La Voix De Sidi Bel Abbes

SIDI BEL-ABBES: Les différents festivals maintenus pour 2012

Au vu des données fournies cette fin de semaine, nous avons relevé que les différents festivals (danses populaires), qui revêtent un cachet international, celui du raï, celui des écoles d’art et jeunes talents, le théâtre Maghrébin…ainsi que le salon du théâtre pour enfants et les semaines culturelles inter-wilayas sont destinataires de subventions financières, ce qui explique leur maintien. Car souvent des rumeurs insistantes délocalisent un festival ou autre activité… Le montant retenu est de l’ordre de 10.000.000,00 de DA, soit près de 3% du budget primitif de l’année 2012.

Pour le premier festival des danses populaires qui est international, on indique un montant de 3.000.000,00 de DA. Pour le raï, 1.000.000,00 de DA, le même montant pour les jeunes talents. Pour le festival maghrébin du théâtre, on indique 1.200.000,00 de DA, quant au salon du théâtre, il est fait part de 600.000,00 DA. Par contre, les semaines culturelles inter-wilayas ont bénéficié de 500.000,00 DA, indique notre source.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=9003

Posté par le Oct 31 2011. inséré dans ACTUALITE, SBA PROFONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

6 Commentaires pour “SIDI BEL-ABBES: Les différents festivals maintenus pour 2012”

  1. houria f

    le festival du rai por remanger.le festival danses malgre la desorganistion maintenus ne peut on mieux faire

  2. b bouyedjra

    encore le rai

  3. gaffour d sba

    le festival de la danse sans troupes de belabbes cela se passa l’an passe le festival du rai des elus pris encharge dans le grand hotel versailles je vais vous envoyer des photos d’un elu de la mairie et son etat apres une soiree arrosee

  4. gafffour

    je ne pense que le journal va publier mais ces photos dont une avec une tunisienne qui est passe chez des copains dans un autre nouvel hotel seront distribuees dans la campagne elctorale. dons je na pari pas avec l air,. je m’appelle gaffour et cet elu j’ai eu affaire a lui pendant meidet ramadhen

  5. Abbes 22

    Le comble c’est qu’on continue à nous imposer des ABDOU et cie alors que les vrais belabbésiens n’en veulent pas de cette frange de la société. Que les responsables daignent exporter ces pseudo chanteurs dans leurs dechras. je suis certains qu’ils vont etre chassés. C’est dommage pour une ville comme Belabbes. On continue à gaspiller l’argent des contribuables. C’est honteux.

Répondre