La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbes : Les Andaloussiates battent leur plein au théâtre de verdure  »Saim Lakhdar »

Plusieurs activités culturelles ont marqué ce mois sacré de Ramadan 2011, et meme demain soir au niveau de l’hôtel Beni Tthela (on y reviendra) verra une réception qui sera organisée au profit de 23 lauréats de la ville de Sidi Bel Abbes. L’animation sera confiée au jeune Nouar Abdennour indique notre source de la mairie de Sidi Bel Abbes. Par ailleurs, notre confrère H. Mohamed évoque la sixième édition musicale intitulée «Andalousiate Ramadhan» de la ville de Sidi Bel Abbès aura tenu toutes ses promesses. La manifestation, qui s’est étalée sur une quinzaine de jours, a été l’occasion pour les adeptes de la musique andalouse de renouer avec l’ambiance et la convivialité que procurent de tels évènements culturels. La scène du Théâtre de verdure, devenue en ces soirées du Ramadhan l’un des sites d’animation les plus attractifs, a vu défiler plusieurs troupes artistiques issues des quatre coins du pays. On citera, à ce propos, les associations Mustpaha Belkhodja, Ibn Bahdja, Awtar Tilimsen, El Mouwahidia, El Andalousdia, Nassim El Andalous et Angham El Andalouss qui, à l’image des orchestres Awtar El Arabi et Zakria Ben M’rah, ont eu le mérite de présenter, comme de coutume, au public des prestations musicales de bonne facture. La richesse du répertoire musical qui a été programmé durant cette édition a, en effet, permis aux spectateurs, venus nombreux pour la circonstance, de s’offrir allègrement de réels moments de plaisir en se délectant de chansons mélodieuses léguées par d’illustres maîtres de la musique andalouse. En somme, des chansons qui dégagent un parfum d’authenticité, d’exaltation et de romance. Bref, des airs au rythme entraînant dont le contenu s’inspire des choses de la vie. Pari gagné pour les organisateurs de cette nouvelle édition des Andalousiates Ramadhan, dans la mesure où celle-ci a permis de répondre à ce besoin irrépressible de se divertir qu’ont les citoyens en quête de détente et de délassement. Pour s’en convaincre, il suffit de s’en remettre aux impressions livrées à ce propos par quelques spectateurs qui n’ont pas tari déloges en qualifiant cette édition musicale de véritable réussite. Mais, au-delà des prestations musicales fournies par les interprètes, il faut préciser, à juste titre, que la bonne organisation technique et matérielle de la manifestion y a été pour quelque chose. Visiblement éblouis par l’ambiance de bon aloi et de bonhomie qui ont prévalu tout au long de ces soirées, bon nombre de mélomanes pensent déjà aux prochaines Andalousite Ramadhan. Certains d’entre eux, proches des organisateurs, feront remarquer à ce sujet que les troupes musicales y participent moins pour un quelconque gain ou revenu que pour faire plaisir au public avec lequel ils aiment partager leur passion.

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=7486

Posté par le Août 27 2011. inséré dans ACTUALITE, EVENEMENTS. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez répondre ou laisser un trackback à cet article

9 Commentaires pour “Sidi Bel Abbes : Les Andaloussiates battent leur plein au théâtre de verdure  »Saim Lakhdar »”

  1. Bashir B. musicien

    Madame Regine Tari, vous vous étes pas trompée, c’est le méme lieu avec une réhabilitation de ce théatre de verdure qui est situé dans l’espace du jardin publique avec comme site mitoyen la piscine municipale si vous souhaiter avoir des vidéos de cette manifestation culturelle établie depuis longue date faite le savoir par e-mail a l’administrateur que je connais et me fera part de cela est d’ordre personnel. Bonne soirée.

  2. shemssou t andalou sba

    madame regine tari l »an prochain si dieu veut vous serez dans les premieres loges pour assister antre spectacle.

  3. rectification

    Je me permets d’intervenir pour apporter ma contribution en faisant une petite remarque sur une petite coquille qui s’est glissée dans le titre de cet article « les andaloussiates battent leur plein ». Le problème porte sur le mot « leur » or on dit « la fete bat son plein » au singulier : « son » n’est pas un adjectif possessif (mon, ton, son…) mais représente le bruit (le son). Donc, au pluriel on obtient « les fetes battent son plein ». Pardonnez cette intervention et aidoukoum moubarek.

  4. belabbesien limite

    c’est vrai vous etes champion tu vas recevoir une medaille

  5. Christian Vezon

    Au théatre de verdure,j’y avais vu Marcel Amont et un imitateur humouriste Claude Véga ( je crois que pour ce dernier,nous n’avions pas les moyens,et avce mes camarades nous avions trouvé un moyen pour voir gratis) .Le cadre était magnifique.

    • gaffour long d'eau

      madame partagez avec nous notre fete d’abord et puis pouvez vious nous ou aviiez vous entenduparler chez vous du celebre international de foot ball du scba liminiana ne a sidi belabbes t qui serait mort dans les annes45 .un ami fait des recherches sur les liminana une grand famillebelabbesienne

  6. allal

    j’ai aimé cette manifestation culturelle dans la quelle je participe en tant que musicien et chanteur merci pour le dévouement des personnes amoureux de la musique andalousse

Répondre