La Voix De Sidi Bel Abbes

Sidi Bel Abbès : Le vieux marché d’El Graba tombe en ruine

sba_13

Les marchands de fruits et légumes activant dans le vieux marché d’El Graba de Sidi Bel Abbès vivent, depuis quelques années déjà, dans l’attente d’une hypothétique restauration de leur établissement commercial. Drainant quotidiennement de nombreux ménages constitués majoritairement de petites bourses, le site est, en effet, pratiquement confiné dans un état de délabrement que déplorent autant les vendeurs que les consommateurs potentiels. Les avis formulés, à ce propos, par les uns et les autres sont unanimes pour dire que l’édifice devrait impérativement faire l’objet d’une opération d’aménagement pressante qui lui éviterait de tomber fatalement en ruine.Une telle alternative est d’autant plus nécessaire, souligneront expressément certains commerçants, que les travaux de restauration du vieux marché avaient, par le passé, été annoncés à maintes reprises par des responsables et élus locaux au cours de leurs brèves visites effectuées successivement dans le site. Datant de l’ère coloniale, l’édifice se compose, en guise de rez-de-chaussée, d’une cave éclairée, à longueur de journées, par quelques ampoules diffusant des lueurs blafardes. Surélevée d’un étage où l’activité commerciale se résume à quelques bouchers, épiciers, et autres herboristes, le rez-de-chaussée constitue manifestement un véritable lieu de prédilection pour les couches sociales modestes en quête de produits de consommation à moindre coût

sba_12

URL courte: http://lavoixdesidibelabbes.info/?p=57056

Posté par le Déc 16 2014. inséré dans ACTUALITE, CE QUE DIT LA PRESSE. Vous pouvez suivre les réponses de cet article à travers le RSS 2.0. Vous pouvez aller à la fin et répondre. Le Ping est actuellement interdit.

13 Commentaires pour “Sidi Bel Abbès : Le vieux marché d’El Graba tombe en ruine”

  1. chaibdraa tani djamel

    Il fallait penser de construire le nouveau marché de fruits et de légumes à la place de celui qu’on appelle GUARGUENTA ,mais CHKOUNE YASMA3E ZABORAKE YA DAOUD

  2. OUERRAD en squatteur

    Tous nos marches , sont des semblant de marches , il ne faut pas se leurrer , aucune gestion saine et pas de mesures de securite .De plus , comme partout ailleurs les commercants a l etroit ont envahis les rues adjacentes resultas ;ce que vous endurez tous les jours .

  3. Mouha

    S belabbes mérite mieux !

  4. madjid

    la mairie est indifférente c’est son rôle.

  5. Omar

    Tu parles d’un Marché, une écurie des odeurs nauséabondes,à faire fuir un raton-laveur.Un marché doit être achalandé comme il se doit or chez nous quelques corbeilles ici et là et voilà déchets par terre de toutes sortes, ça braille à tue-tête en longueur de journée pas de règles pas de structures murs délabrés aucune sécurité si par malheur ça prends feu,On ne tient pas compte des prérogatives concernant l’ensemble du soi-disant Marché c’est marrant chez nous c’est toujours du à peu près pas d’innovations aucune enfin voilà je voulais mettre mon grain de sel comme d’habitude, en espérant que nos « responsables » s’ils en existent auront une toute petite pensée à savoir y remédier et faire de sortes qu’il y ait un réel Marché bonne chance.

  6. Tewfik Adda Boudjelal

    Ce marché n’a plus de raison d’exister, tout comme celui du centre ville aussi.
    La raison est simple, il n’ya presque plus d’habitants aux alentours immédiats. La plupart des clients viennent des quatre coins de la ville, non pas pour les prix pratiqués mais certainement pour se dégourdir les jambes. Pour la Graba, à mon avis, on aurait du construire une copie du marché d’Istanbul avec tous les commerces possibles et inimaginables sans oublier de l’accompagner d’un grand parking à étages au lieu de laisser pousser des marchés de type « Refref » un peu partout dans le même périmètre .
    Le marché du centre ville par contre, -un vrai chef-d’œuvre architectural-, devrait plutôt servir d’espace d’expositions culturelles. Les commerces qui se sont greffés au fil du temps sur les cotes du marché sont comme des verrues qui pompent l’air du centre ville.
    Il est urgent d’aérer la ville, surtout que les travaux du tramway pointent du nez dans cette zone.

  7. Mohand

    une poubelle pas un marché!

  8. un ami

    Trouvez d’autres mots

  9. L'écoeuré

    Ce marché comme celui du centre ville devraient être classé monument historique de par leur vétusté et leur ruine et par la meme occasion ils devraient être portés sur le GUINESS des records (record de la puanteur).
    Mon dieu nous ne pourrons jamais débattre sans parler d’hygiène et c’est ce qui frappe le plus quand nous allons faire nos courses et que nous pataugeons dans la vase meme que nos vêtement s’imprègnent de cette puanteur.
    Alors pourquoi le wali et le président de l’APC laissent-ils se dégrader notre belle ville au point d’être réduite à plus basse qu’un écurie .

  10. Mohand

    C très sale mon dieu!

  11. lecteur

    Une urgence merci d’en attirer l’attention.

  12. Krimo

    Il fallait penser à ça, il y a 52 ans …

Répondre