorsque nous étions enfants au début de l’Indépendance où les ombres des djounouds et leur aura restèrent longtemps dans les ruelles et chemins de terre de la périphérie de Sidi Bel Abbès…Les témoignages du petit peuple sur ces héros anonymes dont nous connaissions les familles s’évaporeront avec l’implantation des marsiens..! Je n’ai pas oublié …Ami sportif cette rue des trois frères Zaoui après laquelle nous débouchions de façon perpendiculaire sur le stade des trois frères Amarouche,cette rue qui avait aussi le chahid Kessas mort dans l’ALN,la belle famille des trois frères chahids Hanifi morts au combat et j’en oublie !!! Des familles entières ayant payé le tribut de l’Indépendance qu’on occulte ….comme nos frères de Khangat Sidi Naji , de Bou Caid et de Nechmaya…!!!
      C’est vrai que nos enseignants Allah Yarhamhoum ont modélisé une partie de notre personnalité.Le lycée El Haouès que nous avons connu est resté dans notre mémoire sélective avec le Duo Hadj Bouanane professeur de littérature arabe qui maîtrisait latin et français au point d’attirer l’amitié de notre professeur de littérature française Mr Gourvennec ,d’origine bretonne et progressiste à cette époque! Ce duo nous impressionnera de façon récurrente puisqu’ils réussiront à nous ramener,rêveurs adolescents que nous étions,l’auteur de Nedjma et du butin de guerre que nous verrons et toucherons lors de sa conférence nocturne au lycée En Nadjah,furtif mais adulé et porté sur les épaules de notre camarade Belhadj Abdelghani avec les lycéens à la fin de…cette lueur dans la nuit.Le rapprochement Algéro-français entre l’élite existait déjà quelques années après cette guerre atroce…Son instrumentalisation entre des lobbies des deux rives continue à voiler les lunettes des petits peuples au bénéfices d’intérêts financiers et de classe qui violent les dispositions réelles des Accords d’Evian signés entre le FLN historique et la France !
      Mes Amitiés à Ami,Mr Smiley et Imène !

      • un ami

        Que de hauts faits occultes à SBA?

      • ami

        A Mémoria ,mon ami
        Salam,
        Je vais parler comme les indiens le font si bien dans leur langage ainsi je pourrai dire haut et fort que : Ami est très fier de Mémoria .Quelle mémoire!
        Ce souvenir de notre frère Belhadj Abdelghani portant sur ses épaules
        le grand écrivain Kateb Yacine , qui était vêtu d’un costume bleu shangai !!!
        En parlant de tolérance , je ne sais si tu te rappelles de l’exposé oral que j’avais présenté devant mes camarades de la classe de seconde avec la supervision de notre ancien professeur d’anglais , Mr Bic Lucien et …….
        qui nous conseilla tous de poursuivre nos études universitaires en optant
        pour l ‘anglais ……..Mais le destin en a décidé autrement pour la plupart
        d’entre nous où chacun a réussi dans le domaine qu’il avait choisi !
        C’ est toujours avec une grande joie que je te lis Cher Mémoria et …….
        à un de ces jours !

  10. Mémoria

    Corrigez…Leibniz profondément croyant « en un monde meilleur »
    Mes excuses !

    • Imène

      Bonsoir Mémoria , Tous !
      Je n’ai jamais vu Sidi belabès , ni autres villes de l’ouest ( excepté Oran )..mais en lisant votre article qui décrit avec bcp d’acuité cet attachement quasi-viscéral que vous avez pour votre ville , berceau de vos amours , des sensations , des souvenirs à chaque coin de rue , ces visages aimés vivants ou disparus..en lisant ces lignes , je me suis surprise à aimer SBA ! par contagion ..avec cette étrange et intriguante sensation de  » déjà vu , dejà connu !! tellement ce petit bout de mon vaste pays m’est devenu familier !! en pensant que les rues ne sont pas sales , que les immeubles ne sont pas hideux ( pour reprendre les mots de K.Daoud ) que les eaux de la mekerra sont limpides ( clin d’oeil à Chot L ) bien sûr , je dois ces connaissances à la Vdsba , et ses talentueux blogueurs, journalistes , reporters..mais surtout grâce à mes amitiés virtuelles , qui pour moi , sont réelles , avec des visages , des noms ( qu’importe des pesudos ! ) : Mme CH , 3mirouche , mohammed squatteur , Chot ..pour ne citer que ceux là , ( la liste est encore longue ) des frères , une soeur , pour qui j’éprouve bcp d’affection et tendresse comme s’ils étaient ma famille …Bien sûr Mémoria , mes attaches , mes plus beaux souvenirs sont à Alger , la ville où j’ai grandi ..ces ruelles , ces grands boulevards , sa baie et sa vue imprenable sur la mer , les sensations , les odeurs..mon école , mon lycée Omar racim , mes ami(es ) , ma famille ..il ya aussi les Aurès de mes origines ,un autre décor : la nature y est rude ..les hommes libres , des héros ( femmes et hommes ) anonymes que l’histoire et les politiques ont sciemment occulté ! et pourtant ils ont mis la france à genoux !..Mémoria , merci d’être , merci pour votre ( vos ) belle (s ) contribution , c’est toujours un grand plaisir sans cesse renouvelé , de vous lire ..Merci , essalam aleikoum.

  11. OUERRAD en squatteur

    Bonsoir , Imene , fille de KAHINA , bravo , tu as tout dit , encore une fois bravo ,,,, applaudissez toutes et tous , le bonjour a MAM .
    PS . controle medicale satisfaisant ..

  12. Imène

    Merci Squatteur ..enfant de la Mekerra ! oulid Gambetta, oulid lebled ! tu vois dans ma tête je connais SBA zenga , zenga ( lool ) el hamdoullah ya Mohammed 3ala salamatik ..vraiment je suis trés contente que tout s’est bien passé , que tes examens sont satisfaisants : el hamdoulillah wa echoukrou lillah!
    Tu sais squatteur , ce que je regrette sincérement c’est qu’il n’ya pas bcp ( pratiquement pas ) de femmes sur la vdsba ..depuis le retrait de nos amies SBn de l’autre rive – que je salue au passage – et c’est vraiment dommage..tu ne trouves pas ?
    Merci pour mam , elle te le rend bien. Salem !

Répondre