La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi bel abbes :Les conseillers de l’éducation protestent contre les propositions d’amendement du statut particulier des travailleurs de leur secteur

Ce matin et par l’intermediaire de Mr Mestari Noredine qui est un des représentants de cette importante corporation des conseillers de l’éducation nous avons été destinataire d’une pétition ou il est question de protestation légitime relative a  la réouverture du statut particulier des travailleurs de l’éducation qui  a conduit à des propositions formulées par les partenaires sociaux. Voyons ce qu’ils disent : »Nous avons, nous conseillers de l’éducation, salué tous les efforts consentis qui visent à la définition d’un statut stable et durable pour les fonctionnaires de l’éducation nationale.

Nous manifestons néanmoins notre mécontentement et protestons contre la plate forme proposée que nous jugeons irrégulière et discriminatoire. En effet, la mouture finale qui sera rédigée et présentée au gouvernement ne porte aucune mention sur la classification des conseillers de l’éducation et ce, malgré les propositions issues des négociations avec les partenaires sociaux et qui ont abouti à classer le conseiller de l’éducation dans la catégorie 15.Nous nous sommes pourtant réjouis d’apprendre la création de nouveaux grades pour nos collègues les enseignants (professeur formateur, principale, censeur) ; ce qui leur permettra de bénéficier d’une promotion sans quitter le poste d’enseignant. D’autres collègues ont bénéficié d’avancement dans les catégories, nous citons  à titre d’exemple (Directeur de collège : 16, Directeur d’école : 14, Conseiller de l’orientation : 14, Censeur de lycée : 16).Le conseiller de l’éducation, ne jouit d’aucune reconnaissance dans ce statut et pourtant il occupe bel et bien un poste de responsabilité classé à la catégorie 13 (Bac+5). Cet état de fait ne fait que créer, nous sommes convaincus, la confusion et la remise en cause des responsabilités éducatives. Nous considérons cette situation comme une forme de marginalisation et de déconsidération pour le simple fait que si les choses restent ce qu’elles sont, les enseignants n’aspireront plus jamais à la promotion dans ce poste, si promotion il y a car le grade de professeur principal ou formateur leur convient parfaitement.

Nous revendiquons que le nouveau classement de catégories soit revu et nous sommes par conséquent décidés de mener une action de protestation, déterminés à aller au bout de nos revendications et résolus à réintégrer nos postes d’origines (PEM) où nous seront mieux valorisés comme professeurs principaux »conclut la même source en s’adressant a lavoixdesidibelabbes.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=12158

Posté par le Mar 27 2012. inséré dans ACTUALITE, ALGERIE, SBA PROFONDE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

22 Commentaires pour “Sidi bel abbes :Les conseillers de l’éducation protestent contre les propositions d’amendement du statut particulier des travailleurs de leur secteur”

  1. hamdi retaité education oran

    les surveillants généraux c’est comme cela que l’on les nomme souvent sont un mailon essentiel dans l’organisation scolaire ils ont été lachéspar vleurs faux réprésentants opprtunistes des différents syndicats ils doivent s’unir et bouger vite

  2. syndicaliste

    informer tous vos colegues et essayez de faire impliquer les autres collegues de partout

  3. naimi

    j’ai emis notre avis en tant qu’enseignant sur notre reprobation contre ce statut ficelle selon le gout des directeurs et inspecteurs ,j’attend toujours qu’il soit a la une de votre journal;je saisis cette opportunite pour dire que les actions menee par notre corporation ont ete vaines et que les ponctions sur salaires nous les avons subis seuls par contre les autres n’ont pas fait part a nos actions et certains de ces responsables contraignaient les enseignants a travailler ou a casser la greve comme l’ont fait certains inspecteurs en organisant des seminaires ou journees pedagogiques.

  4. boubakar benhaddou

    c »est bien cette initiative de la part des conseillers que j’espere portera ses fruits nchallah; comme je deplore certains chefs d’etablissements qui ont fait leur necessaires pour casser les greves precedantes! et les voila recompenser « bings » sans produire d’efforts! comme meme je proteste avec tout ce qui est enseignent ,c’est mon principe fondamental jusqu’a la retraite nchallah: go mestari !

  5. g aicha

    il faut faire du bruit si noredine et tes collegues doivent se mobiliser

  6. Amyna

    Notre éducation nationale est malade et je dirai agonisante. Le personnel éducatif est las, vraiment fatigué à cause des conditions désastreuses de travail. En plus, les collègues responsables administratifs qui sont censés défendre nos institutions éducatives contre cette médiocrité latente, se dressent contre les autres collègues, oubliant que le koursi n’est pas éternel. Pour pouvoir s’en sortir face à ces égoïstes du pouvoir, il faut absolument que tous les syndicats autonomes s’unissent pour mettre fin à la hogra vis à vis du personnel qui revendiquent ses droits

  7. observateur

    que veulent vraiment ces surveillants generaux qui se contentent tout au long de la journee pour faire le boulot aux braccasses directeurs enfants du copiage et de passe droit pour ne pas dire que cette classe de s
    oit- disant conseillets passent egalement leur temps à guetter les professeurs pourd ‘eventuelles ponctions et pourtant dans un passé recent ils etaits ces pauvres des enseignants parfois de petits enseignants et je me demande pourquoi ce syndicaliste encourage la protestation au detriment des eleves ?Dont acte

    • c d'education

      ki est tu pour juger les c d’education de cette maniere nous sommes les vrai travailleur de l’education allah yahdik

      • boubakar benhaddou

        ceux qui ont fait les greves precedantes pour le salaire et le statut c’est bien les enseignants! et on les a recompensè de la sorte! tout le personnel doit reagir pour revendiquer ensemble,je le redis:je deplore la reaction negative de certains chefs d’ètablissements lord des greves!

  8. benali sba

    monsieur revoyez votre jugement radical ces gens la revendiquent leurs droits bafouées vous aussi vous réagirez si on vous ursuperez

  9. salah

    les conseillers d’éducation sont classés à la catégorie 13 autant que les directeurs de C.E.M . Il parait que se sont des bras cassés car ils se roulent les pouces à longueur de journée,se sont des fainéants car ils ont quitté la classe pour se reposer; ils ont un salaire sans contre partie,alors retournez à vos classes si vous avez le courage.

  10. kaddour

    ecouter je vois mal un directeur de cem classe la 16 qui a un niveau de 4eme annee a presque la meme categorie qu’un medecin dans la fonction publique.allez y comprendre ça.

  11. observateur

    ces directeurs ou conseillers qui se sont transformés en un laps de temps record par voie de d’examens de copiage en bourreau des enseignants à la competence reconnue ne cessentde quemander une augmentation et un statut demesuré qui depassent de loin leur niveau intellectuel et pourtant ces responsables fantomes à chaque greve sont là pour detruire cet elan de mouvement legal qui a appor’té que des miettes aux enseignants et du gros lot à ces soit disant responsables. Aux naifs enseignants,que je leur conseille de ne plus se pieger par la greve ou tout simplement faire greve pour contrer ces responsables opportunistes et profiteurs

    • boubakar benhaddou

      bonjour « observateur »: les enseignents qui sont encore en exercice avec les èleves ne sont pas naifs mais ce sont des gens simples qui ont refusè d’integrer dans l’administration par la voie du « copiage », »corruption » et « fraude! on se connait entre nous,hamdollilah li fi kerchah tben ikhaf mannar!!! merci pour le conseil comme meme,message recu

  12. observateur

    des postes de directeurs d’ecoles primaires sont ouverts aux pretendants de cette responsabilité dit-on selon les echos 24postes disposés à un concours de recrutement

  13. obserevateur

    despostes de direecteurd »ecoles primaires sont ouverts aux pretendantsdit -on 24 postes mis au service des interesses par la fonction publique par voie de concours , alors de l’autre coté du C.E.M une dizaine de postes sont confisqués par les responsables de la direction de l’education par voie de liste additive faisant fi à la reglementation en vigueur regissant les concours , n’a t-il pas pas anguille sous roche pourquoi deux poids deux mesures messieurs les responsables , ces directeurs ‘ajoutés’ d’une facon illegale doivent transiter par la voie de concours et cette liste additive n’a jamais existé depuis l’antiquité Responsables de la fonction publique ‘reagissez- vous avant que ce ne soit trop tard et par la rendre à cesar ce qui appartient à cesar ?DONT ACTE

  14. NABIL

    Mr Observteur a lire vos commentaires je dirais que vous etes un enseignant » RATE » plus que ça un bras casse de l’enseignement a ma connaissance certains de ces conseillers ou directeurs tout comme certain enseignants que ce soit du primaire ou du moyen ont un niveau intellectuel que tu n’atteindra jamais tant que tu sera en vie je suis sure que tu n’a même pas ton BAC ou bien tu est de ceux qui ont eu un coup de pouce sans rancune car dans main il y a cinq doigts

  15. NABIL

    lire dans une main

  16. observateur

    qui se sent morveux il ne doit qu’à se moucher cher nabil pourquoi sens -tu visé par mes observations où est cette cette liberté d’expression tant décriée par la societé algerienne à moins que tu n’aies

    qui se sent morveux n’a qu’ à se moucher dit-on ; .Pour te sens -tu viser par mes observations où est cette liberté d’expression tant decriée par la societe algerienne à moins que tu ne sois pas algerien.Sans rancunes cher Nabil

  17. momo

    ces S.G. doivent s’occuper d’abord d’eduquer nos morveux d’ou leur nom.les D.E.M. pas les anciens ont peur des S.G. ces derniers outrepassent leurs prerogatives et entrent en conflit avec siadhoum les P.E.M. S’ ils etaient capables ils seraient restes prof.j’invite les prof à ignorer cette categorie de bras cassés.

Répondre