La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbes : Les malfaçons, une spécialité locale.

A Sidi Bel Abbes, ils sont nombreux qui a chaque coin de rue, vous disent avec le LSP et les autres formules de logements, notre wilaya occupe un bon rang national, oui statistiquement c’est vérifiable, mais aussi on a construit une ville dans une ville (Sidi Djillali) avec des problèmes qui n’apparaissent pas totalement….face a cela, une spécialité locale, d’aucuns diront c’est national, or le recoupement des informations fait ressortir notre présent constat, fruit d’une complaisance très large. une preuve supplémentaire la voici selon une source journalistique :  Les habitants de la cité 270 logements socio-locatifs dans le quartier Larbi Ben M’hidi, dans la ville de Sidi Bel-Abbès, ont peur de se réveiller un jour sous les décombres. Pas plus de 14 mois depuis leur relogement dans les immeubles et les malfaçons commencent à faire apparition, surtout au niveau des blocs A1 et A2. C’est ce qui a été rapporté dans une correspondance signée par le président du Comité de la cité 270 LSL. Un regard implanté au milieu de l’appartement d’un locataire situé au rez-de- chaussée était bloqué et débordé, laissant dégager des odeurs nauséabondes et fait l’objet de travaux de nettoiement par les services de l’OPGI. Selon le contenu de la correspondance, le regard continue toujours à dégager de mauvaises odeurs et même des rats y sortent et s’introduisent dans les autres appartements. Ces odeurs risquent de se répercuter sur leur santé et leur causer des maladies. Par ailleurs, les travaux ont malheureusement occasionné, selon le contenu de la pétition, un affaissement au niveau du bloc G1, ce qui fait la peur des locataires qui ne cessent pas de revendiquer une réhabilitation du bloc et de remédier à cet état. Ces immeubles censés les abriter commencent déjà à se délabrer. Les pétitionnaires ont également soulevé un autre problème, celui des poteaux d’électricité non protégés, ce qui sème la panique parmi les résidents de la dite cité, surtout durant les journées pluviales, l’eau peut s’infiltrer et imprégner les câbles et il faut imaginer les conséquences, diront- ils.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=6514

Posté par le Juil 25 2011. inséré dans ACTUALITE, SBA VILLE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

16 Commentaires pour “Sidi Bel Abbes : Les malfaçons, une spécialité locale.”

  1. SAIM M ( sba)

    C’est le régne de la médiocrité et de l’incompétence à tous les niveaux. Mr. Boudiaf « Allah yerhmah » avait posé cette question en 1963 , dans son livre du même titre : oû va l’Algérie ?

  2. Mahiedinne

    Puisque on évoque les logements LSP ,je vous invite a aller visiter les 320 logements LSP ( Tounsi omar) sis à la rocade en face la cité militaire. je vous assure que c’est une calamité et je me demande, y a t’il un conducteur des travaux et est ce que Mr omar Tounsi a vue au moins une fois ce qui se passe dans ses chantiers .Un logement à 2 800 000,00 (3 pieces) dont les malfaçons sautent aux yeux .J’ai beau vous expliquer mais il est préférable d’aller constater vous même ,c’est une honte et du vol caractérisé et autorisé par l’état .je vous informe que l’entreprise a évalué le coût de ces logements en 2007 à 1 500 000,00 DA aujourd’hui Mr Tounsi en demande 600000,00 DA en plus sans parlé des 700 000,00 DA d’aide de l’état . OU êtes vous Monsieur le Wali?

  3. Madjid T( Toulouse)

    Ces soi-disant promoteurs ne sont à vrai dire que des escrocs déguisés, qui sont entrain de se sucrer sur le dos du pauvre citoyen , avec la complicité des décideurs et des faux-contrôleurs , tous corrompus. L’Algérie ne sera jamais un pays normal . C’est  » taag ala man taag oua Allah yjib elkheir ».

  4. Benkhaled A ( sba)

    En vérité , c’est la jungle en Algérie. Tout le monde s’est déclaré promoteur immobilier. J’en connais quelques-uns qui ne savent même pas écrire leurs noms .La majorité n’a rien à voir avec le métier.Ils n’ont aucune compétence .Ils sont là juste pour profiter de l’opportunité et se faire le maximum d’argent avec la complicité de responsables passifs et corrompus, avant de retourner leurs vestes et aller blanchir cet argent mal-acquis ou le transférer à l’étranger. C’est une petite mafia qui deviendra grande. Le système est pourri. Tout est à refaire !

    • Youssef

      c’est vraiment la jungle Bebkhaled ,qui de nos jours fi-eldjazaïr possède une quelconque compétence ?
      rahna ghir enzidou ouen -choufou .
      On le voit de jour en jour ,du jamais vu on a eu notre indépendance il y-a 49 ans et je conçois qu’on a fait un grand bond sauf que ce bond au lieu d’être en avant comme tout pays qui se respecte ,il a été fait en arrière comme si chez-nous les yeux sont placés avec le cervelet et tout le monde sait tout et connait tout ,quiconque achète une scie égoïne ou une toupie se déclare menuisier ou bien ébéniste.
      Celui qui prend un crayon et une planche à dessin se dit architecte quand à ceux qui tiennent une truelle à la main se disent maçons et entrepreneurs ,entrepreneurs de quoi ,de HEFF ET DE FISTI ,c’est ça notre algérie ,je prend une Tenaille
      entre les mais et je suis dentiste.
      Ainsi va la vie dans notre bel-gourbi

  5. chaib draa tani djamel cnasc

    vous parlez des promoteurs c’est les plus grands voleurs avec leurs c.t.c corrompus ils font 9à12 ans pour terminer leurs projets quand aux nouveaux locataires on leur suce leur sang n’oubliez qu’il y allah et tout ces promoteurs_voleurs payeront de leur santé (regardez quelques uns comment ils sont ils regardent la nouritture et ne la mangent pas rahom ikhalsou fe dounia

  6. Blaha mourad

    Le problème des malfçons est consubstenciel avec les travaux et le manque de maîtrise technique des promoteurs( slam test en beton, études de terrains etc)
    Plus gravement l’algérien est démuni à la constation de vices et malfaçons parce que notre pays n’a pas de culture légale et celle des obligations contractuelles.
    La loi est censée protéger l’acquéreur contre les malfaçons dans des délais de 1 an , 3 ans et 5 ans selon la garantie décennale.
    A chacun ses responsabilité: architecte, promoteurs, sous-traitant.
    Réglons les litiges par le droit et pas par l’émotion.
    Le droit arbitre les conflits entre les parties et c’est pour cela qu’il nous faut un état de tous les droits ( et devoirs)

  7. Blaha mourad

    JE VOUDRAI DIRE A yOUSSEF QUE LA CRITIQUE EST FACILE ET QU’IL DOIT APPORTER DES PROPOSITIONS QUI FASSENT AVANCER LE SCHMILBLIK

    • Youssef

      je dois dire à blaha que j’ai formulé une critique judicieuse concernant les compétences .Or je n’ai dis que ce que je connais en voix de conséquences et en connaissance de cause,concernant le pus les travaux du BTP ,et ne se dit pas ingénieur en génie civil qui veut .Certes je conçois que les jeunes sont bardés de dipl^me sauf qu’ils n’exploitent aucunement leurs acquits sur le terrains .
      Voilà Blaha pour le Schmilblik faisons appel à son créateur Guy LUX,sachant que les belles batisses de notre ville ne sont plus du LUXE.
      Aller sans rancunes et je ne me permettrai pas d’apporter une quelconque proposition car le bureau d’études de la wilaya ,et je sais qu’il fréquente se journal ainsi que la direction de la commission ,et meme le vice Papc est mieux placé pour agir,peut le faire mieux que moi .
      Très bonne continuation mais dans l’Azur

  8. akildar

    que de palabres! Les habitants de tous les immeubles ayant constaté les malfaçons doivent s’unirent ,former une association,voter pour les gens intègres et faire des constats avec l’aide des huissiers ,puis ester en justice le promoteur qui a construit les bâtiments.La justice si elle est fiable prendra sans aucun doute ses dispositions et condamnera ces pseudos promoteurs à faire des réparations urgentesMalheureuseùment on constate toujours qu’il n’y a aucune entente entre les voisins des immeubles ce qui fait la joie des promoteurs.Qu’ALLAH nous vienne en aide.

  9. benali H

    Ce journal electronique apporte un bol d’air frais. Il est interractif et permet à toutes les opinions de s’exprimer.
    Une société de débats et non de coups bas est en train de dessiner.
    Keep up the good job. Bravo

  10. Miloudi Fethi

    Cher Redacteur / Redactrice

    Laghaouati Aicha employé du tribunal de Sidi Bel Abbés
    Epouse Boualami Azziz proritaire d’un logement dans la city des enseignants, a beneficiée d’un logement LSP dans le
    projet « 106 logements Sidi Bel Abbés ».(adresse du promoteur TOUNSI Omar qui est aussi propriaitaire de la laiterie « fromalait zone industrielle Sidi Bel Abbes)

    2ème aquereur Mr Gherici Norredine emigré, non salarie en algerie fiches de paies et attestation de travail falcifiées, a beneficié d’un logement LSP dans le meme projet « 106 logements Sidi Bel Abbés »

    Cordialement
    Miloudi Fethi

  11. soltani

    combien de logement ont ete distribues a des gens fortunes.j’en connais pas mal.voila un homme qui denonce en ecrivant son nom un emmigré.ils sont nombreux les emmigres a avoir beneficier de logements sociaux et ils sont nombreux ceux qui ont revendu leur logement.ou est l’etat,on le cherche partout.

  12. el guelliti

    @ soltani
    @fethi
    il ne faut pas s’attendre a des grands bouleversements , le despotisme genere tout les maux de notre pays.ce systeme politique est responsable des magouilles.j’attends avec impatience le grand
    NETTOYAGE de l’algerie.Ce régime n’est pas  » RÉFORMABLE » .

Répondre