La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbés : L’ENIE inaugure une nouvelle plateforme de production /Par Abdelkrim Mammeri.

10616239_10202950069375355_8428848663842225421_n   La plateforme électronique (cluster) de l’Entreprise nationale des industries électroniques est opérationnelle depuis la mi-février.

Elle a été inaugurée officiellement par le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb, en visite de travail dans la  wilaya de Sidi Bel Abbès. L’entrée en production de cette première usine d’intégration électronique réalisée par l’ENIE et spécialisée dans la fabrication de tous types de cartes électroniques, d’équipements professionnels et de produits grand public, «constitue le point de départ de la concrétisation en Algérie de l’un des plus importants projets inscrits dans le cadre de sa nouvelle stratégie industrielle», a affirmé Bouchouareb. Le «cluster» de l’ENIE est doté d’une capacité de production de 300.000 produits/an parmi lesquels figurent des cartes électroniques, et permet l’intégration de pièces plastiques et polystyrène.

La configuration de ce cluster se présente sous forme de plusieurs entités disposées en grappes, chacune dans un segment d’activité distinct mais complémentaire de la filière, selon les dirigeants de cette firme publique. Les nouveaux produits de l’ENIE devront, d’après le PDG de l’entreprise, également bénéficier de la certification Iso 9001 version 2008 relative au système de management de la qualité, lui permettant de conformer la qualité de ses produits et services aux normes internationales et renforcer ainsi sa compétitivité sur les marchés intérieur et extérieur. Selon son PDG, Djamel Bekara, l’entreprise prépare un plan d’action pour exporter ses produits, notamment, vers les pays du Maghreb et de l’Afrique.

Par ailleurs, le ministre de l’Industrie a inspecté le site de réalisation de la nouvelle unité de fabrication de panneaux photovoltaïques dont l’entrée en production est prévue à la fin du premier semestre de l’année 2015. Rappelons que l’ENIE et la firme américaine Spire Semiconductor avaient signé, fin 2013, un contrat de partenariat pour l’encapsulation de panneaux solaires. D’un montant global de 2 milliards de dinars, le contrat prévoit dans une première phase l’acquisition d’une chaîne d’encapsulation robotisée auprès de l’équipementier américain. Les gestionnaires de l’ENIE tablent, en ce sens, sur des perspectives de production d’une capacité totale de 6 mégawatts.

En seconde phase, l’ENIE compte, selon son PDG, réhabiliter ses installations pour développer les galettes de silicium (Wafer) qui constituent le composant de base, entrant dans la fabrication de puces d’ordinateurs et de cellules solaires. M. Bekarra rappelle, à ce propos, que l’ENIE s’est lancée depuis 3 ans dans l’installation de kits solaires et de l’équipement de plusieurs organismes et structures en panneaux photovoltaïques dont l’aéroport Ahmed Ben Bella d’Es Senia (Oran).

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=58908

Posté par le Mar 2 2015. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

11 Commentaires pour “Sidi Bel Abbés : L’ENIE inaugure une nouvelle plateforme de production /Par Abdelkrim Mammeri.”

  1. IMED MUSTAPHA

    IL faut prévoir un budget spécifique pour L’ENIE dés la conception des projets
    aussi communiquer doit faire partie intégrante du projet.

  2. Nory

    J’arrive a avoir une idée sur ce pole industriel de pointe qui fut un grand fleuron Je ne doute jamais du désir de bien faire et du dévouement des cadres.

  3. Hocine .C

    Projet intéressant . Avec des travailleurs sérieux , motivés et aussi des cadres dirigeants compétents , l’ENIE peut atteindre ses objectifs .

  4. bouatra

    je souhaite a nos jeunes une bonne continuité ainsi que le PDG jamel BAKARA qui opte pour des produits BLADI fiable ET durable

  5. Hakem abderrahmane

    J’espère que les dirigeants actuels de L’ENIE feront mieux que les anciens!

  6. chaibdraa tani djamel

    Que les travailleurs prennent soin de cette usine ENIE ,c’est leur « KHOBZETHOUME »

  7. mohamedDD

    je ne sais pas si elle existe, mais une convention entre ENIE et l’Université sera une première dans le domaine de la formation et la recherche ……. à encourager le monde du travail a allé vers le monde universitaire et réciproquement, ce ne sera que justice vis à vis de la société algérienne – elle le mérite-

  8. OUERRAD

    Cette activite aurait du etre lancer depuis belle lurette , que de pertes en devise a subi le bled .Et surtout que de desagrements avons nous subi , rien que dans le cadre de la carte chiffa ?Bloquees , plus d une annee car il y avait un seul contrat avec un seul fournisseur qui faisait la pluie et le beau temps .
    QUAND EST CE LA PREMIERE CARTE ELECTRONIQUE BEL ABBESIENNE ?

  9. Mme CH

    Je ne sais pas si les Belabbésiens se rendent compte ou pas mais ils possèdent un vrai bijou… »l’ENIE »…!!! Mais pour préserver ce pôle électronique que beaucoup de loups envient, il faut d’abord qu’il soit géré par de bons gestionnaires au sens très large du mot et un personnel qualifié doté d’une expertise appropriée…!!! Les responsables doivent valoriser l’appareil de production pour améliorer la qualité et la quantité de leurs produits et injecter une bonne partie des bénéfices dans la recherche scientifique et l’innovation technologique, tout ça pour faire face à la dure concurrence, le plus souvent déloyale observée sur le marché national et international…!! Ainsi l’ENIE sera un leader dans ce domaine et un passage obligé pour tout partenariat gagnant-gagnant..!!!

    L’Algérie a adopté en février 2011 un ambitieux Programme de développement des énergies renouvelables (PNR) qui prévoit une production de 22.000 MW d’électricité de source renouvelable, alors l’ENIE aura son mot à dire dans ce domaine aussi..!!

    Imaginez l’impact d’un développement considérable de cette entreprise sur la ville et toute la région…????

    On a tout pour avoir une ville belle, propre, et développée, alors qu’est ce que vous attendez…??? Secouez-vous bon sang….!!!

  10. Abbassi SBA

    L’exemple de la spisme qui a fermé ses portes injustement en 2007 malgré ses richesses est toujours vivace dans les esprits des bel abbesiens . J’espère que l’ENIE ira trés loin avec ce projet intéressant à plus d’un titre et que les cadres dirigeants soient à la hauteur de la confiance placée en eux .

  11. BENATTOU

    IL faut essayer par tous les moyens de donner à cette grande usine sa place internationale.
    Pourquoi pas ? Rien n’est impossible.

Répondre